Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Poésie] Fingolfin
#1
~~ Fingolfin ~~

Aux étoiles scintillantes, à la lune dorée, sous les vents modérés de Manwë Sulimo,
les vertes plaines bruissent de murmures enchantés et les elfes, insouciant, folâtrent au château.

La nuit soudain flamboie d'effroyable brasiers et le noir du ciel se fissure en lambeaux,
Thangorodrim crache des torrents enflammés, rougeoyant tourbillons, maelstroms abyssaux.

Fane le belle vallée sous la cendre asphyxiée, Balrogs et Loups garous jaillissent d'Utumno,
les affres de la ruine consument les premiers nés, de leur fières armées ne demeurent que sanglots.

Accablé le grand roi pour ses enfants tombés, chevauche Rochallor portant haut son drapeau,
jusqu'au seuil d'Angband sur son blanc destrier, remparts titanesques, noir écrin du chaos.

Son cor retentit telles les trompes d'Oromë, il provoque et se moque du funeste bourreau,
sur les portes d'airain frappent ses poings serrés, le défi est lancé au prince des fléaux.

Alors Melkor s'avance en armure d'acier, comme une tour gigantesque aux acérés créneaux,
sombre nécromancien, mortelle divinité, dont les noirs ténèbres répercutent l'écho.

Il élève jusqu'aux nues son arme de damnée et rabat en courroux le terrible marteau,
creusant dans le sol de béantes tranchées, la terre est crevassée de millier de tombeaux.

Mais le roi Fingolfin est rapide et léger et d'un bond il évite les mortels assauts,
par sept fois il frappe de Ringil son épée, par sept fois le Valar pousse des cris gutturaux.

Le combat est si rude, le roi si fatigué, et trois fois il défaille sous les coups brutaux
et trois fois se relève par sa seule volonté, mais au final s'écroule dans un des canaux.

Son heaume est fendu, sa bannière déchirée et son écu brisé en plusieurs morceaux.
Morgoth sur son cou pose sa botte ferrée, Fingolfin agonise prisonnier de l'étau.

D'un ultime coup d'épée il lui tranche le pied mais succombe du sang noir qui s'écoule à flot,
le Valar en fureur s'empare du corps brisé, il veut jeter aux loups la dépouille du héros.

Des pics du Crissaegrim à la vue aiguisée, roi des aigles, Thorondor, le plus grand des oiseaux,
s'élance de son aire les ailes déployées, éclair foudroyant, resplendissant joyaux.

Il arrache le visage de l'ennemi juré, puis repart tristement par delà les ruisseaux,
emportant dans ses serres le roi inanimé, traversant les nuages, perlé de gouttes d'eau.

A la cité cachée la belle Ondolindë, près du seigneur Turgon relâche son fardeau,
sur une colline fleurie un cairn est érigé et le corps déposé pour son dernier repos.

Et pendant que croît la blanche Symbelmynë, du courage ton esprit porte à jamais le sceau,
sous la voute azurée et pour l' éternité, aux côtés de Mandos parmi les coeurs loyaux.


Vilyan
Répondre
#2
Très beau poème !
Je n'y connais rien dans la composition, mais les images ont défilées et si j'avais le temps je coucherai sur papier certaines images qui me sont apparues !
Répondre
#3
J'avoue bien aimer cette inspiration, même si certaines inversions de propositions sont assez bizarres. Dans :

Citation :Des pics du Crissaegrim à la vue aiguisée, roi des aigles, Thorondor, le plus grand des oiseaux,

on se demande vraiment qui a la vue aiguisée. Si on lit ça littéralement, ce sont les Crissaegrim...

Sur le plan technique, je retiendrai trois choses utiles à corriger :

- nombreuses fautes d'orthographe, particulièrement irritantes, et aisées à corriger (ex : "Fane le belle vallée"). Le correcteur d'orthographe aurait permis d'en éliminer la plupart.

- problème de nombre de pieds dans les vers. En versification française, les syllabes se terminant par un "e" muet se prononcent pleinement quand elles sont suivies d'une consonne, sauf quand elles sont à la fin d'un hémistiche. Exemple tiré du Cid :

Citation :Ô cruel souvenir de la gloire passée !

se décompose en : ô cru-el sou-ve-nir de la gloi-re pas-sée

Par opposition, "Il arrache le visage de l'ennemi juré," a treize pieds si l'on décompose "arrache" en ar-ra-che.

- Ce sont presque exclusivement des rimes pauvres qui sont employées (i.e. seule la voyelle finale rime). C'est une solution de facilité. Pour reprendre deux exemples présents dans ce poème (l. 19-20), "déchirée" et "ferrée" riment bien mieux que "morceaux" et "étau". Les premiers forment une rime suffisante, les deux autres une rime pauvre (et de plus ne riment qu'à l'oral : pour faire une rime pour l'œil, il aurait fallut avoir "étaux" au pluriel).
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#4
Il y a en effet de l'inspiration et le résultat est plaisant! Razz
Je ne vais pas en faire l'analyse quant au style, celle d'Elendil étant très judicieuse et utile. Je noterai seulement que "pousser des crix gutturaux", ça me paraît assez bizarre... j'ai déjà entendu parler de langue gutturale, d'un ton guttural, mais un cri guttural c'est la première fois.

Sinon, quant à la forme du poème, pourquoi des strophes de deux vers, au lieu de quatres avec des rimes croisées?

