Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
~ Le souffle d'Irmo ~
#1
Le crépuscule vint à poindre
Et doucement glisse mon être
Quand il m'appelle à le rejoindre
Sans aucun besoin d'apparaître.

Par des paroles à peine audible
Il sait m'insuffler bien des songes
À l'endormissement frangible
Et dans les rêveries je plonge.

Des touches de bien-être arrive
Couleurs vives et goûts sucrés
Comme un bâteau joignant la rive
Sans nul besoin qu'il soit ancré.

Isil ayant fini sa course
Dans une nuit intense et brève
Je vois Anar prenant sa source
En me levant sourire aux lèvres.
La poésie est une clameur, elle doit être entendue comme la musique. — Léo Ferré
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Poème - Dernier souffle ? Elifëa 10 7 059 18.04.2004, 23:48
Dernier message: Linna

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)