Note de ce sujet :
  • Moyenne : 3 (3 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Adaptations] Le Hobbit : La Désolation de Smaug (2013) de P.Jackson
Pour la mort de Boromir bis, à mon avis ça sera plutôt celle de Thorin.

Quand on voit toutes ces ressemblances entre le SdA et le Hobbit, on en regrette que Guillermo del Toro n'ait pas continué, ça aurait pu changer justement radicalement et apporter vraiment du neuf.
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
Mais c'est vrai que le nombre de ressemblances est frappant, et décourageant.
J'ai directement pensé à Boromir lorsque Kili se prend une flèche (et toute la salle je crois).
Quant à l'athelas, je me suis tapé le front avec la main quand j'ai vu ça --'

" Puisse aucun malheur ne nous séparer " Fingolfin
Répondre
Je na sais pas si le scenario aurait été foncièrement différent si Del Toro avait continué. D'après le commentaire et le making of du 1 ils avaient deja eu l'air d'avoir couché celui du hobbit actuel :o
Répondre
La scène avec Kili et Tauriel est aussi très réminiscente de celle entre Frodo et Arwen... (si quelqu'un ne l'a pas déjà dit^^)
Répondre
Oui, j'ai exposé mes réserves sur cette scène plus haut. Je vois que je ne suis pas le seul !
Au fond, c'est dommage. La trilogie LOTR me semble quand même globalement d'un niveau supérieur (on n'a pas le troisième The Hobbit, mais bon) à celle-ci (notamment parce qu'elle suit plus Tolkien, évidemment), donc c'est dommage d'en diminuer l'intérêt rétrospectivement de la sorte. Quelqu'un qui découvre les films (sans avoir lu les livres) en commençant par ces films The Hobbit verra l'affaire de ce point de vue : ah, Frodon a été touché par une lame de Morgul, ça me rappelle Kili ! Ah, Arwen elle est aussi forte que Tauriel Rolling Eyes !
Il me semble que la trilogie LOTR donnait envie de lire les livres. Cette nouvelle trilogie est tellement éloignée de l'original et de son esprit que certains lecteurs risquent d'être déçus (notamment parce que, justement, Tolkien n'a pas souhaité poursuivre la LOTR-isation du Hobbit).
Répondre
(16.12.2013, 14:02)Mairon a écrit : Il me semble que la trilogie LOTR donnait envie de lire les livres. Cette nouvelle trilogie est tellement éloignée de l'original et de son esprit que certains lecteurs risquent d'être déçus (notamment parce que, justement, Tolkien n'a pas souhaité poursuivre la LOTR-isation du Hobbit).

