Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
[Parution] Le Lai d'Aotrou et Itroun
#1
Savez-vous s'il est possible de se procurer une version légale de ce lai ?

[Image: The_Welsh_Review_%28Vol.IV%2C_No.4%29.jpg]

A part une version en ligne sur un site ukrainien, j'ai pas trouvé grand-chose...
"Come Frodo, there! Where be you a-going? Old Tom Bombadil's not as blind as that yet. Take off your golden ring! Your hand's more fair without it."
Répondre
#2
Apparemment, il n'a jamais été réédité. Curieux...

EDIT : ah, quoique. Tolkienbooks.net mentionne une édition bilingue anglais/serbo-croate parue en 2002.
The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Répondre
#3
Oui, j'avais vu ça...

On peut imaginer le publier sur le site ? (Après accord de la TE je suppose...)
"Come Frodo, there! Where be you a-going? Old Tom Bombadil's not as blind as that yet. Take off your golden ring! Your hand's more fair without it."
Répondre
#4
De mémoire, une traduction française par Bertrand Bellet était prévue pour La Feuille de la Compagnie n°4. (*)

Mais comme la n°3 (titrée L'effigie des Elfes) n'est toujours pas parue, je ne sais pas où en est ce projet, dont on trouve néanmoins trace chez divers vendeurs, par ex. ici (chez Ad Solem) ou peut être aussi ici (chez un autre éditeur avec un ISBN différent ?). Dans les deux cas, il n'y a rien sur les sites des éditeurs en question...

Comme pour la Feuille n°3, la date qui semble avoir été annoncée par l'éditeur était alors vers fin 2010, mais ces ouvrages sont toujours indisponibles... Aux dernières nouvelles que j'avais eues, ces publications pourraient avoir été repoussées au premier semestre 2011...

Didier.


(*) EDIT: Cela avait d'ailleurs été mentionné sur la page de présentation des conférences données lors du festival Cidre et Dragon.
Répondre
#5
Aux dernières nouvelles, la dernière date de sortie était reculée à février 2011 (en cherchant avec Le lais d'Aoutron et Itroun). J'ai aussi découvert que l'édition devait être illustrée par Elisa Smierzchalska.


http://www.librairiedialogues.fr/livre/1...e-l-oeuvre
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#6
(20.03.2011, 15:00)Meneldur a écrit : EDIT : ah, quoique. Tolkienbooks.net mentionne une édition bilingue anglais/serbo-croate parue en 2002.

Grosse remontée de fuseau pour signaler la réédition de cette édition serbo-anglaise.

Citation :La seconde édition du *The Lay of Aotrou and Itroun* est éditée par
Aleksandar Mikić avec l'aide d'Elizabeth Currie. Ce volume relié comporte 288 pages et comprend les sections suivantes :

- Le poème *The Lay of Aotrou and Itroun* de J. R. R. Tolkien ;

- Un long essai de douze chapitres intitulé *The Lay of Man and the
Supernatural* d'Aleksandar Mikić et Elizabeth Currie sur l'histoire, les thèmes les développements potentiels, des analyses des personnages et le message du poème ;

- huit illustrations couleurs en lien avec le poème, dont trois exclusives de Ted Nasmith, Ruth Lacon, Anke Eissmann et Aleksandar Mikić ;

- deux cartes détaillées, complètes, mythologiques et dessinés à la main des lieux liés poème, comme la Bretagne et Cornouailles

Pour ceux qui seraient intéressés par cette édition limitée ou par toute information, il vous faudra vous adresser à Aleksandar Mikić, l'éditeur, à l'adresse suivante : snovidjenja.publishing.house -at- gmail.com (remplacez -at- par @)

Prix : 20 euros + environ 15 euros de frais de port
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#7
D'après un post de Jason Fisher sur son blog, le volume est entièrement bilingue (contrairement à la première édition).
http://lingwe.blogspot.fr/2015/08/a-stan...otrou.html
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#8
Et une nouvelle remontée, pour signaler la publication, le 3 novembre, d'une édition du poème par Verlyn Flieger :
https://www.amazon.co.uk/dp/0008202133/r...uxb4JK0KRP

Espérons que la Feuille de la Compagnie 4 ayant aussi pour sujet Le Lai d'Aotrou et Itroun, sorte d'ici la fin d'année, pour que le public français puisse aussi profiter du poème !
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#9
Excellente nouvelle ! J'imagine que le texte sera accompagné d'un long commentaire, étant donné que le poème fait un peu plus de dix pages. A voir ce qu'il y aura en détail dans ces 120 pages...

