Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Aide pour citations
Bonjour,

Dans la lettre n° 142, il y a la citation bien connue :
J.R.R. Tolkien a écrit :[Le SdA est] une œuvre fondamentalement religieuse et catholique ; de manière inconsciente dans un premier temps, puis de manière consciente lorsque je l'ai retravaillée
.

Peut-on me confirmer (1) si c'est la formulation exacte de la VF ; (2) la pagination de cet extrait (à partir de "une œuvre") ?

Merci,
D.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
"Le Seigneur des Anneaux est bien entendu une œuvre fondamentalement religieuse et catholique ; de manière inconsciente dans un premier temps, puis de manière consciente lorsque je l'ai retravaillée".
P. 332, dans l'édition pocket, p. 246 chez Bourgois, p. 172 dans l'édition originale.
Répondre
Merci beaucoup. C'est l'édition Bourgois qui est employée. Parfait !
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
Quelques questions pour ceux qui auraient leurs livres à portée de la main aujourd'hui :
- dans la conférence "L'anglais et le gallois" dans les Monstres et les Critiques..., Tolkien dit que pour lui le latin "semblait si normal que le plaisir ou le dégoût étaient également inapplicables" (seemed so normal that pleasure or distaste was equally inapplicable, VO p. 191) Vous serait-il possible de me donner la pagination de la VF et la formulation de la traduction officielle de ce passage ?

- dans le roman inachevé "La Route perdue", le personnage d'Alboin parle du qenya en le nommant "eresséen" (Eressean dans la VO, p. 41-42), qu'il qualifie aussi d'"humeur latine" (Latin-mood dans la VO, p. 42) : est-il possible d'avoir les traduction de ces deux termes et la pagination française ?

- dans la lettre n° 294 à Charlotte et Denis Plimmer, Tolkien parle de son "affection particulière" pour le latin (particular love dans la VO, p. 376) : même question.

- dans la lettre n° 144 à Naomi Mitchinson, Tolkien décrit ses inspirations pour le quenya dans les termes suivants : "The archaic language of lore is meant to be a kind of ‘Elven-latin’, and by transcribing it into a spelling closely resembling that of Latin (except that y is only used as a consonant, as y in E. Yes) the similarity to Latin has been increased ocularly. Actually it might be said to be composed on a Latin basis with two other (main) ingredients that happen to give me ‘phonaesthetic’ pleasure: Finnish and Greek. It is however less consonantal than any of the three. This language is High-elven or in its own terms Quenya (Elvish)." (VO, p. 176). Est-il possible de me donner la traduction de tout ce passage et sa pagination ?

Merci,
D.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
(03.06.2022, 11:43)Elendil a écrit : Quelques questions pour ceux qui auraient leurs livres à portée de la main aujourd'hui :
- dans la conférence "L'anglais et le gallois" dans les Monstres et les Critiques..., Tolkien dit que pour lui le latin "semblait si normal que le plaisir ou le dégoût étaient également inapplicables" (seemed so normal that pleasure or distaste was equally inapplicable, VO p. 191) Vous serait-il possible de me donner la pagination de la VF et la formulation de la traduction officielle de ce passage ?
...le latin semblait tellement naturel que je ne pouvais pas plus parler de plaisir que de désagrément. p. 236

(03.06.2022, 11:43)Elendil a écrit : - dans le roman inachevé "La Route perdue", le personnage d'Alboin parle du qenya en le nommant "eresséen" (Eressean dans la VO, p. 41-42), qu'il qualifie aussi d'"humeur latine" (Latin-mood dans la VO, p. 42) : est-il possible d'avoir les traduction de ces deux termes et la pagination française ?
Je ne suis pas sûr de comprendre si tu fais référence à Eressean pour le deuxième terme, mais si oui : erressëen et humeur latine, p. 55.

(03.06.2022, 11:43)Elendil a écrit : - dans la lettre n° 294 à Charlotte et Denis Plimmer, Tolkien parle de son "affection particulière" pour le latin (particular love dans la VO, p. 376) : même question.
"amour particulier", p. 526

(03.06.2022, 11:43)Elendil a écrit : - dans la lettre n° 144 à Naomi Mitchinson, Tolkien décrit ses inspirations pour le quenya dans les termes suivants : "The archaic language of lore is meant to be a kind of ‘Elven-latin’, and by transcribing it into a spelling closely resembling that of Latin (except that y is only used as a consonant, as y in E. Yes) the similarity to Latin has been increased ocularly. Actually it might be said to be composed on a Latin basis with two other (main) ingredients that happen to give me ‘phonaesthetic’ pleasure: Finnish and Greek. It is however less consonantal than any of the three. This language is High-elven or in its own terms Quenya (Elvish)." (VO, p. 176). Est-il possible de me donner la traduction de tout ce passage et sa pagination ?

