Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Poème] Christophe Etave - Bel Anduin
#1
Christophe Etave - Bel Anduin (chant pour l'Anduin)

Douce, douce rivière
Qui prend pâle Lumière
D’un froid matin d’Hiver
Conte moi tous tes rêves.

Oh ! Très Bel Anduin
Jeune et si long gamin
Joignant nos deux mains
Glisse loin nos chemins

Draine nos fous destins
Pour que le cours demain
Soit une mer enfin
Et unissent nos liens

Mène nous au désert
L’immensité des mers
Encerclant les frontières
De notre belle Terre !

Où commence l’histoire
Du plus petit des soirs
Où tu vins pour me voir
Au fond de mon dortoir !

Chante tes mélodies
Qui vont au paradis
Pour mêller nos deux vies
Dans la même Prairie

Dans le Calenhardon
Plaines de blé, de son
Où chevauchent étalons
Et grandissent les joncs
Répondre
#2
C'est très mélodieux, ça sonne bien. J'ai par contre un petit problème avec le sens de la 2ème strophe. Et je ne comprends pas l'utilisation du mot dortoir dans ce "chant pour l'Anduin". Veux-tu parler du début de l'histoire quand Gandalf vient trouver Bilbo dans sa maison, son "dortoir" ?
Oui, ça doit être ça, je pense. Beaucoup d'imagination en tout cas. Pas mal du tout.
Linna
Répondre
#3
Non, en fait, il s'agit d'un chant pour l'Anduin, entonner par une jeune femme des Nort Men, vivant le long des vallées de l'Anduin, dont certains descendent le cours avec force sur de frèles barges. J'imagine qu'elle rêve en voyant la force des eaux à son prince charmant, vigoureux, tendre fort et passionné prêt à l'emmener au loin.
C'est juste une inspiration.
Répondre
#4
Oui, j'avais compris que c'était un chant pour l'Anduin, mais je ne voyais pas ce que le mot dortoir venait faire là. Alors j'ai cherché et j'ai remonté le cours... de l'histoire : j'ai atterri chez Bilbo !
Mon interprétation n'était donc pas la bonne Embarassed J'avais imaginé que tu comparais l'Anduin à une femme. Pour moi, c'était un des membres de la compagnie qui chantait et qui personnalisait ainsi le fleuve : "draine nos fous destins"
Pour :
"Où commence l’histoire
Du plus petit des soirs
Où tu vins pour me voir
Au fond de mon dortoir ! " j'en avais donc déduit que cet homme vivait une bien pâle existence ("plus petit des soirs") jusqu'à ce que son aventure commence et qu'il quitte son dortoir, son chez-lui. Qui était donc cet homme ? Pour moi, ce ne pouvait être que Bilbo qui était si réticent à partir au début, mais qui lorsque son côté Touque reprenait le dessus devenait un véritable aventurier.
Voilà ! J'avais donc mal interprété. Cela n'enlève cependant rien au charme de ton poème.
Linna confuse !
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Les bateliers de l'Anduin * Chiara Cadrich 21 11 522 16.10.2016, 12:57
Dernier message: Chiara Cadrich
  ~ Ode à l'Anduin ~ * Daeron 1 2 006 26.11.2015, 17:04
Dernier message: Baradon
  Entre Anduin et Fangorn divitiac 17 12 727 09.03.2005, 23:04
Dernier message: Elfindor
  [Poème pour l'Anduin] Belle Princesse... Cricri 2 3 995 24.11.2004, 19:26
Dernier message: Galadhilmë
  [Poème] Au long de l'Anduin... Turb 1 3 383 17.11.2004, 18:24
Dernier message: Galadhilmë
  [Poème] Christophe Etave - Oh! ma jolie Turb 6 6 159 10.04.2004, 00:08
Dernier message: Elifëa
  [Poème] Christophe Etave - Les Amours Perdus Turb 5 6 085 09.04.2004, 19:03
Dernier message: Turb
  [Poème] Christophe Etave - Atalantë Turb 7 6 920 19.03.2004, 20:09
Dernier message: divitiac
  [Poème] Christophe Etave - Chanson des Ents Noirs Turb 4 4 923 07.03.2004, 23:13
Dernier message: Ithilion
  [Poème] Christophe Etave - Chant de Rhovanion Turb 2 4 135 07.03.2004, 23:12
Dernier message: Cricri

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)