Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Demande de conseil : faut-il lire les HoME ?
#1
Bonjour à tous,

Je viens de m’inscrire sur le forum, enchanté de vous rejoindre.

J'ai une question : je viens de lire le Silmarillon, les enfants de Hurin et la chute de Gondolin. Je vais lire les comptes et légendes inachevés dans la foulée, mais j'hésite à me lancer dans la lecture des HoME par la suite.

Si je comprend bien, les 2 premiers tomes (les comptes perdus) correspondent à la 1ere version du Silmarillon écrite dans les années 20, et le tome 4 (la formation de la terre du milieu) à l'esquisse de la mythologie et la quenta noldorinwa. Me conseillez-vous la lecture des comptes perdus ? Je me demande si l'on apprend vraiment des choses, ou si il y a une forme de redondance avec le Silmarillon ? J'ai peur également que les différences entre les versions des histoires dans les comptes perdus et le Silmarillon m'embrouillent un peu (déja dans la chute de Gondolin il y a une version des comptes perdus, et l'on voit bien qu'elle diffère en certains points de la version qui figure dans le Silmarillon). La traduction n'a pas l'air de rendre l'ouvrage facile à lire.

Pour le tome 4 des HoME (la formation de la terre du milieu), il me semble que l'esquisse de la mythologie et la quenta noldorinwa sont des version "condensées" du silmarillon datant des années 30. Dés lors, apprend-t-on des choses nouvelles sur l'histoire ? Y-a-t-il un réel intéret à lire ce tome 4 ? Par contre je pense que la traduction de Daniel Lauzon doit rendre l'ouvrage agréable à lire.

Enfin, à partir du tome 6 cela me semble très intéressant (l'occasion d'en savoir plus sur le 2ème / 3eme age), savez-vous si une traduction en français est à l'ordre du jour ?

Un grand merci aux personnes qui prendront le temps de me répondre.

Bon weekend !
Répondre
#2
Effectivement, tu as bien compris : les contes perdus sont un peu le premier Silmarillion. Je dis exprès un peu, car comparé aux versions suivantes, en particulier celles que tu trouves dans les tomes 4 et 5, la forme est assez différente et les histoires sont parfois éloignées. Le style est volontairement archaïsant (et ce n'est pas dû à la traduction). Quoiqu'il en soit, il y a certainement une certaine redondance, mais je pense que c'est intéressant à découvrir.

Pour les tomes 4 et 5, l'écho avec le Silmarillion est beaucoup plus étroit, étant donné que Christopher Tolkien s'est beaucoup appuyé sur ces versions pour l'écrire. Néanmoins, il y a dedans des textes qui sont particulièrement intéressants : l'Ambarkanta, qui parle de la formation du monde, avec des cartes ; le Lhammas, un descriptif des langues inventées ; la Route Perdue et la Chute de Numenor, les premiers textes sur l'île qui sont très différents de ce qui existe dans le Silmarillion et les Contes et légendes inachevés ; et les Etymologies, une sorte de dictionnaire elfique. C'est sans doute dans ces deux-là que la plus-value est la plus importante.

Tu ne parles pas du tome 3, tu le mets volontairement de côté ?

Les tomes 6 à 8 sont les brouillons du Seigneur des Anneaux, et uniquement cela, donc l'intérêt est finalement encore moindre que les tomes 1 à 5 des HoMe. Aucune traduction n'est pour l'instant prévue. Par contre, le tome 9, prévu pour 2022, est lui beaucoup plus intéressant en termes de nouveautés, car il porte en grande partie sur des textes sur l'île de Numenor. Pour en savoir plus, je t'invite à écouter notre vidéo youtube qui en parle (je te l'ai mise au bon time-code) :
https://www.youtube.com/watch?v=OYLdERmOrnc&t=1585s
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#3
Rhôô je savais pas que vous aviez une chaine ! je vais aller voir ça !

Glaurung, il faut voir ce que tu apprécies dans l'oeuvre de Tolkien, ce que tu cherches : juste des histoires ? une cohérence de bout en bout ? des infos linguistiques ? l'histoire de la conception des oeuvres ? entrer dans la tête de Tolkien ? tout à la fois ?
Il est vrai que si ta connaissance du Silmarillion n'est pas hyper solide, il peut y avoir risque de mélange. Mais est-ce vraiment grave ? Car au final, le Silmarillion n'a qu'une légitimité très relative puisque le fruit de choix par Christopher Tolkien.

Personnellement, j'ai beaucoup aimé lire les Contes Perdus (HOME 1 & 2), notamment le conte de Beren et Luthien, de part l'étape non retenue ensuite du passage chez Tevildo. Les Lais de Beleriand (HOME 3) ont une qualité littéraire poétique que j'ai trouvé super puissante.
Les HOME 4, 5, 10 et 11 ont des chronologies des 1ers temps.
Le HOME 10 a en plus, des textes montrant les changements que Tolkien envisageait pour une réécriture de ces Temps Anciens
Les HOME 5 et 9 (fin) donne des versions de l'Akallabeth
Le HOME 12 offrent des infos parallèles sur des personnalités et des peuples de la TdM, un peu à l'instar des CLI, ainsi qu'une ébauche d'une suite au SdA (qui ne m'a pas transcendé, cela dit)

Je voudrais pas me vanter, mais je pense que si tu regardes les vidéos de ma chaine ARDA (cf ma signature), tu vas avoir un début d'aperçu de ce que les HOME peuvent t'offrir. Very Happy
Créatrice de la chaîne youtube Arda
(cf "site web" ci-dessous)
Répondre
#4
Merci à tous les deux pour votre retour, cela m’aide à y voir un peu plus clair.