La langue archaïque de la tradition est censée être une sorte de « latin elfique », et sa transcription au moyen d'une orthographe ressemblant étroitement à celle du latin (à l'exception du y, qui n'est utilisé que comme consonne, à l'instar du y dans le mot anglais Yes) a augmenté la ressemblance avec le latin pour l’œil. En fait, on pourrait dire qu'elle se compose d'une base latine couplée à deux autres ingrédients (principaux) qui, il se trouve, me procurent un plaisir « phonesthétique » : le finnois et le grec. Elle est toutefois moins consonantique qu'aucune des trois autres. Cette langue est le haut-elfique ou, selon son propre terme, le quenya (elfique). p. 251
What's the point of all this pedantry if you can't get a detail like this right?
Répondre
Merci. Smile
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
Bonjour !

J'aurais besoin de votre aide, même incomplète, pour avoir la VF des différents passages suivants. Merci d'avance ! Smile


La pagination est celle de la VO.
  • The Book of Lost Tales - Part 2 - 'The Fall of Gondolin' - p. 169 :
'Now these were demons with whips of flame and claws of steel by whom he [Melko] tormented those of the Noldoli who durst withstand him in anything - and the Eldar have called them Malkarauki.'

  • The Shaping of Middle-Earth - The earliest Annals of Beleriand - Second version of the earliest Annals - p. 327/328 :
'Morgoth fled from Valinor with the Silmarils the magic gems of Feanor, and returned into the Northern regions and rebuilt his fortress of Angband beneath the Black Mountains, where is their highest peak Thangorodrim. He devised the Balrogs and the Orcs; and he set the Silmarils in his iron crown.'

  • The Lost Road - Part two - Quenta Silmarillion - p. 328 :
'The Balrogs were destroyed, save some few that fled and hid themselves in caverns inaccessible at the roots of the earth.'

  • Lettre à W.H. Auden du 7 juin 1955 (si cette dernière est bien présente dans l'ouvrage Lettres) :
'I met a lot of things on the way that astonished me. Tom Bombadil I knew already; but I had never been to Bree. Strider sitting in the corner at the inn was a shock, and I had no more idea who he was than had Frodo. The Mines of Moria had been a mere name; and of Lothlorien no word had reached my mortal ears till I came there. Far away I knew there were the Horse-lords on the confines of an ancient Kingdom of Men, but Fangorn Forest was an unforeseen adventure. I had never heard of the House of  Eorl nor of the Stewards of Gondor. Most disquieting of all, Saruman had never been revealed to me, and I was as mystified as Frodo at Gandalf's failure to appear on September 22.'
 
'"Think not that you must leave our house tomorrow of need; for none do so - nay, all may remain while a tale remains to tell which they desire to hear."'
Vairë à Eriol, Le Livre des Contes Perdus
Répondre
Pour une fois que je passe par là et que je peux me rentre utile... Very Happy 

Citation :
  • The Book of Lost Tales - Part 2 - 'The Fall of Gondolin' - p. 169 :
'Now these were demons with whips of flame and claws of steel by whom he [Melko] tormented those of the Noldoli who durst withstand him in anything - and the Eldar have called them Malkarauki.'


"Maintenant ceux-ci étaient des démons munis de fouets de feu et de griffes d'acier par l'entremise desquels il tourmentait ceux des Noldoli qui osaient lui résister en quoi que ce fût - et les Eldar les ont nommés Malkarauki." p. 215


Citation :
  • The Shaping of Middle-Earth - The earliest Annals of Beleriand - Second version of the earliest Annals - p. 327/328 :
'Morgoth fled from Valinor with the Silmarils the magic gems of Feanor, and returned into the Northern regions and rebuilt his fortress of Angband beneath the Black Mountains, where is their highest peak Thangorodrim. He devised the Balrogs and the Orcs; and he set the Silmarils in his iron crown.'

