Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Essais de traduction... pour correction
#1
Smile 
Bonjour!

Sur les conseils d'une personne, je mets en ligne mes essais pour avoir les corrections de spécialistes.

1/ "Tes ennemis te fuiront".
Pour moi cela donnerait : "Gyd cîn gen dregithar".
Et donc avec l'aide précieuse d'Elendil, ce sera Guichen gen dregithar

tes : cen
ennemis : gûd, guid au pluriel
fuir : dreg/drega. La seule forme attestée est drego (impératif)... quelqu'un a t-il plus d'infos là dessus?


2/ "Tes biens resteront tiens à jamais".
a) "Gairchen (Gaichen) uidarthithar achen" Tes biens resteront toujours à toi
b) "Gairchen (Gaichen) gen uidarthithar" Tes biens te resteront toujours

tes : cen
un bien : garn
rester : dartha
toujours : ui- (en préfixe)
à toi : an cen, ce qui donne achen
te : gen


3/ "Des Valkyries tu tiendras ta beauté et ta force"
a) "... gen annathar i vaneth ar ir estel" Les Valkyries te donneront la beauté et la force. Pourrait-on dire "... gen annathar vaneth ar estel"?
b) "Nathach bain ar esteleb sui ..." Tu seras belle et forte comme les Valkyries

donner : anna-
la beauté : baneth ; beau : bain
la force : estel, dans le sens laforce de caractère, la foi
et : ar
-eb : "plein de", en suffixe, pour former un adj

Et mon problème est de traduire "Valkyries". d'où les "..." Je sais bien que le mot n'existe pas en sindarin. En norrois, valkyrie vient de "valkyrja", au pluriel "valkyrur". val : abattre ; kyrja : choisir ; "qui choisit les abattus (les morts)".
En regardant le site Tolkiendil, je me suis rendue compte que bon nombre de noms propres étaient formés à partir de l'étymologie.
gyrth : les morts ; cil/leutha : choisir.

4/ "Où que tu ailles, nombreux seront ceux qui te serviront et te protègeront, t'entourant de toutes parts"
Possibilité : "Ias beditach, pinlhae nathar ennas achen, gen buiathar ar gen beriathar".
Où tu iras, un grand nombre de personnes seront là pour toi, te serviront et te protègeront"

où : ias
aller : bad-
un grand nombre : lhae
personne : pen/pin (pluriel)
être : na-
là : ennas
pour : an
toi : achen
gen : te
servir : buia (dans le sens être loyal)
protéger : beria

Vos commentaires, remarques et corrections sont naturellement les bienvenus...

D'avance merci!

Laetitia

Ps : petite precision : j'ai aussi posté ce message sur le forum Elfique de Tolkien France, mais pas encore de réponse... pour info.
Répondre
#2
Délicat, le sindarin !

Tiens, un exemple dès la première phrase : cîn est une coquille issue des légendaires traductions d'Ambar-Eldaron, à éviter à tout prix. Pour exprimer le possessif à la seconde personne, on n'a que lín (VT 44), et encore, c'est un contexte très particulier (une traduction du Pater Noster).

Je laisse des gens plus compétents que moi continuer. En tout cas, ça fait plaisir de voir quelqu'un qui fait des recherches Smile
The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Répondre
#3
Non, ce n'est pas tout à fait vrai. #Cîn est une reconstruction de Thorsten Renk, proposée dans son cours de sindarin, qui est basée sur le suffixe possessif -gen attesté en PE 17, p. 46.

Personnellement, j'estime qu'il a de meilleures chances d'être #cen ou #cên, mais je ne prétends pas être expert en sindarin.

Dans tous les cas, le PE 17 indique clairement que ce type d'adjectif possessif doit normalement être suffixé au nom qu'il qualifie et être muté. Or j'ai bien l'impression que les mutations consonantiques ne sont pas prises en compte dans les traductions ci-dessus.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#4
Bonjour,

Elendil, effectivement je me suis aidée des cours de sindarin de Thorsten Renk...

Par contre, je ne comprends pas ce que tu expliques concernant la mutation de cîn... je ne trouve pas (je n'ai peut être pas biencherché). Peux tu m'en dire plus? Où pourrais-je trouver cela dans les cours de sindarin de Thorsten Renk?

D'avance merci pour ton aide... Wink

Bonne journée!

