Note de ce sujet :
  • Moyenne : 3.67 (6 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Adaptations] Le Hobbit : Un Voyage inattendu (2012) de P. Jackson
(04.01.2013, 21:07)Thorin II Ecu-de-Chêne a écrit : Andreth Endordil : Pour le Grand Gobelin, il est indiqué comme "énorme" dans le livre. Bon, là c'est "gargantuesque" qu'il faudrait dire -et en face ce sont des Nains. Moi c'est le faciès trop humain des Orques qui m'a gêné.
Ah d'accord, j'avais oublié ce passage, merci Very Happy
Je ne sais pas, les Orques m'ont paru crédibles, ce qui m'a plus dérangé ce sont les Nains : quand tu prends Kili ou Thorin franchement, quitte à les rapprocher d'un peuple de la Terre du Milieu, j'aurais plutôt pensé Hommes du Nord, Rôdeurs !

(05.01.2013, 03:03)Erendis a écrit : Moi aussi ça m'a fait cet effet-là et j'étais prête à le rajouter dans ma listes des "j'aime pas". Mais entre temps, j'ai lu ceci :
(24.12.2012, 22:10)Elendil a écrit : ce que dit Tolkien des guérisseurs elfes dans « Laws and Customs among the Eldar » (MR, p. 213–214) :
Tolkien a écrit :On the other hand many elven-men were great healers and skilled in the lore of living bodies, though such men abstained from hunting, and went not to war until the last need.
Et la réputation des pouvoirs de guérison d'Elrond n'est plus à faire.
Du coup, ça me semble tout à fait crédible.
Je rejoins Elendil, je ne pense pas que ça empêche Elrond et encore moins les autres Elfes de manger de la viande. Personnellement j'avais plutôt pris la phrase dans le sens où Elrond ne chasse pas lui-même car la chasse consiste à enlever la vie à un animal et là c'est clairement à l'opposé de l'image d'un guérisseur. Mais il ne me paraît pas évident que ça l'empêche de manger la viande que d'autres ont chassé.
Quant aux autres, je ne pense pas que tous les Elfes de Fondcombe soient de grands guérisseurs au même niveau qu'Elrond et, dans le Silm par exemple, il y a pas mal de références à des Elfes qui chassent (Celegorm, Huan qui est un chien de chasse etc...) et s'ils chassent ça me paraît logique qu'ils mangent ce qu'ils ont attrapé Wink .


(05.01.2013, 17:34)Zelphalya a écrit : Tu ne l'as peut-être pas ressenti mais il s'avère que nous sommes nombreux à avoir eu cette impression étrange entre Galadriel et Gandalf.
Il s'agit d'une impression, ça ne veut pas dire que ça a été fait volontairement, juste que c'est quelque chose qui s'en dégage.
On a pas besoin d'être convaincu que ce n'était pas ce qui est réellement, on dit juste que ça donne cette impression.

Montre le trailer à n'importe qui ne connaissant pas l'histoire et demande lui la relation entre Gandalf et Galadriel ensuite, tu vas voir la réponse.
Exactement, et c'est ça qui me gêne le plus : quelqu'un qui ne connaîtrait pas les livres garderait en mémoire "le vieux magicien et la reine des Elfes qui sont ensemble" et je trouve ça vraiment dommage parce que c'est vraiment pas ce qu'a écrit Tolkien.

Zelphalya a aussi parlé d'une espèce de supériorité de Galadriel par rapport à Gandalf, je suis totalement d'accord c'est vraiment gênant parce que pour quelqu'un qui sait que Gandalf est un Maia et donc d'une importance largement supérieure à Galadriel, ça n'a aucun sens ! Et même si son pouvoir en TdM n'est pas réellement celui d'un Maia, il a un anneau de pouvoir, ce qui le place sur un pied d'égalité avec Galadriel ; sans compter qu'elle l'a proposé comme chef du Conseil Blanc ce qui signifie bien qu'elle a du respect pour lui et qu'elle le considère comme un sage et pas comme quelqu'un a qui elle peut dire "ça c'est bien, ça c'est pas bien".
Aurë entuluyva !
Le jour reviendra !
Répondre
(04.01.2013, 21:07)Andreth Endordil a écrit : - la nourriture des Elfes (eh oui il y a que de la salade !). La première chose qui m'est passée par la tête à été Naheulbeuk : "Des gens qui bouffent de la verdure, évidemment ça ne fait pas des bons voisins"
Tout-à-fait. Bel exemple de disparition de la terre du milieu orchestrée par Jackson, en faveur du prêt-à-penser de la fantasy.

(05.01.2013, 03:03)Erendis a écrit :
(24.12.2012, 22:10)Elendil a écrit : ce que dit Tolkien des guérisseurs elfes dans « Laws and Customs among the Eldar » (MR, p. 213–214) :
Tolkien a écrit :On the other hand many elven-men were great healers and skilled in the lore of living bodies, though such men abstained from hunting, and went not to war until the last need.
Et la réputation des pouvoirs de guérison d'Elrond n'est plus à faire.
Du coup, ça me semble tout à fait crédible.
Je ne trouve pas. Elrond est un guerrier, pas juste un érudit, et ça au moins Jackson l'a compris, en le faisant anéantir la bande de wargs qui colle aux basques des Nains à deux pas de Fondcombe. Et même si il ne chasse vraiment pas, ça ne signifie pas qu'il soit végétarien de toute façon.
Citation :Elendil, pourquoi dis-tu que Thorin a sauvé Thror face à Azog ? Il est décapité lors de la bataille d'Azanulbizar. (t'as un pb avec cette scène on dirait Mr. Green))
Thorin n'est même pas sensé être dans Erebor lors de l'arrivée de Smaug. Encore un ajout pour faire du hollywoodien, que Thorin sauve Thror de Smaug. Peut-être pour faire oublier qu'Azanulbizar a justement été causée par le désir de Thrain et Thorin de venger la mort de Thror, ce que PJ non seulement ne dit pas, mais qu'il change (en faisant décapiter à la fin de la guerre celui dont la mort est sensée avoir causé les combats...).

