Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
~ Tiré des eaux ~
#1
Depuis plus de deux millénaires
Il semble paisible et pourtant,
Une rage émane en son centre.

Tant de temps sans propriétaire
Esseulé au fond de l'étang ;
Il patience au fond de son antre.

Tel les flots, les décennies coulent
Sans que nul être ose l'approche ;
Il ne subsiste que la roche.

Par une journée de printemps
Une ombre avança lentement
Provocant une légère houle.

Et soudain l'ombre qui s'agite
Une barque prenant du gîte
Par un poisson bien trop agile.

Soudain, l'onde d'un fracas oscille,
Venant perturber sa quiétude
Et sa trop longue solitude.

Il sent sa destinée venir
Pour le meilleur et pour le pire
Quand tout s'assombrit par la bourbe.

Alors renaît son esprit fourbe ;
Et la main qui vint à le prendre
Ne sut pas ce qu'elle dût attendre.
La poésie est une clameur, elle doit être entendue comme la musique. — Léo Ferré
Répondre
#2
Tout vint à point à qui sut attendre !

Bravo !  Very Happy
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  ~ Le Guetteur des Eaux ~ * Daeron 1 1 453 25.05.2017, 12:52
Dernier message: Chiara Cadrich

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)