C'est vrai qu'il y a un tel décalage qu'il risque d'y avoir pas mal de déçus.
Déjà que certains lecteurs du SdA reprochent le ton plus léger du Hobbit. Là on est vraiment à des kilomètres...
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
Après visionnage, et bien j'ai des impressions mitigées très mitigées:
premièrement au niveau du découpage du scénario j'aurais préféré qu'il reste fidèle comme pour le SDA (trilogie) donc ici un films en 2 volets aurait été plus judicieux, mais bon ...
deuxièmement pour le scénario en lui même j'ai beaucoup tiqué sur le passage d'esgaroth où ça était repensé entièrement, car il y a extrapolation pour les besoins du films et il y a pure invention la pure invention est "hérétique", tout en copiant Edoras dans le SDA le seigneur avec son vil second (qui a les même traits physiques soit dit en passant ) ça m'a beaucoup déçu cet auto-plagia idem comme il a été dit ci-dessus la scène de soin avec Tauriel et Kili plagiée avec Arwen et Frodon du coup en effet ça anéantit la scène exceptionnelle du SDA. J'ai beaucoup apprécié que PJ introduise des faits historiques d'autres livres comme le tombeau, Dol Guldur, ... (pardonnez moi si je suppute car je n'ai pas encore lu certaines oeuvres) car j'imagine qu'il n'y aura pas d'autre adaptation même si j'aimerai que le Silmarillion le soit (ça prendrait des années de saga en tout genre !!) Il est clair que l'effet commercial est omniprésent d'où la création de Tauriel ce qui peut attirer les populations féminines et romantiques je ne peux me décider quant au positif ou négatif de cette création autant Arwen existait vraiment autant Tauriel n'est que pure invention peut être aurait il dû choisir un personnage réel en soit ce n'est pas néfaste. Mais la pseudo romance avec Kili ..... j'ai cru faire un cauchemar !!! Certe j'ai bien apprécié la scène avec l'elfe musicienne à Fondcombe (version longue) autant là c'est hors propos et on voit bien le "forcing" du réalisateur c'est dommage ....
troisièmement mise à part le complet éloignement avec l'oeuvre les paysages et les décors sont époustouflants splendides et tout ce que vous voulez (Erebor, le Palais sylvestre, Esgaroth, Dale ...) les scènes d'action ont un côté comique qui doivent surement compensé le futur 3e volet qui devra certainement être lourd en bataille (2 fois plus que que les deux tours) ce qui fait appréhender le futur opus. Quant à l'imagerie, vous me pardonnerez mais je ne suis pas une grande fan de la 3D même si elle apporte un plus indiscutable pour certains aspects pour d'autres elle me choque : je trouve qu'elle fait ressortir le côté "toc" de certains décors ou armements je parle notamment de l'épée de Thorin qui m'a choquée tout au long du films ... et il y a quelques plans (très peu 2 ou 3) qui m'ont aussi agressée l'oeil notamment les gros plans de Bilbon (dans Erebor il me semble) où ça pas dans tous les sens du coup ça donne un aspect reality show ou mauvais films d horreur à l'image de paranormal activity numéro ... après le dragon est superbe etc ... le personnage de bard je n'en parlerai même pas vu que ça fait parti de l'invention PJ. En résumé je trouve que l'on ressent beaucoup l'apect commercial il faut produire plus que le 1er volet il manquait un peu de substance pour le passage de la forêt noire s'est dommage mais c'est quand même très réussi !! (on ne peut pas tout dire) par contre en préambule j'aurais personnellement préféré que PJ mettent plus de faits historiques en lien avec les événements au moins on est content on a plusieurs oeuvres en 1. J'ai les oeuvres et j'aime les films mais je suis quand même intentiné déçue j'espère que le 3e opus va relever tous ça.

Zelphalya je suis entièrement d'accord avec toi le ton du récit est carrément à l'opposé !
Répondre
ah oui j'ai oublié de développer les points de Legolas et de Tranduil: vis à vis de Legolas même si il n'existe pas dans l'oeuvre je trouve que ce qu'en a fait PJ est beaucoup mieux que dans le SDA car je le trouvais insipide et limite ridicule quant à ses répliques il faisait office de comble trou et limite il parlait parce qu'il fallait le faire parler à minima. dans le hobbit son personnage a plus de consistance sans pour autant prendre trop de place au vu de sa place réelle dans l'histoire contrairement à Tauriel. Quant à Tranduil je suis mitigée car les traits de perversité sont très présents dans le films on nous fait oublié complètement la sagesse des elfes ... c'est dommage car mon ressenti à la lecture était plutôt basé sur l'énigmatique il y a une certaine perversité tangible mais rien de très flagrant là l'interprétation de PJ est trop présente à mon goût pour le caractère de ce personnage je l'aurais laissé dans son aspect mystérieux et dangereux à l'image de Galadriel
Répondre
Evangelyne Lilly était contre

Apparemment, l'idée du triangle amoureux aurait été ajoutée après le tournage principal, pour le deuxième tournage (si je ne dis pas de bêtise, celui visant à faire une trilogie).

Citation :autant là c'est hors propos et on voit bien le "forcing" du réalisateur c'est dommage ....