"Morgoth s'enfuit du Valinor avec les Silmarils, les joyaux magiques de Fëanor, et revint dans les régions septentrionales et reconstruisit sa forteresse d'Angband sous les Montagnes Noires, où se dresse leur plus haute cime, le Thangorodrim. Il conçut les Balrogs et les Orques ; et il sertit les Silmarils dans sa couronne de fer." p. 355


Citation :
  • The Lost Road - Part two - Quenta Silmarillion - p. 328 :
'The Balrogs were destroyed, save some few that fled and hid themselves in caverns inaccessible at the roots of the earth.'

"Les Balrogs furent détruits, sauf quelques-uns qui s'enfuirent et se cachèrent dans des cavernes inaccessibles aux racines de la terre." p. 368


Citation :
  • Lettre à W.H. Auden du 7 juin 1955 (si cette dernière est bien présente dans l'ouvrage Lettres) :
'I met a lot of things on the way that astonished me. Tom Bombadil I knew already; but I had never been to Bree. Strider sitting in the corner at the inn was a shock, and I had no more idea who he was than had Frodo. The Mines of Moria had been a mere name; and of Lothlorien no word had reached my mortal ears till I came there. Far away I knew there were the Horse-lords on the confines of an ancient Kingdom of Men, but Fangorn Forest was an unforeseen adventure. I had never heard of the House of  Eorl nor of the Stewards of Gondor. Most disquieting of all, Saruman had never been revealed to me, and I was as mystified as Frodo at Gandalf's failure to appear on September 22.'

 "Mais j'ai rencontré en chemin de nombreuses choses qui m'ont étonné. Tom Bombadil, je le connaissais déjà ; mais je n'étais jamais allé à Bree. Voir Grands-Pas assis dans son coin à l'auberge a été un choc, et je n'avais pas plus d'idée que Frodo sur son identité. Les Mines de la Moria n'avaient été jusqu'alos qu'un nom, et au sujet de la
Lothlórien rien n'était parvenu à mes oreilles de mortel jusqu'à ce que je m'y rende. Au loin, je savais que vivaient les Seigneurs des chevaux, aux confins d'un ancien Royaume des Hommes, mais la Forêt de Fangorn a été une aventure imprévue. Je n'avais jamais entendu parler de la Maison d'Eorl, ni des Intendants du Gondor. Plus troublant encore, Saruman ne m'avait jamais été révélé, et j'ai été tout aussi perplexe que Frodo lorsque Gandalf a manqué son rendez-vous du 22 septembre." p. 307
Répondre
Merci infiniment Khyann ! Very Happy
'"Think not that you must leave our house tomorrow of need; for none do so - nay, all may remain while a tale remains to tell which they desire to hear."'
Vairë à Eriol, Le Livre des Contes Perdus
Répondre
Bonjour à tous,

L'un d'entre vous a-t-il fait l'acquisition de la nouvelle édition 2022 du livre de Robert Foster ?

J'en possède une vieille édition dont je me sers toujours (même si elle n'est pas illustrée par Tad Nasmith) mais pour un petit travail, je vais avoir besoin de la nouvelle pagination...

Si un heureux possesseur de ce livre veut bien avoir l'infinie gentillesse de m'aider, voici les occurrences avec les pages correspondantes de l'édition Allen & Unwin de 1978 :

p.19 : « Archet »
p. 57 : « Budgeford, village or town in Bridgefields »
p. 151-152 : « Fredegar Bolger »
p. 164 : « Girdley Island »
p. 177 : « Greenholm »
p. 185 : « Halfast of Overhill »
p. 188 : « Hardbottle, village in the Northfarthing, the home of the Bracegirdles »
p. 235 : « Lockholes »
p. 235 : « Lone-lands »
p. 244-245: « Farmer Maggot was an important hobbit in the area »
p. 294 : « North Moors »
p. 319 : « pool of Bywater »
p. 346 : « Scary, village in the Eastfarthing, the site of quarries »
p. 365 : « stock road »
p. 426 : « Whitwell »


Merci par avance Smile


I.
Répondre
(19.08.2022, 19:28)ISENGAR a écrit : Bonjour à tous,

L'un d'entre vous a-t-il fait l'acquisition de la nouvelle édition 2022 du livre de Robert Foster ?

J'en possède une vieille édition dont je me sers toujours (même si elle n'est pas illustrée par Tad Nasmith) mais pour un petit travail, je vais avoir besoin de la nouvelle pagination...

[...]

Merci par avance Smile


I.

La nouvelle édition n'est pas encore sortie mais n'hésite pas à relancer la question d'ici la 2ème semaine de septembre, j'aurai reçu mes exemplaires d'ici là Wink
Répondre
Very Happy
Merci, j'étais persuadé qu'il était déjà sorti !

