Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Errata] Contes et légendes inachevés (révision 2022 par Pauline Loquin)
#1
J'ouvre ce nouveau fuseau pour les typos de la révision des Cli récemment parus chez Bourgois.
- p. 212 : tire à l'arc > tir
What's the point of all this pedantry if you can't get a detail like this right?
Répondre
#2
P. 349 : pour avoir mesurer > mesuré

Je me pose des questions sur cette révision et le degré de modifications acceptables ; ainsi p. 361 Greylin et Langwell ne sont pas modifiées alors qu'il existe des traductions par Daniel Lauzon, par ailleurs bien notées par Pauline Loquin dans la note 20. Alors pourquoi ne pas les intégrer directement comme ça devrait être le cas?
What's the point of all this pedantry if you can't get a detail like this right?
Répondre
#3
Peut-être un oubli à la révision.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#4
Une question à ajouter lors de l’entretien Wink
Répondre
#5
(24.11.2022, 08:56)Elendil a écrit : Peut-être un oubli à la révision.

Ca ne peut pas être un oubli, puisque la note à ces noms indique explicitement leurs traductions récentes ; seulement, ils n'ont pas été intégrés directement au texte, comme l'est par exemple Limeclaire pour Limlight dans la même phrase.

Bergelmir, effectivement, bonne idée.
What's the point of all this pedantry if you can't get a detail like this right?
Répondre
#6
Il se pourrait que ce soit ma faute, alors. Wink

J'avais en effet signalé à Vincent et Pauline que les traductions de Daniel étaient élégantes, mais posaient un problème par rapport à l'étymologie attribuée à ces cours d'eau dans les CLI. J'avais suggéré des alternatives (sûrement perfectibles), mais cela aurait supposé un écart avec la traduction de Daniel, ou une révision de celle-ci, deux options qui ont pu être jugées problématiques ou trop complexes à mettre en œuvre.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#7
P. 373 : l'Eorlings > l'Eorlingas. EDIT : l'Eorlings > les Eorlings
P. 395 : s'abattent > s'abatte
What's the point of all this pedantry if you can't get a detail like this right?
Répondre
#8
(04.12.2022, 23:10)Druss a écrit : P. 373 : l'Eorlings > l'Eorlingas.

Pour cette coquille, elle existait déjà dans la traduction de Tina Jolas, sous la forme "les Eorlings".

I.
Répondre
#9
Hum... Dans ce cas, ce n'est sans doute pas une coquille. Je n'avais pas la VO sous la main, quelqu'un peut-il vérifier svp ?
What's the point of all this pedantry if you can't get a detail like this right?
Répondre
#10
Sauf erreur, le passage concerné est le suivant (la mise en forme est de moi) :
J.R.R. Tolkien en traduction a écrit :[...] mais Cirion déclara que la Colline d’Anwar serait désormais un lieu sacré pour les deux peuples, et que l’Eorlings et les Intendants s’en partageraient alors l’entretien et la garde.

La v.o. donne :
J.R.R. Tolkien a écrit :[...] but Cirion declared that the Hill of Anwar was now a hallowed place of both peoples, and the Eorlings and the Stewards should henceforward share its guard and maintenance.

Le terme est donc bien Eorlings. Par contre, j'avoue ne pas trop comprendre le passage du pluriel dans la traduction de Jolas au singulier dans la révision de Loquin pour "Eorlings" comme pour "Eorlingas", car ce sont bien deux noms pluriels : le v.-angl. Eorlingas est le pluriel d'Eorling, tandis qu'Eorlings est le pluriel équivalent, mais avec une orthographe modernisée.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#11
Vous allez dire que je cherche la p'tite bête, mais pourquoi dans "Une description de l'île de Númenor" (p. 210) avons-nous:

"Les promontoires de l'Hyarnustar et du Hyarrostar..." ?

