Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
~ Une fleur sur l'eau ~ *
#1
Elle flotte tristement au gré des flots
Tel un nymphéa suivant le courant.
La chute fut dure arrivant dans l'eau
Dans un fracas sur l'onde du torrent.

Nul ne compris ce malheureux geste
Alors qu'une fleur était en bouton,
Tout ça pour une sombre histoire d'inceste
Après la révélation du dragon.

Entre deux eaux comme une fleur fanée,
Bercée par le doux clapotis des vagues,
Te voilà parmi les Infortunés,
Ton âme en proie aux démons noctivagues.
La poésie est une clameur, elle doit être entendue comme la musique. — Léo Ferré
Répondre
#2
Tres beau, elle méritait bien un poéme, si c'est bien de niniel qu'il sagit
Répondre
#3
La fine fleur des Edain fauchée par la malice du dragon. Très beau poème !
Répondre
#4
Oui, très beau poème, merci.
Répondre
#5
En effet, très Shakespearien. Tu as bien traduit l'atmosphère de ce moment tragique. Merci pour la lecture Smile
Répondre
#6
C'est vrai que ce destin tragique rappelle celui d'Ophélie en y repensant.
La poésie est une clameur, elle doit être entendue comme la musique. — Léo Ferré
Répondre
#7
Poème publié sur le site de Tolkiendil.
La poésie est une clameur, elle doit être entendue comme la musique. — Léo Ferré
Répondre
#8
illustration pour ce texte

[Image: okpmYRP.jpg]
La poésie est une clameur, elle doit être entendue comme la musique. — Léo Ferré
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [Calendrier] Belle Simbelmynë, belle fleur – Daeron / Leslie Boulay Daeron 0 648 06.06.2019, 21:41
Dernier message: Daeron

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)