En tout cas, tu as tous mes encouragements pour d'autres poèmes qui te viendraient à l'esprit. Wink

EDIT:
Citation :Je n'y connais rien dans la composition, mais les images ont défilées et si j'avais le temps je coucherai sur papier certaines images qui me sont apparues !
Mais fais donc! C'est une très bonne idée! Razz
Répondre
#5
Je vous remercie tous pour vos critiques et encouragements ...

Je vais revoir les problèmes soulevé par Elendil.

Je suis néophyte en la matière et du coup, je suis un peu comme un guitariste de blues qui se serait lancé dans un solo sans même connaitre la gamme pentatonique mineure Very Happy
Répondre
#6
Y a pas de mal a ça. On commence tous par être débutant un jour.

Le tout est de prendre conscience de ses limites actuelles pour les repousser, encore et encore.


PS : Est-ce que tu pourrais réduire la taille de ton avatar à des dimensions plus raisonnables ? Il est certes très beau, mais tire un peu trop l'œil.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#7
Citation :Fane le belle vallée sous la cendre asphyxiée, Balrogs et Loups garous jaillissent d'Utumno,

Utumno a cette époque est détruite depuis bien longtemps non?
Bon d'accord avec Angband sa ne rime pas...
Sinon beau poème!
Répondre
#8
Heu, il y a de l'idée, de belles images, mais structurellement il y a de vrais problèmes : je ne me suis rendu compte qu'il y avait censément une métrique vers le tiers du texte seulement...

Comme l'a bien expliqué Elendil, tous les -e suivis d'une consonne ou les -es suivis de n'importe quoi doivent se prononcer (même à la césure de l'hémistiche, si on veut être rigoureux, quoiqu'une certaine tolérance soit de mise pour les débutants à cet endroit).

Pour bien faire il faudrait donc reprendre... absolument tous les vers. Travail qui risque d'être difficile (on passe plus de temps en général à arranger un vers qu'à en créer un qui colle ^_^) et long.

Par ailleurs les rimes en -é sont souvent mal venues (surtout répétées) en français, à moins d'être particulièrement riches. les rimes en -o que tu nous livres lassent par leur répétition constante et la forme particulière que tu as donné au poème (Cf. la remarque de Manthanomenos (désolé s'il y a une faute, là je ne l'ai pas sous les yeux ^_^)) : ça passerait mieux avec un retour à la ligne après chaque alexandrin.

Certaines inversions (acérés créneaux...) sont vraiment curieuses et ne sont là, semble-t-il, que pour amener la rime : c'est dommage...

A mon sens la meilleure façon de retravailler ce poème serait peut-être de passer à une forme en vers libres, sans soucis de structure, où l'accent sera mis sur des jeux de sonorités, des allitérations, et le développement des très belles images que tu évoques. Tu y gagnerais en liberté et je crois en qualité.

Ce qui ne t'empêche pas de garder toutes les remarques relatives à la versification plus conventionnelle pour ton prochain texte ! Wink


Dernier point, pour relever les propos d'Elendil :

Elendil a écrit :Ce sont presque exclusivement des rimes pauvres qui sont employées (i.e. seule la voyelle finale rime). C'est une solution de facilité. Pour reprendre deux exemples présents dans ce poème (l. 19-20), "déchirée" et "ferrée" riment bien mieux que "morceaux" et "étau". Les premiers forment une rime suffisante, les deux autres une rime pauvre (et de plus ne riment qu'à l'oral : pour faire une rime pour l'œil, il aurait fallut avoir "étaux" au pluriel).

Je suis tout à fait d'accord avec lui là-dessus, néanmoins j'aurai tendance à considérer ce point comme prématuré : cela tient davantage des finitions pour poètes confirmés à mon sens. Un alexandrin qui n'accroche pas, des élisions correctes, un jeu de sonorités intéressant sont des résultats plus accessibles et plus fondamentaux peut-être (à mon sens encore une fois, du moins). A part le coup des rimes en -é encore une fois.

Mais j'espère qu'un jour tu en viendras à te poser ces question malgré tout. Wink


Cordialement,

Divitiac
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Concours poésie 2011 - Le monde en la forêt pas31 1 2 830 20.11.2019, 22:18
Dernier message: Daeron
  Poésie: Le buveur de vent Tinakë 43 34 684 26.01.2018, 10:09
Dernier message: Tinakë
  [Calendrier] La Chute de Fingolfin – Maria Kayed Lennie 0 1 358 30.11.2016, 14:48
Dernier message: Lennie
  [Poésie] Dagor bragollach Vilyan 14 12 250 27.11.2016, 11:39
Dernier message: Daeron
  Concours de Poésie - Edition 2011. Présentation du lot pas31 8 5 878 27.08.2013, 02:13
Dernier message: elu thingol
  Concours poésie 2011 pas31 6 6 816 17.10.2011, 17:15
Dernier message: pas31
  Concours poésie 2011 - Vote pas31 11 8 284 17.10.2011, 17:10
Dernier message: pas31
  [Arts] Concours de poésie 2011 pas31 35 20 730 01.10.2011, 19:51
Dernier message: Zelphalya
  Concours poésie 2011 - Vagabondages pas31 0 2 681 01.10.2011, 19:33
Dernier message: pas31
  Concours poésie 2011 - Mirkwood pas31 0 2 592 01.10.2011, 19:32
Dernier message: pas31

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)