Citation :Enfin, pour revenir sur Radagast, je trouve son rôle inutile puisque Gandalf sait déjà à cette époque, ce qu'il se trame à Dol Guldur.
Il le sait dans le livre. Pas dans le film, logiquement, si Radagast doit le lui dire. Encore un changement scénaristique, à mettre dans les soit-disant 20% qui ne sont pas fidèles à Tolkien, et qui de mon point de vue font bien plus que 20%, vu que hormis le squelette du hobbit il n'y a rien de commun entre les deux.
Répondre
Tiens, Jackson aurait pu saisir l'opportunité d'intégrer Elladan et Elrohir dans cette scène de chasse. Deux beaux gosses elfiques de plus (jumeaux, qui plus est), ça aurait été dans le ton de son SdA...
The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Répondre
(05.01.2013, 23:47)Kehldarin a écrit :
(04.01.2013, 21:07)Andreth Endordil a écrit : - la nourriture des Elfes (eh oui il y a que de la salade !). La première chose qui m'est passée par la tête à été Naheulbeuk : "Des gens qui bouffent de la verdure, évidemment ça ne fait pas des bons voisins"
Tout-à-fait. Bel exemple de disparition de la terre du milieu orchestrée par Jackson, en faveur du prêt-à-penser de la fantasy.

En même temps, ne sont-ce pas toutes ces histoires inspirées de la TdM (Nahalbeuk, Reflet d'Acide, Warhammer, Warcraft, WoW, etc) qui ont modifié l'opinion générale qu'on a des Elfes et des Nains ?
Pour plus personne les Nains sont de joyeuses personnes vêtues de gilet jaune et à la barbe colorée.
Arrêtez de mettre la faute sans cesse sur Peter Jackson, vous dites du mal de ses films mais pour autant vous écoutez bien Nahalbeuk sans broncher.

Ça reste une adaptation cinématographie, réussie, elle ne suit pas le livre à la lettre et ce n'est pas un crime. Certaines scènes sont stupides et auraient dû être enlevées, mais pour d'autres, je les ai trouvées très réussies et surprenantes.
Puis d'un point de vue 100 % cinéma, c'est du grand art ! La scène avec Gollum restera une scène d'anthologie, tant par les plans et que par la prouesse 3D. Et je suis étudiant en 3D cinéma donc je sais de quoi je parle...

Bref j'ai été le voir deux fois, j'ai passé un excellent moment et il n'y a que dans cette section que les critiques semblent toutes converger vers une même opinion négative.

" Puisse aucun malheur ne nous séparer " Fingolfin
Répondre
C'est parce que nous sommes sur un forum de puristes littéraires que nos critiques sont essentiellement négatives car on est plutôt à discuter sur la cohérence entre le film et le livre.

Bref, mais sinon il faut reconnaître de manière générale qu'un film/téléfilm/série 100% fidèle à un livre ça n'existe pas, l'inverse également.
En même temps, c'est le lot des ADAPTATIONS de ne pas être 100% fidèles... (qui a dit Dragon Ball Evolution ? Mr. Green ). Donc quand on est un fan pur et dur, il faut être un peu naïf pour croire que le film sera comme le bouquin, d'autant que l'intérêt d'un livre, c'est qu'il est "illustré" par son propre imaginaire, et n'est pas une vision imposée par un réalisateur. D'ailleurs, tels puristes de telles oeuvres ne devraient même pas aller voir les films. Et il me semble que Tolkien a toujours interdit de son vivant les adaptations de ses livres.

Honnêtement, je pense que les films s'adressent plutôt à des gros paresseux qui n'aiment pas lire comme les fans "casual" de fantasy qu'aux fans pur et dur de "la première heure". Bon après il y a les fans des bouquins un peu moins butés qui peuvent aussi apprécier les films, les lecteurs qui aiment les films de gros paresseux existent Razz .
Répondre
(06.01.2013, 15:04)Miura-Fingolfin a écrit :
(05.01.2013, 23:47)Kehldarin a écrit :
(04.01.2013, 21:07)Andreth Endordil a écrit : - la nourriture des Elfes (eh oui il y a que de la salade !). La première chose qui m'est passée par la tête à été Naheulbeuk : "Des gens qui bouffent de la verdure, évidemment ça ne fait pas des bons voisins"
Tout-à-fait. Bel exemple de disparition de la terre du milieu orchestrée par Jackson, en faveur du prêt-à-penser de la fantasy.

En même temps, ne sont-ce pas toutes ces histoires inspirées de la TdM (Nahalbeuk, Reflet d'Acide, Warhammer, Warcraft, WoW, etc) qui ont modifié l'opinion générale qu'on a des Elfes et des Nains ?
Pour plus personne les Nains sont de joyeuses personnes vêtues de gilet jaune et à la barbe colorée.
Arrêtez de mettre la faute sans cesse sur Peter Jackson, vous dites du mal de ses films mais pour autant vous écoutez bien Nahalbeuk sans broncher.

