Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Index des cartes de la Terre du Milieu et d'ailleurs
#1
J'ai le plaisir de vous annoncer la publication d'une recension des cartes de la Terre du Milieu dessinées par Tolkien et fils, ainsi que par quelques illustrateurs emblématiques. L'article a été pensé par Julien Mansencal et la majorité rédigée par lui, mais je me suis permis d'ajouter des cartes manquantes notamment issues de The Art of the Hobbit.
Évidemment, cette liste est loin d'être exhaustive tant au niveau de la recension que des descriptions des cartes, donc n'hésitez pas à proposer des améliorations.

Cette publication me permet, par ailleurs, de présenter la nouvelle sous-section Géographie de la section Essais !
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#2
Chouette idée !
Je regarderais si j'en trouve pas d'autres
a.k.a Mairon
Répondre
#3
Excellent Smile

Voilà un bel outil pour les apprentis géographes et - accessoirement - pour la rédaction en cours de quelques articles abordant un sujet simillaire Smile

I.
Répondre
#4
On m'a fait remarqué, via Facebook, qu'il existait l'Atlas de Fonstad, qui n'est pas mentionné. Vu la taille de l'ouvrage, il est évident que la recension de toutes les cartes de l'Atlas seraient un travail important sans pour autant un intérêt dans la liste actuelle. J'ai préféré ajouter une phrase à ce propos pour qu'il n'y ait pas d’ambiguïté.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#5
Si tu mentionnes Fonstad, je pense que tu peux également mentionner Strachey, non ?
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#6
Exact, j'avais oublié l'existence de celui-ci aussi (alors que je le possède Rolling Eyes ).
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#7
Très bonne initiative. Wink

Je me permets simplement quelques remarques par rapport à la version des cartes figurant dans les éditions du Hobbit avec la traduction de Ledoux :

- concernant la carte de la Contrée sauvage, il me semble qu'il serait utile de mentionner que Wilderland a d'abord été traduit en français sous le nom de Terres sauvages, dans la mesure où c'est sous cette traduction que le Hobbit reste largement diffusé en France via l'édition du Livre de Poche.

- concernant les fameux "Lapins" de la même carte, est-on sûr que Ledoux soit responsable de cette erreur de traduction ? Pour ma part, vu l'énormité de la chose, j'avoue être sceptique sur ce point...

Cordialement,

Hyarion.
All night long they spake and all night said these words only : "Dirty Chu-bu," "Dirty Sheemish." "Dirty Chu-bu," "Dirty Sheemish," all night long.
(Lord Dunsany, Chu-Bu and Sheemish)
Répondre
#8
J'ai ajouté une note sur la carte correspondante aux Terres Sauvages. Pour ce qui est des Lapins, je ne pense pas qu'il s'agisse réellement de Ledoux non plus, j'ai reformulé.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#9
C'est vrai qu'on rend Ledoux responsable de tellement de choses Smile
Un graphistes mandaté pour la reproduction de la carte aurait très bien pu faire cette erreur non corrigée par la suite.

I.
Répondre
#10
Tu es bien doux aujourd'hui, cher Isengar Wink
Répondre
#11
Je suis plus sensible aux coquilles non corrigées qu'autrefois, et je me met plus facilement à la place des auteurs et/ou traducteurs Mr. Green
Répondre
#12
Bizarrement, à part deux notes mal numérotées, je n'ai pas trouvé d'erreurs... ou je n'ai pas trouvé L'erreur. Elle a été corrigée ?
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#13
(21.09.2012, 18:17)Druss a écrit : Bizarrement, à part deux notes mal numérotées, je n'ai pas trouvé d'erreurs... ou je n'ai pas trouvé L'erreur. Elle a été corrigée ?

Je réagis un peu tard, mais tu pourras me donner les références de ces notes mal numérotées ?

I.
Répondre
#14
Pas dans l'immédiat, sachant que mon exemplaire des Promenades est perdu dans l'un des 6 ou 7 cartons de bouquins et que je ne sais absolument pas lequel est-ce Neutral
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#15
Chanceux que tu es, mon exemplaire n'était pas loin : p. 151, il y a deux appels de note n°6, alors qu'il devrait y avoir un appel n°7.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#16
Damned ! C'est une coquille de l'éditeur car mon tapuscrit est correct Confused
Merci beaucoup Smile

I.
Répondre
#17
Ajout de la carte de 1940 du Silmarillion dessinée par Christopher Tolkien dont parle dans le Beowulf. Christopher Tolkien dit avoir récemment retrouvé cette carte qu'il avait oubliée. Selon la note, elle est dessinée avec attention et colorisée.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#18
Mise à jour avec la plupart des cartes présentées dans The Art of the Lord of the Rings, ainsi qu'avec la carte Blackwell. Je changerai bien l'organisation de la liste en divisant un peu plus par œuvre, notamment en ce qui concerne les plans divers.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#19
Citation :David Day
A Map of Middle-earth and the Undying Lands
  • Auteur : inconnu

  • Publication : David Day, Créatures de Tolkien, 1979


Il me semble que la carte présente dans l'ouvrage de David Day est d'Allan Curless
Créatrice de la chaîne youtube Arda
(cf "site web" ci-dessous)
Répondre
#20
En effet, on a ce crédit là également dans cet article : https://www.tolkiendil.com/essais/geogra..._david_day
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#21
EDIT : Ce message véhicule une grossière erreur !