I.
Répondre
Probablement à cause de l'erreur non corrigée sur Amazon.fr qui annonçait l'ouvrage mi-août alors qu'il a été décalé au 1er septembre depuis quelques mois Wink
Répondre
Bonjour !

Une nouvelle fois, j'aurai besoin de votre aide pour obtenir la VF du passage suivant. Merci d'avance ! Smile

~o~O~o~

The Letters of J.R.R. Tolkien - no. 144 - To Naomi Mitchison

J.R.R. Tolkien a écrit :Those [of the High Elves] who lingered were those who were enamoured of Middle-earth and yet desired the unchanging beauty of the Land of the Valar. Hence the making of the Rings; for the Three Rings were precisely endowed with the power of preservation, not of birth. Though unsullied, because they were not made by Sauron nor touched by him, they were nonetheless partly products of his instruction, and ultimately under the control of the One. Thus, as you will see, when the One goes, the last defenders of High-elven lore and beauty are shorn of power to hold back time, and depart.

~o~O~o~
'"Think not that you must leave our house tomorrow of need; for none do so - nay, all may remain while a tale remains to tell which they desire to hear."'
Vairë à Eriol, Le Livre des Contes Perdus
Répondre
Avec quelques jours de délai, voici ! 

J.R.R. Tolkien a écrit :Those [of the High Elves] who lingered were those who were enamoured of Middle-earth and yet desired the unchanging beauty of the Land of the Valar. Hence the making of the Rings; for the Three Rings were precisely endowed with the power of preservation, not of birth. Though unsullied, because they were not made by Sauron nor touched by him, they were nonetheless partly products of his instruction, and ultimately under the control of the One. Thus, as you will see, when the One goes, the last defenders of High-elven lore and beauty are shorn of power to hold back time, and depart.


"Ceux qui sont restés étaient ceux tombés amoureux de la Terre du Milieu mais qui désiraient pourtant la beauté inaltérable de la Terre des Valar. D'où la fabrication des Anneaux ; car les Trois Anneaux étaient justement dotés du pouvoir de préserver, pas de donner naissance. Bien qu'ils ne fussent pas souillés, car ils n'avaient pas été fabriqués ni touchés par Sauron, ils étaient partiellement le fruit de son enseignement, et demeuraient au final sous le contrôle de l'Unique. Par conséquent, comme vous le verrez, lors de la disparition de l'Unique, les derniers défenseurs de la tradition des Hauts-Elfes et de la beauté sont privés du pouvoir de retenir le cours du temps, et s'en vont." p.253
Répondre
Merci beaucoup Khyann ! Smile
'"Think not that you must leave our house tomorrow of need; for none do so - nay, all may remain while a tale remains to tell which they desire to hear."'
Vairë à Eriol, Le Livre des Contes Perdus
Répondre
(19.08.2022, 19:28)ISENGAR a écrit : Bonjour à tous,

L'un d'entre vous a-t-il fait l'acquisition de la nouvelle édition 2022 du livre de Robert Foster ?

J'en possède une vieille édition dont je me sers toujours (même si elle n'est pas illustrée par Tad Nasmith) mais pour un petit travail, je vais avoir besoin de la nouvelle pagination...

Si un heureux possesseur de ce livre veut bien avoir l'infinie gentillesse de m'aider, voici les occurrences avec les pages correspondantes de l'édition Allen & Unwin de 1978 :

p.19 : « Archet »
p. 57 : « Budgeford, village or town in Bridgefields »
p. 151-152 : « Fredegar Bolger »
p. 164 : « Girdley Island »
p. 177 : « Greenholm »
p. 185 : « Halfast of Overhill »
p. 188 : « Hardbottle, village in the Northfarthing, the home of the Bracegirdles »
p. 235 : « Lockholes »
p. 235 : « Lone-lands »
p. 244-245: « Farmer Maggot was an important hobbit in the area »
p. 294 : « North Moors »
p. 319 : « pool of Bywater »
p. 346 : « Scary, village in the Eastfarthing, the site of quarries »
p. 365 : « stock road »
p. 426 : « Whitwell »


Merci par avance Smile


I.

