Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Vrac d'acrostiches aux sujets ombreux....
C'est le "triste" qui est étrange, j'y verrais plutôt "sinistre" mais je suppose que ça brise la forme.
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
c'est probablement "douloureuse" et "triste" qui pouraient laisser entendre que j'ai de la pitié pour Sauron. Mais en réalité, dire qu'une plaie est douloureuse n'évoque aucune compassion pour la plaie en question, mais pour le blessé, en l'occurence, Arda. Je vais également remplacer "triste par "morne".

Ca donne donc

Sur le monde blessé une Ombre douloureuse
A passé, lacérant la Terre.
Un cercle terrifiant de flammes ténébreuses
Rugissait à son doigt de Fer!
Orques, Trolls et Démons hurlant comme l'orage
Naissaient dans son morne sillage.
Répondre
Dans la nuit un éclair
A scintillé tout bas,
Rapidement, sans faire
De bruit dans le combat.
Répondre
Rapide comme une épée ^^
Répondre
Et si je te dis...

Fine comme une aiguille
Forte comme une épée
Ingénue et savante
Tu ne supportes pas l'injustice
Pour toi c'est le seul désordre...

Tu me réponds...? Very Happy
Répondre
Mais FFITP ça ne veut rien dire... *déjà dehors*
The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Répondre
Un petit, pondu rapidement en passant :

Sage autrefois fou désormais
Aveuglé de haine et d'envie
Envers Turin, homme estimé
Rien ne changera son esprit
Or il ne pourra pas gagner
Son combat lâche mais sans merci.
Répondre
C'est curieux, d'habitude je n'aime pas trop quand ca part un peu dans tous les sens, mais là, ca donne au contraire un côté "vaporeux" très agréable... Cet acrostiche est donc réussi!

A Meneldur: j'y ai pensé... mais j'ai préféré restituer les vers d'Eluard tels quels Wink

(Paris a froid, Paris a faim, Paris ne mange plus de marrons dans la rue...)
Répondre
Ah oui, je me disais bien que ça me disait quelque chose le "fine comme une aiguille, forte comme une épée"!

Vive les textes du bac de français moi je dis! Very Happy (Même si ça manquait un peu de Baudelaire à mon goût... )
Répondre
En voilà un autre. Décidemment, les Elfes de Doriath m'inspirent en ce moment Smile

Douce dame que j'aime, si proche et si lointaine
As-tu posé sur moi, ne serait-ce qu'une fois
Elegantes amandes, tes yeux, fille de reine ?
Rage saigne mon coeur, tu l'aimes et je suis proie
Ouverte à la blessure aveugle des trahisons
Nul n'éteindras ma peine, je t'aime ô déraison
Répondre
Tres élégant, vraiment charmant!

A mon tour!

Les larmes qu'à la nuit ont versé tes prières
Ont scintillé tout bas une douce lumière...
Te souviens-tu de jours anciens?
Hélas! Comme est fragile la brume de l'aurore!
La fleur qui nait à l'aube dès le soir s'évapore,
Oubliée au bord du chemin...
Renaîtras-tu un jour sur nos terres flétries?
Il plane en nos forêts un peu de ta magie
Et d'étranges pensers, impalpables, sereins,
Nuées de ton suave parfum!
Répondre
Fidèle à ton habitude, tu nous offres un acrostiche sublime... Smile

En ce moment, je suis inspirée, en voici un p'tit dernier :

La colline est là-bas, toute de vert vêtue
Accueillant fleurs, hobbits, oiseaux, trous et talus

Comme j'aime ce pays, moi qui revient de loin
Oasis de bonheur dans ce monde incertain
Ma terre n'est qu'insouciance, charme et tranquilité
Tel un îlot perdu dans les flots déchainés
Elle résistera aux temps désespérés.
Répondre
J'veux pas dire, mais vous vous éloignez du sujet là Laughing
The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Répondre
Squall-Estel a écrit :Les larmes qu'à la nuit ont versé tes prières
Ont scintillé tout bas une douce lumière...
Te souviens-tu de jours anciens?
Hélas! Comme est fragile la brume de l'aurore!
La fleur qui nait à l'aube dès le soir s'évapore,
Oubliée au bord du chemin...
Renaîtras-tu un jour sur nos terres flétries?
Il plane en nos forêts un peu de ta magie,
Nuées de ton suave parfum!