Ou le forcing des studios plutôt ? Rétrospectivement, je trouve que pour la trilogie LOTR, Jackson et l'équipe étaient parvenus à limiter les dégâts (je crois avoir vu que ce qu'attendaient les studios, en terme de scénario, était une horreur absolue).
Il faudrait faire un sondage : cette sorte de triangle amoureux plait-elle au grand public ? Lui semble-t-elle bien réalisée ? Est-ce que ça marche vraiment ? Je peux tout à fait comprendre l'inclusion de Tauriel, mais la "nécessité" d'un triangle amoureux... Rolling Eyes
Cette prégnance de l'aspect commercial trop comptable, qui joue sur l'application en quelque sorte de recettes, me semble produire un film qui passe plus ou moins bien ou cinéma, mais dont on n'a pas vraiment envie d'acheter le DVD ou autre, de le revoir (à part peut-être quelques scènes). J'ai les DVD version longue de la trilogie LOTR, ce n'est pas déplaisant à revoir, mais pour The Hobbit Rolling Eyes...

Citation :PJ introduise des faits historiques d'autres livres comme le tombeau, Dol Guldur

Le tombeau est une invention. Cette trilogie change complètement l'histoire des Nazgûl (au risque de contredire le "movie-verse" établi). La trame de Dol Guldur n'a pas grand chose à voir avec les livres elle aussi. Du coup l'histoire de la rencontre Gandalf/Thráin II passe à la trappe ; certes elle est impossible à caser à Dol Guldur (en flashback bien sûr) dans le cadre de la recomposition historique effectuée.
Edit : ah, mais en y pensant, il y avait pourtant des images suggérant un combat (?) Thrain/Gandalf à Dol Guldur, c'était même présent dans un trailer (peut-être pour le premier film)... Jackson a changé d'avis ?

Plus j'y pense, plus il me semble qu'au fond, je n'apprécie qu'environ 30-40 minutes de ce film... Même en oubliant que je lis Tolkien depuis l'enfance.
Répondre
Tiens c'est vrai ça... ils auraient au moins pu mettre un flashback avec Thraïn, car ça, ça aurait été intéressant !

Plus je lis vos commentaires plus je m'aperçois des nombreux défauts du film...
Autant j'étais plutôt d'avis à défendre PJ pour le Seigneur des Anneaux, autant pour le Hobbit j'abandonne tout de suite.
Ces similitudes avec le SdA sont vraiment ennuyeuses et tendent à appauvrir le film (déjà bien pauvre et superficiel), c'est vrai que j'avais pas fait tout de suite le rapprochement Grima / conseiller du seigneur d'Esgaroth (d'ailleurs c'est peut-être pour ça que ça m'irritait dans le film).

Sinon question de curiosité : le langage noir des Orques, c'est du charabia ?

" Puisse aucun malheur ne nous séparer " Fingolfin
Répondre
Citation :Tiens c'est vrai ça... ils auraient au moins pu mettre un flashback avec Thraïn, car ça, ça aurait été intéressant !

Du coup les Anneaux des nains sont passés à la trappe. C'est d'ailleurs rigolo de constater que sur ce point, le film est fidèle au Hobbit original (c'est-à-dire pré-SDA). Twisted EvilRolling EyesMr. Green
Pour le reste, on aurait pu avoir ne serait-ce qu'une petite allusion à la recherche par "Sauron"* de son Anneau (du genre, "Sauron" qui demande à Azog si certaines recherches menées près des Gladden Fields ont eu des résultats) ? Hein ? Non, même pas, comme quoi... C'est fou, quand même, la cohérence des films n'est même pas assurée.

* Je préfère utiliser les guillemets pour le "Sauron" des films, sorte d'esprit dégénéré qui ne vaut pas un Voldemort ou un Palpatine. Vous avez vu sur quel ton lui parle Azog à un moment ? On se croirait devant le méchant de base d'un film d'action quelconque et son sbire musclé.
Cette alliance "Sauron"/Azog contribue à la diminution de Sauron, là encore... Rolling Eyes Vous allez me dire que dans la scène avec Gandalf, il est très "puissant". Certes, mais l'ensemble cloche et claudique, et ce depuis le prologue de FOTR (Sauron avec sa massue surpuissante, qui envoie valser deux lignes de soldats entières... mais qui "explose" à cause de la seule perte de son doigt portant l'Anneau, sans aucun vrai combat contre lui (personnellement) - ce qui a causé des confusions parmi les movie-fans et autres sur la nature du lien Anneau/Sauron). Et puis, cet affrontement Gandalf/Sauron renvoie au combat contre le Balrog et à la lutte (inventée) contre Saruman dans les autres films. Là encore...

