Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Le génie de Tolkien (topic polémique)
06.01.2006, 20:47
Message : #31
 
Tolkien utilisais souvent dans certaines de ses lettres "feign" pour expliquer que c'était fictionnel, puis je vous rappelle que Tolkien était très croyant, il faisait bien la distinction création/subcréation. Smile
aravanessë
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
07.01.2006, 09:25
Message : #32
 
Thibault a écrit :
Le Grand Cthulhu a écrit :A propos de cette "manie", il la vivait comme qqch de réel, je veux dire, il y croyait sérieusement, ou bien était-il tellement pris par son oeuvre qu'il n'en distinguait plus le vrai du faux (moins probable, mais quand même). Qqn pourrait-il me donner une réponse ?

Il semble quand même plus probable qu'il créait son monde, mais qu'il restait dans la réalité. Un auteur qui crée un univers ne s'engouffre pas forcément dedans en croyant que c'est la réalité. Wink
N'oublie pas qu'il a été prof dans une grande école, donc faut avoir la tête sur les épaules... Razz
Désolé pour Garion, mais le fait d'être enseignant n'est pas toujours une référence ! ILs ne sont pas forcément tous sains d'esprit... Laughing
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
08.01.2006, 23:55
Message : #33
 
Je confirme
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.01.2006, 01:45
Message : #34
 
Désolé de réagir aussi tard mais Garion ne me laisse pas une minute de repos : il me fait étudier comme un fou (rassurez vous , c'est une juste une petite blague en lui et moi en rapport avec le jeu Turambar Razz)

Je partage entièrement l'avis de Zelphalya (sauf erreur de ma part Razz ). Ce que j'admire chez Tolkien c'est la quantité et la qualité du travail qui ressort de son oeuvre, surtour comparé à certains auteurs :

Tolkien nous permet une immersion totale.On a une sorte de "mythologie" avec le Silmarillion (pour des simples hommes du 3eme age, cela peut etre perçu ainsi à mon sens). Nous avons une description de nombreux événements à travers les ages : cela donne une Histoire aux Terres du Milieu. Cela donne un point fort important : on ne débarque pas dans le vif du sujet dès les premieres pages en découvrant les races et les histoires passées au sur et à mesure des pages, ce qui est le cas très souvent dans les livres tenant sur un simple bouquin de poche. Car dans ce dernier cas je trouve que les rebondissements sont souvent fait par l'invention d'un nouveau fait parfois peu crédible mais qui arrange bien le(s) scénariste(s)... Ce qui n'est pas le cas chez Tolkien, je trouve en tout cas à mon gout.

Tolkien a décrit de nombreux peuples et de nombreuses relations entre eux, plus qu'un autre auteur ne l'aurait fait. Là où certains se contentent d'avoir les Nains, les Elfes, les Hommes, les Orques mais ne rentrent pas dans les détails, Tolkien nomme différentes branches dans chaques peuples. Nous avons par exemple des différences entre les Elfes de la Lorien et les Elfes du peuple de Thranduil. Nous avons aussi des différences entre les Dunedain et les Gondoriens, les Rohirrim, les Dunéens, etc... Bref, il n'y a pas qu'une seule "sorte" d'Elfe ou d'Homme. Ce qui renforce le réaliste et le parralléle possible entre nos vies (les différents branches d'hommes sur Terre) et celles chez Tolkien.

Je pourrais en dire autant sur les autres points que Zelphalya a donné, mais je ne pense pas que cela soit utile. Surtout que je ne fais qu'ettofer les propos de Zelphalya sans rien dire de plus en fait, je m'en rend compte... Embarassed

Bref, je suis fan de Tolkien et j'ai du mal à écouter les critiques que certains lui font, je l'avoue. Comme je l'avais dit à Garion, il y a un an maintenant bientot, j'ai du mal a accrocher les autres auteurs. Honte sur moi surement, mais c'est comme cela. Razz
Je n'arrive pas à retrouver une "réalité" aussi compléte ailleurs, pour l'instant.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
10.01.2006, 02:21
Message : #35
 
Citation :Comme je l'avais dit à Garion, il y a un an maintenant bientot, j'ai du mal a accrocher les autres auteurs. Honte sur moi surement, mais c'est comme cela.
Je n'arrive pas à retrouver une "réalité" aussi compléte ailleurs, pour l'instant.

