Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Galerie - Corentin Perron - L'embuscade des gués de l'Isen
#1
Merci pour vos commentaires

[Image: cpe15.jpg?w=150]
Répondre
#2
J'aime beaucoup la scène, même si je trouve que les couleurs auraient dues être utilisées aussi pour le décor et pas que pour les personnages.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#3
Je me rappelle plus exactement l'histoire. Les 2 hommes représentent-ils des personnages particuliers comme Isildur ou un de ses fils ?
Répondre
#4
On parle de l'Isen, pas des Champs d'Iris. Wink

Si les deux humains représentent des personnages spécifiques, l'homme abattu est sans doute Théodred, celui à l'épée Grimbold.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#5
(05.04.2009, 08:26)Elendil a écrit : On parle de l'Isen, pas des Champs d'Iris. Wink

Si les deux humains représentent des personnages spécifiques, l'homme abattu est sans doute Théodred, celui à l'épée Grimbold.

autant pour moi Embarassed, décidément c'est l'image qui s'est imposée à mon esprit et je n'ai pas pris le temps de lire le tire.
Répondre
#6
Bonjour,
Juste un détail: quand on clique sur l'image, elle s'ouvre avec un logiciel d'image (Photoshop ou autre) et non pas directement sur le site.
Uncle
Répondre
#7
C'est corrigé Smile
Répondre
#8
Merci Zelphalya.
Répondre
#9
Superbe. Gros, gros travail ! L'expression de Théodred (ou Grimbold ?) est désespérée. On peut le comprendre au regard des Orcs qui fondent sur lui. J'aime particulièrement l'ambiance brumeuse qui estompe les contours des arbres du fond et qui rend l'eau si grise, si dramatique.
Bravo à Corentin.
Je me pose une question, Théodred était-il seul, à deux ou avec une troupe de cavaliers lorsqu'il fut attaqué et visé particulièrement par les Orcs au Gués de l'Isen ?
Répondre
#10
Avec une troupe de cavaliers nombreuse, mais insuffisante au regard des forces lancées par Saroumane.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#11
(22.04.2009, 18:27)Elendil a écrit : Avec une troupe de cavaliers nombreuse, mais insuffisante au regard des forces lancées par Saroumane.

Merci Elendil. Entre temps j'ai fouillé sur le site et j'ai trouvé l'article qui relate cette bataille. Théodred a été isolé et contraint de livrer un combat sans merci durant lequel il tombe sous les coups d'un énorme Uruk. En revanche le cadavre dans l'eau ne peut pas être Grimbold car l'article relate que Elfhelm et Grimbold entouraient Théodred quand il expira.
Tout est dans le dessin en tous cas et les Uruks sont effectivement énormes.
Répondre
#12
Oui bravo Corentin pour ce très beau dessin, j'espère qu'il y en aura de nombreux autres encore dans le futur ^^. J'aime notamment les couleurs vives de Rohirrim qui tranchent avec les couleurs sombres des uruks et du décor qui dénote la sombre fin des soldats du Rohan.
L'uruk de droite me fait penser à un iroquois même s'il a une queue de cheval et non une crête.
Moi, j'ai appris à lire, ben je souhaite ça à personne.
Répondre
#13
Elsie disait qu'elle voulait " se pendre" en regardant le dessin "La Charge des Mumakil". Là c'est moi qui vais y penser devant ce tableau génial. L'ambiance est super rendue et l'arrière plan diffus donne véritablement de la force à la scène principale, beaucoup plus contrastée. Théodred semble désespéré. Superbe et moi je vais me mettre à la musique.
Répondre
#14
(26.04.2009, 18:55)Facel a écrit : Elsie disait qu'elle voulait " se pendre" en regardant le dessin "La Charge des Mumakil". Là c'est moi qui vais y penser devant ce tableau génial. L'ambiance est super rendue et l'arrière plan diffus donne véritablement de la force à la scène principale, beaucoup plus contrastée. Théodred semble désespéré. Superbe et moi je vais me mettre à la musique.

Tu dessines aussi ?
Répondre
#15
Ouah !!! Là c'est du top niveau. Le trait est fin, fin et les couleurs sont ... Pfff, c'est vraiment le dessin qui tue. C'est le cas de le dire au regard de ce qui c'est passé pour le Rohirim et probablement pour le premier Uruk qui va se faire "sécher" par Théodred. On connait la suite et c'est ce qui donne la force à cette scène. AUtre compliment, tant qu'on y est, c'est une des rares images que je connaisse sur ce thème. Ca change un peu de toutes les réinterprétations certes talentueuses mais moins originales.
Répondre
#16
Après une pause Tolkien, je reviens vers mon site préféré et je tombe sur cette image ! On devine toute la détresse de Théodred devant cette haine implacable personnifiée par ces Orcs déchaînés. Suberbe travail et merci à Tolkiendil pour la richesse de son contenu.
Répondre
#17
j'aime cette image ^^ pleine d'emotions
Il y a un moment pour tout et un temps pour chaque chose sous le ciel
Répondre
#18
La lecture de "Tolkien et ses légendes" d'Isabelle PANTIN m'amène à une lecture différente de ce dessin de Corentin Perron. Ce n'est pas qu'une illustration de talent, elle est l'histoire. Celle d'avant mêlant légendes et historicité et celle du futur qui découle des conséquences de cette funeste embuscade. C'est la force de Tolkien, lequel avec une simple phrase parvient à relier l'ancien, le vivant et ce qui arrivera. Ses dévoués admirateurs (et ils sont nombreux sur ce superbe site) font de même. Empreints de la richesse de cette histoire, ils entrent en résonnance avec le récit et parvienne parfois à trouver une force évoquatrice avec un poème, un dessin. Au delà des styles et des chapelles, ce dessin y parvient. Il est un lien.
Répondre
#19
Ouah ! je ne pensais pas que l'on pouvait aller si loin dans l'analyse du SDA. Je cours acheter ce livre et ensuite je fais l'inventaire de tous les dessins du site.

