Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
The Children of Húrin - Les Enfants de Húrin
#31
Eorl > surligne le texte, il a écrit en blanc sur fond blanc vu que c'est du spoiler. Ainsi ne lisent que ceux qui veulent.
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
#32
Il est en blanc. Il faut surligner avec le curseur pour voir apparaître le texte... Ca permet de faire le choix ou non de découvrir le spoiler.
(En fait, Meneldur vient d'inventer l'encre sympathique virtuelle. Mais attention ! n'approchez pas de flamme de votre écran Laughing )

EDIT : Gasp ! j'avais pas lu le message de Dame Zel'... Embarassed
#33
OK, merci du renseignement !
#34
ISENGAR a écrit :(En fait, Meneldur vient d'inventer l'encre sympathique virtuelle. Mais attention ! n'approchez pas de flamme de votre écran )

LaughingLaughingLaughing

*cherche quelque chose à dire pour rendre son post utile*
*ne trouve pas*
*tant pis*
#35
Question 
Bonjour à tous!

voiçi un article paru ce matin sur yahoo actualités

Citation :mardi 17 avril 2007, 14h04
Un nouveau Tolkien en librairie

Trente-quatre ans après sa mort, un nouveau Tolkien nous arrive de l'au-delà... "The Children of Hurin", roman inachevé, commencé il y a 99 ans par l'auteur de la célébrissime Confrérie de l'Anneau, a été bouclé par son fils et sortait mardi dans le monde anglosaxon.

La publication de ce Tolkien posthume par Houghton Mifflin est un événement dans le monde de l'édition. Pour son éditeur, il s'agit de la culmination de l'effort mené pour offrir au public l'énorme corpus laissé inachevé par J.R.R. Tolkien lorsqu'il mourut, en 1973.

"The Children of Hurin" ("Les Enfants de Hurin") se déroule six mille ans avant que quiconque ait jamais entendu parler d'un Hobbit. A l'époque, les elfes et les hommes de la Terre du Milieu tremblaient sous le joug du seigneur Morgoth. Parmi ceux qui résistaient, au fond des forêts de Brethil et Doriath, un héros émergea, courageux mais téméraire et impétueux: son nom était Turin, fils de Hurin.

Le père du "Seigneur des Anneaux" avait déjà beaucoup travaillé à cette histoire, dont des versions ont déjà été publiées, à titre posthume par son fils et exécuteur testamentaire, dans "Le Silmarillion", les "Livres des Contes perdus", ou encore "L'Histoire de la Terre du Milieu".

Mais le monde imaginaire de Tolkien, vaste cosmogonie, avec ses généalogies et géographies complexes, somme toute fort indigeste et hermétique, était quelque peu réservé aux spécialistes ou aux fanatiques de Tolkien. Il avait besoin d'être allégé pour consommation courante par un plus vaste lectorat.

C'est désormais chose faite. Christopher Tolkien, le fils, qui depuis 30 ans a consacré la majeure partie de son existence à l'oeuvre paternelle, a donc fini par produire, avec ces "Enfants de Hurin", une version aussi accessible et vivante au commun des mortels que la saga du "Seigneur des Anneaux".

L'histoire, racontée dans le style archaïque auquel les amoureux de Tolkien sont habitués, débute avec la destruction par les forces de Morgoth d'une armée d'elfes et d'humains, bataille au cours de laquelle un de leurs chefs, Hurin, est fait prisonnier. Malgré cela, il défie son bourreau et Morgoth, furieux, lance une malédiction contre les enfants de Hurin, Turin et sa soeur Nienor.

Les fans de Tolkien risquent d'être déçus, car l'histoire est fort courte par rapport aux standards habituels de l'auteur: juste 259 petites pages de narration. A laquelle s'ajoute l'explication par Christopher Tolkien de la façon dont il a combiné et recombiné les différentes versions écrites par son père, sans prendre de libertés avec le style ni quasiment rien y rajouter, sauf pour d'indispensables passages de transition. AP

ma question: à ceux qui auraient déjà eu entre leurs mains ce livre, est-il vraiment décevant comme le laisse croire cet article??? Shocked
#36
Hum...
De toute façon, peut-on vraiment se fier à un article où des a priori négatifs sur l'oeuvre de Tolkien ("le monde imaginaire de Tolkien [...] somme toute fort indigeste et hermétique") s'étalent complaisamment ?
L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père
#37
Ah, je trouvais l'article justement modéré, dans le sens où il y a du pour et du contre. Bon y'a peut-être plus d'adjectifs négatifs que positifs, je l'accorde Razz
"fort indigeste et hermétique"
"réservé aux spécialistes ou aux fanatiques"
"une version aussi accessible et vivante"
"d'être allégé pour consommation courante "
"le style archaïque"

Je suis d'ailleurs assez d'accord avec "vaste cosmogonie, avec ses généalogies et géographies complexes, somme toute fort indigeste et hermétique". Si on prend son univers suivant les History of Midde-earth, il y a de quoi avoir des indigestions, la preuve, beaucoup sont rebuttés par le Silmarillion.