C'est vrai qu'on -je- tolère et apprécie le ton léger et parodique, voire très librement inspiré de...
Et Peter Jackson avait l'opportunité de se rapprocher de l'original plutôt que d'être un gros mouton qui suit le troupeau. Ce n'est plus Tolkien son inspiration, mais tout ce qui a été fait en bien et en mal ces 50 dernières années en fantasy.
J'aurais apprécié qu'il ait le courage de marquer sa différence en revendiquant qu'il adapte l'univers source, pas une simple inspiration qu'il faut détourner.
Répondre
Pour avoir une adaptation plus réaliste, il aurait fallu quelqu'un d'autre en réalisateur je pense. Je ne sais pas trop qui, Christopher Nolan m'a bien convaincu avec son adaptation de Batman, mais il a l'air davantage axé sur la SF que le fantasy..

@Re-Van : oui c'est le lot des adaptations de ne pas être fidèles au livre. On a eu pire, je trouve. Eragon, Twilight... Voilà des adaptations affreuses.

" Puisse aucun malheur ne nous séparer " Fingolfin
Répondre
(06.01.2013, 15:04)Miura-Fingolfin a écrit : Puis d'un point de vue 100 % cinéma, c'est du grand art ! La scène avec Gollum restera une scène d'anthologie, tant par les plans et que par la prouesse 3D. Et je suis étudiant en 3D cinéma donc je sais de quoi je parle...
Alors parce que tu fais des études de cinéma tout le monde doit penser pareil ?

(06.01.2013, 15:04)Miura-Fingolfin a écrit : Bref j'ai été le voir deux fois, j'ai passé un excellent moment et il n'y a que dans cette section que les critiques semblent toutes converger vers une même opinion négative.
Cette section est faite pour discuter entre passionné, évidemment que certaines choses déplaisent, dans tout film il y a des choses qui ne plaisent pas, c'est normal et on a encore le droit de les relever, je dirais même qu'on est là pour ça. Si maintenant tu veux lire que des éloges, tu n'es pas au bon endroit.

J'ai apprécié de voir ce film et je pense retourner le voir, maintenant il y a des choses qui me déplaisent, j'ai le droit de le dire. Si je peux pas le dire ici, où je pourrais le faire ?

(06.01.2013, 15:27)Re-Van a écrit : D'ailleurs, tels puristes de telles oeuvres ne devraient même pas aller voir les films.
On est encore libre de faire ce qu'on veut quand même...

(06.01.2013, 15:27)Re-Van a écrit : Et il me semble que Tolkien a toujours interdit de son vivant les adaptations de ses livres.
C'est pour ça qu'il a vendu les droits Mr. Green. Il me semble que tout ce qu'on sait c'est qu'il a reçu une proposition de scénario qui ne lui a pas convenu, c'est tout.

Arrêtez un peu de croire qu'on aurait voulu un film qui suivent 100% du livre, on sait très bien qu'il s'agit d'une adaptation avec des choix, mais on est libre d'apprécier ou pas ces choix. On est aussi libre de dire que peut-être tel ou tel autre chose aurait peut-être été mieux.

Tout ce qui a été dit dans ce topic n'est pas négatif, seulement oui on va parler beaucoup plus de ce qu'on désapprouve, c'est normal.
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
(06.01.2013, 18:08)Zelphalya a écrit :
(06.01.2013, 15:27)Re-Van a écrit : D'ailleurs, tels puristes de telles oeuvres ne devraient même pas aller voir les films.
On est encore libre de faire ce qu'on veut quand même...

Oulah, c'est dit sur le ton de la plaisanterie tu sais, ce n'est ni un ordre ni un décret Mr. Green

Citation :Alors parce que tu fais des études de cinéma tout le monde doit penser pareil ?
Il a juste parlé juste de son point de vue comme tout le monde ici, il ne dit nul part que tout le monde doit penser pareil. Confused
Répondre
(06.01.2013, 17:56)Miura-Fingolfin a écrit : @Re-Van : oui c'est le lot des adaptations de ne pas être fidèles au livre. On a eu pire, je trouve. Eragon, Twilight... Voilà des adaptations affreuses.

J'en ai trois autres à citer Mr. Green

Citation :D'ailleurs, tels puristes de telles oeuvres ne devraient même pas aller voir les films.

Dans mes bras !
C'est le parti que je prends.
Inversement, on devrait interdire aux legolettes de lire les livres Mr. Green

... à propos, où sont passées les legolettes ? J'ai beau chercher, cette année, on n'en trouve nulle part, même sur Jacksondrim...
C'est sur que des thorinettes, des radaguettes et des azoguettes, c'est quand même moins glamour Wink

I.
Répondre
Thorinettes ?

Kilquettes ou Kilettes j'aurai dit Very Happy

La trentaine de membre de la gent féminine de ma promo qui ont vu le film, qui sont hormis 2 ou 3 100% casual et qui sont des femmes entre 24 et 29 ans (et donc pas des collégiennes de 13-16 ans) disent que leur préféré est Fili.