Sans oublier que cela diminue Gandalf. Prisonnier, encore ! Dans les livres, Gandalf peut se vanter d'avoir visité les cachots de l'Ennemi en espion. Dans ces films, hum, puisqu'il est capturé, il ne peut pas s'en vanter... Rolling Eyes
Misère des misères, plus on creuse... Sad

Citation :Sinon question de curiosité : le langage noir des Orques, c'est du charabia ?

Je suppose que la collaboration avec David Salo pour le néo-Black Speech a dû continuer ?
Répondre
Il faut dire qu'il n'y a pas eu beaucoup d'exemple dans le monde jusqu'à maintenant, de ce genre de triangle amoureux: entre une elfe, un nain, et un elfe...
Mais l'on sait que les nains préfèrent les femmes à barbe et que Thranduil a découragé Tauriel dans la poursuite d'une quelconque affaire amoureuse avec Legolas.
Alors, ce trio ne peut pas fonctionner... et va éclater... mais on verra la suite jacksonnienne...

Je suis allée à la première représentation officielle de la DdS en 3D, vendredi le 13 à 13h45. Je pensais qu'il y aurait foule. Eh bien, 20 personnes dans la salle à ma grande surprise. Je me suis demandée où étaient les fans de Tolkien de ce côté-ci de l'océan.
La critique de notre journal local est sortie samedi et je peux vous en parler un peu, au cas où cela aurait un quelconque intérêt pour vous ???
Ce qui me frappe en premier dans cette critique est une petite phrase anodine du journaliste: "Les aventures de Bilbon étaient à l'origine un (petit) conte merveilleux à l'humour bon enfant, pas une ébauche d'actes violents". Je partage un avis un peu différent sur la citation: Oui, il y a beaucoup d'humour enfantin dans le Hobbit, le livre on s'entend, mais le fond de l'histoire, comme pour le SdA, est extrêmement dur: le triomphe du bien sur le mal, en remontant jusqu'à la création d'Eru; c'est comment Tolkien la traité le Hobbit qui en a fait un livre pour ses enfants et pour les grands et petits enfants du monde par la suite... Je le relis actuellement, et j'y retrouve la naïveté enchanteresse de Tolkien, ce que le deuxième film ne m'a pas fait comme impression.
La critique dit aussi que "ce feu d'artifice visuel masque mal qu'il s'avère aussi un film grandiloquent qui abuse de ses effets de manche pour dissimuler une certaine vacuité dans le propos". Bon ! c'est une opinion !
Du côté de Québec, ce que l'on aime dit toujours la critique: l'aspect visuel, la présence de Tauriel, Smaug, la descente de tonneaux. Ce qu'on n'aime pas: l'abus de violence et d'effets spéciaux, les scènes qui s'étirent.
Je m'arrête là pour citer cette critique qui est beaucoup plus consistante que cela. Et nous avons aussi un tas d'autres journaux plus, ou moins, sérieux, que je n'ai pas consultés...

En ce qui me concerne, comme je suis fan de Tolkien, je suis aussi fan des films car tout ce qui touche Tolkien me passionne. Bien ! Cependant, à partir d'aujourd'hui, je vais distinguer les livres et les films: deux choses bien différentes. On peut dire sans se tromper que le Hobbit est une adaptation du livre de Tolkien par PJ, car PJ s'en éloigne pas à peu près dans ce deuxième opus.
Je ne répèterai pas ce qui s'est dit sur le forum, car pour moi qui a tout lu ou à peu près, chacun défend très bien son point de vue.