Moi ça me donne Lothlórin Very Happy
Répondre
En effet il manque un e dans l'affaire.

Allez un ptit premier acrostiche (avant de lire ce sujet je ne savais même pas ce que c'était mais je vois que le principe est assez simple)

C'est le premier et en le relisant je m'aperçois qu'il est tordu mais plus le temps de le changer je le réediterais quand j'aurai le temps.

Déjà détruite il y a fort longtemps,
Assaillie par les Gobelins et noyée dans le sang,
Lors de la grande Bataille des Cinq Armées,
Elle est enfin reconstruite grâce au Semi-Homme de la Comté.
Répondre
Ereinion Gil-galad a écrit :
Squall-Estel a écrit :Les larmes qu'à la nuit ont versé tes prières
Ont scintillé tout bas une douce lumière...
Te souviens-tu de jours anciens?
Hélas! Comme est fragile la brume de l'aurore!
La fleur qui nait à l'aube dès le soir s'évapore,
Oubliée au bord du chemin...
Renaîtras-tu un jour sur nos terres flétries?
Il plane en nos forêts un peu de ta magie,
Nuées de ton suave parfum!

Moi ça me donne Lothlórin Very Happy

tiens effectivement j'ai sauté une ligne... mais j'avais gardé mon brouillon et hop! la correction est faite!

A Meneldur: On ne s'en éloigne qu'à moitié... le sujet c'est "Vrac d'acrostiches aux sujets ombreux" on a gardé "Vrac d'acrostiches"...

A Nerdanel:je mettrais un s à "fleur" pour ne pas mélanger singuliers et pluriels...
"moi qui reviens de loin"
J'aime bien cet acrostiche, même si il mélange l'image de "l'oasis dans le désert aride et mort" et celle de "l'ilôt perdu dans les flots déchainés". Il est régulier, agréable à l'oreille et à la lecture. Le dernier vers est cependant assez étrange; "résister aux temps désespérés"... hm hm...

A Argonsth: Il n'est pas "tordu", il se comprend assez bien, mais la métrique est très aléatoire, et c'est dommage. Une suggestion de reformulation:

Dévastée et détruite il y a fort longtemps,
Assaillie par les orques et noyée dans le sang...

C'est juste retouché, mais ca donne des alexandrins. A toi de finir! Very Happy
Répondre
Pas bête !! merci pour ces conseils judicieux je vais y réfléchir.
Répondre
Je signale que pour mon suivi et les sélections de poèmes, ce fil est trop touffu. Tant que ça reste sur des acrostiches en vrac, ça ne pose pas de problème, mais si jamais vous postez un poème auquel vous tenez, il est préférable d'ouvrir un nouveau fil.

(une sélection d'une petite dizaine de poèmes sur le site, pour bientôt j'espère)
Répondre
Peut-être en effet faudrait-il mettre de l'ordre dans ce vrac fructueux...Wink
Répondre
Et peut-être prendre les meilleurs Smile car certains sont vraiment très beaux.
Répondre
Citation :A Nerdanel:je mettrais un s à "fleur" pour ne pas mélanger singuliers et pluriels...
"moi qui reviens de loin"
J'aime bien cet acrostiche, même si il mélange l'image de "l'oasis dans le désert aride et mort" et celle de "l'ilôt perdu dans les flots déchainés". Il est régulier, agréable à l'oreille et à la lecture. Le dernier vers est cependant assez étrange; "résister aux temps désespérés"... hm hm...

Le s à fleurs, c'est une faute de frappe en fait... je l'avais mis sur mon brouillon Wink
C'est vrai que l'oasis et la tempête, dans le même poète, c'est un peu bizarre... je vais reréfléchir à ça... et au dernier vers qui ne me satisfait qu'à moitié je dois dire.
Répondre
Nerdanel a écrit :C'est vrai que l'oasis et la tempête, dans le même poète, c'est un peu bizarre...