Ce qui m'a d'ailleurs étonné car Fili est bien plus effacé que son frère Kili, enfin si je deviens une fille dans une autre vie, je pense que je trouverai Kili plus rigolo et mignon que Fili Mr. Green
Répondre
(06.01.2013, 15:04)Miura-Fingolfin a écrit : En même temps, ne sont-ce pas toutes ces histoires inspirées de la TdM (Nahalbeuk, Reflet d'Acide, Warhammer, Warcraft, WoW, etc) qui ont modifié l'opinion générale qu'on a des Elfes et des Nains ?
Pour plus personne les Nains sont de joyeuses personnes vêtues de gilet jaune et à la barbe colorée.
Arrêtez de mettre la faute sans cesse sur Peter Jackson, vous dites du mal de ses films mais pour autant vous écoutez bien Nahalbeuk sans broncher.
Je comprend que le paradoxe puisse te paraître étrange Wink , mais je pense qu'il y a une différence très très importante : Naheulbeuk est clairement et ouvertement parodique, c'est à prendre à la légère, en revanche, comme ça a déjà été souligné ici, PJ a un peu tendance à faire comme si Tolkien aurait approuvé tous ses choix, et le problème c'est que dans des scènes comme celle de la salade il ne présente pas ça sous un jour humoristique (qui aurait montré que lui-même sait qu'il exagère le trait), mais comme une simple représentation cliché des nains-sales-batailleurs-qui-ripaillent face aux elfes-propres-sur-eux-végétariens.
Sans compter que les gens qui écoutent Naheulbeuk sont quand même censés être un minimum intéressés par la fantasy (pas tous, je dis bien mais la majorité), je ne dis pas qu'ils ont tous lu Tolkien mais ça n'est pas exactement les mêmes personnes que celles qui vont voir le film (dont au moins la moitié savent à peine que c'est une adaptation d'un livre !).

(06.01.2013, 15:04)Miura-Fingolfin a écrit : Bref j'ai été le voir deux fois, j'ai passé un excellent moment et il n'y a que dans cette section que les critiques semblent toutes converger vers une même opinion négative.
Mais je suis d'accord, c'est un bon film en soi ! Il y a également des scènes qui m'ont beaucoup plu, c'est juste que comme j'adore le livre et que c'est présenté comme étant une adaptation, je ne peux pas m'empêcher de relever des passages qui m'ont fait grincé des dents Wink !

(06.01.2013, 15:27)Re-Van a écrit : les lecteurs qui aiment les films de gros paresseux existent Razz .
Je ne me sens pas du tout concernée Mr. Green ....
Aurë entuluyva !
Le jour reviendra !
Répondre
De même que Nahalbeuk est axé parodie / humour, Peter Jackson est axé clairement "images grandioses", avec une petite dose d'humour pour s'attirer le public des ados (petite dose d'humour que je n'aime pas du tout, soit dit en passant).
Justement pour la scène de la salade et des jolis Elfes qui jouent des instruments mignons, pour moi c'est clairement placé dans un but humoristique.

@Zelphalya, non je donnais simplement mon avis de graphiste. Peter Jackson sait envoyer du lourd niveau images de synthèse, il a pour le SdA et le Hobbit repoussé les limites de la 3D (avec Gollum évidemment, mais aussi la scène du Troll et de Legolas dans la Moria, le Balrog, la scène d'intro avec Sauron... je ne sais pas si vous vous rendez compte de la puissance demandée pour des ordinateurs d'animer toute une armée sur la Plaine de Dagorlad...).
Chacun est libre d'avoir un avis personnel, et aussi pour quelles raisons il va voir un film au cinéma. Mais ici, sur ce sujet, nous sommes déjà à la 24ème page de débats et ça tourne un peu au listage des défauts du Hobbit. C'est pas forcément constructif.

Tout de même, je ne dois pas être le seul à aimer les livres de Tolkien et aimer les films ?

" Puisse aucun malheur ne nous séparer " Fingolfin
Répondre
Sans doute que tu n'es pas le seul, mais la majorité des critiques d'ailleurs se contente de critiquer le film sans prendre en compte le roman qu'il y a derrière, soit en mettant Peter Jackson sur un trône qui a fait le film le plus fidèle possible... Ni l'une ni l'autre des positions que je viens de citer ne sont juste. Ici, étant donné que nous sommes sur un forum sur Tolkien, au moins on peut se permettre d'être véritablement critiques.
Répondre
(07.01.2013, 00:15)Miura-Fingolfin a écrit : Mais ici, sur ce sujet, nous sommes déjà à la 24ème page de débats et ça tourne un peu au listage des défauts du Hobbit. C'est pas forcément constructif.
Les posts après visionnage des films commencent après plus de la moitié du sujet.
Je ne vois pas en quoi cela serait plus constructifs de juste s'extasier sur le film et d'avoir tous le même discours glorifiant. Au contraire, je trouve ça plus intéressant de débattre sur nos désaccords et de proposer des idées de remplacement ou suppression même si on sait qu'elles ne se réaliseront jamais.

(07.01.2013, 00:15)Miura-Fingolfin a écrit : Tout de même, je ne dois pas être le seul à aimer les livres de Tolkien et aimer les films ?
Alors tu lis mal. Wink
Dans les personnes qui ont dit avoir relativement apprécié Le Hobbit (partie I), à quelques nuances près, il y a moi, lchamb, Re-Van, Caldea, Hyarion, Arwen, Gurthang
Dans ceux qui disent qu'il y a tout de même des choses positives, il y a Druss et sam90
Il y en a qui effectivement n'ont pas du tout aimé, comme Beren ou Camlost qui dit avoir pourtant adoré le SdA.
Enfin il y en a dont j'ai pas su distinguer où penchait la balance.
Au moins c'est diversifié Smile
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
Exact ! Very Happy

Et je pense que quiconque verra le Hobbit après avoir lu les livres aura une impression mitigée -tout simplement parce que chacun a lu et imaginé en fonction de son imaginaire propre, par définition différent de celui de son voisin.

Le tout est de rester courtois (=>éviter de traiter l'autre de péremptoire) et d'exposer ses arguments, tout en sachant que l'on ne fera pas aimer (subjectif+objectif) quelque chose avec des arguments (subjectifs+objectif aussi) ni l'inverse. Au mieux est-il possible de distiller dans l'impression générale les aspects appréciés/regrettés pour ensuite les discuter.

