Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Essais - Tom Bombadil, entre Perceval et Perséphone
#9
(16.07.2021, 09:34)sam sanglebuc a écrit : Merci de ta remarque Elendil. Je peux pinailler en citant:
Mt 23, 31 vous êtes bien les fils de ceux qui ont assassiné les prophètes.
Gandalf n'a pas été assassiné.
Am 7, 14 « Je n’étais pas prophète ni fils de prophète ; j’étais bouvier, et je soignais les sycomores.
Gandalf n'est pas homme, mais "ange" incarné.
Il n'a pas eu une vision du ciel mais il vient du ciel

Certes, Gandalf est un Istar, donc possède une nature différente des Incarnés, mais l'argument vaut tout aussi bien pour Tom, me semble-t-il. Wink
Quant aux prophètes, tous n'ont pas été assassinés, loin de là, pas plus que tous n'ont été enlevés au ciel sur un chariot de feu. Razz

(16.07.2021, 09:34)sam sanglebuc a écrit : De mon côté j'ai été touché par cette liberté folle de David qui lui a permis d'accueillir à chaque fois l'amour et le pardon de dieu, un peu comme Tom qui échappe aux ténèbres. Ils sont fous tous les deux.

Liberté dans les deux cas, sans doute, mais liberté différente pour chacun : d'un côté la liberté naturelle de celui qui n'a jamais chuté, de l'autre celle de celui qui est prêt à se convertir à nouveau après avoir accueilli le pardon (pardon qui a fréquemment un prix, incidemment).

La plus grande différence, au final, me semble être que Tom ne change pas : il est le Maître et rien ne l'affecte, pas même l'Anneau. Inversement, David parcours un long chemin et change tout au long de celui-ci. Il passe d'un état d'innocence (si l'on peut dire) où il refuse même de tuer celui qui le persécute lorsqu'il tombe entre ses mains, à celui de souverain qui obéit à ses pulsions charnelles au point de leur sacrifier la vie de ceux qui le servent loyalement.

Rien que cela, je pense, fait obstacle à tout parallèle voulu par Tolkien entre les deux personnages, alors que l'aspect marial de Galadriel et l'aspect eucharistique du lembas sont clairement reconnus par Tolkien, au point même que celui-ci a cherché tardivement à renforcer ces liens (dans l'essai "Of Lembas" d'un côté, et dans les divers écrits tardifs sur Galadriel de l'autre, où il cherche à l'exonérer entièrement de la faute des Noldor, au point où il arrive à contredire des éléments publiés dans le SdA).

Après, bien sûr, rien ne t'interdit de voir des parallèles entre David et Tom, s'ils te semblent parlants. Il faudrait néanmoins un argumentaire particulièrement serré pour me convaincre qu'il ne s'agit pas d'un rapprochement fortuit.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre


Messages dans ce sujet
RE: Essais - Tom Bombadil, entre Perceval et Perséphone - par Elendil - 16.07.2021, 09:49

Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Tom Bombadil EnGal 70 88 303 17.12.2013, 19:11
Dernier message: Gymdok
  Essais - Entre Hostie et Manne : Lembas ar Coimas - Didier Willis Druss 1 4 666 10.01.2012, 23:08
Dernier message: Aglarond

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)