Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Les pouvoirs du Pèlerin gris
#31
Mais l'ambition de Sauron était beaucoup plus simple que celle des Istari, ou du moins celle de Gandalf, Saruman ayant fini par "chuter". Ne vouloir qu'être maître du monde en se moquant des effets collatéraux, ça simplifie la tâche. Gandalf, lui, avait pour but de le contrer en faisant le minimum de dégâts, et même, en améliorant la situation — restauration du Gondor et cie. Mine de rien, quand on ne se soucie pas que de sa pomme, ça fait du boulot en plus ^^

Ce n'est donc pas seulement question de pouvoir, mais aussi d'objectifs...
"[Faerie] represents love: that is, a love and respect for all things, 'inanimate' and 'animate', an unpossessive love of them as 'other'."
J.R.R. Tolkien, Essay on Smith of Wootton Major.
Répondre
#32
je dirais même que c'est surtout une question d'objectifs Wink si les valar avaient voulu abattre directement Sauron, ils auraient envoyé leur super Maia Eönwë et basta le seigneur ténébreux et sa clique.
Répondre
#33
Maia. Wink

Un Maia, des Maiar.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#34
(21.03.2009, 14:28)Degolas Mortefeuille a écrit : Donc à la base, les Istari sont des esprit contemporains à celui de Sauron et de même stature.

Tolkien dit également (lettre 183 si je me souviens de ce que j'ai lu hier ^^') que Sauron est "de même nature que Gandalf et Saruman, mais d'un ordre bien supérieur".
Répondre
#35
(21.03.2009, 22:56)Beren a écrit :
(21.03.2009, 14:28)Degolas Mortefeuille a écrit : Donc à la base, les Istari sont des esprit contemporains à celui de Sauron et de même stature.

Tolkien dit également (lettre 183 si je me souviens de ce que j'ai lu hier ^^') que Sauron est "de même nature que Gandalf et Saruman, mais d'un ordre bien supérieur".