Je reviens dans le coin avec ma question du mois dernier.
Si j'ai tout bien suivi, normalement, le livre est enfin sorti Mr. Green

I.
Répondre
(17.09.2022, 00:02)ISENGAR a écrit :
(19.08.2022, 19:28)ISENGAR a écrit : Bonjour à tous,

L'un d'entre vous a-t-il fait l'acquisition de la nouvelle édition 2022 du livre de Robert Foster ?

J'en possède une vieille édition dont je me sers toujours (même si elle n'est pas illustrée par Tad Nasmith) mais pour un petit travail, je vais avoir besoin de la nouvelle pagination...

Si un heureux possesseur de ce livre veut bien avoir l'infinie gentillesse de m'aider, voici les occurrences avec les pages correspondantes de l'édition Allen & Unwin de 1978 :

p.19 : « Archet »
p. 57 : « Budgeford, village or town in Bridgefields »
p. 151-152 : « Fredegar Bolger »
p. 164 : « Girdley Island »
p. 177 : « Greenholm »
p. 185 : « Halfast of Overhill »
p. 188 : « Hardbottle, village in the Northfarthing, the home of the Bracegirdles »
p. 235 : « Lockholes »
p. 235 : « Lone-lands »
p. 244-245: « Farmer Maggot was an important hobbit in the area »
p. 294 : « North Moors »
p. 319 : « pool of Bywater »
p. 346 : « Scary, village in the Eastfarthing, the site of quarries »
p. 365 : « stock road »
p. 426 : « Whitwell »


Merci par avance Smile


I.

Je reviens dans le coin avec ma question du mois dernier.
Si j'ai tout bien suivi, normalement, le livre est enfin sorti Mr. Green

I.

p.18 : « Archet »
p. 54 : « Budgeford, village or town in Bridgefields »
p. 145 : « Fredegar Bolger »
p. 157 : « Girdley Island »
p. 170 : « Greenholm »
p. 179 : « Halfast of Overhill »
p. 182 : « Hardbottle, village in the Northfarthing, the home of the Bracegirdles »
p. 227 : « Lockholes »
p. 228 : « Lone-lands »
p. 238: « Farmer Maggot was an important hobbit in the area »
p. 284 : « North Moors »
p. 310 : « pool of Bywater »
p. 338 : « Scary, village in the Eastfarthing, the site of quarries »
p. 357 : « stock road »
p. 414 : « Whitwell » Smile
"If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world"
Répondre
Merci beaucoup Arenna !

Le livre est bien ?

I.
Répondre
Très beau ! Mais je n'ai fait que le feuilleter pour l'instant. J'ai hâte de voir le rendu sur l'édition deluxe illustrée qui devrait sortir en fin de mois (elle a été repoussée) Smile !
"If more of us valued food and cheer and song above hoarded gold, it would be a merrier world"
Répondre
Il est très beau, surtout grâce aux illustrations de Ted Nasmith...   Smile

Sinon, c'est une grosse arnaque, les références sont obsolètes depuis la sortie des HoMe, soit 1983  Cool
Anar kaluva tielyanna
Répondre
Merci.
c'est un peu ce que je craignais, en voyant quelques captures d'écran ici ou là. Rien n'a été mis à jour Neutral .
Le peu de pages que j'ai pu lire étaient identiques à l'édition de 1978, mais avec la suppression des références aux pages du Sda, Silm ou Hobbit (qui étaient donc des éditions américaines antérieures à 1978...).
Dommage, mais ça reste un bel outil pour retrouver rapidement un nom ou un lieu Smile

I.
Répondre
(06.10.2022, 17:32)Aikanáro a écrit : Sinon, c'est une grosse arnaque, les références sont obsolètes depuis la sortie des HoMe, soit 1983  Cool

Dur à dire mais j'espère quand même que c'est du second degré Wink
Répondre
(06.10.2022, 19:53)Bergelmir a écrit :
(06.10.2022, 17:32)Aikanáro a écrit : Sinon, c'est une grosse arnaque, les références sont obsolètes depuis la sortie des HoMe, soit 1983  Cool

Dur à dire mais j'espère quand même que c'est du second degré Wink

Malheureusement non  Mr. Green Surtout qu'ils l'ont sous-titrer "The definitive guide of the world of J.R.R. Tolkien".

L'ouvrage est magnifique, c'est vrai, mais à númen rien de nouveau  Confused
Anar kaluva tielyanna
Répondre
Du coup, tu m'excuseras, mais limiter ton commentaire à "c'est une grosse arnaque" pour répondre à "'est-ce que le livre est bien ?", c'est au mieux faux et au pire carrément malhonnête...