Je me demande si ce paragraphe : "Les fans de Tolkien risquent d'être déçus, car l'histoire est fort courte par rapport aux standards habituels de l'auteur: juste 259 petites pages de narration. A laquelle s'ajoute l'explication par Christopher Tolkien de la façon dont il a combiné et recombiné les différentes versions écrites par son père, sans prendre de libertés avec le style ni quasiment rien y rajouter, sauf pour d'indispensables passages de transition. " fait référence aux fans dans le sens "ceux qui étudient l'œuvre notamment à travers les HoMe", ou dans le sens "ceux qui aiment le Seigneur des Anneaux". L'évocation du nombre de pages me laisserait plus penser aux amateurs du SdA, mais sans certitude. S'il s'agit du premier sens, alors peut-être voulaient-il mettre en évidence le fait que le livre n'apportera pas vraiment de nouvelles informations mais a contrario, une version narrative avec seulement des explications.

Je crois qu'il vaut mieux attendre l'avis de ceux qui ont commandé le livre afin de se faire une véritable idée.

Je pense que la mission de ce livre est plutôt de rendre l'œuvre de Tolkien plus accessible à travers un récit complet et non des bribes de récits rendant la lecture agréable que pour celui qui cherche de l'informations et non celui qui cherche une "lecture loisir". Et c'est peut-être ça que veut faire ressortir l'article.

Il y a des chances que le Children of Hurin puisse s'aborder de manière plus aisée que le Silmarillion et si c'est le cas, alors je pense que ce serait une bonne chose, à partir du moment où il n'y a pas d'ajouts (ou des ajouts déclarés). Ainsi peut-être que l'ordre de lecture que nous conseillons actuellement (enfin celui que moi je conseille, basé sur la complexité de lecture principalement), serait modifié. Ainsi, si c'est comme j'imagine, je conseillerai alors Bilbo/SdA/CoH/Silm/CLI/HoMe car CoH contenant moins de protagonistes que le Silm sera peut-être vraissemblablement plus accessible.

Bon je vais arrêter là mes spéculations Very Happy
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
#38
Spoiler n° 1 à nuancer, y a 2 versions Wink
#39
On voit le type qui a passé sa journée à lire le bouquin Very Happy
#40
Ma soirée Razz
Et j'ai fini (sauf les appendices).
#41
"Bienheureux les anglophones car le monde de Tolkien leur appartient !" Wink

Plus sérieusement, l'ouvrage doit vraiment avoir la cote car il vient d'être présenté dans la magazine de la culture sur la chaîne d'information " I télé ".
#42
Il a aussi eu droit à un mini-reportage sur France-Info (avec, comme d'habitude, quand on ne se renseigne pas correctement, deux-trois aberrations du genre : "c'est la suite du Seigneur des Anneaux, écrite par le fils de Tolkien"...)
#43
Le battage médiatique est sérieux, les Children ont même eu droit à un entrefilet dans le Sud-Ouest de mardi. Pas de boulette sérieuse, mais je me demande d'où ils sortent que le bouquin doit être traduit en 25 langues.
The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
#44
Meneldur a écrit :Le battage médiatique est sérieux, les Children ont même eu droit à un entrefilet dans le Sud-Ouest de mardi. Pas de boulette sérieuse, mais je me demande d'où ils sortent que le bouquin doit être traduit en 25 langues.

D'après l'AFP, ce serait l'éditeur HarperCollins qui l'aurait dit...

http://www.radiofrance.fr/thematiques/li...=410051454
#45
J'ai craqué (oui, je n'ai aucune volonté).

Je ne regrette pas mon achat, le livre est un objet superbe, les illustrations de Lee sont grandioses, et à défaut d'un livre totalement inédit, les divergences d'avec la version des CLI sont appréciables... du moins, certaines d'entre elles. Chris a beau dire que ce ne sont que des éléments « parallèles » à l'histoire principale, la suppression des passages concernant l'histoire du Heaume du Dragon et les origines de Saeros me parait indéfendable... et pourquoi ne pas avoir profité de l'occasion pour inclure Angband à la carte générale ? Voire, soyons fous, ajouter des dates aux arbres généalogiques ?
The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
#46
un élément de réponse, meneldur :
parce que ce livre ne serait plus ce qu'il veut être : un livre pour tous les publics, et pas seulement pour les lecteurs de HoMe. Certains d'entre vous perdent parfois de vue le degré de connaissance qu'ils ont de l'oeuvre !