Ce n'est pas du Jackson baching auquel la plupart ici s'adonnent. Il y a de tout, et ce n'est pas plus mal. Smile
Que vos barbes poussent toujours plus longues


Thorïn II Ecu-de-Chêne
Roi Sous la Montagne
Répondre
Trouvé ça au détour d'une recherche. J'ai hésité sur l'endroit où poster ça, mais je crois que ça ira très bien ici :
http://laregledujeu.org/2013/01/08/11663...bbitesque/

Je n'arrive pas savoir si la critique est bonne pour PJ et Tolkien, bonne pour l'un et mauvaise pour l'autre (et pour lequel), ou mauvaise pour les deux, mais en tout cas, ça attaque sévère...
Répondre
Je souhaiterais réagir sur un point pour le reste, ya trop à dire . Sur la première trilogie, malgré quelques détails qui m'ont hérissé le poil, il s'en est, cinématographiquement parlant tiré. Je suis plus mitigée sur celle ci ou il me semble que les modifications apportées n'obéissent plus à des raisons clairement identifiables. Certaines se comprennent, d'autres moins. Beaucoup d'autres, en fait.

PJ tient à ce qu'on dise que son adaptation est fidèle. Elle ne l'est pas, elle l'est même nettement moins que le SDA. Et il ferait bien mieux de l'assumer. Après tout, s'il affirmait haut et fort avoir du ne pas être fidèle pour coller à SA vision artistique, il y aurait eu une certaine légitimité à sa démarche, celle du créateur. Qu'on soit en accord avec ou pas, qu'on apprécie ou pas. C'aurait le mérite d'être honnête. Ou alors il fallait être extremement fidèle, voire tatillon. Les deux démarches ont leurs risques, ceux de faire fuir certains spectateurs, mais de contenter les autres. Au lieu de ça, il a voulu contenter tout le monde et ça a l'air d'avoir tres moyennement fonctionné. Même chez ceux qui ne connaissent pas Tolkien et ont vu le SDA, la critique est nettement plus fraiche pour le Hobbit.

Alors, c'est pas tout ça, mais je voulais réagir sur la polémique quand à l'influence de la représentation des elfes de fantasy, notamment dans Naheulbeuk et compagnie. Ne mélangeons pas TOUT. Les auteurs/dessinateurs d'elfes de D&D, de Naheulbeuk, d'Elquest, de Lodoss ou autres oeuvres "with oreilles pointues dedans" n'ont JAMAIS eu la prétention d'adapter l'oeuvre de Tolkien et ça change tout. On peut regretter leur influence sur la production fantasy et sur l'adaptation sans pour autant les considérer illégitimes en soi. C'est de la responsabilité d'un réalisateur comme PJ de s'en démarquer, et non pas de la leur.
Répondre
Pour Druss : en gros, si je comprends la critique que tu as posté, Tolkien est un créateur, un homme de rêve et d'action, et Jackson aussi (d'après lui). Les exégètes sont, eux, des intelligences stériles, qui aplatissent le rêve sur un canevas pour l'étudier au risque de le tuer.

Finalement, c'est plutôt à nous qu'il s'en prend ! Very Happy

Pour Elsie : Je crains qu'il ait été moins fidèle sur le SDA -mais plus poétique. Peut-être a t'il plus longtemps ruminé son SDA que son Hobbit, qu'il a distillé l'un (en y laissant sa patte, et elle n'a pas été toujours bien accueillie pour qui a la mémoire longue, et manifestement le temps a émoussé ceux qui le critiquaient alors !!!) et vomi l'autre. Reste à savoir si le vomi a du goût, mais il est vrai qu'il cueille aussi les erreurs du SDA dans son Hobbit : alors que le SDA avait bien d'autres trames que le fait qu'Aragorn recouvre son trône, là c'est l'enjeu essentiel. Du coup, les facilités du SDA condamnent, à mon sens, le Hobbit à une redite paradoxale, puisque le Hobbit est le premier opus.
Que vos barbes poussent toujours plus longues


Thorïn II Ecu-de-Chêne
Roi Sous la Montagne
Répondre
Je suis peut-être un peu grincheux, mais où est la poésie dans ce film ? Pour moi, le seul moment un tant soit peu poétique, c'est la chanson des nains dans Cul-de-Sac et éventuellement le très court passage entre Galadriel et Gandalf. Les autres épisodes en sont très loin. Même l'interlude elfique à Fendeval s'avère être caviardé par le repas végétarien et le Conseil Blanc décevant...
Répondre
Un peu plus à froid ...
Il y a tellement de choses à dire ...
Franchement je vais mettre certainement tout dans le désordre tellement le fil du film est décousu et parfois incompréhensible.

Erebor ... Evidement j'attendais tellement de ce mont solitaire et de ses habitants : Tout est trop grand trop infographisé, on dirait que la montagne abrite des nains par dizaines de milliers. Des femmes sans barbes, tout en or, tout en trop. Le logiciel 'Foule' de jackson c'est bien mais de temps en temps être simple c'et bien aussi, ça me rappelle la grande salle de Moria avec ses collonnades : OK mais quand on a des milliers de gobelins spiderman qui les dévalent non ...

Et là je vois quoi Thorin Adulte ... ça me gâche quelques minutes ... n'aurait-il pas été bon justement de le faire souffrir enfant ?