Oui cela doit être ça en réalité. C'est cette citation à laquelle je pensais. Mais visiblement ma mémoire me joue des tours Confused
Répondre
#36
Les pouvoirs en général ne sont pas une discussion facile. Tolkien lui-même disait dans un courrier "craindre d'avoir été trop loin dans la magie" (me demandez pas la référence, je me souviens juste l'avoir lu, il y a très longtemps). Car quand on tente de gérer la magie, on se confronte à de graves risques d'incohérence. (JK Rowling en a fait l'amère expérience, par exemple) Il me semble primordial de laisser leur aspect impalpable aux pouvoirs présents en Terre du Milieu. Après tout, pourquoi vouloir tout classer, concrétiser? C'est parfois nécéssaire dans un JdR ou dans un film car il est difficile de faire ressentir aux joueurs ou aux spectateurs ce que les écrits de Tolkien transmettent à leurs lecteurs (ceci dit les effets Jacksoniens dignes des "X-Men" sont tout à fait ridicules, rien que d'y penser, ça m'énerve).
Fort heureusement, Tolkien ne s'est jamais lancé dans des listings de "sorts" pouvant être lancés par tel ou tel personnage. C'eut été, je pense, prendre un bien trop grand risque dont le Professeur était parfaitement conscient.
Et si mon avis intéresse le joueur incarnant Gandalf (ce qu'en tant que MdJ, je n'aurais jamais accepté), je dirais que la magie de Gandalf est tout simplement l'expression de sa nature initiale: celle d'un esprit pur porteur de la bénédiction des Valar. Va-t-en concrétiser ça dans ton jeu... moi, je n'ai jamais été satisfait de l'utilisation de la magie dans les JdR des Terres du Milieu...
Répondre
#37
Je dois avouer avoir un avis fort proche de celui d'Aewmor.
Répondre
#38
(03.04.2009, 09:46)Aewmor a écrit : Les pouvoirs en général ne sont pas une discussion facile. Tolkien lui-même disait dans un courrier "craindre d'avoir été trop loin dans la magie" (me demandez pas la référence, je me souviens juste l'avoir lu, il y a très longtemps). Car quand on tente de gérer la magie, on se confronte à de graves risques d'incohérence. (JK Rowling en a fait l'amère expérience, par exemple) Il me semble primordial de laisser leur aspect impalpable aux pouvoirs présents en Terre du Milieu. Après tout, pourquoi vouloir tout classer, concrétiser? C'est parfois nécéssaire dans un JdR ou dans un film car il est difficile de faire ressentir aux joueurs ou aux spectateurs ce que les écrits de Tolkien transmettent à leurs lecteurs (ceci dit les effets Jacksoniens dignes des "X-Men" sont tout à fait ridicules, rien que d'y penser, ça m'énerve).
Fort heureusement, Tolkien ne s'est jamais lancé dans des listings de "sorts" pouvant être lancés par tel ou tel personnage. C'eut été, je pense, prendre un bien trop grand risque dont le Professeur était parfaitement conscient.
Et si mon avis intéresse le joueur incarnant Gandalf (ce qu'en tant que MdJ, je n'aurais jamais accepté), je dirais que la magie de Gandalf est tout simplement l'expression de sa nature initiale: celle d'un esprit pur porteur de la bénédiction des Valar. Va-t-en concrétiser ça dans ton jeu... moi, je n'ai jamais été satisfait de l'utilisation de la magie dans les JdR des Terres du Milieu...
A quelle incoherence fais tu allusion pour Harry Potter ?
Répondre
#39
Je vais vous faire une petite confidence : ça fait des années que je planche sur mon livre (c'est un passe temps donc je prends mon temps) et la magie me donne en effet beaucoup de fil à retordre. A vouloir trop décrire, on ne ressens plus la force mystérieuse de la magie, et ça tue le livre. Je pense que la magie dans un livre doit se ressentir et pas se décrire.
Répondre
#40
C'est un peu comme le fait de pas faire apparaître le "méchant" mais simplement en parler, ça le rend encore plus mystérieux et inquiétant.
Répondre
#41
(07.04.2009, 10:59)Zelphalya a écrit : C'est un peu comme le fait de pas faire apparaître le "méchant" mais simplement en parler, ça le rend encore plus mystérieux et inquiétant.

oui mais pour faire cela et donner un effet terrifiant à l'image de Sauron, il faut être un maître !
Répondre
#42
Bah en fait je m'en sors assez bien avec ce perso. Il faut savoir que je ne fais pas que me battre avec lui et je me contente de m'en tenir aux notes de Tolkien. Par exemple :

-Je sais qu'il peut révéler sa véritable nature, effrayant alors les créatures ténébreuses
-Il peut enflammer du combustible et ainsi effrayer son ennemi
-Il peut redonner le courage avec son anneau Elfique Narya


Mais je ne m'aventure guère plus loin, de peur d'en faire trop.

Mais maintenant j'aimerais juste un peu dévier du sujet initial, je me demandais si Saroumane était au courant de l'exactitude du lieu de Fondcombe. Savait-il où le refuge d'Imladris se trouvait ?
Répondre
#43
Ce serait étonnant qu'il ne l'ait pas su... Mais ça reste loin d'Orthanc, sauf à dos d'aigle, et je ne pense pas qu'il avait le moindre intérêt à tenter quelque chose...
Répondre
#44
On sait que le Conseil Blanc de 2851 (cf CLI) a eu lieu à Fondcombe donc Saruman connaissait forcément le lieu.
Moi, j'ai appris à lire, ben je souhaite ça à personne.
Répondre
#45
Ok merci de la réponse Wink
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Les Havres Gris Frodon 25 18 604 21.09.2017, 14:35
Dernier message: Tikidiki
  Pèlerin gris sam sanglebuc 2 3 417 21.07.2014, 05:57
Dernier message: sam sanglebuc
  Sam retrouve t-il Frodon vivant après leur séparation aux Havres Gris ? Miëg 6 13 028 12.11.2010, 20:14
Dernier message: Andreth Endordil
  Hommes aux Yeux Gris (Bëor) telperion 10 8 482 11.10.2003, 13:04
Dernier message: telperion

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)