Tauriel ne m'a pas dérangée tant que ça, mais pourquoi en avoir fait une machine à tuer... Je croyais être choquée par ce rôle hors propos, mais ça a bien passé ! Par contre ce ridicule trio amoureux... sans essence... m'a déplu: c'est comme remplumer un oiseau pour lui donner une consistance des plus inutile... J'ai trouvé aussi que la compagnie elfe de la forêt était beaucoup enfoncée dans les profondeurs. Que de la noirceur !
Enfin, ce qui me dérange dans les films de PJ, c'est la naïveté qui le pousse à nous faire gober que des monstres de la taille d'Azog et compagnie, qui semblent indestructibles, sont tués d'un petit coup d'épée ou de lance ou de flèche par des êtres immensément plus fragiles qu'eux. Je suppose que c'est le jeu de la naïveté qu'il nous faut aussi jouer ici.
J'ai beaucoup aimé voir jusqu'où pouvait aller les pouvoirs de Gandalf, la scène avec le nécromancien, qui m'a plongée au cœur même du Silmarillion, (si je puis m'exprimer ainsi), avec ce que pouvait être les pouvoirs de Morgoth le Noir dans l'Antique Monde de la TdM.
Bref, Smaug le Doré vaut pour moi le détour, un tour de force de PJ.

Mon humble opinion sur ce deuxième film...

Sincèrement !
L'esprit devient ce qu'en font les pensées, car les pensées de quelqu'un déteignent sur son âme. Marc-Aurèle (121-180)
Répondre
(16.12.2013, 23:57)Ingieris a écrit : Enfin, ce qui me dérange dans les films de PJ, c'est la naïveté qui le pousse à nous faire gober que des monstres de la taille d'Azog et compagnie, qui semblent indestructibles, sont tués d'un petit coup d'épée ou de lance ou de flèche par des êtres immensément plus fragiles qu'eux.
Euh.. qui est-ce que tu traite d'être "immensément plus fragile qu'eux ?
Créatrice de la chaîne youtube Arda
(cf "site web" ci-dessous)
Répondre
En disant fragile, je pensais peut-être à plus petit, beaucoup plus petit: un petit nain à coté du monstre Azog, ou un pauvre petit humain contre ces monstrueuses machines wargs. Même un elfe, pourtant nanti d'une force et d'une agilité supérieurement supérieures ne me semble pas faire le poids.
Moi, c'est évident, je n'aimerais pas rencontré un Azog dans un détour.
Et pourtant c'est Éowyn, une femme, qui tue le roi sorcier en lui plantant son épée dans le trou de son invisible visage. Le choix de Tolkien ! J'assume ! Et je crois aussi que cela est possible !
La faiblesse des êtres, la force d'une personne, tout ça est relatif ! car Tolkien l'a prouvé dans ces histoires. Et d'autres avant ou après lui.
Mais ce qui est bien avec les bouquins: c'est l'imaginaire du lecteur qui projette ce qu'il lit. Dans un film, on a plus l'imaginaire, on a la réalité du réalisateur. C'est une autre histoire.
Quand je vois tous ces monstres qui me semblent indestructibles, je me dis: Est-ce possible de les tuer aussi facilement ? Ils doivent être en carton-pâte, c'est pas possible !

J'ai répondu de mon mieux, en oubliant certainement des trucs importants ! Mais peut-être que quelqu'un reviendra sur le sujet et poursuivra de son analyse.
L'esprit devient ce qu'en font les pensées, car les pensées de quelqu'un déteignent sur son âme. Marc-Aurèle (121-180)
Répondre
Citation :Quand je vois tous ces monstres qui me semblent indestructibles, je me dis: Est-ce possible de les tuer aussi facilement ? Ils doivent être en carton-pâte, c'est pas possible !

