Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
origines humaines des hobbits
#1
je pose ici la question de l'origine des hobbits.
les plus anciennes traces connues de hobbits remontent à environ 1000 IIIème age, lorsqu'existaient les 3 peuples, les pales, les forts et les pieds velus sur les rives de l'anduin.
on sait que les hobbits sont beaucoup plus proches des humains que des nains ou des elfes, par beaucoup de criteres, dont notamment l'aspect physique, si ce n'est une taille moindre.
nous connaissons la création de toutes les espèces intelligentes, ents, nains, elfes et humains, mais celle des hobbits n'a jamais été mentionnée, et pour cause, ça ne doit pas être une nouvelle espèce créée indépendamment des autres, mais ça doit être une branche d'une espèce déja existante, les humains, qui aurait évolué différemment du reste des humains.
nous connaissons des peuples humains qui se sont isolés du reste des humains et se sont légèrement différenciés physiquement, comme les druedain, il pourrait en etre de meme pour les hobbits qui seraient des humains dont la taille aurait rapetisse.

la question est donc de retrouver la connection entre la creation des humains au debut du 1er age et la 1ere mention des hobbits en 1000 IIIeme age.
Répondre
#2
Guillettel la personne qui a écrit un article/essai sur le racisme chez tolkien , m'adit que les hobbits descendaient des humains, qu'ils étaient semblable !

Je fais un copier/coller de ses dire :
"Les Hobbits sont des hommes, c'est écrit noir sur blanc. "
Je n'en suis pas sur ...
Répondre
#3
Une rapide recherche m'a permis de retrouver le post où l'on parlait de ça déjà.

voilà le passage intéressant :
Citation :History of Middle-Earth XII – The Peoples of Middle-Earth
Chap X – Of Dwarves and Men
III – The Drúedain (Púckel-men) p 309-311, 313-314

The Drûgs or Púkel-men are not however to be confused with or thought of as a mere variant on the hobbit theme. They were quite different in physical shape and appearance. Their average height (four feet) was only reached by exceptional hobbits; they were of heavier and stronger build; and their facial features were unlovely (judged by general human standard). Physically they shared the hairlessness of the lower face; but while the hear-hair of the hobbits was abundant (but close and curly), the Drûgs had only sparse and lank hair on their heads and none at all on their legs and feet. In character and temperament they were at times merry and gay, like hobbits, but they had a grimmer side on their nature and could be sardonic and ruthless; and they had or were credited with strange or magical powers. (…) Also the Drûgs were a frugal folk, and ate sparingly even in times of peace and plenty, and drank nothing but water. In some ways they resembled rather the Dwarves: in build and stature and endurance (though not in hair); in their skill in carving stone; in the grim side of their character; and in ‘strange powers’. Though the ‘magic’ skills with which the Dwarves were credited were quite different; also the Dwarves were much grimmer; and they were long-lived, whereas the Drûgs were short-lived compared with other kinds of Men.
(…)
Hobbits on the other hand were in nearly all respects normal Men, but of very short stature. They were walled ‘halflings’; but this refers to the normal height of men of Númenórean descent and of the Eldar, which appears to have been about seven of our feet. Their height at the periods concerned was usually more than three feet for men, thought very few ever exceeded three foot six; women seldom exceeded three feet. They were not as numerous or variable as ordinary Men, but evidently more numerous and adaptable to different modes of life and habitat than the Drûgs, and when they are first encountered in the histories already showed divergences in colouring, stature, and build, and their ways of life and preferences for different types of country to dwell in. In their unrecorded past they must have been a primitive, indeed ‘savage’ people, [note 55: In the original sense of ‘savage’; they were by nature of gentle disposition, neither cruel nor vindictive.] but when we meet them they had (in varying degrees) acquired many arts and customs by contact with Men, and to a less extent with Dwarves and Elves. With Men of normal stature they recognized their close kinship, whereas Dwarves or Elves, whether friendly or hostile, were aliens, with whom their relations were uneasy and clouded by fear. (…) For it is remarkable that the western Hobbits preserved no trace or memory of any language of their own. The language they spoke when they entered Eriador was evidently adopted from the Men of the Vales of the Vales of Anduin (…). This indicates a close association with Big Folk; thought the rapid adoption of the Common Speech in Eriador shows Hobbits to have been specially adaptable in this respect. (…)

[les Númenóréens sont les « High Men », les autres sont soit les « Men of Darkness » soit les « Middle Men ». Le terme de Middle Men s’est appliqué à tous ceux ayant une ‘sympathie’ pour l’Ouest]
It was a mark of all kinds of Men who had abjured the Shadow of Morgoth and his servants and wandered westward to escape it – and certainly included both the races of small stature, Drûgs and Hobbits.


Comme quoi lire les anciens messages n'est pas si inintéressant (même s'ils sont nombreux).