Laetitia
Répondre
#5
Où dans les cours de Thorsten ? Je n'en sais rien, je ne les utilise pas (mais disons que je commence à connaître ses idées et je peux reconnaître son style quand je le vois). Mais il doit bien y avoir une section expliquant les mutations consonantiques, je présume...

Sinon, pour une assez bonne introduction à la grammaire sindarine, je recommande plutôt ça. On ne trouve pas tout dedans, et il y a une ou deux hypothèses que les faits ont démenti depuis, mais au moins ça permet une meilleure compréhension globale. Si on complète avec les articles analytiques de Thorsten (pas son cours), on y gagne une assez bonne compréhension de ce que l'on sait du sindarin aujourd'hui.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#6
(12.01.2011, 15:15)Elendil a écrit : Sinon, pour une assez bonne introduction à la grammaire sindarine, je recommande plutôt ça.

Y aurait-il une version française de ce document?
Répondre
#7
Citation :Par contre, je ne comprends pas ce que tu expliques concernant la mutation de cîn... je ne trouve pas (je n'ai peut être pas biencherché). Peux tu m'en dire plus? Où pourrais-je trouver cela dans les cours de sindarin de Thorsten Renk?

Tu ne trouveras rien. J'ai le même bouquin, et dans la préface, Thorsten Renk explique clairement et honnêtement que son cours n'est pas un cours de sindarin, mais de néo-sindarin, et encore, selon ses interprétations...

PS : contrairement à ce que l'on pense, les préfaces et introductions des livres sont très importantes.

Cordialement,

Yirmeyah.
Répondre
#8
(12.01.2011, 17:45)oolaetyoo a écrit :
(12.01.2011, 15:15)Elendil a écrit : Sinon, pour une assez bonne introduction à la grammaire sindarine, je recommande plutôt ça.

Y aurait-il une version française de ce document?

Il y en avait une. Et il y en aura de nouveau une quand j'aurais la permission du traducteur de republier la traduction en question.

Dans l'immédiat, non, à moins qu'on considère la version d'Ambar Eldaron comme du français, ce qui est lui faire beaucoup trop d'honneur, à mon sens.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#9
C'est du néo-français... Mr. Green
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#10
Je suis un peu perdue... Mais je m'essaie, on va bien voir!! Embarassed

J'essaie de corriger mon "gyd cîn", j'ai regardé les mutations consonnantiques...

Ce serait donc i'ydcen? i'ydcên?... D'avance merci de me donner votre avis...


Laetitia, qui ferait mieux de changer de photo, et de mettre une grande nébuleuse à la place...
Répondre
#11
Déjà, il me semble que le pluriel d'un mot monosyllabique en û donne ui, donc j'aurais plutôt vu #guid comme pluriel de gûd. Je n'ai pas le souvenir que #gyd soit attesté.

Et je ne vois pas trop ce que vient faire le déterminant i là-dedans. Que je sache, tu dis « tes ennemis », pas « les tes ennemis ».
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#12
(12.01.2011, 19:23)Elendil a écrit : Déjà, il me semble que le pluriel d'un mot monosyllabique en û donne ui, donc j'aurais plutôt vu #guid comme pluriel de gûd.

Aaaaah bah oui!! Forcément moi j'ai pris le pluriel de gud, et pas gûd...

(12.01.2011, 19:23)Elendil a écrit : Et je ne vois pas trop ce que vient faire le déterminant i là-dedans. Que je sache, tu dis « tes ennemis », pas « les tes ennemis ».
C'est tout à fait ça, tes ennemis... c'tait pour moi le résultat de la mutation consonnantique... mais cela montre bien mes compétences!!!
Répondre
#13
Dans le cas présent, si j'en crois l'analyse de Fauskanger (car j'atteins là mes limites en sindarin), « tes ennemis » se dirait guichen.

Les joies des mutations consonantiques...

Pour la suite, ce sera une autre fois.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#14
Merci Elendil...

J'ai replongé dans le PE... j'ai retrouvé la mutation û Arrow ui...

J'ai cherché aussi la traduction de "tes" j'ai bien retrouvé cîn.

J'ai retrouvé cen, mais il est noté que cela veut dire "toi"...
Répondre
#15
Il semble que ton message n'ait pas été correctement pris en compte. Tu peux le corriger en appuyant sur le bouton "éditer", en bas à droite du message Wink
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#16
(13.01.2011, 11:06)Druss a écrit : Il semble que ton message n'ait pas été correctement pris en compte. Tu peux le corriger en appuyant sur le bouton "éditer", en bas à droite du message Wink

C'est fait!!