Oui, c'est une critique que l'on peut faire. Je l’intégrerais dans la case un peu plus large de la "jeu-vidéoification" de ces films.
Comparez ces scènes de combat à ce que l'on pouvait avoir par exemple vers la fin de FOTR, le premier film. Legolas y est évidemment un très bon archer, mais il ne saute pas partout et ne fait pas (comme le Legolas de ce film, ou Tauriel) de spectacle acrobatique. Les combats sont plus classiques, on a des acteurs en chair et en os pour figurer les orques de Saruman. Certes, dans TTW, on a la scène du "skate", et, dans ROTK, le controversé passage du Mumâk, mais c'est plus localisé que dans The Hobbit, et c'est relativisé par le fait que cela se déroule tout de même dans une bataille plus ou moins rangée.
Ce n'est pas tant la facilité avec laquelle de gros orques sont tués qui me pose problème, c'est que je ne trouve pas vraiment de caractère épique à ces combats du Hobbit. Ce sont des combats tels que je peux en voir dans des jeux vidéo, ou tels que je me les imagine dans d'autres univers de fantasy, mais je trouve cela parfois "too much" et déplacé pour quelque chose censé se passer en "Terre du Milieu".

Je re-regarde le passage où Lurtz envoie une de ses maudites flèches sur Boromir, c'est d'un autre niveau. Je crois que, autant les images de synthèse passent très bien avec un Gollum ou un Smaug, autant ce n'est pas aussi probant pour des ennemis comme Azog et Bolg... Pourtant, c'est très bien fait, mais je ne sais pas... C'est mon impression. Je crois que Bolg devait à l'origine être joué par un acteur en chair et en os. Ils ont changé d'avis, était-ce judicieux ? ...

Où ai-je lu ce qui suit, ici ou ailleurs ? Je ne sais plus, mais ceci traduit bien mon sentiment, donc permettez-moi de plagier : dans la scène des tonneaux, j'ai l'impression (par rapport au combat) d'être le spectateur d'un jeu vidéo auquel je ne peux pas jouer. Faites l'expérience suivante, et regardez une partie d'une vidéo youtube où le joueur vous montre en quelque sorte la "soluce" de tel ou tel niveau, d'un jeu que vous n'avez pas (par exemple) : c'est frustrant. C'est un peu la même impression avec cette scène, au fond. En étant dans un jeu vidéo et en pouvant jouer Legolas, un orque, ou un nain dans le tonneau, ça peut encore aller, mais dans le film... Enfin, j'écris cela, mais en fait, je ne le pense pas vraiment ; j'ai joué une fois à un jeu dérivé des films, et ça a bien été la seule (je ne compte pas les mods pour d'autres jeux faits par des tolkiendili). Un jeu comme Skyrim est bien plus proche parfois d'une atmosphère à la Tolkien que ces jeux qui pourtant sont censés reprendre les lieux, les personnages, etc. (du film, certes)...

Avant les films, je me disais qu'il est regrettable que Tolkien n'ait pas eu la longévité d'un Aragorn, pour pouvoir compléter davantage ses géniales histoires inachevées. Depuis, je n'en suis plus si sûr, parce qu'il aurait pu voir ces films, notamment le dernier... Regardez l'effet produit sur Christopher, et imaginez-le décuplé...
Répondre
Tiens au fait, y a t il des interviews de ses avis sur les films d'ailleurs ? A C.Tolkien.
Répondre
Les seuls mots de Christopher que l'on a sont dans l'article de Le Monde de juillet 2012 http://forum.tolkiendil.com/thread-6642.html
Il est fort probable qu'on en ait jamais de nouveau au sujet des films du Hobbit.
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
Très apprécié ce passionnant article du Monde, juillet 2012. Ce fuseau véhicule aussi beaucoup d'émotions à propos de Christopher Tolkien.
Je rends hommage à ce grand monsieur de 88 ans qui a tant fait pour honorer le génie de son père.

