Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Liens tolkienneux divers
Un article explique comment D&D n'a pu obtenir la licence Tolkien au début des années 1990, malgré l'intervention d'une figure qui sera plus tard connue comme spécialiste de Tolkien, John D. Rateliff :

https://lithub.com/how-a-lord-of-the-rin...-happened/

Actualitté en fait un résumé en français, pour ceux que l'anglais rebute un peu : https://actualitte.com/article/107035/in...et-dragons
What's the point of all this pedantry if you can't get a detail like this right?
Répondre
J'ignorais tout de cette histoire impliquant John D. Rateliff, c'est très intéressant !

L'article ne mentionne pas que les amateurs de D&D ont quand même fini par avoir une version se passant en Terre du Milieu, même s'il a fallu attendre 2017 : https://www.legrog.org/jeux/aventures-en...-du-milieu
Répondre
Super intéressant !
Répondre
(10.07.2022, 21:54)Druss a écrit :
(02.04.2022, 07:49)Druss a écrit : Les illustrations créées par Margrethe II du Danemark pour le Seigneur des Anneaux vont être exposées cette année à Cahors à l'occasion de l'année du Danemark qui s'y tiendra :

https://www.ladepeche.fr/2022/03/30/lot-...204343.php

Les livrets du programme et de présentation de l'expo (ce dernier rédigé par Marie Bretagnolle) sont disponibles :
https://fr.calameo.com/read/004723329e6e5e59fbaa5
https://fr.calameo.com/read/004723329d9ec404b3008

J'ai eu l'occasion de me rendre sur place il y a trois jours. L'exposition, gratuite, a lieu dans la bibliothèque du patrimoine de Cahors, en plein centre-ville. C'est une bibliothèque à l'ancienne, dans une grande salle très haute de plafond, dont tous les murs sont recouverts d'étagères remplies de volumes anciens. Les illustrations sont en nombre plus réduit que je ne le pensais : une par tête de chapitre du Seigneur des Anneaux, plus trois ou quatre de plus grande taille, qui représentent certains passages clefs du roman. Le trait est expressif ; l'inspiration scandinave transparaît dans plusieurs d'entre elles, à l'instar du dernier départ de Boromir. L'édition exposée du Seigneur des Anneaux publiée par la Folio Society permet de constater que les versions redessinées par Eric Fraser possèdent bien moins de charme que les originaux.

Les bibliothécaires ont fait un effort de muséographie qui mérite d'être signalé : outre le catalogue d'exposition de la BnF et Tolkien et les sciences, plusieurs volumes anciens évoquant l'œuvre de Tolkien sont mis en valeur. J'ai noté un ouvrage de Jean Bodin, La Démonomanie des sorciers, un recueil cartographique médiéval ouvert sur une carte du bas Valais dont le style rappelle celui de la carte du Seigneur des Anneaux, ainsi qu'un autre livre où l'on voit de splendides représentations d'araignées. Le plus remarquable reste les deux tapisseries d'Aubusson exposées : Imladris et le Taniquetil. L'éclairage tamisé de la salle permet d'observer la moindre nuance de couleur, bien mieux qu'il n'était possible de le faire au Thoronet ou à la BnF.

En-dehors des livrets disponibles sur Calaméo, dont le deuxième est disponible au prix de 2 €, il n'y a aucun ouvrage en vente qui traite des illustrations de la reine Margrethe ou de son rapport avec Tolkien. En revanche, il y a en parallèle une exposition (payante, celle-là) des œuvres non-tolkieniennes de la reine au musée Henri-Martin, à 500 m de là. Je n'ai pas eu le temps de visiter cette deuxième exposition, mais au guichet est en vente l'opuscule Margrethe R - une reine artiste, de Virtus Schade (Fr. G. Knudtzons Bogtrykkeri A·S, 1988 ), qui traite de l'ensemble de son œuvre. Cinq des illustrations tolkieniennes y sont représentées. Le livre semble intéressant dans l'ensemble, quoique son prix (20 €) me paraisse un peu élevé au regard de son épaisseur (43 p.) Cela dit, il ne doit pas être très facile à trouver, aussi peut-il plaire aux collectionneurs. J'ai signalé aux bibliothécaires qu'il serait hautement souhaitable qu'un livret reprenant l'ensemble des illustrations tolkieniennes originales puisse être publié. Je ne suis apparemment pas le seul à avoir émis cette remarque.