Bonne journée Druss
Répondre
#17
(13.01.2011, 10:48)oolaetyoo a écrit : J'ai replongé dans le PE... j'ai retrouvé la mutation û Arrow ui...

J'ai cherché aussi la traduction de "tes" j'ai bien retrouvé cîn.

J'ai retrouvé cen, mais il est noté que cela veut dire "toi"...

Dans quel PE ? Quelle page ?
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#18
(13.01.2011, 11:19)Elendil a écrit : Dans quel PE ? Quelle page ?

Veux tu que je te l'envoie par mail? C'est un document que j'ai téléchargé sur le net "Pedin edhellen", version 3.0 du 03.01.2008
Répondre
#19
Le Pedin Edhellen (ne jamais l'abréger en PE pour ne pas confondre avec Parma Eldalamberon) est un document élaboré par Thorsten Renk. Il contient les interprétations de Thorsten, pas des textes authentiques de Tolkien. Autrement dit, c'est du néo-sindarin. C'est un document que j'aime d'autant moins que Thorsten ne fait pas la différence entre les formes réellement attestés chez Tolkien et ses propres déductions (et « cîn » en est une).

Et dans certains cas, je ne suis pas d'accord avec les choix de Thorsten. C'est pourquoi, en cas de doute, il est indispensable de se référer uniquement aux mots attestés chez Tolkien, comme je le fais avec le PE 17. Sans les textes primaires, on est vite perdu, surtout en sindarin, qui reste assez mal connu et dont une bonne partie de la grammaire fait toujours l'objet de vifs débats et interrogations.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#20
Je comprends mieux pourquoi je ne suivais pas.
Merci pour ce renseignement.

Je suis allée voir sur le net mais, à l'évidence, il n'est pas disponible en ligne (sauf paiement)... Sad et en anglais...
Répondre
#21
Non, il n'est pas disponible en ligne du tout. C'est un magazine papier. Et oui, il faut payer. Comme quand on achète le SdA, le Silm., etc.

Et effectivement, comme plus de 90 % des textes linguistiques de Tolkien, il n'existe qu'en anglais et n'a pas fait l'objet d'une traduction.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#22
Hum... Pas franchement évident pour moi.

Concernant les mutations, où pourrais-je trouver la règle qui pourrait me faire corriger mes erreurs?
Je suppose que mon "Gairn cen" est faux, là aussi il y a mutation consonnantique, j'ai cherché dans les Cours de Tolkien France, et sur Ambar Eldaron, je n'ai pas trouvé... Comment cela fonctionne t-il? Serait-ce "Gairnchen"? J'ai un gros doute! Shocked
Répondre
#23
Tu peux oublier les cours de TolkienFrance et d'Ambar Eldaron : tous les deux sont bourrés d'erreurs.

Je te suggère de commencer par la page sur le sindarin de Tolkiendil et de consulter aussi le dictionnaire d'Hiswelókë et la page sur le sindarin d'Ardalambion.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Traduction pour tatouage Ayara87 30 4 924 02.06.2020, 12:21
Dernier message: Elendil
Information demande de confirmation/aide pour une traduction "la musique de l'âme est unique" daedrage 14 4 495 23.02.2020, 12:35
Dernier message: Irwin
Information Traduction pour un tatouage Freaky_Lully_tattoo 17 1 996 12.02.2020, 15:23
Dernier message: Freaky_Lully_tattoo
  traduction mots en écriture elfique pour tatouage ninounini 2 1 007 10.11.2019, 21:53
Dernier message: Elendil
  Aide pour traduction phrase tatouage fox346 8 1 508 06.11.2019, 11:06
Dernier message: Zelphalya
  cherche traduction pour une chanson yan kwaï 9 2 076 04.09.2019, 09:57
Dernier message: Elendil
Sad Aide pour Traduction Yanoss 1 1 142 09.05.2019, 20:31
Dernier message: Dwayn
  Traduction pour tatouage - paix/chaos en quenya FallofGondolin 7 3 074 26.02.2019, 22:57
Dernier message: Hisweloke
  AIde pour la traduction d'une énigme en Quenya. Mùriel 3 1 815 29.01.2019, 12:19
Dernier message: Elendil
  Aide traduction en sindarin pour tatouage (oui moi aussi désolée ) Lyrël 3 2 233 12.12.2018, 01:22
Dernier message: Lyrël

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)