Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
traduction texte dans HoME IV
#1
bonjour, alors je suis embêter car j'ai repris la lecture de La transformation de la Terre du Milieu (édition christian bourgois) et je suis arrivée au texte intitulé Pennas page 227 or il est en vieil anglais et je n'ai pas vu de traduction dans le bouquin. Et oui je suis pas encore capable de lire le vieil anglais (j'ai du mal à trouver des articles ou livres sur sa traduction).
il en est de même pour les annales de valinor page 305 à 318.
donc s'il existe des traductions ou des méthode de traduction faites passez Laughing

merci d'avance

ptit du nord
Répondre
#2
La Formation de la Terre du Milieu et Christian Bourgois sans E Wink
Pour les titres d'ouvrages, la convention est d'utiliser l'italique lorsque c'est possible, le soulignement remplace l'italique vu que c'est pas possible en écriture manuscrite.
Voilà quelques indications pratiques Razz
Répondre
#3
Pour la réponse, la traduction n'est ni plus ni moins que le texte des Annales de Valinor présentes juste avant à partir de la page 286 Wink
Et pour le Pennas, c'est également le texte juste avant Smile
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#4
donc pas la peine de se casser la tête alors...

merci
Répondre
#5
Bah si pourquoi pas? Personnellement, sans même avoir de dictionnaire, j'ai tenté de "décoder" le texte en vieil-anglais, en mettant les deux en parallèle. C'est intéressant, je trouve.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#6
oui c'est intéressant, je le ferais peut-être un jour quand j'aurais le temps
Répondre
#7
Et un excellent site pour s'initier au vieil anglais : The Electronic Introduction to Old English.
The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Répondre
#8
in english of course, déjà que je suis pas trop fort en anglais(c'est pour ça que j'ai jamais lu le SDA en anglais) un site pour apprendre le vieil anglais en anglais.
mais c'est un bon site à première vue merci
Répondre
#9
tout autre sujet, les livres de HoMe en français chez christians bourgois sont tous sortis ou pas car j'ai été dans ma librairie et la vendeuse une nouvelle n'a pas trouvé après le 6... c'est à dire les livres suivant
The Return of the Shadow (The History of The Lord of the Rings, volume 1) (1988 )
The Treason of Isengard (The History of The Lord of the Rings, volume 2) (1989)
The War of the Ring (The History of The Lord of the Rings, volume 3) (1990)
Sauron Defeated (The History of The Lord of the Rings, volume 4) (1992)
Morgoth's Ring (The Later Silmarillion, volume 1) (1993)
The War of the Jewels (The Later Silmarillion, volume 2 (1994)
The Peoples of Middle-earth (1996)

merci de m'éclairer sur ce sujet
Répondre
#10
Les volumes après le 5 n'ont pas encore été traduits. Une simple consultation de la bibliographie sur le site aurait pu le confirmer : https://www.tolkiendil.com/tolkien/biblio/home
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#11
ok merci
Répondre
#12
Wink 
Bonjour à tous,

J'aimerais bien que la liste se poursuive Smile
mais les volumes VI à IX sont très dépendants d'une nouvelle édition du Seigneur des Anneaux... si la maison d'édition prend le risque de publier des volumes qui ont si peu de succès - même les "Etymologies", ce qui m'a vraiment surpris.

amicalement
vincent f.
Répondre
#13
Pour « Les Étymologies », le manque de succès ne m'a hélas pas surpris le moins du monde : tous les lambendili un tant soit peu anglophones ont déjà acheté la VO il y a belle lurette. Et ceux qui ne l'avaient pas fait se sont dépêchés d'acheter la Route perdue dès sa sortie.

Dès lors, quelle valeur ajoutée pouvait se targuer d'apporter un volume indépendant des Étymologies ? Pas grand chose, à mon grand regret. Si cela avait été un volume bilingue, ou mieux, comportant la totalité des « Étymologies », donc toutes les entrées rejetées par Christopher Tolkien et publiées dans les VT, il en aurait été autrement. Dans le premier cas, la comparaison anglais-français aurait été fort instructive. Dans le second, on aurait enfin eu dans un seul volume l'ensemble du texte de Tolkien, actuellement démembré dans deux publications (ou trois, pour ceux qui possèdent les VT individuels plutôt que les « intégrales »).