C'est soit l'un soit l'autre. Personnellement, je pencherais pour "du" dans les deux cas, hyarmen étant 'à l'origine, une modification servant à représenter une variante (plus faible) de [aha]', mais ce n'est certainement pas un "h" muet.  Wink
Anar kaluva tielyanna
Répondre
#12
Je penche aussi pour "du" dans les deux cas. Bien vu.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#13
P. 410: se préparera> se prépara; Nazgul> Nazgûl
P. 416 : appels de note 23> 2, 3 pour éviter la confusion avec 23
P. 417 : ni ne savait> ni ne savaient
What's the point of all this pedantry if you can't get a detail like this right?
Répondre
#14
Ce pourrait-il que la "traduction revisitée" n'ait pas été aussi bien revisitée que cela ?  Wink
Anar kaluva tielyanna
Répondre
#15
Les coquilles sont inévitables, malheureusement.
Un texte a beau être lu et relu avant publication, s'en trouve hélas toujours un grand nombre à échapper à la vigilance des relecteurs.
D'où l'intérêt de ce type de fuseau pour permettre des corrections pour les rééditions futures Smile

I.
Répondre
#16
P. 448 : un appel de note "2" ne renvoie à rien
What's the point of all this pedantry if you can't get a detail like this right?
Répondre
#17
Coucou !

p. 280, note 15 : le Comptes des Années > le Compte des Années  Cool

Wink
Répondre
#18
Salut !

"l'Hirilondë", p. 241, "de l'Hirilondë", p. 249, etc., devraient être "le Hirilondë", "du Hirilondë", puisque "H employé seul, sans autre consonne, a le son de h dans l'anglais house." (SdA III, Apendice E, p. 478 ).

En français, on dit bien "un hérisson", pas "un (n)érisson" ni "l'hérisson"  Laughing
Anar kaluva tielyanna
Répondre
#19
En effet, c'est une excellente remarque.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#20
p. 302 (chapitre en bas de la page) :

"un nom évoquant la vie du Roi sur les hauts talan ou flet, les plates-formes..."

devrait être "un nom évoquant la vie du Roi sur un talan ou flet, les plates-formes..."

Cf. la V.O. : "the name Amroth is explained as being a nickname derived from his living in a high talan or flet, the wooden platforms ..."

puis p. 303 : "... la vie dans les arbres n'était pas une pratique partagée par tous, et les telain ou flets étaient..."

Difficile dans ce cas de deviner que le mot sindarin talan est le singulier et telain le pluriel.


P.S. Les mots en gras sont mon emphase.
Anar kaluva tielyanna
Répondre
#21
En effet, c'est une coquille qu'il serait bien utile de corriger dès la prochaine réimpression.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#22
Dans "Les Batailles des gués de l'Isen":

Du Ouesfolde (qu'est-ce que c'est laid Crying or Very sad ) => de l'Ouestfolde  Very Happy .

p. 451 : "[...] Déor [...], tombant sur une armée de Dunlandais, les vaincus".

C'est pas très français ça  Confused => 'les a vaincus' ou 'les vainquit' serait mieux  Wink .
Anar kaluva tielyanna
Répondre
#23
A la page 228, Erendis dit : « N’aimes-tu point Yôzâyan ? » dit-elle. Puisqu'il s'agit du nom adûnaïque de Númenor, c'est un nom de pays et il devrait prendre un déterminant : le (ou éventuellement la) Yôzâyan.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#24
Dans le sommaire :
p. 7 : Second Âge > Deuxième Âge
p. 8 : (mesures linéaires numénórénnes) > numénóréennes
What's the point of all this pedantry if you can't get a detail like this right?
Répondre
#25
p. 278 la note 5 renvoie vers la page 237, alors qu'il semble que ce soit la page 257-258 qui soit visée.
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#26
Je suis tombé sur une coquille fort amusante, p. 56, dernier paragraphe :

Tuor a écrit :Les sources sont empoissonées, et mon pouvoir se retire des eaux du pays.

Lire empoisonnées, bien sûr. Wink
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#27
Gollum aurait été content Wink 

I.
Répondre
#28
p. 233-234
VF de Tina Jolas revisée par Pauline Loquin :
"En l'an huit cent soixante-dix-sept du Deuxième Âge, Aldarion et Erendis se prirent donc pour époux, en la ville d'Armenelos"

VO
"In the eight hundred and seventieth year of the Second Age Aldarion and Erendis were wedded in Armenelos"

Il faut corriger le "huit cent soixante-dix-sept" en "huit cent soixante-dix".

La traduction de Tina Jolas était déjà erronée à l'origine et a été révisée, malheureusement pas corrigée :
"Dans la huit cent soixante-dix-septième année du Second Âge, Aldarion et Erendis se prirent donc pour époux, en la ville d'Armenelos"
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#29
En dépit de la révision, il est à déplorer que toute la section sur les mesures linéaires númenóriennes soit très mal traduite, avec des explications qui sont souvent erronées, parfois contradictoires :

J.R.R. Tolkien a écrit :The Númenórean ranga was slightly longer than our yard, approximately thirty-eight inches...
Tina Jolas a écrit :[...] le ranga équivalait approximativement à un mètre, soit environ trente-huit pouces
Pauline Loquin a écrit :[...] le ranga équivalait approximativement à environ trente-huit pouces [95,6 cm environ]
C'était assez approximatif en effet chez Jolas, mais faux à la révision, puisque 38 pouces font 0,9652 m. Il aurait donc fallu lire "96,5 cm", manifestement.