Exactement comme moi.


Certes ce que Zelph nous montre, Tolkien l'a fait, et bien sur il y a surement des auteurs qui ont dévéloppés sur l'une des questions posées par Zelph mais jamais toutes reunient...(enfin je crois)
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
10.01.2006, 08:17
Message : #36
 
Pour entretenir la flamme de la polémique et pour en revenir à l'auteur que j'ai cité précédemment, André Norton, elle a écrit une série du nom du Monde des Sorciers qui au départ ne devait contenir que 4 livres et qui au total en a fait un peu plus qu'une trentaine, vu l'engouement du public à l'époque.
Je n'ai malheureusement pas encore lu la série, mais sur le nombre de livres et ce qu'elle a développé je pense qu'elle doit répondre à beaucoup de questions de Zelphalya.

Celeb
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
10.01.2006, 19:24
Message : #37
 
bertrand a écrit :Comme je l'avais dit à Garion, il y a un an maintenant bientot, j'ai du mal a accrocher les autres auteurs. Honte sur moi surement, mais c'est comme cela.
Je n'arrive pas à retrouver une "réalité" aussi compléte ailleurs, pour l'instant.

Depuis ue j'ai découvert Tolkien je le compare quasi-systématiquement aux autres auteurs. Je ne suis vraiment pas un lecteur difficile, mais après tout ce qu'il est racontée dans l'oeuvre de Professeur, certaines choses peuvent me paraître fades. Par exemple le Trône de Fer (j'ai lu les 3/4 du 1) a pour moi souvent été comparé avec l'écriture de Tolkien (et entre les deux styles il y a un fossé !)


Celeb : De Norton, j'ai lu « l'Antivirus en dix leçons » Rolling Eyes
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
10.01.2006, 19:29
Message : #38
 
Ereinion Gil-galad a écrit :Par exemple le Trône de Fer (j'ai lu les 3/4 du 1) a pour moi souvent été comparé avec l'écriture de Tolkien (et entre les deux styles il y a un fossé !)

Pour le Trône de Fer, ça vient en grande partie de la traduction, qui a "archaïsé" le style de Martin...moi j'aime, en tout cas Smile

The gods forgot they made me, so I forget them too
I listen to the shadows, I play among their graves
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
10.01.2006, 19:40
Message : #39
 
Je n'ai pas dit que c'était mauvais, mais le style et la disposition sont bien différents. Moi aussi ça m'a plut, ça change =)
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
10.01.2006, 20:24
Message : #40
 
Moi j'aime même énormément, niveau stylistique c'est vraiment très beau, j'ai été très agréablement surpris, et l'audace qu'a eu Martin en faisant de chaque chapitre le point de vue interne d'un personnage m'a totalement conquis.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.01.2006, 04:00
Message : #41
 
Le Grand Cthulhu a écrit :emploi répété de superlatifs

Heu tu ne trouve pas que Tolkien aussi emploie les superlatifs à foison ? Enfin plsu dasn le Silmarillion qu'ailleurs c'est sûr mais il suffit de lire le chapitre de Beren et Lùthien pour en voir une floppée. ^^
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.01.2006, 14:13
Message : #42
 
Tu me donnes une (de préférence, plusieurs) citation(s) et je te suivrai jusque chez Mandos. D'ici là... je maintiens mes positions.
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.01.2006, 14:54
Message : #43
 
Fais une recherche sur JRRVF et tu verra Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
11.01.2006, 23:46
Message : #44
 
Citation :Beren et Lúthien passèrent la Porte et descendirent les marches du labyrinthe pour accomplir ensemble le plus haut fait de l'histoire des Elfes et des Humains

Citation :Elle chanta devant Mandos le plus beau chant que des mots aient jamais tissés, le plus triste que le monde entendra jamais.

Mais c'est encore plus facile à vérifier avec les haut roi des noldors :
Citation :Il avait compris que c'était un Noldo très sage et très puissant et qu'il était la clef de voûte de leur expédition.

