Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Errata] Les Monstres et les Critiques et autres essais
#1
Édition utilisée : Les Monstres et les Critiques et autres essais, Christian Bourgois, 2006.

Gros contresens dans la traduction d'« Un vice secret » (p. 261) :

J.R.R. Tolkien a écrit :As one suggestion, I might fling out the view that for perfect construction of an art-language it is found necessary to construct at least in outline a mythology concomitant.

Ici, Laferrière traduit (la mise en gras est mienne) :
Citation :Je pourrais ainsi suggérer de rejeter l'idée que pour inventer parfaitement une langue artificielle, il est jugé nécessaire d'inventer au moins dans ses grandes lignes une mythologie concomitante,...

Bien évidemment, fling out a ici le sens de lancer l'idée (en vue d'une discussion, puisque c'est presque la conclusion de la conférence), et certainement pas de la rejeter, puisque c'est ce que Tolkien défend ardemment depuis le début. Je reconnais que la formulation de cette phrase est assez complexe, mais il est étonnant que nul n'ait relevé ce problème à la relecture.

Un tout petit peu plus loin, un passage moins gênant, quoique la formulation de Laferrière semble nettement s'éloigner de celle de Tolkien :

J.R.R. Tolkien a écrit :The converse indeed is true, your language construction will breed a mythology.

Et en traduction :
Citation :En revanche, l'inverse est vrai : la langue que vous inventez engendre forcément une mythologie.

Je me demande bien pourquoi indeed, que je traduirais volontiers par « en effet », devient ici « en revanche », puisqu'il n'y a ici nulle négation ou contradiction avec ce qui précède.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#2
J'avais ici pointé du doigt, pour un autre ouvrage traduit par Laferrière, un usage parfois inapproprié du connecteur "en revanche".

Il me rassure de voir que je ne suis pas le seul à remarquer des points de traduction qui paraissent discutables.
Répondre
#3
En m'intéressant de plus près au poème Nieninqe, je relève deux soucis méritant d'être notés dans la traduction de celui-ci (p. 267) :

J.R.R. Tolkien a écrit :that maiden like a snowdrop
que Laferrière traduit par :
Citation :cette jeune fille tel un flocon de neige

C'est un contresens assez remarquable, vu que flocon de neige se dit snowflake et que snowdrop désigne en revanche exclusivement la fleur nommée "perce-neige". Au cas où quelqu'un veuille supposer que Tolkien aurait employé ce terme de manière inhabituelle, il sera détrompé par la lecture du QL, où Nielikki est associée aux jonquilles et aux perce-neige et certainement pas à la neige tombante.

J.R.R. Tolkien a écrit :the white people of the shores of Elfland, with feet like the music of falling leaves.
ici traduit par :
Citation :les hommes tout blancs des rivages du pays des Elfes, aux pieds telle la musique des feuilles qui tombent.
(l'emphase est mienne).

Passons sur l'emploi assez inadapté d'"hommes" pour people "les gens, le peuple", puisqu'il s'agit soit d'Elfes soit de Maiar, sur la surtraduction "tout blancs" pour white et sur la périphrase "pays des Elfes" pour Elfland, ce dernier terme étant effectivement difficile à rendre en français. Plus ennuyeux pour moi est "telle", puisqu'il faut logiquement comprendre (en qenya comme en anglais) que ce sont les pieds du "peuple blanc des rivages d'Elfelande" qui font un bruit semblable à celui des feuilles tombantes. Il aurait donc fallu "tels", car si le comparatif "tel" s'accorde normalement avec le plus proche des deux termes comparés, vu qu'ils sont ici à la même distance, il aurait été logique de l'accorder avec celui qui précède, selon l'usage habituel, sans quoi le lecteur a de bonnes chances d'être dérouté.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#4
Décidément, il y a des passages d'"Un vice secret" et du passage correspondant de l'introduction qui ne me vont pas. En voici encore deux :

V.O., p. 3 :
Christopher Tolkien a écrit :The manuscript was later hurriedly revised here and there, apparently for a second delivery of the paper long after...

V.F., p. 10 :
Citation :Le manuscrit fut par la suite révisé à la hâte ici et là, à l'occasion d’une seconde présentation longtemps après...

On comprend à la lecture de la traduction que cet essai a bien été donné deux fois en conférence, alors que Christopher Tolkien dit clairement (apparently) qu'il n'en était pas sûr. De fait, Higgins et Fimi n'ont trouvé aucune trace de cette deuxième lecture, qui n'a vraisemblablement pas eu lieu, bien que Tolkien ait révisé son texte en vue d'une telle occasion.

V.O., p. 213 :
J.R.R. Tolkien a écrit :I can sympathize with the shrinking of other language-makers, as I experience the pain of giving away myself, which is little lessened by now occurring for a second time.

V.F., p. 264 :
Citation :Je peux comprendre le mouvement de recul d’autres inventeurs de langues, tandis que j’éprouve la douleur de me trahir moi-même, légèrement apaisée maintenant qu’elle se produit pour la seconde fois.

Je pense qu'il faut comprendre le little lessened comme signifiant "guère apaisée", donc comme une litote pour dire "pas apaisée le moins du monde", et non "légèrement apaisée" comme on pourrait effectivement le croire après une lecture superficielle.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#5
Pour la 2ème citation en effet, ça a été traduit comme si la VO était "a little lessened". Du reste d'accord avec toi.
Répondre
#6
En effet, il me semble y avoir une différence très nette entre little et a little dans ce genre de construction.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [Errata] The Fall of Númenor Aikanáro 5 49 Il y a 55 minutes
Dernier message: Elendil
  [Errata] Contes et légendes inachevés (révision 2022) Druss 5 200 24.11.2022, 12:02
Dernier message: Elendil
  [Errata] Le Silmarillion (traduit par Daniel Lauzon) Druss 27 4 818 13.11.2022, 16:12
Dernier message: Lennie
  [Errata] HoMe Druss 20 8 877 25.10.2022, 16:29
Dernier message: Simon
  [Errata] Le Hobbit traduit par Daniel Lauzon (y compris Hobbit annoté) Elendil 16 15 419 27.09.2022, 08:10
Dernier message: TheDodOxo
  [Errata] L'Atlas de la Terre du Milieu Bergelmir 9 880 14.09.2022, 16:18
Dernier message: Bergelmir
  [Errata] The Nature of Middle-Earth Simon 21 4 334 29.07.2022, 15:05
Dernier message: Simon
  [Errata] Beren et Luthien Druss 6 1 805 04.10.2021, 13:42
Dernier message: Elendil
  [Errata] Contes et Légendes Inachevés Meneldur 48 40 782 24.09.2021, 22:09
Dernier message: Elendil
  [Errata] Atlas de Karen Wynn Fonstad Zelphalya 8 15 156 27.01.2021, 23:26
Dernier message: Zelphalya

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)