Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
HoMe III - Les Lais du Beleriand & Les Monstres et les Critiques
#61
J'ai fusionné avec la discussion sur les Monstres et les critiques qui existait déjà.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#62
"Fling out" peut être un synonyme de "utter" ("émettre") mais un peu plus brutal, ferme. Je suppose qu'on pourrait le traduire par quelque chose comme "affirmer avec véhémence". Tout le contraire, donc :]
"Come Frodo, there! Where be you a-going? Old Tom Bombadil's not as blind as that yet. Take off your golden ring! Your hand's more fair without it."
Répondre
#63
Je dois avouer que je n'ai pas spécialement apprécié lire les Lais du Beleriand. Cela est sans doute dû au fait que cela soit de la poésie. Beaucoup de mal à lire ces textes, tout comme à en saisir le sens par moment. Il m'est arrivé de me demander quand est-ce que le supplice allait se terminer (i.e. quand est-ce que j'arriverai à la fin de l'ouvrage). Tout comme les poèmes présents dans le Livre des Contes Perdus, que je ne trouve pas particulièrement réussis. Cela vient sans doute du fait qu'ils sont traduits, et perdent peut-être de leur saveur. Mais pour le Lai de Leithian, le texte Anglais est accessible sur l'édition, et même là, je n'en apprécie pas la lecture. Peut-être plus tard, quand je prendrais du plaisir à lire de la poésie. J'ai quand même terminé ce livre, mais au contraire des autres écrits de Tolkien que je lis et relis, je ne pense pas me replonger dans celui-ci avant un bon moment. Le seul intérêt que j'y ai trouvé est dans l'évolution des lieux, personnages, intrigues, au fur et à mesure que l'histoire évoluait dans l'esprit de Tolkien. J'ai lu depuis HoME IV et suis en train de lire HoME V, que je trouve par contre excellents, très faciles à lire, et vraiment très riches en informations.
Répondre
#64
(28.02.2011, 15:51)Thráin a écrit : "Fling out" peut être un synonyme de "utter" ("émettre") mais un peu plus brutal, ferme. Je suppose qu'on pourrait le traduire par quelque chose comme "affirmer avec véhémence". Tout le contraire, donc :]

Tout à fait, regrettable contresens. J'ai déjà vu des auteurs "jeter" une idée (la noter ou la mentionner avant qu'elle ne soit oubliée), mais "rejeter" ne saurait traduire le fling out de Tolkien.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#65
Un autre détail, vraiment insignifiant au demeurant (mon ajout en bleu) :

Citation :J'en appelle à votre indulgence, car si l'on trouve quelque mérite à ce genre de chose, c'est dans son caractère intime, dans son caractère individuel singulièrement timide.
Les monstres et les critiques et autres essais, p. 264
Répondre
#66
Je pense que là, c'est plutôt une coquille à l'impression.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#67
Un autre souci de traduction (VF p. 10 & 271 note 3, l'emphase est mienne) :

Citation :Le manuscrit fut par la suite révisé à la hâte ici et là, à l'occasion d'une seconde présentation longtemps après, les mots « plus de vingt ans » (p. 253) ayant été modifiés en « presque quarante ans ».
[...]
3. À l'origine, on lisait sur le manuscrit : « plus de vingt ans », remplacé au crayon par « plus de quarante ans » ; voir l'Avant-propos.

Dans les deux cas, la VO donne « almost 40 years ». La première traduction (en bleu) est donc bonne, mais pas la deuxième (en rouge) qui aurait dû être identique à la première.
Répondre
#68
Un gros up, pour demander de l'aide sur le Lai de Leithian.

Pour rappel, le Lai de Leithian existe sous deux formes. Entre 1925-1931, Tolkien écrit le premier Lai de Leithian. En 1929, il fournit la version dactylographiée à C.S. Lewis qui la relit et lui fournit son commentaire, début 1930. En 1937, après le succès du Hobbit, Tolkien envoie parmi d'autres textes, une version du Lai. C'est là que je me pose la question de savoir quelle version avait été envoyée : celle de 1929 continuée en parallèle sans les corrections de Lewis ou une version corrigée après les commentaires de Lewis ou bien ses corrections furent-elles introduites dans la version de 1951 post-SdA ?

C'est pas hyper important, mais ça serait très sympa si quelqu'un arrivait à trouver l'information, je suis sans doute passé dessus sans la voir.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Les Lais du Beleriand et La Route Perdue Arafinwë 6 5 154 02.04.2018, 11:06
Dernier message: Arafinwë
  L'intérêt des HoME Mellana 7 8 007 30.12.2016, 19:00
Dernier message: Mellana
Question Traductions Française des HoMe Nimloth 12 16 155 10.12.2016, 20:22
Dernier message: Druss
  Suite de la traduction des HoME ? Sauron 2 4 518 04.05.2015, 18:24
Dernier message: Druss
  [Traduction FR des HoME] Sauron 1 4 006 10.08.2014, 11:11
Dernier message: Druss
  Edition du Silmarilion et Carte du Beleriand colossusfr 16 16 575 27.02.2014, 21:20
Dernier message: Druss
  Traduction française des HoME Sauron 0 3 255 19.03.2013, 23:06
Dernier message: Sauron
Information HoME : on en est où ? Fergus 4 6 543 20.04.2012, 20:38
Dernier message: Druss
  Octobre 2008 : HoMe V - La Route perdue et autres textes _elear 117 124 898 03.07.2011, 22:49
Dernier message: ISENGAR
  Les Enfants de Húrin et Les lais du Beleriand chez Pocket Algernon 13 17 257 25.05.2009, 17:35
Dernier message: Thrain

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)