Pour répondre à ta question Druss je n’ai pas mentionné le tome 3 des HoME car a priori lire de la poésie me tente moins, mais à voir pourquoi pas !

Je ne manquerai pas d’aller voir vos chaînes YouTube pour en savoir plus Smile
Répondre
#5
J'ai moi aussi longtemps hésité à lire le Livre des Contes Perdus. Je l'avais ouvert, dubitatif, persuadé que le Silmarillion était plus tardif et donc plus abouti... Et j'y retrouvais la même histoire: l'Ainulindalë, l'enchaînement de Melkor, etc. Un comble: la nomenclature était bouleversée! Les Valar devenaient Vali, Melkor devenait Melko, Ungoliant Ungweliantë, les Noldor devenaient des Noldoli quand ce n'était pas des Gnomes!!! Là j'ai carrément reposé le livre sur l'étagère...
Je l'ai repris des années après: quelle n'avait pas été mon erreur!
Toute la fougue de l'imagination visuelle de Tolkien était au rendez-vous: tout commence dans la Chaumière du Jeu Perdu où nous sommes invités à suivre une histoire. L'ambiance est chaleureuse, le décor décrit avec un luxe de détails qui nous rappelle la Maison d'Elrond... Et quel déploiement de merveilleuses descriptions! Le style du Silmarillion, beaucoup plus elliptique, est sec et rèche en comparaison... Et, oui, il y a des surprises qui charment et font sourire, comme l'apparition de Tevildo, prince des chats dans l'histoire de Tinuviel et Beren (lequel n'est pas encore un homme)...
En vérité, je suis surpris qu'il n'ait pas tenté de reprendre le même cadre narratif pour le Silmarillion qui aurait gagné à être enchassé dans un récit à hauteur de personnage...

En revanche pour les autres tomes de l'HoME, beaucoup valent le coup. Le tome 5 notamment (La route Perdue) qui montre les projets d'un roman ambitieux créant un lien entre notre monde et Numénor. Et les brouillons du Seigneur des Anneaux, non encore traduits, méritent le détour, ne serait-ce que pour montrer à quel point au début Tolkien peinait à trouver le début d'une idée.( J'ai éclaté de rire quand Bilbo annonce à l'assemblée lors de son anniversaire: "J'ai une grande nouvelle à vous annoncer: je me marie!"..... )
Bladorthin
"Et puis, bien sûr, je compose quelques chansons. Ils les chantent à l'occasion, uniquement pour me faire plaisir, je pense..." (SdA, II,1)
Chaine Youtube: le Hobbit chanté en français
Répondre
#6
(08.03.2021, 18:15)Bladorthin a écrit : En vérité, je suis surpris qu'il n'ait pas tenté de reprendre le même cadre narratif pour le Silmarillion qui aurait gagné à être enchassé dans un récit à hauteur de personnage...

C'est ce qu'il souhaitait faire, et a essayé par endroits. Les manuscrits du Silm. contiennent pas mal d'allusions à Aelfwine. Néanmoins, il n'a plus jamais réussi à écrire une histoire de la venue d'Aelfwine à Tol Eressëa pour terminer le cadre en question. Je crois que sa dernière tentative n'était autre que les "Papiers du Notion Club", mais la finalisation du SdA a pris le pas sur l'histoire en germe, qui était elle-même devenue touffue et peut-être trop prolixe.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  HoME Tome 5 éditions Bourgrois Númenórë 2 1 842 30.08.2020, 18:45
Dernier message: Númenórë
  HoME vs dernières parutions Thane1804 5 2 863 19.03.2019, 18:50
Dernier message: Thane1804
  Le Conseil du Gondor Eargon 11 13 535 31.08.2014, 18:49
Dernier message: Tikidiki
  Que lire d'autre ? Miura-Fingolfin 7 8 080 13.10.2013, 18:36
Dernier message: Meneldur
  Divers HoME Arwen 21 18 529 19.08.2013, 16:29
Dernier message: elu thingol
  Dans quel ordre les lire? Thorildor 12 11 431 09.05.2013, 01:56
Dernier message: Zelphalya
  traduction texte dans HoME IV ptit du nord 18 16 469 28.03.2011, 20:20
Dernier message: Elendil
  Haleth était elle au conseil des Edain ? Elsie 6 9 376 03.01.2011, 16:29
Dernier message: Elsie
  Il faut sauver le soldat Denethor keleril 38 22 853 09.03.2007, 14:10
Dernier message: Squall-Estel
  Où se réunit le Conseil Blanc ? _Balin 40 31 903 01.10.2005, 19:36
Dernier message: Eomer

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)