Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
~ Le Mûmak ~ *
#1
Quel est donc cette maison
Qui flotte sur la canopée ?
Semblant voguer à l'horizon
Sans nul besoin d'écoper.

Perché sur un lourd pachyderme
À la peau de couleur cendre
Dont on ne peut tanner le derme,
Elle ne sert pas qu'à défendre.

Le sol tremble sous ses pas,
Les arbres craquent quand il passe,
Laissant l'ennemi à trépas
À moins de faire volte-face.

Être imposant et somptueux
Aux longues défenses d’ivoires
Le Mûmak majestueux
Laissera trace dans l'histoire.
La poésie est une clameur, elle doit être entendue comme la musique. — Léo Ferré
Répondre
#2
J'aime beaucoup ce poème, qui sonne pour moi comme une comptine hobbite ou une création samsagacienne.
Répondre
#3
Chiara me vole les mots de la bouche. Smile J'aime beaucoup.
Répondre
#4
Je ne sais pas si ça méritait tant de louanges mais merci quand même.
La poésie est une clameur, elle doit être entendue comme la musique. — Léo Ferré
Répondre
#5
J'aime beaucoup aussi Wink
Répondre
#6
Très sympa Smile

Une petite coquille :
Dont on ne peut tanner le derme.

I.
Répondre
#7
c'est corrigé, merci.
La poésie est une clameur, elle doit être entendue comme la musique. — Léo Ferré
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  - Dame Mûmak et l'Urulócë - (fable)* Daeron 10 2 309 05.12.2018, 22:49
Dernier message: Daeron

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)