E.

P.S. : J'ai une ou deux photos que je pourrais diffuser, mais il me faudra prendre le temps de les téléverser, donc pas avant quelques jours.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
Un prix jeunes chercheurs sur les langues fictives (notamment) : https://twitter.com/breton_justine/statu...2046223362
Répondre
Pour le sujet qui nous concerne, je suppose qu'il n'y a pas grand monde qui entre dans les critères.
What's the point of all this pedantry if you can't get a detail like this right?
Répondre
Il est vrai qu'il est destiné aux masterants, doctorants et jeunes docteurs. Mais c'est tout de même une initiative louable Smile
Répondre
La chaîne YouTube de JdR : RôlisteTV, a sorti une vidéo qui présente une bibliographie de livres qui leur semble intéressant à lire. Les romans en eux-mêmes bien sûr (dernière traduction), mais également des ouvrages "sur" Tolkien et la Terre du Milieu.

Ca a beau avoir été produit par des gens parlant aux rôlistes, le contenu de la vidéo peut être vu et entendu par n'importe qui !

Répondre
Je remarque avec plaisir une présentation très positive et intelligemment argumentée de la nouvelle traduction. Les défauts des ouvrages de David Day sont mentionnés un peu rapidement mais c'est déjà ça Smile

J'avoue que j'écoute peu de podcasts mais c'est la première fois que j'entends une communauté de rôlistes mettre en avant la nouvelle traduction et ça fait plaisir.
Répondre
Une exposition prévue en juin 2023 à Landerneau qui "présentera des manuscrits, des œuvres historiques, des objets exceptionnels ainsi que des dessins et croquis originaux de l’illustrateur John Howe, le directeur artistique pour la réalisation du Seigneur des Anneaux du réalisateur Peter Jackson. Des décors des films seront également reconstitués."

"Intitulée Sur les traces de Tolkien et de l’Imaginaire médiéval, la prochaine grande exposition du Fonds Hélène & Edouard Leclerc (FHEL) va faire du bruit aux Capucins, dans le centre-ville de Landerneau (Finistère)."

https://www.ouest-france.fr/culture/une-...2af0084cfe
What's the point of all this pedantry if you can't get a detail like this right?
Répondre
Excellent! Brillant d'imagination je trouve! Ca me donne envie de faire la même chose pour la cour d'Erebor ou pour la cour de Moria! Very Happy
...Je tomberai le dernier, comme je fus le premier...
Répondre
Justine Breton et Florian Besson organisent un séminaire Médiévalisme en séries à partir du 19/11 :
- Session 1, samedi 19 novembre 2022 : Imaginaires historiques dans House of the Dragon
- Session 2, samedi 14 janvier 2023 (14h-17h30) : The Rings of Power.
- Session 3, samedi 18 mars 2023 (9h-12h30) : Les autres séries: vers un élargissement des perspectives?

Le programme de la première session est disponible sur le lien suivant (les deux autres sont en cours) : https://modmed.hypotheses.org/2532
What's the point of all this pedantry if you can't get a detail like this right?
Répondre
Top !
Répondre
Le 3 janvier prochain, à l'occasion de l'anniversaire de J.R.R. Tolkien, la Monnaie Royale anglaise frappera une pièce de 2 livres avec le monogramme de ce dernier ainsi que la très célèbre formule "Not all those who wander are lost". Elle sera disponible dès le 3 janvier à 9h (heure anglaise) sur le site suivant :
https://www.royalmint.com/annual-sets/20...rr-tolkien