amicalement,
vincent
#47
vincent a écrit :un élément de réponse, meneldur :
parce que ce livre ne serait plus ce qu'il veut être : un livre pour tous les publics, et pas seulement pour les lecteurs de HoMe. Certains d'entre vous perdent parfois de vue le degré de connaissance qu'ils ont de l'oeuvre !
Ben... à mon sens, ajouter des dates aux arbres (trouvables dans HoMe XI, certes) aiderait à fixer la chronologie de l'histoire : je me souviens que ça m'avait particulièrement gêné lors de ma première lecture du Silmarillion et des CLI Premier Âge. De même pour la localisation d'Angband.
The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
#48
J'suis pas un lecteur de HoMe, mais je suis de l'avis de Meneldur Wink
Il manque trop de cartes et de dates plus précises dans les livres de Tolkien alors que c'est plus que faisable.
#49
Je me fais la voix de Didier (Willis) qui n'a pas encore posté ce message chez nous :

Didier, sur JRRVF, a écrit :En attendant d'en savoir plus sur une éventuelle traduction française...

Lu sur le site de nos confrères polonais:

Stanislava Zonova "Hyalma" a effectué une première comparaison du texte des Children avec ceux précédemment publiés dans le Silm., les CLI et HoME.

Pour ceux que cela intéresse, son analyse est .

22 pages... Je trouve ça sympa ! Smile
#50
Lomelinde a écrit :Je me fais la voix de Didier (Willis) qui n'a pas encore posté ce message chez nous :

Didier, sur JRRVF, a écrit :En attendant d'en savoir plus sur une éventuelle traduction française...

Lu sur le site de nos confrères polonais:

Stanislava Zonova "Hyalma" a effectué une première comparaison du texte des Children avec ceux précédemment publiés dans le Silm., les CLI et HoME.

Pour ceux que cela intéresse, son analyse est .

22 pages... Je trouve ça sympa ! Smile
... Même nos confrères slaves ne sont plus francophones de nos jours ! Very Happy
#51
Il y a trois exemplaires au Furet du Nord au Centre Commercial V2 de Villeneuve d'Ascq dans le rayon VO.
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
#52
Il y en a aussi à la librairie VO, face à l'actuel hôtel de région à Lille.
#53
Il y en a un paquet à la MIT Coop, sur Kendall Square, à Cambridge, MA.


Mr. Green
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
#54
A Barnes&Noble, New York, NY, y en avait plein aussi... Cool

Et en plus, à 15€ Razz

What's wrong with posting at 5 AM ? Les traducboys font ça souvent Cool
#55
Puisque ça semble être le nouveau jeu, y en avait un petit tas à Mollat (Bordeaux) la dernière fois que j'y suis passé.
The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
#56
Bon, ben, y'en avait au moins 5 à la Fnac de Clermont ! Very Happy
Vous présumez que maintenant que je suis passé, il n'en reste que 4 !
Alors, j'avance assez lentement dans le livre, essentiellement parceque je profite pleinement de chaque phrase.
J'en suis à la fin de Ninraeth Arnoediad. Sincèrement, j'ai déjà eu plus d'une fois les larmes aux yeux depuis le début (le dialogue avec Labadal...).
Et pis, j'ai trouvé une citation de JRR Tolkien (obligé de préciser, parceque y'a quand même JRR, Christopher et Adam Tolkien qui ont bossé dessus !Laughing).
La voici :
Citation :I had in minde to make a body of more or less connected legend, ranging from the large and cosmogonic, to the level of romantic fairy-story - The larger founded on the lesser in contact with the earth, the lesser drawing splendour from the vast backclothes...
Du pur Tolkien quoi !
Pour ceux qui cherchent, elle est dans l'intro Smile

EDIT pour le message d'en dessous :
Ben, c'était dans l'intro du bouquin... Ensuite, qui sait ^^
#57
Bug 
et cela ressemble beaucoup à une citation des Lettres , disons... la lettre 131 à Waldman Wink

Vincent
#58
En sait-on un peu plus sur la prochaine traduction ? Smile
#59
Lu sur JRRVF. Il s'agirait d'une traductrice et la traduction a entièrement été revue (pas un rafistolage des morceaux depuis CLI et Silm Razz) si j'ai bien compris Smile
Sinon pour le reste, c'est mystère Razz
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
#60
L'article concernant les Children dans le dernier Science & Vie Junior indique Delphine Martin comme traductrice.
The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [Parution] Les Enfants de Húrin - 2008 Zelphalya 170 150 252 19.10.2019, 11:05
Dernier message: Narog
  Les Enfants de Húrin et Les lais du Beleriand chez Pocket Algernon 13 14 137 25.05.2009, 17:35
Dernier message: Thrain
  Comment aborder Tolkien avec des enfants ? Zelphalya 21 29 082 25.01.2009, 14:38
Dernier message: Belgarion

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)