Je me suis faite avoir par la barre d'échelle : celle de JRR ne fait que 200 miles de long alors que celle de Christopher en fait 250.

Si les modo veulent supprimer mes messages en rapport, pas de souci. Désolée de vous avoir fait perdre du temps.

Dites... je crois qu'il y a eu une grossière erreur d'échelle faite par Christopher Tolkien quand il a recopié la carte de Numenor de son père...



De ce que j'en vois, l'échelle de Christopher (sur 250 miles) équivaut à peu près à 130% de celle de son père (si 250 miles = 25 cm chez Tolkien, 250 miles = 32,5 cm chez Christopher). Et je dis "à peu près" car le tracé du contour de l'île n'est pas non plus très rigoureux :/



Je n'ai trouvé nulle part mention de ce décalage qui ne me semble pas anodin, donc je me suis peut-être trompée qq part. Qq'un se sent de vérifier de son côté ?
Créatrice de la chaîne youtube Arda
(cf "site web" ci-dessous)
Répondre
#22
Je ne vois pas en quoi un changement d'échelle serait une erreur. La carte d'origine devait être trop grande pour l'impression des CLI. Il n'est d'ailleurs pas dit que la carte imprimée des CLI soit précisément à la même échelle que celle retracée par Christopher Tolkien et je soupçonnerais même que l'échelle de la version publiée varie d'une édition à l'autre.

Quant au contour, on peut déceler ici et là de petites différences, mais rien de majeur, surtout quand on tient compte de la dimension et du peu de précision de l'original. Je suis persuadé qu'on pourrait retrouver le même genre de petites différences entre la carte de travail de la Terre du Milieu faite par Tolkien et celle mise au net en vue de la publication par son fils. De fait, je me souviens qu'il existe une différence assez marquée au niveau du tracé de la grand-route à l'Est de Brie (deux grandes boucles chez Tolkien, presque rectiligne chez son fils), ce qui éloigne la carte publiée de la description du parcours des Hobbits et d'Aragorn dans le récit. Et pourtant, Tolkien a bien validé la carte de son fils.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#23
Oui, les contours des territoires entre les cartes père et fils du N-W de la Terre du Milieu et du Beleriand ne sont pas strictement juxtaposable et oui, les différences sont relativement minimes. Je précisais surtout pour indiquer qu'il n'était pas possible de trouver un ratio ultra précis.

Quant à l'échelle, j'ai 2 références :
- celle publiée dans une édition anglophone dont la carte se trouve sur Tolkiengateway : http://tolkiengateway.net/wiki/File:Chri...menore.png
- celle traduite en français publiée dans l'édition Silmarillion + CLI de Bourgeois (1993)

Les échelles coïncident parfaitement.

Et comme l'échelle fait partie du dessin (intégrée au cadre, tout comme le nom de l'ile), je doute qu'elle soit modifiée d'une carte à l'autre, surtout si elle reste en miles.

Je ne comprends pas ton argument d'une carte trop grande pour l'impression. Si c'est trop grand, tu réduis proportionnellement de partout, donc tu n'affectes pas l'échelle.

Et je trouve l'argument de "c'est pas dit qu'il a respecté l'échelle de la carte donc y'a pas de remarque à faire" plutôt faible. Lorsque qq'un publie le travail de qq'un d'autre, en cas de différence assumée et choisie, n'est-il pas plus attendue que la personne indique ce qui est différent plutôt que ce qui ne l'est pas ? D'ailleurs, lors de sa critique de la carte de la TdM de 1953, ou de celle du Beleriand, Christopher indique les différences d'avec l'original. Il ne fait pas la liste de tout ce qui est conforme à la carte d'origine. Par ailleurs, dans son introduction du chapitre 1 de la 2ème partie des CLI, Christopher explique l'élaboration de la carte de Numenor et les différences avec la carte de son père. Il ne me semble pas très rationnel d'accepter son silence sur le sujet comme qq chose d'attendu ou de "normal".
Créatrice de la chaîne youtube Arda
(cf "site web" ci-dessous)
Répondre
#24
Salut Erendis,

Tu as parfaitement raison, l'échelle peut varier fortement d'une carte imprimée à une autre. En effet, comme les cartes sont des images numériques, elles sont fréquemment redimensionnées et on ne peut plus dire que, par exemple, 1 cm sur la carte représente toujours 100 km.