Et dans mes souvenirs, ce n'était pas Aurélie qui était en charge de traduire le lai ?
ᛘᛅᛚᚱᚢᚾᛅᚱ ᛋᚴᛅᛚᛏᚢ ᚴᚢᚾᛅ᛬
Répondre
#10
Aurélie, Bertrand, pour l'instant rien n'a été officialisé, donc on ne s'avance pas. En attendant, j'ai créé la fiche : https://www.tolkiendil.com/tolkien/bibli..._et_itroun
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#11
On rappellera au passage l'article d'Aurélie Brémont qui présente en annexe une édition du lai : « Tolkien, Marie de France et saint Brendan : l'influence de la littérature médiévale bretonne et irlandaise sur la poésie de Tolkien » dans Florence Bourgne, Leo Carruthers et Arlette Sancery (dir.), Un espace colonial et ses avatars : Naissance d'identités nationales : Angleterre, France & Irlande (Ve-XVe siècle), Presses de l'Université Paris-Sorbonne, coll. « Cultures et civilisations médiévales »,‎ 2008, pp. 265-278.
ᛘᛅᛚᚱᚢᚾᛅᚱ ᛋᚴᛅᛚᛏᚢ ᚴᚢᚾᛅ᛬
Répondre
#12
Un peu plus de détails sur le contenu : http://www.harperreach.com/products/the-...nd-itroun/

Citation :Accompagné des "Poèmes de la Corrigan" de Tolkien, qui sont inclus dans cet ouvrage, les textes sur Aotrou et Itroun forment une séquence qui fut le résultat d'une période relativement courte mais intense de la vie de Tolkien, lorsqu'il était profondément plongé dans les langues et mythologies celtiques.

La séquence montre la présence de plus en plus puissante de la corrigan, à mesure qu'elle prend un rôle de plus en plus actif dans les vies d'Aotrou et Itroun, Seigneur et Dame. Elle finira par émerger, changeant de caractère et de but, mais toujours reconnaissable, dans le Seigneur des Anneaux, en la personne de la magnifique et terrible Dame du Bois Doré, la reine elfique Galadriel.

L'ouvrage est édité et présenté par Verlyn Flieger et comprend une note préliminaire au texte inédite de Christopher Tolkien.

Il y aurait donc plusieurs versions du texte ?
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#13
C'est ce que je comprends aussi... je n'ai jamais entendu parler de cela nulle part, et pour le coup, ça attise ma curiosité. J'ai vraiment hâte de voir ce qu'il en retournera une fois le livre paru.
ᛘᛅᛚᚱᚢᚾᛅᚱ ᛋᚴᛅᛚᛏᚢ ᚴᚢᚾᛅ᛬
Répondre
#14
Le Guardian en parle aujourd'hui : https://www.theguardian.com/books/2016/j...-the-rings

L'article cite Verlyn Flieger. Selon elle, le conte est "sombre, puissant et captivant ; un écart important d'avec le Tolkien que nous pensons connaître." Il est dérivé "d'un type de conte folklorique bien connu où un humain erre dans la Faërie et en paie le prix, comme les ballades de Tam Lin et Thomas Rhymer.". Il y avait plusieurs raisons à voir publier ce texte : "d'abord, c'est un bel exemple de la puissance poétique de Tolkien et de son habileté à maîtriser différentes formes de poésie - dans ce cas, les vers octosyllabiques des romances françaises, qui utilisa aussi dans le Lai de Leithian, dans son légendaire." Ensuite, il montre l'intérêt qu'avait Tolkien pour "le paganisme et le côté sombre de ce qu'il appelait la Faërie, le royaume périlleux ou l'Autre-monde de l'enchantement." Enfin, c'est l'occasion pour le lecteur de découvrir "son exemple le plus développé de cet archétype folklorique que j’appellerais la Sombre Dame, la belle mais malveillante fée qui s'en prend aux humains et qui, ainsi, présage de sa Guenièvre, décrite comme 'belle, ainsi femme-fée, qui marche dans le monde pour le malheur des hommes.'".
Il est aussi confirmé la présence de plusieurs poèmes annexes sur la Corrigan.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#15
Encore une belle couverture, avec un dessin de Tolkien (pour la version anglaise) :
[Image: 71BuLkcn75L.jpg]
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#16
Le volume sort aujourd'hui !
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#17
Dommage qu'il soit a priori en en rupture du stock sur Amazon. J'espère juste que c'est un bug d'affichage et que ma commande ne sera pas vaine !
"Come Frodo, there! Where be you a-going? Old Tom Bombadil's not as blind as that yet. Take off your golden ring! Your hand's more fair without it."
Répondre
#18
Sur Amazon.fr, il y a toujours un battement avant qu'il entre en réserve, mais les volumes commencent à être envoyés, le mien est en route depuis Amazon.co.uk.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#19
Et voici le sommaire complet de l'ouvrage. Il y a donc pas mal d'inédits :