Tout ceci finissant sur un Thranduil pompeux monté sur un cerf (emprunté surement à celui que ratent nos nains bien plus tard dans Mirkwood). Navrant. Aussi navrant que son refus d'aider et de s'en aller come un prince.

Vient la Comté ... comme dans la Communauté ses images me remontent de nouveau le moral, mais pour le coup juste un instant. Gandalf est là mais moins bon ... une surprise en moins, un McKellen plus fatigué et peut être moins tout, moins impliqué, jouant plus sur ses aquis. Un come-back tout juste passable de Frodon anoréxique et inexistant, un vieux Bilbo infographisé moins bon évidement. Par contre agréable entrée en scène de Mr Freeman.
Balin arrive ... vieux, très vieux, peu mobile, peu écarlate.
Dwalin horrible, chauve (ressemblant au méchant des films de Schwarzenneger) et qui met un coup de boule à Balin en guise de retrouvailles. Nul. Nul et nul. Nous revoiçi quelques années en arrière avec le gachis Gimli.

Les autres arrivent disparates incroyablement éloignés des nains du livre (J'ai même préféré les nains de Once Upon the Time sur M6, que ma fille regarde c'est dire !!! et loin derrière le Nain joué par Peter Dinklage du Prince Caspian).

La scène (enfin) semble suivre mieux le récit, la chanson en anglais ou en français n'est pas déplaisante. Dommage que les autres soient plus de l'ordre du cirque (peu de gens on parler des ninjas/nains qui font la vaisselle. Horrible et encore une fois Nulle et non avenue).

Ma femme et moi avons juste trouvé que Bag-end était plus interressant (garde manger pantagruelique) maison chaleureuse et plus visitée.

Et nos compagnons entament leur périple.

Là peu de choses à dire jusqu'aux trolls. Sinon je pinaillerais.
Les trolls... par rapport au reste ... ça passe. Domage que les rôles se soient un peu bouleversés vers la fin et que Bilbo retarde les trolls jusqu'à l'aube et que Gandalf détruise un rocher comme Thor des Avengers ... inutile.

Premier Hic de taille Le pseudo passage Background de Thorin le Jeune-héros-roi-foudre de guerre-qui blesse Azog (tué par Dain qui au passage passe de héros à faible du même coup après l'allusion au fait qu'il ne participe pas à l'expedition et que c'est finalement une sorte de lâche). Scènes de guerre dans la vallée des rigoles sombres digne des films le plus éxagérés du moment (Conan, logiciel 'foule', arrachage de membres, découpage d'orcs et de nains, méchant albinos orque). Une scène plus proche de l'arrivée des rohirrims sur le Pelenor aurait suffit. Là on a un défoulement de graphistes fans de World of Warcaft. Ca plait à certains c'est ça un blockbuster !!

Azog non mort et personnage devenant presque central au court de Ce hobbit est un non sens. Une ineptie. Une tromperie. (en fait ça me rapelle Arwen dans une autre trilogie).

Pareil pour la poursuite wargs Azog contre nains. On y comprend rien. Des nains qui cavalent devant... se retournent reviennent en arrière, et des wargs qui semblent aller dix fois plus vite sans jamais s'en rapprocher. Sauvés par des elfes de Foncombe (évidement il fallait ça chez Jackson). Je ne prale pas de Radagast tout de suite, mais là lui aussi est tout aussi ridicule et inutile. (sans compter qu'il vient de se taper les monts brumeux tiré par des lapins (crétins) géants pour arriver ici.

Foncombe et son conseil baclé et donc infertile, ses elfes végétaliens, ses elfes toujours supérieurs au possible. Ces nains toujours plus sales, impolis, et vulgaires.

Je ne sais plus si les géants des montagnes viennent avant ou après mais après quelques instants on tombe encore dans le trop. Trop de chutes de pierres, trop de crunch/crunch, trop de gigantisme. Domage.

Goblintown. Presque peu réussi, mais finalement Jackson retombe dans ses travers. Un roi-gobelin qui ressemble à ses trolls, des gobelins par milliers qui se déplacent genre spiderman sur des ponts suspendus à la Indiana Jones dans son temple maudit. Du massacre, des nains nijitsus.

Mais, mais Andy Serkis est là et nous livre toute sa palette face à un Bilbo crédible, enfin une scène qui me plait de bout en bout. (Isengar sans mentir je crois que tu auras enfin peu de choses à nous en dire).

Là encore à lire un peu partout ça plait (aux autres evidement). Je ne parlerais pas de la chute de 500 mètres de haut qui se conclut par 13 nains et un magicien indemne même quand le roi gobelin trolloïde leur tombe encore dessus.

La scène suivante est celle des wargs (qui d'ailleurs n'arrivent normalement qu'à ce moment dans Bilbo le Livre. Je ne vais pas encore faire du Spoiler mais encore en trop ... tout ça pour que Bilbo commence à se faire apprécier de son superchef qui ne l'aime pas il se trouve un talent de courage et de guerrier (dans sa pochette surprise sans nul doute).

On conclut par les aigles et le papillon voyageur de Gandalf. Evidement grandiose pour boucler cet opus sur une scène plus romantique et fantastique (de bonne facture quand même).

Finalement Radagast ... je vais choquer, mais ce ne sera pas une première mais ce Radagast limite soixante huitard un peu décalé, limite Bombadilesque, trainé par ses lapins, sauvant son Herisson Sebastien, ne m'a pas vraiment plût, mais ... il ne m'a pas été plus désagréable que le reste. Finalement cet Istari de la nature est à sa place. (Quant je pense que Gandalf ne connait pas le nom des deux autres Istaris ... c'est bien pire !!!)