[Image: t9_articles_1200x600_tolkien.jpg]
What's the point of all this pedantry if you can't get a detail like this right?
Répondre
Les 21-22 mars, le Corpus Christi d'Oxford accueillera un séminaire sur Tolkien & G.B. Smith, organisé par Doug Anderson, Oronzo Cilli, Beppe Pezzini :
https://www.ccc.ox.ac.uk/alumni/events-a...friendship
What's the point of all this pedantry if you can't get a detail like this right?
Répondre
(30.10.2022, 11:34)Druss a écrit : Une exposition prévue en juin 2023 à Landerneau qui "présentera des manuscrits, des œuvres historiques, des objets exceptionnels ainsi que des dessins et croquis originaux de l’illustrateur John Howe, le directeur artistique pour la réalisation du Seigneur des Anneaux du réalisateur Peter Jackson. Des décors des films seront également reconstitués."

"Intitulée Sur les traces de Tolkien et de l’Imaginaire médiéval, la prochaine grande exposition du Fonds Hélène & Edouard Leclerc (FHEL) va faire du bruit aux Capucins, dans le centre-ville de Landerneau (Finistère)."

https://www.ouest-france.fr/culture/une-...2af0084cfe
On en sait un peu plus sur cette expo. Ce sera essentiellement des illustrations de John Howe, dont quelques inédits, et d’authentiques objets médiévaux (armure, épées...). L'article parle aussi "des œuvres manuscrites de l’auteur décédé en 1973", mais je doute qu'aucun manuscrit original ne soit produit là-bas, si peu de temps après les quatre grandes expositions de ces dernières années.

https://actualitte.com/article/110487/ex...n-s-expose
What's the point of all this pedantry if you can't get a detail like this right?
Répondre
Le communiqué joue sur l'ambiguïté, car il n'est pas spécifié si lesdits manuscrits sont de Tolkien ou d'autres auteurs (ou illustrateurs). Il est effectivement improbable (mais pas impossible) que les manuscrits de la Bodleian fassent à nouveau partie d'une telle exposition, mais il serait sans doute envisageable (quoique je n'y crois guère) qu'il y en ait de Marquette, puisqu'une grande partie d'entre eux n'a pas été exposée de ce côté-ci de l'Atlantique. Enfin, qui peut dire si la collection Leclerc ne comprend pas certains des manuscrits originaux de Tolkien vus dans les salles de vente ces dernières années ? Une grande partie d'entre eux, sinon la totalité, est partie chez des collectionneurs privés dont la plupart sont restés anonymes.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
Tongue 
Juste pour le fou rire provoqué par la traduction d'une Inintelligence Artificielle... Very Happy

https://kumundra.com/les-nouveaux-films-...ils-sucer/

"Le groupe Embracer a récemment acquis des licences partielles du domaine de Tolkien pour réaliser de nouveaux films basés sur Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit. Ceux-ci prendront probablement la forme de films dérivés basés sur des personnages comme Gandalf et Aragorn. Mais vont-ils sucer ? Nous avons peur qu’ils le fassent probablement."
Bladorthin
"Et puis, bien sûr, je compose quelques chansons. Ils les chantent à l'occasion, uniquement pour me faire plaisir, je pense..." (SdA, II,1)
Chaine Youtube: le Hobbit chanté en français
Répondre
Un lien qui va plaire à notre cher Isengar : je viens de tomber sur une carte du Comté très originale 
http://bk.dgfk.net/wp-content/uploads/20...enland.jpg

Apparemment elle a été publiée dans un ouvrage allemand intitulé "Atlas der fiktiven Orte: Utopia, Camelot und Mittelerde; eine Entdeckungsreise zu erfundenen Schauplätzen" ["Atlas des lieux fictifs : Utopie, Camelot et la Terre du Milieu ; un voyage de découverte vers des lieux inventés"], Werner Nell. Mit Ill. von Steffen Hendel / Horizonte (2012) :
https://bk.dgfk.net/2012/12/01/fiktive-o...ittelerde/

