Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Libre inspiration - Gollum
#4
Comme d'habitude, je ne trouve jamais le temps de corriger dmes poèmes, seulement d'en faire d'autres et encore Rolling Eyes

Bon, voici la version 1.1 ! Vous m'en direz des nouvelles maîtres Squall-Estel et Divitiac Smile

-Les deux premières strophes n'ont pas subi de changement.
-J'ai corrigé la faute immonde de la troisième (on voit moins facilement les fautes quand on écrit des vers que quand on rédige un texte suivi ça m'apprendra à me relire !).
-Pour Clarté, j'ai enlevé la majuscule inutile. Je devais penser à une allégorie mais bon passons Wink
-Rien de modifié dans la quatrième strophe excepté l'ajout du e à insufflées.
-Changement de "ô vermeille merveille" par une exclamation plus appropriée.
-Je maintiens mon "noir spectre". L'effet qu'a décrit Divitiac est justement celui recherché...Wink
- Correction de "brûlés"
- Modification de l'avant-dernier vers sur le conseil de Divitiac (J'ai hésité entre muré, celé et caché et j'hésite toujours...à voir)
- Remplacement du terme "homme" par "être" et "humain", plus appropriés.
---

Bon maintenant voici le poème en question dûment modifié :

Du haut de la montagne, un cri retentissant
Dans les basses vallées trouve un étrange écho.
C’est celui de mon cœur, ce cœur gonflé de sang,
Ecarlate, agité, comme un coquelicot,

Comme une frêle fleur au pétale fragile,
Qui s’endort dans la nuit sans revoir la lumière,
Comme un écureuil las, autrefois si agile
Retournant à la terre, à la grise poussière.

Est-ce que cet écho, est-ce que ce cri vain
S’uniront une fois en un vibrant hommage ?
A la clarté du jour qui rejette et qui vainc
La détresse et le doute, et la peur et la rage…

_Qui consument mon âme, la réduisent en cendre !
Ces hargnes que la nuit a insufflées en moi ;
Cette horreur qui me ronge et désire pourfendre,
Torturer, massacrer, dominer par sa loi !

Un globe lumineux se lève dans le ciel
Mais ses rayons déjà ne me réchauffent plus.
_Ô terrible merveille ! Ô soleil éternel !
Te souviens-tu encor de l’être que je fus ?

Et non pas ce noir spectre et non pas ce corps flasque
Par ta force ébloui, par tes rayons brûlé !
Un humain sans pitié, muré derrière un masque,
Un humain sonnant creux comme un vase fêlé.

Elros Tar-Minyatur, dit le Lent Mr. Green
Répondre


Messages dans ce sujet

Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Fable du Gollum et du Frodon perche... Tar-Ciryatan 8 7 219 05.12.2018, 22:54
Dernier message: Daeron
  La Complainte de Gollum * Annalia 7 2 800 11.06.2018, 21:31
Dernier message: Annalia
  ~ Inspiration florale ~ * Daeron 0 1 624 05.02.2016, 16:53
Dernier message: Daeron
  ~ Gollum le misérable ~ * Daeron 4 2 284 26.11.2015, 18:12
Dernier message: Baradon
  Gollum mené à Sauron Pelargien 0 1 939 19.03.2015, 14:20
Dernier message: Pelargien
  acrostiche sur gollum crinquab 6 7 406 05.12.2010, 13:22
Dernier message: Juliεη
  [Libre traduction] Et tombe Felagund devant le trône divitiac 4 6 249 05.05.2009, 21:35
Dernier message: Elendil
  [*très*Libre inspiration] : Auta i lomë Assispattle 1 4 578 10.09.2007, 17:06
Dernier message: Juliεη
  Thibaud Mercier (libre inspiration) : Berceuse Rohirrim Squall-Estel 6 7 044 03.04.2007, 20:55
Dernier message: Elros Tar-Minyatur
  Libre inspiration - Activités nocturnes Elros Tar-Minyatur 4 4 875 19.02.2007, 23:40
Dernier message: Nerdanel

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)