Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Quelles oeuvre pour commencer
#1
Question 
Bonjour à tous amoureux des langues de Tolkien. Je suis novice dans l'étude des langues elfiques et je voudrais commencer le quenya. Je me suis procuré le cours d'Helge Fauskanger qui me semblait bien même si, d'après ce que j'ai pu lire sur ce forum, il contient quelques erreurs et/ou approximations. C'est pour cela que je viens vous demander votre aide pour savoir quelles œuvres de Tolkien était les plus intéressantes en matière linguistique. Je possède évidement Le Seigneur des Anneaux ( que je compte me procurer en vo), ainsi que le Silmarillion, les Lettre, Contes et Legendes, La route perdue(et ces etyms) et enfin le livre des contes perdus 1.
Les autres bouquins de l'histoire de la terre du milieu contiennent-ils des textes intéressant? (L'anglais ne me gênes pas)
Merci de vos réponses
Bonne journée
Harry4233


P.S: Cette edition de The Lord of Rings est elle bien?

http://www.amazon.fr/gp/product/02611023...d_i=405320
Merci d'avance Razz
Répondre
#2
Bonjour Harry4233,
Je possède un volume (349 pages, 19 E) de É. Kloczko intitulé "Le Haut Elfique pour les débutants" paru chez Fetjaine en 2012. Il y a beaucoup d'illustrations. La page couverture dit: Il contient tout ce qui est nécessaire pour comprendre la langue quenya de Tolkien.
On y trouve, entre autres, sur environ dix-huit chapitres, une histoire des langues elfiques, choix et sens des mots, graphie, notions d'écriture, corrigé des exercices, glossaire français-quenya, bref plein de choses.
Ça pourrait t'être utile.

Bonne journée !
L'esprit devient ce qu'en font les pensées, car les pensées de quelqu'un déteignent sur son âme. Marc-Aurèle (121-180)
Répondre
#3
Bonjour harry4233,

Je commencerais par te renvoyer à l'avertissement de la section Langues du site qui rappelle effectivement que l'on peut étudier les langues elfiques, mais pas à proprement parler les apprendre.

Si l'anglais ne te fait pas peur, je te renvoie à deux fanzines qui publient (plus ou moins) régulièrement des textes inédits consacrés à ses langues de la main de Tolkien lui-même. Le tout est commenté par les éditeurs du texte.
Voici les listes de ces inédits publiés dans Vinyar Tengwar et Parma Eldalamberon.

Il existe aussi des textes linguistiques dans les autres HoMe que La Route Perdue, notamment le IX, Sauron Defeated, pour la langue humaine adûnaique, ainsi que les trois suivants pour les langues elfiques.

En fait, les écrits linguistiques de Tolkien sont dispersés dans toute son œuvre et c'est par fois un véritable gymnastique que de basculer en permanence d'un ouvrage à l'autre. Par exemple, le poème Namárië dans le Sda dont le commentaire linguistique par Tolkien se trouve dans son recueil de chansons The Road Goes Ever On, il faut le savoir !

L'ouvrage de Kloczko permet de se faire une bonne idée de l'état actuel de nos connaissances sur la langue quenya, mais il présente certaines limites auxquelles il faut prendre garde : je te laisse en découvrir la critique par Damien Bador.

Quoiqu'il en soit, tu as devant toi de belles heures de lecture avant que d'avoir tout lu ce qui a été publié, sachant qu'il reste encore énormément d'impubliés. Very Happy Ah, et tu risques d’étoffer des connaissances en linguistique générale, car Tolkien est allé très loin sur ce point.

aravanessë
Répondre
#4
Brick 
Tous d'abord merci pour vos réponses.
A Ingieris: merci, je possède déjà ce dictionnaire qui me semble pas mal.
A aravanessë: Merci je pensais bien que tous lire me prendrais du temps, je n'ai déjà pas fini tous ceux que j'ai alors les autres... Razz . Mais faut il être bon en linguistique pour comprendre les ouvrages comme Parma ou Vinyar?
Répondre
#5
Et bien, la plupart du temps cela reste très compréhensible, notamment le quenya où il suffit la plupart du temps de maîtriser le système de déclinaison des noms (si tu as fait du latin ou du grec ancien, easy), et dans une moindre mesure le sindarin avec ses mutations un peu plus ardues mais abordables.
Et si par hasard tu ne maîtrisais pas ces éléments, en quelques recherches wikipedia ou avec l'aide de l'ouvrage de Kloczko, tu devrais facilement trouver les explications dont tu as besoin.

Les passages véritablement compliqués sont ceux qui traitent de l'évolution interne des langues : comment de la langue elfique originelle sont nées beaucoup de langues (telerin, quenya, sindarin... pour citer les plus connues) ? De la même manière, que dans notre monde, l'indo-européen est l’ancêtre commun de l'allemand, l'anglais, le grec, le français, le perse...
Il existe des traités et tables d'évolutions phonétiques assez complexes qui utilisent un vocabulaire et des règles souvent inconnus du novice.

Rien d'insurmontable, rassure toi, et avec un peu de persévérance, tu deviendras facilement un de ses Lambengolmor, "Maîtres du savoir des langues", pour reprendre le mot de Tolkien lui-même Very Happy

aravanessë
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Quelles sont les causes du changement linguistique chez Tolkien ? Hofnarr Felder 31 24 861 08.08.2017, 14:48
Dernier message: Lomelinde

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)