Merci Monsieur Christopher Tolkien !
L'esprit devient ce qu'en font les pensées, car les pensées de quelqu'un déteignent sur son âme. Marc-Aurèle (121-180)
Répondre
Il vaudrait mieux mettre ton message dans l'autre sujet Razz C'est assez "décalé" de dire ça dans un sujet sur les films Mr. Green
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
Bon d'accord ! Je croyais qu'il fallait revenir sur le même fuseau pour faire un commentaire sur un lien suggéré dans ce fuseau-ci.
Zelphalya, peut-être peux-tu simplement faire disparaître mon message ?
Désolée pour le désagrément que cela a pu causer au fuseau et aux lecteurs.
L'esprit devient ce qu'en font les pensées, car les pensées de quelqu'un déteignent sur son âme. Marc-Aurèle (121-180)
Répondre
Ne t'inquiète pas, c'est pas grave, tant qu'on papote pas pendant 10 messages, je pense que tout le monde s'en remettra ^^

Je ferais disparaître nos messages plus tard, rien ne presse Smile
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
Après ma critique de The Hobbit: An Unexpected Journey l'année dernière (Arrow http://www.jrrvf.com/fluxbb/viewtopic.ph...944#p46944), voici ma critique de The Hobbit: The Desolation of Smaug, que je viens de mettre en ligne sur le forum de JRRVF : Arrow http://www.jrrvf.com/fluxbb/viewtopic.ph...937#p81937

Ces textes sont, je pense, suffisamment longs pour qu'ils n'aient besoin de figurer que sur un seul forum... Wink

Cordialement,

Hyarion.
All night long they spake and all night said these words only : "Dirty Chu-bu," "Dirty Sheemish." "Dirty Chu-bu," "Dirty Sheemish," all night long.
(Lord Dunsany, Chu-Bu and Sheemish)
Répondre
Je viens de voir the hobbit dans l'aprem avec mon petit ami (fan de tolkien aussi heureusement :p ) et j'ai HAIS vrmt.... c degoutant... les seules scenes reussies sont celles avec Gandalf/sauron et bilbo/smaug le reste c pourri :@ je ne vais pas m'attarder sur les details, tout a deja été dit

Un seul souhait est de voir tauriel mourir dans le prochain volet Mr. Green
Il y a un moment pour tout et un temps pour chaque chose sous le ciel
Répondre
Tu n'as pas aimé le gros plan sur les épais sourcils noirs de Thranduil ? Mr. Green

" Puisse aucun malheur ne nous séparer " Fingolfin
Répondre
Argh >< c'etait un gros plan sur tout thranduil *ou presque) des anneaux aux cheveux blonds aux sourcils noirs (ce qui est un peu illogique... on ne peut pas etre aussi blond et avoir des sourcils aussi noirs...)
Il y a un moment pour tout et un temps pour chaque chose sous le ciel
Répondre
Citation :les seules scenes reussies sont celles avec Gandalf/sauron

Juste par curiosité, qu'est-ce qui est réussi à tes yeux dans cette scène Gandalf/Sauron ?
Répondre
Face aux autres batailles, notamment celle des nains avec smaug... qui est tout a fait inutile et incomprehensible, celle là est pas mal. J'aime bien ian mckellen comme gandalf et cette scene fait montrer sauron comme n'ayant pas vrmt une forme tout a fait materielle mais en meme temps c pas cet oeil tout rouge et en plus il est tres puissant... je ne me souviens plus exactement a quel point c en accord avec le recit de tolkien mais on a arrêté de compter les "erreurs" relativement au bouquin 5 min apres le debut du film... le film lui meme offre suffisamment d'erreurs sans ça :p
Il y a un moment pour tout et un temps pour chaque chose sous le ciel
Répondre
Citation :le film lui meme offre suffisamment d'erreurs sans ça

Exactement, c'est dingue comme le film peut se contredire lui-même, même si on oublie l'existence du livre...
Répondre
(18.12.2013, 21:04)Arwen a écrit : Un seul souhait est de voir tauriel mourir dans le prochain volet Mr. Green

Ce serait une facilité dramatique pour tirer des larmes au spectateur...ya donc des chances que cela advienne.