On trouve d'autres cartes du même illustrateur à cette page :
https://www.tolkiengesellschaft.de/7907/...iven-orte/
Répondre
Clermont-Ferrand candidate au titre de Capitale Européenne 2028 avec un programme qui s'appuie sur Tolkien et la Terre du Milieu :

Citation :Expliquez le concept du programme qui serait lancé si votre ville était désignée Capitale européenne de la culture.
Comme une évidence géographique, en 2028, le Massif central s’instituera en Terre du Milieu. Le Massif central autant que la Terre du Milieu est une invention, pour la première de géologues au XIXe siècle ; pour la seconde de J.R.R. Tolkien. En lui attribuant des paysages, des modes de vie, des rituels, des langues et des mythes, l’écrivain donne vie à un territoire, une contrée qui est devenue celle de ses personnages et de leur destin. Mais elle est aussi devenue celle de ses lecteur·rice·s: beaucoup se sont approprié cet imaginaire pour écrire d’autres histoires, d’autres mythes. Cette approche fait de la Capitale, un geste littéraire. Elle en fait aussi un projet résolument démocratique parce qu’elle est un appel à la participation des publics: chacun·e est invité·e à s’emparer de l’édifice. La Terre du Milieu revêt également une dimension politique, aucune grande transition ne s’est accomplie sans grand récit. Et tout grand récit émerge des arts et de la science. Il raconte un certain rapport à la connaissance, qui forge une civilisation nouvelle. Cette approche évoque enfin de nouvelles pratiques culturelles, toujours plus immersives et transdisciplinaires, qui brouillent la frontière entre réel et virtuel, entre le monde vécu et l’imaginaire.
Ce nouvel imaginaire n’efface pas le territoire ni son histoire : il invite à le regarder autrement et à faire entendre un autre récit, à côté des récits régionaux, nationaux et européens, pour engager une bifurcation, une transition. La somme de ces récits est le socle d’un imaginaire commun au Massif et à l’Europe. Cette nouvelle Terre du Milieu devient le socle d’un nouveau modèle de société. Enfin le concept de Terre du Milieu porte en lui celui d’une CEC: inviter les ressortissant·e·s européen·ne·s. à construire une histoire commune.
Si le concept s’appuie sur la position géographique de Clermont-Ferrand et du Massif central, sur le besoin d’édifier un récit commun et habité, il est aussi inspiré
par une institution renommée du Massif central, la Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson (Creuse) qui réalise depuis 2017 une immense tenture inédite
de quatorze pièces traduisant en fils et couleurs l’œuvre de J.R.R. Tolkien (en collaboration avec la famille de l’auteur et la Tolkien Estate).
Enfin, notre Terre du Milieu est déjà peuplée de personnages singuliers, qui portent notre candidature. Sa présidente est l’écrivaine et poète Cécile Coulon, qui, par ses textes et ses mots, nous fait déjà circuler sur ses terres, nous, lecteur·rice·s nomades, qui parcourons les champs, les montagnes et les forêts qu’elle écrit.
Le logo de notre candidature a été dessiné par Jean-Charles de Castelbajac. L’artiste porte depuis son enfance son regard doux et coloré sur le monde et sur notre région, qui est aussi la sienne. Pour notre dossier de candidature, il dessine une Europe au cœur du Massif, et un Massif au cœur de l’Europe, défendant ses valeurs universelles: la liberté et le respect du vivant.
Il est notamment prévu l'exposition de la tenture Tolkien à Clermont, en 2028.

Le dossier d'où est tiré cette présentation est disponible sur le site suivant : https://clermontferrandmassifcentral2028.eu/
What's the point of all this pedantry if you can't get a detail like this right?
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Appel à publication : liens (ou non) entre médiévalisme et modernité Sahne 21 25 199 15.04.2015, 23:46
Dernier message: Crayon Volant
  liens vers d'autres forums? Indis 1 5 921 20.04.2004, 13:44
Dernier message: Meneldur

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)