J.R.R. Tolkien a écrit :Therefore five thousand rangar would be almost exactly the equivalent of 5280 yards, our ‘league’: 5277 yards, two feet and four inches...
Tina Jolas a écrit :Cinq mille rangar fourniraient donc un équivalent presque exact de 5280 yards anglais soit l’équivalent de notre « lieue » (5 277 yards) – environ quatre kilomètres.
Pauline Loquin a écrit :Cinq mille rangar fourniraient donc un équivalent presque exact de 5 280 yards anglais, soit l’équivalent d’une « lieue » (5 277  yards), deux pieds et quatre pouces – presque cinq kilomètres...
Complètement faux chez Jolas, mais un peu trop approximatif chez Loquin, alors qu'elle indiquait plus haut une longueur de 4,8 km, ce qui était plus proche de la réalité. Compte tenu de la précision à laquelle Tolkien s'astreint dans cette phrase, il aurait été logique d'écrire la valeur (presque) exacte, 4826 m.

J.R.R. Tolkien a écrit :Thus two rangar was often called ‘man-high’, which at thirty-eight  inches gives an average height of six feet four inches...
Tina Jolas a écrit :Ainsi deux rangar faisaient, disait-on souvent, « une hauteur d’homme », ce qui, le rangar [sic] ayant un peu plus d’un mètre, donnait une taille moyenne de deux mètres et quatre à cinq centimètres...
Pauline Loquin a écrit :Ainsi deux rangar faisaient, disait-on souvent, « une hauteur d’homme », soit trente-huit pouces, ce qui donne une taille moyenne d’un mètre quatre-vingt-quinze...
Complètement faux chez Jolas, mais guère mieux chez Loquin : l'incise "soit trente-huit pouces" est fausse aussi : c'est la ranga qui fait 38 pouces (96,5 cm, donc), pour une "hauteur d'homme" de 1,93 cm environ (erreur d'autant plus surprenante qu'à la fin de ce même paragraphe, la valeur correcte est fournie à propos de Galadriel.

Précisons enfin que les "flèches à plumes noires, longues d’une bonne aune, de la pointe à l’encoche" mentionnées dans CLI, II/1 risquent d'induire légèrement en erreur le lecteur : l'aune anglaise (angl. ell), à laquelle se réfère manifestement Tolkien, mesure 45 pouces, soit 1,143 m, alors que l'aune française mesure entre 1,188 et 1,2 m, suivant l'époque.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#30
p. 220, ligne 12, il y a "Aldrarion" avec un R de trop.
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [Errata] Le Seigneur des Anneaux (intégrale 2023) Leaf 23 3 229 28.02.2024, 22:18
Dernier message: Druss
  [Errata] The Nature of Middle-Earth Simon 31 12 155 02.02.2024, 15:46
Dernier message: Elendil
  [Errata] HoMe Druss 25 14 270 29.01.2024, 17:37
Dernier message: Aikanáro
  [Errata] Le Silmarillion (traduit par Daniel Lauzon) Druss 37 13 559 20.12.2023, 16:13
Dernier message: Druss
  [Errata] Cartes de John Howe et Brian Sibley (révision 2022) Bergelmir 0 181 20.11.2023, 10:26
Dernier message: Bergelmir
  [Errata] Dictionnaire Tolkien Faerestel 13 15 989 10.11.2023, 21:39
Dernier message: Palantiri
  [Errata] L'Arc et le Heaume HS n°4 - La Chronologie du Seigneur des Anneaux Druss 0 225 21.10.2023, 19:07
Dernier message: Druss
  [Errata] L'Atlas de la Terre du Milieu Bergelmir 19 5 841 22.04.2023, 13:49
Dernier message: Pio2001
  [Errata] The Fall of Númenor Aikanáro 10 2 959 07.12.2022, 15:50
Dernier message: Tikidiki
  [Errata] Le Hobbit traduit par Daniel Lauzon (y compris Hobbit annoté) Elendil 16 18 741 27.09.2022, 08:10
Dernier message: TheDodOxo

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)