Pour t'éclairer d'avantage, voici un passage du livre de Mark Monmonier, "Comment faire mentir les cartes", éd. Autrement, 2019, p.25 :
   

C'est une remarque très intéressante, je vais peut-être l'inclure dans l'essai que je suis en train d'écrire sur ces problématiques (loin d'être terminé, malheureusement).
Répondre
#25
EDIT : J'AI RIEN DIT !!

Je me suis faite avoir par la barre d'échelle : celle de JRR ne fait que 200 miles de long alors que celle de Christopher en fait 250.

Je trouvais ça bizarre aussi... Ouf... mes certitudes n'ont pas à être ébranlées ^^

 Désolée de vous avoir fait perdre du temps.


[Simon, si tu es curieux, voilà ce que je te répondais]
Je crois que tu n'as pas compris mon propos, ou alors c'est moi qui n'a pas compris le tien, car je dis justement l'inverse ^^
Quand on respecte les proportions d'origine -c'est-à-dire que si on réduit la longueur de 75 %, on réduit aussi la largeur de 75 %, même si à 100 % elle passe dans l'espace alloué (ou alors, on dénature l'oeuvre original, mais ça c'est une autre affaire)- l'échelle reste la même quelque soit l'impression, dans le sens où, certes, sur une carte, 100 km = 1 cm et sur une autre, 100 km = 0,75 cm, mais quelle importance, puisqu'une échelle ne vaut que pour la carte qui l'accompagne (et qui a subit la même réduction / agrandissement), pas pour la carte d'un autre bouquin !

Et c'est précisément pas ce que j'ai constaté sur la carte de Christopher : quand on ajuste les dimensions de sa carte pour que l'échelle allant jusqu'à 250 miles coincide en longueur avec celle de son père, l'ile dessinée par Christopher est notablement plus petite.

Mais je suis tout à fait d'accord avec ce que dit ton passage de livre.
Créatrice de la chaîne youtube Arda
(cf "site web" ci-dessous)
Répondre
#26
C'est rassurant de savoir que Christopher Tolkien n'a pas fait d'erreur Smile
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#27
J'ai bien vu ton dernier message, mais je réponds tout de même sur cet élément-ci, qui me semble receler une incompréhension :

(26.01.2021, 16:08)Erendis a écrit : Je ne comprends pas ton argument d'une carte trop grande pour l'impression. Si c'est trop grand, tu réduis proportionnellement de partout, donc tu n'affectes pas l'échelle.

En topographie, l'échelle n'est pas juste la ligne graduée dessinée, mais plus précisément le rapport entre la distance figurée sur la carte et la distance réelle. Par conséquent, lorsque tu disais : "l'échelle de Christopher (sur 250 miles) équivaut à peu près à 130% de celle de son père", ce n'est pas un problème en soi, à condition évidemment que la dimension du dessin lui-même soit modifié de manière proportionnelle à celle de la ligne graduée. Il y aura alors changement d'échelle, mais pas d'erreur.

C'est bien ce que j'avais constaté avec une mesure rapide sur les deux cartes, d'où mon incompréhension à la lecture de ta remarque.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#28
Dans le "Tolkien Art Index", il manque "La toute première carte" ("The earliest map") redessinée par Christopher et publiée dans les Contes Perdus. J'ai envoyé un mail à Erik Mueller-Harder pour lui signaler cette omission.
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Essais - Panorama des cartographes de la Terre du Milieu Druss 33 10 142 Hier, 09:34
Dernier message: MarieBreta
Big Grin Essais (1/3) - Coordonnées géographiques en Terre du Milieu Simon 38 8 964 23.09.2021, 11:58
Dernier message: Elendil
  J.R.R. Tolkien : Chant, poésie et création de la Terre du Milieu Hofnarr Felder 6 6 317 27.02.2018, 17:00
Dernier message: Clément
  Essais - J.R.R. Tolkien : Chant, poésie et création de la Terre du Milieu Hofnarr Felder 1 3 765 09.11.2016, 21:31
Dernier message: Baradon
  Essais - Le médiéval en Terre du Milieu : la carte de Thrór Druss 3 5 251 28.11.2015, 19:24
Dernier message: ISENGAR
  Essais - Armoiries et blasons en Terre du Milieu Zelphalya 42 56 454 22.05.2014, 09:30
Dernier message: Hisweloke
  Essais - Magie et sorts en Terre du Milieu Druss 4 7 517 04.01.2014, 12:49
Dernier message: sam sanglebuc
  Essais - Chats en Terre du Milieu - Jean-Rodolphe Turlin Druss 5 7 490 06.09.2013, 09:34
Dernier message: ISENGAR

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)