C'est joliment dit, comme ça... une oasis et une tempête dans un poète... Very Happy
Très baudelairienne cette formule!

"Le Monde, monotone et petit, aujourd'hui,
Hier, demain, toujours, nous fait voir notre image:
Une Oasis d'horreur dans un désert d'ennui!"

(Les Fleurs du Mal, "Le voyage")

"Je sens vibrer en moi toutes les passions
D'un vaisseau qui souffre!....
Le bon vent, la tempête et ses convulsions

Sur l'immense gouffre
Me bercent. Autrefois, calme plat, grand miroir
De mon désespoir!

(Les fleurs du Mal, La Musique)

Désolé, je n'ai pas pu résister à la tentation Wink
Répondre
"Je résiste à tout sauf à la tentation", dirait ce cher monsieur Wilde... Smile (Ah, lui aussi, il est fantastique, bien que dans un autre genre que Baudelaire)

Baudelaire : le prince du paradoxe ? (n'ai pas pu m'empêcher de glisser une autre référence à Wilde)

En tout cas moi je suis la reine des fautes de frappe Laughing

Pour revenir (un peu) au sujet :

Et d'étranges volutes, impalpables, sereins,
sereins fait bien référence à volutes ? On dit un ou une volute ? J'aurai dit une, donc ça me semble bizarre, le sereins. Mais maintenant que j'y pense, je ne sais plus le genre de volutes.... arrg
Répondre
objection retenue: volutes est bien féminin
je le remplace donc par "pensers"
(qui est lui bien masculin)

Baudelaire a écrit :Derrière les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse
Heureux celui qui peut, d'une aile vigoureuse
S'élancer vers les champs lumineux et sereins;

Celui dont les pensers, comme des alouettes
Vers les cieux le matin prennent un libre essor;
_Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes!

Ce bon vieil Oscar a bien raison Very Happy
Répondre
Ca sent la licence poétique Laughing
Répondre
Vous me bluffez tous et toutes ! Je ne me lasse pas de lire vos acrostiches : il faudrait en faire une compil et les publier un jour...
Répondre
Oulà, un appel du pied à Turb ça Wink
Répondre
Ruines, désolations, combats, pièges et morts
Ont pavé le chemin qu'apeuré j'ai suivi;
Souvent, levant les yeux vers le ciel de la Nuit
Il m'a semblé y voir une étoile fleurie:
Et c'était ton parfum que je sentais alors!
Répondre
L'étoile fleurie pour désigner Rosie, c'est très mignon ! J'adore les deux derniers vers.
Répondre
L'étoile fleurie, on dirait un présage pour annoncer Elanor, je trouve...
J'aime bien cet acrostiche, il s'intéresse à un personnage secondaire que je n'avais jamais perçu vraiment comme ça.
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Acrostiches en Terre du Milieu Baradon 0 2 089 19.03.2015, 11:27
Dernier message: Baradon
  Défi Acrostiches 3 : Imladris pas31 14 8 241 03.03.2012, 18:09
Dernier message: pas31
  Défi Acrostiches 2 : Fingon pas31 25 13 960 30.12.2010, 17:04
Dernier message: pas31
  Défi Acrostiches 1 : Dain pas31 31 38 193 19.10.2010, 20:02
Dernier message: pas31
  Un nouvel élan pour les acrostiches ! Ingwë 43 34 297 25.06.2009, 15:01
Dernier message: Isabelle Morgil
  [Arts] Acrostiches Zelphalya 14 9 947 05.02.2009, 19:43
Dernier message: Láþspell
  [acrostiches]première publication HickS 9 9 418 18.01.2007, 18:20
Dernier message: Ingwë
  [acrostiches] par Elros Elros Tar-Minyatur 5 5 959 18.08.2006, 14:51
Dernier message: Meneldur
  Aragorn en acrostiches, ça donne quoi ? divitiac 13 9 071 05.06.2004, 19:57
Dernier message: Meneldur
  [Acrostiches] anneaux divitiac 5 5 852 27.03.2004, 20:40
Dernier message: Tom Bombadil

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 3 visiteur(s)