Non Thorin, 80%, non pas du tout, j'ai lu et décortiqué ce hobbit tellement de fois que si moi je me perd dans cette critique c'est que non la trame n'y est pas. Le fil directeur est coupé, découpé, scotché, troué ...

Non à ces nains sans couleurs, armés et ninjas, vulgaires, disproportionnés.

Non, on peut rester dans un domaine plus tranquille sans en rajouter des caisses de chutes (On dirait 15 john Mc Clane dans une version moderne de Piège de Cristal), d'hémoglobine, de gros méchants.

Oui Isengar, j'aurais du attendre de le voir piraté en sous titré russe (puisqu'en français certains nains sont encore slaves).

Et enfin NON NON et NON je ne pense pas que nos visionneurs fans trouveront de l'interêt dans la lecture de notre vrai Hobbit (ancienne ou nouvelle traduction). Peut être sur trente pages, mais après ils retourneront sur WoW ou d'autres jeux ou ils dezinguent tout avec des épées ou des Kalchnikov.

Alors que d'autres comme dans Games of Thrones trouveront des détails en plus, des backgrounds à leur héros favoris puisque même si les primo-lecteurs trouvent la seconde saison moins réussie Mr Martin ajuste lui même cette adaptation. Et par la même satisfait aussi au primo-visionneurs comme moi.

Désolé pour la longueur du post Zelph, désolé pour son aspect décousu, désolé pour les fautes de frappe.
Mais bon vous me connaissez, je suis comme ça.
Répondre
C'est justement ce que je dis : PJ a relativement loupé la case "poésie" sur le Hobbit, alors qu'il l'avait à peu près réussie sur le SdA, quitte à des entorses à la fidélité. Attention à ne pas mal comprendre ce que dis ! Smile
Que vos barbes poussent toujours plus longues


Thorïn II Ecu-de-Chêne
Roi Sous la Montagne
Répondre
Je partage deux liens qui me semblent très intéressant.

Le premier article, paru sur The One Ring hier, prétend faire le point sur les raisons qui poussent Christopher Tolkien à refuser de futures adaptations :
http://www.theonering.net/torwp/2013/01/...-his-work/

Le second article, dont j'espère avoir une traduction rapidement, est une réponse au premier par Marcel Aubron-Bülles, qui fait son trou dans la sphère tolkienienne depuis quelques temps, via son site the Tolkienist. Autant vous dire que je souscris à toutes ses remarques.
http://www.thetolkienist.com/2013/01/08/...ristopher/
Répondre
Citation :Pour Elsie : Je crains qu'il ait été moins fidèle sur le SDA -mais plus poétique. Peut-être a t'il plus longtemps ruminé son SDA que son Hobbit, qu'il a distillé l'un (en y laissant sa patte, et elle n'a pas été toujours bien accueillie pour qui a la mémoire longue, et manifestement le temps a émoussé ceux qui le critiquaient alors !!!) et vomi l'autre. Reste à savoir si le vomi a du goût, mais il est vrai qu'il cueille aussi les erreurs du SDA dans son Hobbit : alors que le SDA avait bien d'autres trames que le fait qu'Aragorn recouvre son trône, là c'est l'enjeu essentiel. Du coup, les facilités du SDA condamnent, à mon sens, le Hobbit à une redite paradoxale, puisque le Hobbit est le premier opus.

Globalement, le premier opus du SDA était plus fidèle. Si on excepte le rôle déjà trop important d'Arwen. C'est pour le deux et le trois que ça part un peu en cacahuète, je dirais. Si ça fait pareil, j'ai des craintes, car, factuellement, quand on touche à des trucs au début, fatalement, les différences s'amplifient par la suite...

Pour ma part, le gros orc albinos m'a moins choqué que les rapports nain /elfes (What ? Thranduil à Erebor qui rend hommage aux nains ? heuuuuuu ?) Ety la monture cerf de Thranduil me choque moins que son look à la "Final Fantasy " (j'aime bien FF,mais pas chez Tolkien). De même, je suis moins choquée par le char à lapin de Radagast que par sa fiente sur le coin de la figure. Qu'il soit un peu allumé, pourquoi pas, mais ça reste un Istar. bab's ou pas, un peu de dignité ne ferait pas de mal.

Par contre j'aimerais assez qu'on arrête de tout mélanger : on peut aimer jouer avec des grosses népées qui brillent ET les trouver hors de propos chez Tolkien.

De toute façon, le défaut numéro 1 du film, c'est quand même de faire d'un conte une épopée. Avec le SDA, ça marchait parce que le SDA EST épique. Mais pas le Hobbit. Et je passe sur le fait que je ne comprends pas pourquoi les nains suivent Thorin qui se comporte, il faut bien le dire, comme un parfait abruti. Et la "fuite" des nains qui se barrent pour éviter qu'on les empêche de faire leur quête est ridicule. Je ne vois pas le Conseil blanc les en empêcher, vu qu'ils ont quand même pas mal besoin de savoir s'il ya bien un dragon au nord. Le conseil blanc est également ridicule. On jurerait que Gandalf et galadriel se méfient déjà de Saruman, ce qui n'est en rien cohérent avec le SDA de PJ ou la surprise de sa trahison est bien là.

Globalement, je vois des gens censés être tres malins se comporter comme des imbéciles.

Sinon, oui, Gollum/Bilbo, ça marche. Encore heureux car c'est la scène clef du film.
Répondre
Le SDA-film, plus fidèle ? C'est faire peu de cas des nombreuses parties enlevées dans le SDA (la liste est connue et fort longue), qui n'ont pas leur équivalent sur le Hobbit, mais aussi peu de cas des entorses/rajouts dans les SDA, au moins égales à celles du Hobbit.

