Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Biopic] Tolkien - VO : Mai 2019 / VF : 19 juin 2019
#91
(07.05.2019, 21:42)ISENGAR a écrit : Des coupes et des bonus en DVD... Raaah !

Mon sentiment est pile à l'opposé : vive les bonus DVD ! Mr. Green
Répondre
#92
On sent le passionné de making of Mr. Green
Répondre
#93
Je suis un perdu... le film est finalement sorti dans les pays anglo-saxons ? Est-ce qu'on a quelques nouvelles des premières critiques ?

I.
Répondre
#94
Oui il est sorti le 10 mai. Pour l'instant, les critiques sont mitigées : ce n'est pas forcément un mauvais film, mais c'est pas tout à fait un bon biopic.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#95
Ok merci Smile

I.
Répondre
#96
Première critique de la part de Foradan, pour Elbakin, qui a pu le voir aux Imaginales en avant-avant-première :
http://www.elbakin.net/tolkien/news/Avan...ic-Tolkien
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#97
Il y a des places à gagner grâce au Comptoir Irlandais sur Facebook (malheureusement pas autrement) : https://www.comptoir-irlandais.com/fr/bl...lkien-n239
Les places sont apparemment valables dans tous cinémas de France à l'exception d'une liste de cinéma assez réduite.
Le tirage au sort aura lieu le 20 juin et les places sont envoyées par courrier postal, donc ça peut prendre un peu de temps (pas compatible donc si vous espériez le voir dès le jour de la sortie).
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#98
Ils offrent la bière et le whisky en complément ? C'est qu'ils ont quelques bonnes bouteilles dans leurs magasins Mr. Green
Répondre
#99
Une critique chez Cloneweb :
https://www.cloneweb.net/critiques/critique-tolkien
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
Et c'est au tour de Vincent Ferré de donner son avis :
http://pourtolkien.fr/spip.php?article217
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
Voilà une critique passionnante !
Répondre
Insipide et jacksonnien, je ne sais pas si l'on peut faire pire Smile
Répondre
Ce qui me surprend c'est l'apparente impasse sur les Contes Perdus. Du coup, aucune mention de la Chute de Gondolin ? J'ai bien hâte de voir ça (enfin, de ne pas voir ça, de fait).
Répondre
Bon, c'est un article abonné, mais Carruthers donne son avis :
http://www.lavie.fr/culture/cinema/tolki...650_35.php
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
J'aurais aimé pouvoir tout lire, même si ça s'éloigne rapidement de la critique du film.

J'ai beaucoup apprécié que Carruthers mette en avant l'épisode de Tolkien écrivant une lettre à Edith à la seconde même où l'interdiction est levée. C'est effectivement très beau.
Répondre
Sortant de la séance je prends quelques minutes pour donner mon avis. Je rappelle que je ne suis pas un super fan de biopic en général et pas un grand connaisseur de l'histoire de Tolkien en particulier Wink.

Voici donc mon ressenti à chaud, en quelques lignes : ma première impression a été une légère déception, notamment parce que je pensais qu'en deux petites heures il y avait le temps d'aller plus en profondeur, surtout qu'ils s'arrêtent finalement assez tôt dans l'histoire de la vie de Tolkien.

Dans les côtés réussis il y a à peu près tout ce qu'on peut attendre d'un film moderne hollywoodien : bon rythme (pas toujours facile dans les biopics Rolling Eyes...), photographie magnifique, émotions bien distillées, etc.

Pour les gens qui ne connaissent pas du tout Tolkien je pense qu'ils en sortiront en ayant appris certaines choses : il a été en France pendant la Première Guerre Mondiale, c'était un universitaire, il s'intéressait énormément aux langues...

J'ai trouvé que les deux acteurs principaux s'en sortaient très bien : ils sont attachants en tout cas... et je n'en demandais pas plus. Le rôle de Tolkien convient mieux à Nicolas Hoult que le Fauve à mon avis ; et Lily Collins est tellement belle dans le film que j'en suis amoureux ! Laughing

Maintenant quelques mauvais côtés : je pense que pour maintenir à la fois ce rythme et cette bonne gestion de l'émotion ils ont quand même pas mal étiré les dates, inversé des événements ou altéré les diverses relations et influence pour arriver à ce résultat "tout public" qui est très chouette à regarder... mais au détriment de l'histoire véritable. (Je doute qu'Edith ait eu quelque chose à voir dans l'intérêt de créer quelque chose autour des mots qu'il inventait...) Je pense que c'est cet effet "vases communicants" qui peut beaucoup déplaire : certains diront "pourquoi avoir inventé cette scène qui n'existe pas ?!" alors que d'autres diront "ça n'existe pas mais ça rend bien dans le film !"

La quasi-absence de la foi de Tolkien ou bien de sa reconnaissance universitaire ne m'a pas dérangé mais peut-être parce que ce ne sont pas des aspects de sa vie qui me passionnent plus que ça.

Ils ont peut-être trop voulu rappeler les images des films de Peter Jackson. A grand renfort d'effets spéciaux dans les dernières scènes (au demeurant assez superflus alors que je suis carrément fan dans l'absolu), ils aiment marteler des images déjà imposées par notre réalisateur néo-zélandais préféré Mr. Green.

Du coup ils montrent un Tolkien plutôt dépourvu d'imagination et de créativité : n'a-t-il fait que retranscrire ce qu'il a vu/vécu ?

Alors au final mon bilan personnel est en fait plutôt positif. Honnêtement je l'ai regardé avec plaisir : c'est visuellement réussi, les gens apprendront 2-3 trucs sur Tolkien et, même si ce n'est pas toujours vrai, ça part quand même "dans la bonne direction".