Sérieux je ne sais plus si je dois aller le voir, vu que le premier m'avait déjà laissée circonspecte...
Répondre
(18.12.2013, 21:04)Arwen a écrit : Un seul souhait est de voir tauriel mourir dans le prochain volet Mr. Green
Tu viens de me faire penser à une hypothèse horrible : au vu de sa pseudo-romance avec Kili, et si ce dernier mourait pour la protéger pendant la bataille ? Au point où on en est, un écart au livre de plus ou de moins... PJ pourrait facilement avoir l'audace de faire ça, d'une part pour laisser Thorin vivre (les fans du Thorin version film seraient déçus sinon, les pauvres), d'autre part pour quelque chose qui m'avait traversé l'esprit lors du premier film :
Le film a décidé que Ori serait le plus jeune de la Compagnie ; mais ce détail fait perdre presque tout le sens du sacrifice de Kili et Fili (les 2 plus jeunes de la Compagnie - de 50 ans je crois ? - se sacrifiant pour leur oncle). Alors pour PJ, quitte à faire mourir Kili, autant que ça serve à son histoire d'amour ridicule (et impossible).
Rien que d'y penser, ça fait peur...

Concernant le film, j'ai bien aimé la façon dont Smaug a été modélisé : c'est clairement une bête magnifique. J'aurais préféré voir son ventre recouvert de gemmes et d'or et surtout, pourquoi l'ont-ils transformé en vouivre ? En dehors du fait que je trouve les dragons à 4 pattes infiniment plus beaux, les vouivres n'ont rien à voir dans la mythologie non ?
Pour le reste, c'est un bon film de Fantasy random (même si rempli de clichés et de situations ridicules - la scène de l'athelas, Legolas le ninja bondissant sur les tonneaux, Legolas "oh c'est pas cool je saigne du nez, bouh le méchant, je vais le tuer"). Mais côté adaptation je préfère ne pas en parler tellement ça n'a rien à voir avec l'oeuvre originale. Finalement PJ avait raison en écrivant "Teh Hobibt" sur ses affiches IMAX du 1er volet !
Quand j'ai vu Bilbo tenir une coupe en or devant Smaug (au début de leur dialogue), je me suis dit "tiens, le livre fait un petit caméo !"
"Faithless is he that says farewell when the road darkens"
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [Adaptations] La Trilogie du Seigneur des Anneaux (2001-2002-2003) de P. Jackson Fullmetal 90 94 378 30.07.2021, 19:32
Dernier message: Zelphalya
  Audio-description de scènes de l'adaptation cinématographique de Peter Jackson Zelphalya 1 1 500 08.10.2019, 22:01
Dernier message: Dwayn
  Recherche architecturale sur l'Univers de tolkien et les films de P. Jackson dr4wer 6 10 097 08.09.2019, 19:37
Dernier message: latos
  [Adaptations] Les films d’animations de Bakshi, de Rankin & Bass et de Khazanov Lennie 7 9 003 03.12.2018, 19:11
Dernier message: Druss
  [Adaptations] Le Hobbit : Un Voyage inattendu (2012) de P. Jackson mumak62 838 700 507 27.04.2015, 09:03
Dernier message: Zelphalya
  [Adaptations] Le Hobbit : La Bataille des cinq armées (2014) de P.Jackson Lennie 56 59 006 14.01.2015, 01:20
Dernier message: Miura-Fingolfin
  [Adaptations] The Hobbit/Хоббит (1985) de Inconnu (CCCP/URSS) Re-Van 3 6 171 29.03.2014, 01:14
Dernier message: Sevrance
  [Adaptations] The Hobbit (2014) de Johan Zandbergen Elendil 3 7 149 09.09.2013, 22:21
Dernier message: Sevrance
  [Adaptations] The Hunt for Gollum (2009) de Chris Bouchard [Avis] Kirinki 48 55 054 07.09.2013, 23:37
Dernier message: Sevrance
  [Adaptations] Born of Hope (2009) de Kate Madison Kamuro 36 38 859 07.09.2013, 22:13
Dernier message: Sevrance

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)