Citation :Fëanor était le plus doué pour la parole, le plus habile de ses mains, et le plus instruit des trois frères.

Enfin c'est quand même très dilué dans le texte mais les héros du silmarillion sont très souvent nommés comme étant "Le plus...". Par contre Tolkien ne retombe jamais sur un autre personnage, quand un personnage à un qualificatif il n'est pas attribué à un autre. Smile
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.01.2006, 10:52
Message : #45
Re: Le génie de Tolkien (topic polémique)
phoenlx a écrit :Je lance un thread qui j'espère ne sera pas chaud bouillant ( !! )

ah mon cher phoenIx partout où tu passes tu as le don de lancer des sujets polémiques Laughing mais comme je te connais bien je sais que ce n'est pas intentionnel... Wink

mon avis sur le sujet rejoint celui de Cthulluh en fait

tolkien ...
Citation :C'est LE génie du fantastique. On ne trouve chez lui quasiment rien à redire, dans le style, la langue, etc... ce qui n'est pas forcément le cas chez Lovecraft.

pour ma part depuis que j'ai découvert le seigneur des anneaux

je n'arrive plus à m'immerger dans un autre univers fantastique, car le monde créé par JRR Tolkien surpasse pour moi les autres crations...

voilà Very Happy
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
12.01.2006, 13:55
Message : #46
 
OK Echzechiel gagné, il y a des superlatifs dans le Silm. Mais (qu'est-ce que je suis ch***) ils sont quand même employés à meilleur escient que chez Lovecraft. Je donne des citations dans le prochain post pour appuyer mes dires, tu verras toute la différence ( désolé, je n'ai pas d'exemplaire des nouvelles de Cthulhu sur moi).
C.

Edit
Quelques citations, toutes tirées de The Call of Cthulhu, la nouvelle qui a rendu célèbre Lovecraft (1926). Je prends le texte anglais car aucune traduction de Lovecraft n'a réussi à bien rendre toutes ces accumulations.
Il commence par :
Lovecraft a écrit :The most merciful thing in the world, I think...
Ensuite
Lovecraft a écrit :-will open up such terrifying vistas of reality
-Theosophists have guessed at the awesome grandeur of the cosmic cycle
-They have hinted at strange survivals in terms which would freeze the blood
-there came the single glimpse of forbidden eons
-I shall never knowingly supply a link in so hideous a chain

Tout cela est, je précise, pris seulement dans les deux premiers paragraphes.

Lovecraft a écrit :-there was one box which I found exceedingly puzzling
-when I did so seemed only to be confronted by a greater and more closely locked barrier
-And writing of some kind the bulk of these designs seemed certainly to be; though my memory, despite much the papers and collections of my uncle, failed in any way to identify this particular species, or even hint at its remotest affiliations
-of a form which only a diseased fancy could conceive
=>Ce style d'affirmations est typique de l'oeuvre de Lovecraft. Il fait sans cesse appel à "des choses étranges que seule une imagination malade aurait pu concevoir", à "des formes abyssales surgies des vastes et terrifiantes profondeurs de l'espace",...
-If I say that my somewhat extravagant imagination yielded simultaneous pictures of an octopus, a dragon, and a human caricature, I shall not be unfaithful to the spirit of the thing
-it was the general outline of the whole which made it most shockingly frightful

13 tournures superlatives dans seulement les 6 premiers paragraphes !!!
J'ai pris tout cela ici.
Je pense donc que le nombre de superlatifs, somme toute assez raisonnable, employé par Tolkien, ne soutient pas la comparaison avec le nombre de tournures hyperboliques employées par Lovecraft.
Voilà
Cthulhu
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
14.01.2006, 00:38
Message : #47
 
Ha oui bien sûr je ne te contrdisais en rien sur l'emploi de superlatifs chez cet auteur, je voulais juste signaler que Tolkien aussi en employait (mais à bon escient pour sa part). ^^
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  [Rencontre] Le génie de Tolkien - Etonnants Voyageurs de Saint-Malo Druss 0 2 233 09.06.2014 20:29
Dernier message: Druss

Aller à :