(27.10.2009, 20:50)DRELIN a écrit : La lecture de "Tolkien et ses légendes" d'Isabelle PANTIN m'amène à une lecture différente de ce dessin de Corentin Perron. Ce n'est pas qu'une illustration de talent, elle est l'histoire. Celle d'avant mêlant légendes et historicité et celle du futur qui découle des conséquences de cette funeste embuscade. C'est la force de Tolkien, lequel avec une simple phrase parvient à relier l'ancien, le vivant et ce qui arrivera. Ses dévoués admirateurs (et ils sont nombreux sur ce superbe site) font de même. Empreints de la richesse de cette histoire, ils entrent en résonnance avec le récit et parvienne parfois à trouver une force évoquatrice avec un poème, un dessin. Au delà des styles et des chapelles, ce dessin y parvient. Il est un lien.
Répondre
#20
Maintenant, j'ai lu Tolkien et ses Légendes et je comprend mieux ce que Drelin signifiait dans son post. c'est du reste vrai aussi pour le dessin de Philippe Rabagnac et cette fiole elfique porteuse de toute l'histoire du SDA
Répondre
#21
(09.01.2010, 21:10)Facel a écrit : Maintenant, j'ai lu Tolkien et ses Légendes et je comprend mieux ce que Drelin signifiait dans son post. c'est du reste vrai aussi pour le dessin de Philippe Rabagnac et cette fiole elfique porteuse de toute l'histoire du SDA

Tout a fait d'accord. Ces deux dessins, très charnels, sont de plus des scènes qui forcément véhiculent davantage d'informations. Elles sont également plus difficiles mettre en oeuvre.
Répondre
#22
Tu parles de quel dessin de Phil Rabagnac ?
Répondre
#23
(16.11.2010, 19:50)Facel a écrit : Tu parles de quel dessin de Phil Rabagnac ?

Cirith Ungol !

Répondre
#24
Nous sommes bien d'accord mais là où je m'inscris en faux, c'est pour le qualificatif de charnel. Le dessin Cirith Ungol est superbe, à une ambiance terriblement froide, inquiétante, parfaitement adaptée et donc, pas charnelle Wink
Répondre
#25
Tout simplement merveilleux.
Répondre
#26
Wink 

Excellent le parti pris de laisser l'arrière-plan "neutre", ce qui fait ressortir l'intensité dramatique de la scène (sang) et met en valeur les personnages à tel point que l'on ressent une impression de "relief" comme en 3D.
Angels are calling
From divine lost Crystal Realms
Riding from Heaven
For the Magic of the Wizard's Dream
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Galerie - Laurent Perron - Sur la rive occidentale pas31 21 27 220 05.07.2020, 18:50
Dernier message: DRELIN
  Galerie - Corentin Perron - La colère des Ents Tuor 5 7 581 01.08.2010, 01:25
Dernier message: Zelphalya
  Galerie - Corentin Perron - Le chef des Nazgûl Tuor 18 21 107 01.03.2010, 14:10
Dernier message: Teretwen
  Galerie - Laurent Perron - Le bac de Chateaubouc Tuor 30 26 773 20.08.2009, 14:58
Dernier message: Arwen
  Galerie - Corentin Perron - Nazgûl dans la forêt Tuor 5 8 525 18.08.2009, 05:24
Dernier message: Roseladay123
  Galerie - Corentin Perron - La charge des Mumakils Tuor 51 45 448 07.05.2009, 18:00
Dernier message: MORIA HUNTER
  Galerie - Corentin Perron - La Moria Tuor 12 11 470 11.11.2007, 12:10
Dernier message: IDEMILIAS
  Galerie - Corentin Perron - Le dernier combat de Boromir Tuor 45 33 098 06.11.2007, 16:54
Dernier message: IDEMILIAS
  Galerie - Corentin Perron - Le pont de Khazad-Dûm Tuor 2 5 964 01.02.2007, 11:40
Dernier message: Facel
  Galerie - Corentin Perron - Rohirrim contre des Wargs Tuor 2 6 241 01.02.2007, 11:39
Dernier message: Facel

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)