Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Téléchargement et droits d'auteurs
#1
(02.09.2012, 16:21)Lomelinde a écrit : Sinon, on va encore me traiter de réac', mais je ne crois pas que le forum de Tolkiendil ait vocation à relayer les fichiers illégaux de la Toile. Rolling Eyes

Je me garderai bien de te traiter de quoi que ce soit Very Happy ! Je vais en revanche répondre à cette accusation de piraterie : j'ai obtenu ce document sur un site (légal) ouvert aux enseignants (mais pas fermé aux autres!).
Répondre
#2
Je reste toujours très circonspect sur la manière dont la légalité est interprétée sur la Toile... Confused
Répondre
#3
A partir où un document est dans le domaine public, tout le monde peut en faire ce qu'il veut, que se soit sur Internet ou ailleurs.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#4
Pas exactement « ce qu'il veut » : on n'a évidemment pas le droit de falsifier le texte ou de l'attribuer à quelqu'un d'autre. En d'autres termes, les droits moraux sont imprescriptibles (en France, tout au moins).

En revanche, il est vrai qu'une fois les droits commerciaux éteints, chacun est libre de partager le texte comme il l'entend.

Maintenant, je crois qu'on s'éloigne de la discussion initiale et vous demande donc d'y revenir ou d'ouvrir un sujet distinct pour parler de l'intéressante et complexe question des droits d'auteurs.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#5
Sauf que le Cours n'a pas été écrit directement par Saussure (mort en 1913), mais compilé/complété par deux de ses élèves à partir de prises de notes. Et les élèves en question (Charles Bally et Albert Sèchehaye) ne sont pas morts depuis assez longtemps pour que leurs écrits à eux tombent dans le domaine public... La question est intéressante.
The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Répondre
#6
Pour conclure (de mon côté) ce document est mis à disposition en tant qu'ouvrage gratuit sur un site pédagogique lié à l'Education nationale française, au Centre National de Documentation Pédagogique, ainsi qu'à l'Organisation Internationale de la Francophonie et à l'UNESCO.

Est-il réellement libre de droit ? C'est vrai que je l'ignore, mais je ne voudrais pas laisser croire non plus que le document dont nous parlons est un fichier (mal) acquis sur une plateforme de téléchargement illégale.

Sur ce, et pour abonder dans le sens d'Elendil, vous pouvez me joindre en privé pour poursuivre la discussion car nous sommes loin de la question initiale posée par Gaffophone !
Répondre
#7
Bon, on arrête les frais, cette partie de la discussion est définitivement en-dehors du périmètre des langues.

(02.09.2012, 17:25)Meneldur a écrit : Sauf que le Cours n'a pas été écrit directement par Saussure (mort en 1913), mais compilé/complété par deux de ses élèves à partir de prises de notes. Et les élèves en question (Charles Bally et Albert Sèchehaye) ne sont pas morts depuis assez longtemps pour que leurs écrits à eux tombent dans le domaine public... La question est intéressante.

À partir du moment où ils se sont considérés comme des éditeurs et non des co-auteurs, la loi est simple : c'est une œuvre posthume publiée avant 1985, la durée du droit d'exploitation commercial est donc de 50 ans (au plus, vu que la première loi française sur les œuvres posthumes semble dater de 1957). Par conséquent, le Cours est bien tombé dans le domaine public, si je ne m'abuse.

Incidemment, ce serait aussi le cas s'ils avaient été coauteurs. Bally est mort en 1947 et Sèchehaye en 1946. À cette époque, la durée du droit d'exploitation commercial est de 50 ans après la mort du dernier auteur. Par conséquent, même dans ce cas de figure, l'œuvre serait tombé dans le domaine public en France en 1998.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  avez vous d'autres auteurs ? alexolas 8 8 520 19.03.2018, 17:08
Dernier message: Iatos
  Des auteurs parmi vous? Temüge 32 24 679 30.08.2014, 07:48
Dernier message: Cuthalion-64
  12/03/2010 Les auteurs de fantasy à l’honneur au CRDP d'Amiens Zelphalya 0 4 107 11.03.2010, 14:10
Dernier message: Zelphalya
  tolkien chez les autres auteurs felagund 85 62 319 15.03.2005, 21:10
Dernier message: Merry
  Autres auteurs de SF/HF à conseiller Chris_wzt 14 12 625 22.02.2003, 18:37
Dernier message: Tyldor

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)