Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Traduction] Hymne à Varda
#1
Bonjour! Mae lovannen!

Je viens ici soumettre la traduction en français de l'hymne à Varda afin de profiter de vos sages lumières.


Aerlinn in edhil o Imladris

A Elbereth Gilthoniel
Silivren penna míriel
O menel aglar elenath!
Na-chaered palan díriel
O galadhremmin ennorath,
Fanuilos le linnathon
Nef aear, sí nef aearon.


Chant sacré des elfes de Fendeval

Ô Reine des étoiles, Allumeuse d’étoiles
Scintillant de blanc choit tel des joyaux
Du ciel la gloire de toutes les étoiles !
Regardant au loin vers l’horizon
De la Terre du Milieu aux arbres entremêlés
Toujours-Blanche je chanterai pour vous
De ce côté de la mer, ici de ce côté de l’Océan.


Notez qu'il s'agit là d'une traduction littéraire et non une traduction du poème, il est donc normal que les rimes et la rythmique ne soient pas respectées.
Répondre
#2
Bonjour Yoeril,

J'aurais eu tendance à dire que ce fuseau aurait plus sa place parmi les Langues, mais si tu préfères le laisser ici, pas de souci de mon côté.

À noter que Tolkien lui-même a fournit pas moins de quatre traductions de ce poème, l'une dans RGEO, les trois autres publiées dans le PE 17. En français, on peut notamment signaler la traduction de Glǽmscrafu.

Globalement, ta version est correcte aux détails près que díriel est un participe actif passé « ayant regardé » et qu'ennorath est un pluriel qu'on traduirait littéralement par « les terres du Milieu ».
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#3
Merci! J'en prends note pour díriel, quant à Ennorath il s'agit certe d'un pluriel, mais aussi le nom de la Terre du Milieu, j'ai donc préféré le traduire ainsi plutôt qu'en "Terres Intérieures"
Répondre
#4
À noter aussi que le en- d'Ennorath signifie bien « au milieu » et pas « à l'intérieur ». Littéralement, il faudrait donc parler de « Terres médianes ». Il s'agit effectivement du nom propre de la Terre du Milieu, donc le traduire au singulier est bien sûr admissible.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  L'hymne d'Erebor - traduction rimée * Chiara Cadrich 1 1 577 15.07.2017, 08:45
Dernier message: Daeron
  [Calendrier] Varda – Maria Kayed Baradon 0 1 192 14.12.2016, 18:13
Dernier message: Baradon
  Varda divitiac 2 3 906 16.09.2005, 15:30
Dernier message: Zelphalya
  la berceuse de Varda Galadhilmë 4 4 750 11.04.2005, 15:57
Dernier message: Ilmarë
  acrostiche VARDA ELENTARI Galadhilmë 4 3 625 13.11.2003, 23:22
Dernier message: Linna

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)