Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Les frères de la côte
#31
Pour une fois j'ai suivi le feuilleton à chaque épisode et j'en ai bien provité : encore bravo, Chiara, pour ta prose admirable ! Smile

(08.06.2022, 23:08)Chiara Cadrich a écrit : Et bravo à Irvin qui a tout de suite repéré Uinen !

Oups, je ne voulais pas faire d'impair en écrivant ce qui n'était qu'une vague intuition... Confused
Répondre
#32
J'ai eu du mal, trop douloureuse cette histoire !

Je me rattraperai avec la prochaine
La lumière n'indique pas le bout du tunnel, c'est la lanterne de celui qui comme toi, cherche à sortir.
Répondre
#33
Avatars, avanies et même avaries m'ont tenu quelque temps éloigné de Tolkiendil, mais j'avais toujours en tête ton histoire. Ce matin, je vole une heure pour relire l'intégralité de ton conte et ne sais pas ce que j'admire le plus entre la richesse de tes évocations, la féérie des visions, l'équilibre fantastique entre le monde réel et l'interprétation merveilleuse, le respect du légendaire jusque dans les moindres détails, et cette même mélancolie qui nous inonde à la lecture du conte d'Aldarion et d'Erendis - qui je le sais fait partie de tes références préférées...
J'ai quelques questions sur l'onomastique: je suis très intrigué par le nom de l'Elyât Roth, mais je n'en trouve aucune mention sur Internet et n'ai pas le temps de reprendre le tome 2 des Contes et Légendes inachevées.
De même, autant le nom de Gaërwen est transparent pour quiconque possède le lexique du Silmarillion, mais les personnages Colavldor ou Ornindal, ainsi que l'expression "O Bar-balkumagan Ornindal" titillent ma curiosité.
S'il est permis de demander au cuisinier le secret de ses ingrédients, je serais ravi d'être éclairé.... Wink
Bladorthin
"Et puis, bien sûr, je compose quelques chansons. Ils les chantent à l'occasion, uniquement pour me faire plaisir, je pense..." (SdA, II,1)
Chaine Youtube: le Hobbit chanté en français
Répondre
#34
Merci beaucoup Bladorthin !

Pour l'étymologie, c'est un peu de la cuisine rapide, je le crains :

Colvaldor. Je ne sais plus du tout pourquoi j'ai choisi ce nom. Si on recherche les racine Sindarin (puisque le nom de son frêre est clairement Sindarin Minas Tir), ce pourrait être quelque chose comme "Contrée de Valeur" ou symboliquement "Hautes sphères". Pas prétentieux du tout, comme nom... Mais je me rappelle qu'il me fallait un nom qui tranche à l'oreille avec celui de Minastir
   col : porter
   val : le pouvoir, la puissance
   dor : le pays

Ornindal est construit comme (Idril) Celebrindal Pied d'argent, mais avec la racine Orn-. Donc Pied d'arbre. Probablement un surnom puisque le personnage a une jambe de bois. Comme un personnage dans Thorgal du même surnom.

Elyât Roth est un composé Adunaic. El, l'étoile comme en Sindarin, Roth l'écume presque comme en Sindarin (ros, cf. Elros) et yât est inspiré de miyât, enfants jumeaux

balkumagan signifie charpentier de navire en Adunaic, ça c'est du Tolkien pur jus. Bar serait un superlatif "haut-", "grand-" ou "-en chef"
et "O Bar-balkumagan Ornindal" une formule protocolaire pour s'adresser à un personnage de haut rang et de fonction respectée.
Répondre
#35
(14.06.2022, 12:36)sam sanglebuc a écrit : J'ai eu du mal, trop douloureuse cette histoire !

Je me rattraperai avec la prochaine

Désolé pour cela, Sam ! D'un autre côté, si on voit cette histoire comme un conte horrifique, on peut la considérer comme réussie, alors ?
Répondre
#36
(29.06.2022, 23:52)Chiara Cadrich a écrit : Colvaldor. Je ne sais plus du tout pourquoi j'ai choisi ce nom. Si on recherche les racine Sindarin (puisque le nom de son frêre est clairement Sindarin Minas Tir), ce pourrait être quelque chose comme "Contrée de Valeur" ou symboliquement "Hautes sphères". Pas prétentieux du tout, comme nom... Mais je me rappelle qu'il me fallait un nom qui tranche à l'oreille avec celui de Minastir
   col : porter
   val : le pouvoir, la puissance
   dor : le pays

Ornindal est construit comme (Idril) Celebrindal Pied d'argent, mais avec la racine Orn-. Donc Pied d'arbre. Probablement un surnom puisque le personnage a une jambe de bois. Comme un personnage dans Thorgal du même surnom.

Pour info, pour la prochaine fois : Tolkien précise dans un texte que les personnages ne portent jamais de noms qui correspondrait à une réalité naturelle ou à un objet. On peut donc aisément avoir un nom de personnage signifiant "celui qui a de la valeur", mais pas vraiment un qui voudrait dire "contrée de valeur".

Dans ce cas, il faut aussi souligner que le q. col- signifie plutôt "supporter un fardeau" que "être le détenteur de" ; les équivalents sindarins connus ne comportent pas de verbe, mais seulement caul "grand fardeau, affliction", coll "manteau" (cf. Thingol) et cûl "charge". De plus, val- n'est pas un élément formant sindarin, car ce serait bal- (cf. q. Valarauko ; sind. Balrog). Enfin, Minastir est absolument quenya (certainement de q. minassë "tour" et tirmo "observateur"), car le groupe "st" est apparemment impossible en sindarin (à première vue, je pense qu'il donne "ss", quoique je n'en sois pas certain, car le sujet ne semble guère avoir été exploré).

Par contre, je tiens à souligner qu'Ornindal me semble plutôt bien formé, si l'on suppose l'existence d'un adjectif sind. *ornin "d'apparence semblable à un arbre" (mais non "fait de bois, qui est le sind. tawen, venant d'une toute autre racine).

Bonne continuation pour tes récits. Smile
E.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#37
Merci à Elendil pour ses multiples remises au clair !
Et je me souviendrai du conseil quant aux choses matérielles ne pouvant servir de nom à quelqu'un. Hormis au sens figuré, comme Minastir.

Je crois que Colvaldor a été "baptisé" juste parce que la sonorité me plaisait...
Après tout, tous les noms ne sont pas sensés signifier quelqueschose ?
Répondre
#38
Pour les noms elfiques, si. Wink Et Tolkien s'attache tout particulièrement à garder une phonologie cohérente dans sa nomenclature. Cela dit, c'était sa passion, suffit de voir l'énergie qu'il pouvait déployer pour donner une explication valable pour un nom dont la sonorité lui plaisait, mais qui posait désormais des problèmes vis-à-vis des révisions qu'il avait opérées sur ses langues inventées.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  ~~Lance au côté~~* Redeset 3 3 816 07.02.2021, 02:05
Dernier message: Chiara Cadrich
  [Parodie] Du côté du-gu du Westfold divitiac 4 8 181 06.05.2007, 08:31
Dernier message: Huan

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)