Au demeurant, il ne faudrait pas surestimer le nombre de passionnés des langues elfiques. Ceux qui veulent juste un tatouage en elfique ou quelques formules de salutation pour les jeux de rôle sont habituellement plus intéressés par les compilations de néo-elfique proposés par Ambar Eldaron que par les textes authentiques de Tolkien.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#14
Les Étymologies n'ont pas de valeur ajoutée à apporter, l'objectif de l'ouvrage est clair : répondre à une demande récurrente de dictionnaire. Je pense plutôt que l'ouvrage souffre d'un manque de promotion et d'un titrage trop peu "racoleur", on avouera aisément que le mot "étymologie" fait tout de suite très intellectuel et obscur là où un titrage à la Ambar Eldaron semble plus accessible Sad.
Néanmoins, espérons au moins que les films du Hobbit seront bénéfiques de ce point de vue et lorsque les gens chercherons un dictionnaire, ce sera alors à nous de les orienter vers Les Étymologies.
Répondre
#15
Le défaut, c'est que Les Étymologies ne forment certainement pas un dictionnaire utilisable en l'état, du moins pas sans connaissances de l'évolution phonologique du qenya et du noldorin (pour donner un exemple, seule le radical NI « je » est donné, pas ses dérivés).

Et évidemment, pour ceux qui ne s'intéressent qu'aux strates finales des langues inventées par Tolkien, difficile d'écarter le fait qu'une bonne partie des mots des « Étymologies » ont été remplacées par la suite, surtout lors du changement noldorin > sindarin.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#16
Il n'empêche que certaines personnes ont préféré achetés les Etym. seules plutôt que le volume complet de La Route Perdue.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#17
(27.03.2011, 07:19)Elendil a écrit : Le défaut, c'est que Les Étymologies ne forment certainement pas un dictionnaire utilisable en l'état, du moins pas sans connaissances de l'évolution phonologique du qenya et du noldorin (pour donner un exemple, seule le radical NI « je » est donné, pas ses dérivés).
Le problème reste le même pour tout dictionnaire, sans la grammaire on n'en fait pas grand chose, c'est pas pour autant qu'il n'y a pas des centaines de personnes qui se sont servi du lexique à la fin du Silmarillion ou des dico d'Ambar Eldaron Razz

Je pense que c'est un "support" qui va se vendre lentement mais surement, mais ça va prendre son temps.
Répondre
#18
>Les Étymologies n'ont pas de valeur ajoutée à apporter, l'objectif de l'ouvrage est clair : répondre à une demande récurrente de dictionnaire.

oui ! Lorsque j'ai rencontré Christian Bourgois, en 2000, il m'a montré la pile de petites fiches cartonnées renvoyées par les lecteurs. Un(e) sur deux demandait "un dictionnaire elfique par Tolkien".


> titrage trop peu "racoleur", on avouera aisément que le mot "étymologie"

oui ! mais il convenait de faire ainsi.

amicalement,
vincent f.
Répondre
#19
Effectivement, dans les HoMe, c'est bel et bien ce qui s'en rapproche le plus. Et Les Étymologies semblent nettement plus cohérentes que les textes du PE 17, dont la substantifique moelle est notoirement difficile à extraire.

Cela dit, les meilleurs dictionnaires jamais rédigés par Tolkien restent le Qenya Lexicon et le Gnomish Lexicon. Mais j'imagine que ce n'est pas non plus ce qu'auraient espéré lesdits lecteurs.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  HoME Tome 5 éditions Bourgrois Númenórë 2 303 30.08.2020, 18:45
Dernier message: Númenórë
  HoME vs dernières parutions Thane1804 5 1 744 19.03.2019, 18:50
Dernier message: Thane1804
  Divers HoME Arwen 21 16 515 19.08.2013, 16:29
Dernier message: elu thingol
  Problême de traduction dans le sda rorimac 30 24 651 02.11.2005, 11:50
Dernier message: wouass
  Traduction de Narrows dans l'Atlas de Fonstad May 7 8 515 07.08.2005, 15:14
Dernier message: May
  Traduction du titre de HoMe IV Melian67 19 12 649 28.03.2005, 20:57
Dernier message: Belgarion

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)