Que la modification du titre soit abusive et ne reflète pas la mise à jour du bouquin, c'est une chose.
En revanche, cette édition en elle-même est sans conteste l'une des 2 meilleurs éditions de cet ouvrage qui, au demeurant, reste l'un des deux meilleurs guides encyclopédiques existant à l'heure actuelle.

En outre, il me semble qu'il est également faux de généraliser "les références sont obsolètes depuis 1983" car même si l'ouvrage n'a pas été complètement révisé pour appliquer le contenu des HoME publiés de 83 à 96, il y a tout de même un certain nombres d'entrées qui ont été modifiés depuis l'édition US de 2001.
Répondre
J'ai sûrement été trop radical dans mes propos. (Mea culpa)  Rolling Eyes

Mais quand j'ai lu la promo, je m'attendais à une nouvelle édition révisée et revisitée, or ce n'est pas le cas.

Il n'empêche qu'il m'arrive toujours de le consulter si j'ai un trou dans ma tête  Very Happy
Anar kaluva tielyanna
Répondre
Ah oui, là on tombe d'accord Wink
On peut clairement dire que la promotion avec ce nouveau titre est dans la digne lignée des promotions abusives récentes d'Harper Collins.
Répondre
Ne serait-il pas justifié de transférer tous les messages relatifs au guide de Foster dans un fuseau dédié et sur le bon forum ?

Pour ma part, j'ai bien reçu mon exemplaire. Je ne me suis pas encore amusé à le comparer avec les deux éditions antérieures dudit guide dont je dispose, mais c'est en tout cas un volume fabriqué avec soin et doté d'une quantité conséquente de belles illustrations (pour la plupart déjà publiées ici ou là, cela dit).

Au passage, l'affirmation de Bergelmir selon laquelle il s'agit d'"une des 2 meilleurs éditions de cet ouvrage" m'interpelle : quelle serait donc l'autre édition équivalente à celle-ci ? Quant à l'autre "guide encyclopédique" de qualité auquel il fait allusion, serait-ce celui de Tyler ?
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
(21.10.2022, 15:00)Elendil a écrit : Ne serait-il pas justifié de transférer tous les messages relatifs au guide de Foster dans un fuseau dédié et sur le bon forum ?

Pour ma part, j'ai bien reçu mon exemplaire. Je ne me suis pas encore amusé à le comparer avec les deux éditions antérieures dudit guide dont je dispose, mais c'est en tout cas un volume fabriqué avec soin et doté d'une quantité conséquente de belles illustrations (pour la plupart déjà publiées ici ou là, cela dit).

Au passage, l'affirmation de Bergelmir selon laquelle il s'agit d'"une des 2 meilleurs éditions de cet ouvrage" m'interpelle : quelle serait donc l'autre édition équivalente à celle-ci ? Quant à l'autre "guide encyclopédique" de qualité auquel il fait allusion, serait-ce celui de Tyler ?

Très juste !

Je me suis arrêté de compter à 50 illustrations pour faire la fiche du livre  Mr. Green

En considérant que les versions trade/deluxe sont uniquement des variantes de l'édition 2022, je pensais à l'édition UK reliée de 2003 chez Harper Collins qui était déjà illustrée par Ted Nasmith. Entre sa couverture en tissu absolument magnifique et sa taille importante, c'était déjà une vraie réussite.
Oui, je pensais bel et bien au Complete Tolkien Companion de Tyler qui, soit dit en passant, vient d'être réédité dans une édition US reliée en 2022 (désolé, pas encore eu le temps de compléter la fiche) aussi belle à l'extérieure que décevante à l'intérieur.
Répondre
Bonjour à tous,

je recherche une référence de page dans l'Amon Hen 226 de novembre 2010 (celui avec le Tom Bombadil de Jeff Murray en couverture).
Il s'agit des pages de l'article "R.G. Collingwood - Another Tolkien Reference" de Charles Noad.

C'est amusant, j'ai parcouru ces dernières semaines l'ouvrage "classique" Roman Britain and the English Settlements de Collingwood et Myres (1936) pour la mise à jour d'un petit texte que je dois à Tikidiki, et je découvre seulement ce midi que Collingwood fréquentait Tolkien et Lewis à Oxford Shocked

Merci d'avance pour le coup de main Wink

I.
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Citations de tolkien dans diverses oeuvres.... Orpheus 33 46 999 08.05.2005, 12:10
Dernier message: May

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 6 visiteur(s)