Citation : Epigraph
List of plates
Note on the Text by Christopher Tolkien

Introduction

Part I : The Lay of Aotrou and Itroun
The Lay of Aotrou and Itroun
Notes and Commentary

Part II : The Corrigan Poems
Introduction
'The Corrigan' I
Notes and Commentary
'The Corrigan' II
Notes and Commentary

Part III : The Fragment, Manuscripts Drafts and Typescript
The Fragment
The Manuscript Drafts
Aotrou & Itroun fair copy manuscript
Notes and Commentary
The Typescript
Commentary

Part IV : Comparative verses
Comparatives verses
Opening verses: Breton, French, English; Tolkien
Closing verses: Breton, French, English; Tolkien

Notes
Works cited
Acknowledgments
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#20
Je viens de finir l'ouvrage et je suis très déçu de cette édition de Verlyn Flieger. Les commentaires sont très sommaires et il n'y a aucune analyse approfondie vis à vis du reste de l’œuvre de Tolkien. On a vraiment l'impression de remplissage pour du remplissage. Vivement que l'édition française paraisse pour avoir un peu plus d'analyse de fond.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#21
Je crois que tu t'attendais à quelque chose de différent d'une édition en fait Druss. Neutral
Normalement, une édition n'a pas vocation à fournir une analyse sur le texte. C'est possible mais c'est un peu bonus. Le propre d'une édition a priori, c'est de fournir un texte dans un format accessible (surtout un texte comme celui-ci, non réédité depuis des années).

Mais ce que tu dis sur l'édition française m'intrigue. Tu penses qu'il y a aura de l'analyse en plus de l'édition ? Smile

Dans l'ensemble, qu'as-tu pensé du poème ?
Répondre
#22
Disons que pour un volume unique de ce genre, oui, je m'attendais à ce qu'il y ait une certaine valeur ajoutée autre que les textes. Les derniers volumes de textes de Tolkien, qu'ils aient été édités par Christopher Tolkien ou Verlyn Flieger pour le Kullervo, proposent une analyse un peu détaillée et une remise en contexte dans l'ensemble de son œuvre. Là, j'ai vraiment le sentiment que les 100 pages ont été comblées par principe. Les textes auraient tout aussi bien pu être édités seuls dans un recueil de poèmes ou dans un journal tolkienien. Ceci dit, je ne nie pas l'intérêt notamment vis à vis de l'accessibilité, juste que je m'attendais à un peu plus de la part d'une spécialiste telle que Flieger.

En ce qui concerne l'édition française, disons que vu que c'est sa spécialité et à voir sa notice dans le Dictionnaire, j'ai bon espoir qu'Aurélie Brémont nous amène quelque chose de bien plus intéressant, oui. Mais pour le moment, seule elle et Corchalad pourraient nous en dire plus.

Sur le poème lui-même il n'y a rien à redire, si on aime les Lais du Beleriand ou tout autre poème, c'est à lire absolument. Personnellement, je connaissais le lai édité en 1945, mais les poèmes sur la Corrigan sont intéressants ; Tolkien est un bon poète, on le sait bien. Ce qui est dommage, et c'est une habitude de Tolkien, c'est que le plus intéressant pour moi était le poème Fragment, dont le rythme est différent du lai, mais qu'il ne l'a pas développé plus que 29 vers.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)