Mais bien d'accord sur la difficile adéquation entre le livre pour enfant et l'épopée.
Que vos barbes poussent toujours plus longues


Thorïn II Ecu-de-Chêne
Roi Sous la Montagne
Répondre
(08.01.2013, 22:08)Druss a écrit : Le second article, dont j'espère avoir une traduction rapidement, est une réponse au premier par Marcel Aubron-Bülles, qui fait son trou dans la sphère tolkienienne depuis quelques temps, via son site the Tolkienist. Autant vous dire que je souscris à toutes ses remarques.
http://www.thetolkienist.com/2013/01/08/...ristopher/

En ce qui me concerne, je ne peux souscrire à la première des remarques, qui voudrait que l'interrogation sur la compétence de Christopher Tolkien soit illégitime. C'est évidemment une interrogation légitime, comme tout questionnement honnête. On a pléthore d'exemples d'exécuteurs littéraires incapables, voire malhonnêtes.

En l'occurrence, il me semble que la question de JPB est honnête, car il conclut de lui-même que Christopher Tolkien était la meilleure personne que son père pouvait choisir — ce que tous les lecteurs de The One Ring ne savent pas nécessairement, si on lit certains commentaires. En revanche, je préfère nettement le qualificatif de M. Aubron-Bülles, expert, à celui de JPB, fan, appliqué à Christopher Tolkien.

En revanche, cette affirmation :
M. Aubron-Bülles a écrit :So basically ME own the rights to all things LotR/Hobbit except for things where the texts themselves are concerned such as the books.

me paraît trop large : la récente assignation en justice montre qu'un certain nombre de droits sur le SdA et le Hobbit ont été conservés par Tolkien, à commencer par les droits sur des produits dérivés immatériels — lesquels étaient pour ainsi dire inexistants à l'époque du contrat d'origine.

Ces deux remarques exceptées, je trouve effectivement cet article très intéressant, même s'il me semble plus répondre aux commentaires sur l'article de JBP qu'à l'article lui-même, d'autant que les deux parviennent globalement à une conclusion similaire.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
Je viens de retourner voir Le Hobbit, en 3D de nouveau.
Finalement c'est pas mal la 3D, le paysage paraissent vraiment sans fond. Je l'ai vu plusieurs fois en 2 et 3D et c'est aussi bien l'un comme l'autre je trouve.

Et j'ai vraiment adoré le revoir au cinéma, à mes yeux le film est toujours aussi génial de A à Z.

A la limite, le seul truc que je trouve "un peu dommage", c'est Bifur, un véritable automate léthargique. Faut vraiment avoir "une hache dans la tête" pour faire rôtir des feuilles de salade sur un feu, à chaque fois un "MDR WTF" s'empare de moi Very Happy.
Par contre dans le prochain film, quand ils seront tous sur le sommet d'Erebor sauf Bofur et Bombur tandis que Smaug sera sur le point de les attaquer, il doit dire un truc du genre "mes cousins, nous avons oublié mes cousins !!"
Je le vois bien baragouiner un truc en "nanien ancien" et faire un tas de gestes sans que personne ne le comprenne Mr. Green
Répondre
Je m'attends au pire (après l'invention de patrimoine "immateriel"), mais qu'est-ce qu'un "produit dérivé immateriel"?)
Répondre
Tous types de jeux, applications, logiciels vendus et exploités en téléchargement ou via des plate-formes de réseaux sociaux sans supports en dur.
Répondre
Par contre, le rot de nain, motif clé récurrent et emblématique de l'art de Jackson et autour desquels se construisent tous ses scénarios depuis 10 ans, rentre plutôt dans la catégorie des produits dérivants immaturiels Mr. Green

I.
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [Adaptations] La Trilogie du Seigneur des Anneaux (2001-2002-2003) de P. Jackson Fullmetal 87 84 962 05.01.2021, 15:31
Dernier message: Elendil
  Audio-description de scènes de l'adaptation cinématographique de Peter Jackson Zelphalya 1 931 08.10.2019, 22:01
Dernier message: Dwayn
  Recherche architecturale sur l'Univers de tolkien et les films de P. Jackson dr4wer 6 8 409 08.09.2019, 19:37
Dernier message: latos
  [Adaptations] Les films d’animations de Bakshi, de Rankin & Bass et de Khazanov Lennie 7 7 470 03.12.2018, 19:11
Dernier message: Druss
  [Adaptations] Le Hobbit : La Bataille des cinq armées (2014) de P.Jackson Lennie 56 51 997 14.01.2015, 01:20
Dernier message: Miura-Fingolfin
  [Adaptations] Le Hobbit : La Désolation de Smaug (2013) de P.Jackson Re-Van 225 247 301 07.11.2014, 01:58
Dernier message: Re-Van
  [Adaptations] The Hobbit/Хоббит (1985) de Inconnu (CCCP/URSS) Re-Van 3 5 434 29.03.2014, 01:14
Dernier message: Sevrance
  [Adaptations] The Hobbit (2014) de Johan Zandbergen Elendil 3 5 885 09.09.2013, 22:21
Dernier message: Sevrance
  [Adaptations] The Hunt for Gollum (2009) de Chris Bouchard [Avis] Kirinki 48 48 490 07.09.2013, 23:37
Dernier message: Sevrance
  [Adaptations] Born of Hope (2009) de Kate Madison Kamuro 36 34 975 07.09.2013, 22:13
Dernier message: Sevrance

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)