Note de ce sujet :
  • Moyenne : 4.5 (2 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[poème commun] Aldarion et Erendis
#31
Bonne question. J'aurais tendance à dire que lui était sur le quai (logique) et elle sur la grève (mais qu'y faisait-elle ?).

De toute façon, ça reste de la poésie. Et qu'importe qu'ils se soient rencontrés lors d'un banquet à Armenelos. Wink
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#32
Il n'est pas nécessaire d'avoir les cheveux si longs :
Aldarion se trouve sur le quai et aperçoit Erendis sur la grève un peu plus loin.
Ceci dit, si ce vers porte à confusion, il est toujours possible d'en changer.

Edit pour Elendil : Erendis prenait le bon air marin, il parait que c'est bon pour le teint.
Même si Aldarion l'aperçoit dans un premier temps sur la grève, rien n'empêche qu'il rencontre effectivement Erendis lors d'un banquet.
Répondre
#33
En ce qui me concerne, j'avais intentionnellement zappé le banquet:
1. Parce qu'il n'y avait pas eu d'échange entre Aldarion et Erendis
2. Parce que l'excès de détail risque de nous amener à faire un poème à rallonge.

Je suis donc directement passé à la scène où Aldarion, sur le départ, fait ses adieux à sa mère. Et voit dans le même temps Erendis qui est une des suivantes de la reine. D'où mon idée qu'ils étaient sur le quai. La grève n'étant pas tellement le lieu qui sied à une reine...
Répondre
#34
aux doux vents alizés, sa robe de dentelle,
ses longs cheveux ébène, ondulaient doucement ;
Mais, ils gonflent aussi les voiles de l'amant
Et loin de la vision, il s'en va sur la mer
Répondre
#35
L'échéance approche et le poème plante! Sad
(Las! pour moi, je fais aussi partie des fautifs...)
Mais je veux encore croire en l'Estel et au poème achevé. Alors, qui veut s'essayer sur la suite?

Citation :Anardil était fils du sage Meneldur
Ainsi que d'Almarian, fille de Vëantur.
Héros fier et vaillant, gloire de Númenor
Il porte dans les coeurs, les récits et les ports
Le grand nom d'Aldarion, le Roi-Navigateur.
Lui qui fut des plus beaux navires l'armateur
Et pourtant un amant fidèle et passionné,
pour la douce Erendis, au teint blanc satiné
pâle comme le lys qui à l'aube s'éveille.
C'est à Armenelos, sur ce quai sans pareil
Qu'un jour notre marin l'aperçut toute belle
aux doux vents alizés, sa robe de dentelle,
ses longs cheveux ébène, ondulaient doucement ;
Mais, ils gonflent aussi les voiles de l'amant
Et loin de la vision, il s'en va sur la mer

Pour un rappel des règles voir ICI. Wink
Répondre
#36
J'ai eu envie de continuer le poème avec ces quelques vers sublimes :
Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage
Et la mer est amère, et l’amour est amer,
L’on s’abîme en l’amour aussi bien qu’en la mer,
Car la mer et l’amour ne sont point sans orage.


Mais, ceux-ci -bien que certainement plus médiocres à côté^^- feront bien l'affaire :
Mais, ils gonflent aussi les voiles de l'amant
Et loin de la vision, il s'en va sur la mer.
Sept années son absence dura ; sept hivers
Erendis attendit dans le froid et le doute


Qui veut prendre la suite?
Répondre
#37
N'hésitez pas à m'interrompre si quelques vers vous viennent à l'esprit! Wink

Anardil était fils du sage Meneldur
Ainsi que d'Almarian, fille de Vëantur.
Héros fier et vaillant, gloire de Númenor
Il porte dans les coeurs, les récits et les ports
Le grand nom d'Aldarion, le Roi-Navigateur.
Lui qui fut des plus beaux navires l'armateur
Et pourtant un amant fidèle et passionné,
pour la douce Erendis, au teint blanc satiné
pâle comme le lys qui à l'aube s'éveille.

C'est à Armenelos, sur ce quai sans pareil
Qu'un jour notre marin l'aperçut toute belle
aux doux vents alizés, sa robe de dentelle,
ses longs cheveux ébène, ondulaient doucement ;
Mais, ils gonflent aussi les voiles de l'amant
Et loin de la vision, il s'en va sur la mer.
Sept années son absence dura ; sept hivers
Erendis attendit dans le froid et le doute
Sans voir à ses pieds s’étendre la blanche route
Qu’en secret le destin funeste préparait…

Lors revint le navire, l’or, les minerais
Du marin les récits, du héros les exploits


Qui propose une suite?


Citation :Exclamation J'en profite pour signaler que l'Arc et le Heaume n°3 a encore besoin
de poèmes, d'acrostiches, de chansons, de créations artistiques autour du thème de Nùmenor.
Les quelques oeuvres déjà réalisées ne suffiront pas!
Aussi, si l'inspiration vous en dit, n'hésitez pas à prendre votre plume et à envoyer vos créations sur le sujet! Razz
Répondre
#38
Je relance le sujet, car il devient très urgent de finir le poème si l'on veut qu'il soit publié dans l'A&H 3.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [Poème] S. Veyrié - Aldarion et Erendis Turb 14 12 464 12.02.2007, 14:04
Dernier message: Imrahil de Dol Amroth

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)