G.
Répondre
#4
Je tient à ajouter qu'il existe un "moteur de recherche" sur le forum qui permet de faire des recherches dans tout les messages, ainsi vous pouvez facilement retrouver un sujet qui aurait été traité il y a bien longtemps Wink
Répondre
#5
merci

Personnellement je ne suis pas non plus sure que les hobbits soient des humains. ils ont qqch de plus, rien que dans leur façon de vivre et de penser.

Ils sont fort simples et vivent de la terre. Il ne semble pas, excepté un maire, qu'il y ait de réelle hierarchie chez eux. certains sont plus respectés que d'autres, mais il n'y a (en mon sens) pas de réelle classe sociale.

Excepté les brandebouc et les baggins. Ils vivent dans le respect les uns des autres et dans l'humilité. L'homme lui est plus sensible au faste comme les couronnements (réf à celui d'Aragorn)

C'est mon point de vue
Répondre
#6
pour repondre a frodo baggins,

le mode de vie, la structure sociale ou la culture n'ont aucun rapport avec une filiation genetique et genealogique, il est vrai que les hobbits ont une mentalite et une societe assez differents de celle du reste des humains, ce qui n'a aucun rapport avec le fait qu'ils soient une branche des humains.

les hobbits sont une branche des humains, ayant acquis la particularite d'avoir une taille diminuee, et cette idee ne fait plus aucun doute, la question n'est donc pas de savoir si les hobbits sont humains, car ils le sont, mais la question est de retrouver la connection entre l'apparition des humains en hildorien en l'an 1 Ier age et les plus anciennes traces connues de hobbits sur les rives de l'anduin vers 1000 IIIeme age.
Répondre
#7
Toujours pas trouvé le point de divergence des hobbits par rapport à la lignée humaine?
Répondre
#8
Et on ne le trouvera pas !
Répondre
#9
Pas mieux Wink
Répondre
#10
À ma connaissance (non exhaustive, je tiens à le rappeler), il n'y a aucune mention des Hobbits ou de leurs ancêtres avant le début du IIème millénaire du Tiers Âge.

Tolkien se gardait bien de mentionner les faits qui dans son esprit devaient être effacés de la mémoire des générations ultérieures, par manque d'archives ou disparition de celles-ci.

Je pense que c'est à rapprocher du manque de sources dont nous disposons relativement à l'histoire des Hommes entre leur création en Hildorien et leur apparition aux frontières du Beleriand. Dans ce dernier cas, Tolkien insiste toujours sur le fait que les événements antérieurs à la rencontre avec les Eldar ne sont connus que par la retranscription des anciennes légendes humaines par les scribes de Númenor, et le sauvetage de ces archives sous l'impulsion d'Elendil.

Je pense que le seul détail probant au sujet de l'histoire primitive des Hobbits est que leur "race" divergea assez rapidement de celle des Edain, et qu'ils n'accompagnèrent pas ceux-ci dans leur exode (au contraire des Drûgs, justement). Sinon, il eut été vraisemblable qu'ils soient mentionnés dans les histoires du Premier Âge.

On peut même faire l'hypothèse d'une migration vers l'Ouest plus tardive encore que celle du peuple d'Uldor : en effet, si les Hobbits avaient atteints le Beleriand avant sa submersion, il eut été vraisemblable qu'une partie de leur peuple se soit retrouvée en Eriador au Deuxième Âge. Auquel cas, on en aurait probablement trouvé trace dans les archives des Elfes ou des Númenoriens (comme ce fut le cas pour les Hommes de Dûn).
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  La vie des hobbits - loisirs, alimentation, etc. Chabalsco 7 2 038 12.05.2023, 12:14
Dernier message: Chabalsco
  Le Pq du Cmt, 2° question: pourquoi la majorité des hobbits à 33 ans? Juliεη 34 46 659 09.05.2023, 15:47
Dernier message: Tranduil
  Où vont les âmes humaines ? Annalia 8 7 948 22.01.2020, 17:29
Dernier message: Tikidiki
  L'origine des Hobbits Doron 104 81 659 28.09.2018, 14:33
Dernier message: Erendis
  Des hobbits en dehors de la Terre du Milieu Saint-Jey 5 7 934 26.12.2011, 10:02
Dernier message: ptit du nord
  Eveil des hobbits Amroth 1 4 607 16.09.2011, 16:35
Dernier message: Druss
Flèche Hobbits bretons ? Andreth Endordil 22 35 818 23.03.2011, 20:15
Dernier message: Druss
  Origines de Glorfindel et Círdan finrod 23 37 528 14.01.2010, 19:43
Dernier message: Elendil
  Hobbits : les Forts Zelphalya 24 26 754 20.08.2007, 23:36
Dernier message: Zelphalya
  Les origines de la bouche de Sauron orome_aule 22 29 049 02.01.2007, 15:26
Dernier message: Aglarond

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)