Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
La mythologie greco-latine et la mythologie tolkiennienne.
#1
Je remercie infiniment les administrateurs de Tolkiendil d'avoir mis en ligne mon essai que j'avais écrit il y a quelque temps.
C'était mon premier essai et je craignais que vous ne le trouviez malhabile mais je suis réellement touché que vous ayez décidé de le publier, d'autant plus que Tolkiendil représente pour moi, et je pense pour la plupart des "Tolkiendili", le site le plus sérieux sur le sujet, sinon le meilleur . Very Happy
Encore merci et bonne année à tous.

P.S.: Je suis prêt à débattre du sujet avec qui en a envie. Smile

EDIT ADMIN : l'adresse de l'essai est la suivante : https://www.tolkiendil.com/essais/influe...ythgreclat
Répondre
#2
Merci à toi, Ulmo. Ton essai est depuis longtemps pris en compte, seulement, je te le dis car tu sembles ne pas être au courant, nous développons une version 2 de Tolkiendil, et nous préférons faire des mises à jour sur cette V2. Et donc nous ne mettons pas toujours les nouveautés sur la version actuelle du site, ce qui inquiète les auteurs des fois d'ailleurs Wink

Voilà, et encore merci pour le compliment Smile
Répondre
#3
De rien je le pense réellement Smile
Répondre
#4
Hum, pour être tout à fait précis, c'est le temps de mise en place qui importe le plus. la mise en route de la V2 n'avait aucun rapport dans l'histoire. Et bravo pour l'essai, en en espérant d'autres évidemment Smile

Garion
Répondre
#5
Merci beaucoup ^^
Répondre
#6
Il est très bien ton essai, une bonne synthèse Smile
Répondre
#7
Je l'ai lu ce matin et je trouve cet essai fort interessant, moi qui m'interessait à la mythologie grecque et romaine je n'ai jamais fait ce rapprochement.^^

En esperant d'autres Wink
Répondre
#8
Merci énormément pour tous ces compliments ^^
Répondre
#9
Intéressant et concis Smile

Une remarque, cependant :
Citation :on assiste parfois à de terribles colères divines qui sont à l'origine de cataclysmes : c'est le déluge déclenché par Zeus ou l'engloutissement de Númenor demandé à Ilúvatar par Manwë.
Manwë ne demande pas cela à Ilúvatar, et donc l'élément "colère" n'est pas établi. Pour reprendre le Silmarillion (et les textes des HoMes contiennent la même idée) :
Citation :De la Montagne, Manwë fit appel à Ilúvatar et les Valar à ce moment lâchèrent les rênes d'Arda.
Répondre
#10
Merci pour le compliment Smile
Ta remarque n'est pas fausse : en effet, dire que Manwë fait preuve de colère dans ce cas peut paraître infondé . Il s'agit peut-être davantage d'une certaine exaspération par rapport au comportement de démesure des hommes, qui le fait s'en remettre à Eru .
Je voulais toutefois davantage porter l'accent sur la conséquence de cette démesure (c.f. l'hybris, élément très négatif chez les Grecs), c'est-à-dire un cataclysme visant à "purifier" le monde d'un genre humain qui est déchu .
Répondre
#11
J'avais plutôt en tête le sentiment d'impuissance, voire ne pas savoir que faire. Il faudrait que je retrouve le passage qui m'a mis ce sentiment en tête.
Répondre
#12
Oui c'est tout à fait ça : un sentiment d'exaspération très profond (au-delà de la colère) et d'impuissance qui le fait s'en remettre à Iluvatar .
Répondre
#13
Exaspération ? Je pencherais personnellement pour du chagrin mêlé de pitié, et un vif sentiment de l'ingratitude humaine...
Quant à l'impuissance, je ne doute pas que les Valar, aidés par les Eldar, auraient pu créer un très grand cataclysme pour écraser les Númenoréens, mais Manwë doit également avoir le sentiment que son ministère (dans le sens premier du mot) ne peut plus s'appliquer ici, puisqu'il s'agit d'une révolte des Hommes contre leur Nature, contre ce Don d'Eru qu'est la Mortalité.
Répondre
#14
Aglarond, tu as très exactement mis le doigt sur ce que je n'arrivais pas à exprimer Smile
Répondre
#15
Et sur ce que je pensais Smile
Par ailleurs, je doute que Manwë aurait eu la force morale de commander sciemment un tel cataclysme. Je me demande s'il n'aurait pas pu s'empêcher de penser aux innocents (enfants en bas âge par exemple). Et idem pour les autres Valar. Mais, sachant qu'il fallait tout de même faire quelque chose, il a fait appel à Eru. Et c'est vrai que ça touchait à son don, donc, de toutes façons, ça le concernait en premier chef.
Répondre
#16
Très bonnes analyses Smile
Répondre
#17
Mais au fait, pourquoi avoir choisi de se limiter au panthéon des divinités ? C'était pas fait exprès, ou c'était parce que tu avais peur de disgresser ?
Répondre
#18
Très bonne question Smile
Je voulais en effet faire une étude limitée au deux panthéons.Mais il est vrai que le sujet est extensible à d'autres domaines mythologiques et notamment les mythes et leur symbolique .
Peut-être que je complèterai cet essai quitte à faire quelque chose de beaucoup plus complet et de moins synthétique.
Mais pour cela il me faudra du temps et j'en manque cruellement. Smile
Répondre
#19
On en est tous là.
Répondre
#20
C'est sûr Smile .
Répondre
#21
Un pour tous, tous pour un, l'union fait la force, on a toujours besoin d'un plus petit que soi et j'en passe Wink

EDIT Isengar: oups. Autant pour moi
Répondre
#22
Heu... Cthulhu, Belgarion n'a pas dit \"on est tous là\", mais \"on en est tous là\"... Wink
Répondre
#23
C'est ce qu'on appelle LE mot qui fait toute la différence...
Répondre
#24
Le mot qui crée la grosse désillusion Very Happy
Répondre
#25
Very Happy Comme quoi!
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Essais - Les Nains dans la mythologie Morgoth trois fois maudit 15 14 408 30.10.2008, 11:27
Dernier message: Belgarion
  Essais - Patricia Hugerot - Naissance (...) d'une Mythologie Belgarion 9 10 021 29.10.2008, 17:39
Dernier message: Belgarion

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)