Maintenant j'attends la version longue avé tous les bonus ! Mr. Green

Edit : J'ai inclus dans cet avis certains points qui ont plutôt été identifiés par Hofnarr (et que je partage tout à fait...) ; je pense qu'il reviendra plus en détails dessus d'ici peu.
Répondre
Merci pour ce retour Irwin, il est étrangement plus clair que ton "coeur - caca" sur Discord Mr. Green

(12.06.2019, 21:52)Irwin a écrit : Maintenant j'attends la version longue avé tous les bonus ! Mr. Green
Tu crois qu'ils vont faire un making-of ? Twisted Evil
Répondre
Je ne sais pas ce qu'il en est dans vos régions, mais je n'ai pas l'impression qu'il y aura beaucoup de salles qui vont le diffuser. Par chez moi, le plus proche semble être Vitrolles et seulement deux ou trois séances par semaine à partir de début juillet.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
Je suis également assez surprise de ne pas le voir dans les "prochainement" sur les sites de Kinepolis et UGC, pourtant UGC Lille m'a parlé d'une éventuelle avant-première...
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
beaucoup de panneau de pub sur l'IDF
Répondre
(13.06.2019, 15:53)Zelphalya a écrit : Je suis également assez surprise de ne pas le voir dans les "prochainement" sur les sites de Kinepolis et UGC, pourtant UGC Lille m'a parlé d'une éventuelle avant-première...

Il vient seulement d'apparaitre sur lesdits sites. Par contre toujours pas de programmation, ça ne viendra apparemment qu'à partir de lundi.
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
Bien vu ! Il vient aussi d'être mis dans les prochaines sorties à Aix Smile
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
Panneaux de pub dans mes gares de Gironde, mais hélas aucune critique qui me donne envie d'aller le voir.
Tant que ça apporte de nouveaux lecteurs...
La lumière n'indique pas le bout du tunnel, c'est la lanterne de celui qui comme toi, cherche à sortir.
Répondre
Autres critiques :

http://unificationfrance.com/article57681.html
https://culturellementvotre.fr/2019/06/1...classique/
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
Le film Tolkien sort mercredi prochain !
L'un de nos membres a eu le privilège de le visionner en avant-première. Retrouvez son avis sur notre site !
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
La tribune cinglante de Michael Devaux :
https://www.lepoint.fr/pop-culture/tolki...4_2920.php

Et d'autres critiques (uniquement celles en accès libre) :
http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinem...--Critique
https://weekend.lesechos.fr/cinema/films...274344.php
http://www.francesoir.fr/culture-cinema/...eaux-video
http://www.leparisien.fr/culture-loisirs...096217.php
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
Merci pour ce panel de critiques intéressantes. Les Echos sont toutefois un peu à l'ouest avec un Dome Kaukoski réalisateur de Madmax et de X-Men...

En somme, le public non tolkienien est charmé, mais ceux qui connaissent la vie de Tolkien trouvent ça un peu inepte et surfait. J'aimerais lire une critique qui se trouve plus entre deux eaux, de quelqu'un qui s'intéresse à Tolkien mais qui ne connaît pas sa vie autant qu'un Devaux, un Carruthers ou un Ferré.

Par ailleurs, quand on lit John Garth par exemple, il est assez facile de faire l'impasse sur l'aspect religieux de la vie de Tolkien, qui ne transparaît qu'à la marge. C'est quelque chose qui ne se rattache pas directement au propos principal du film (les relations de Tolkien avec Edith et le TCBS) et qu'il n'est pas facile de faire passer à l'écran. Je ne comprends pas que ce reproche soit répété et utilisé pour condamner le film ; il me semble tout à fait infondé. Je trouve justement que c'est tout le mérite du film de ne pas verser dans le catalogue et de chercher à se concentrer sur un aspect donné plutôt que de multiplier des scènes sans lien pour dire "vous voyez ! là, on voit Tolkien aider à servir la messe ! On l'a mis !".

Enfin le père Francis m'avait, pour ma part, semblé être l'un des protagonistes les plus immédiatement sympathiques du film, donc je n'ai clairement pas eu le même ressenti que Michaël Devaux !
Répondre
Et ça continue :
https://www.letelegramme.fr/cinema/tolki...313908.php
https://www.lemonde.fr/culture/article/2..._3246.html
https://next.liberation.fr/cinema/2019/0...sy_1734645
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
Je suis aussi tombé sur celle du Figaro, mais elle n'est pas intégralement en accès libre :
http://www.lefigaro.fr/cinema/l-auteur-d...u-20190618

Par contre, je suis un peu surpris par la dénomination employée pour présenter Michaël Devaux. Ce n'est pas comme si la Compagnie de la Comté avait une existence réelle, vu qu'il n'y a pas eu d'AG ou d'élection de CA depuis une éternité et que je ne suis même pas sûr que les statuts de cette "association" aient été déposés conformément à la réglementation. Il eut été préférable de se cantonner à présenter ses titres académiques, qui étaient amplement suffisants.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
Encore quelques-unes :
https://www.journaldugeek.com/critique/c...-le-genre/
https://www.20minutes.fr/arts-stars/cine...lle-auteur
http://www.slate.fr/story/178551/tolkien...-du-milieu (l'un des articles les plus complets et intéressants)
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [Biopic] Tolkien's Road Sevrance 8 8 767 09.11.2014, 22:48
Dernier message: Druss

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 3 visiteur(s)