Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
le second âge
01.01.2004, 16:26
Message : #1
le second âge
Le Second Age

Les anneaux de pouvoir par les Elfes naquirent
Mais Sauron l'imposteur jura de les trahir
Sur son trône en Mordor il forgea sans un mot
celui qui par ses mains devint le maître anneau.

Narya du fond des mers maître de l'océan
Nenya du coeur des Elfes maître du feu sacré
Vilya du haut des cimes maître de tous les vents
Mais par l'Anneau Unique l'ennemi vint les duper

Gil-Galad dernier grand vit le mal et parla
Elendil l'entendit et Narsil il leva
Des Elfes le plus haut, des Hommes le grand roi
Par la dernière alliance ils allèrent au combat

Par millers ils tombèrent, peuples libres d'Arda
Seigneur de Barad-dûr, Sauron les décima
Gil-Galad il brûla, Elendil il tua
Mais par Narsil brisée, Isildur l'arrêta

Et l'Unique fut perdu quand le mal fut vaincu
En gondor il poussa, l'arbre blanc s'éleva
Les Trois figèrent le temps et leur déclin fut lent
Et ils vécurent en paix pendant maintes années

_
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.01.2004, 03:32
Message : #2
 
Ce n'est pas mal du tout, mais ça manque un peu de force, et il y a un petit problème :
Narya = feu
Nenya = eau
Vilya = air
=> voir dans l'encyclopédie de Tolkiendil : http://www.tolkiendil.com/encyclo/t/troisanneaux.php
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.01.2004, 12:57
Message : #3
 
Je ne suis pas d'accord sur la remarque de Turb, au contraire j'aime le rythme de ce poeme. On se laisse facilement entrainer.
Donc à part l'echange Narya/Nenya, c'est très bien. Bravo.

Alf
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.01.2004, 15:17
Message : #4
 
Beau poème, j'aime aussi le rythme, c'est un poème qui coule, par contre je bloque sur la dernière strophe, je trouve qu'elle contraste beaucoup trop avec le reste, la fin est vraiment décevante... Je ne sais pas pourquoi, j'ai un bloquage avec ces rimes tous les 6 pieds...
Sinon, il faudrait vraiment ajouter de la ponctuation, on a du mal à le lire d'une seule traite, je me plante un peu, faudrait rajouter des virgules!
Je me pose une dernière question : Gil galad a brulé! Ca provient d'un texte, ou de toi thomyorke?
j'ai beaucoup critiqué, mais la critique est exhaustive! Ce qui fait que c'est assez peu en fin de compte!
J'aime beaucoup! Bravo!
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03.01.2004, 01:24
Message : #5
 
Merci de vos critiques et de vos compliments.
Désolé pour l'impardonnable erreur d'inversion entre narya et nenya... Mea Culpa.
En ce qui concerne Gil-Galad, j'ai lu que lors de la bataille finale du second âge, Sauron s'empara de Gil Galad, et la chaleur du seigneur de Barad-dur était tel que Gil Galad fut brulé, ce qui terrifia les elfes et les hommes qui le virent. Corrigez moi si cela est faux mais je ne l'ai pas inventé (quel manque de respect pour Gil-Galad...)
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03.01.2004, 01:42
Message : #6
 
thomyorke a écrit :Désolé pour l'impardonnable erreur d'inversion entre narya et nenya... Mea Culpa.
Impardonable ! Dans la mesure où 2 des 3 Administrateurs de ce forum ont ces noms comme pseudo ! Evil or Very Mad

Nan, je déconne ! C'est là aussi l'objectif de ce forum : partager nos connaissances et nos talents mutels... Smile

thomyorke a écrit :En ce qui concerne Gil-Galad, j'ai lu que lors de la bataille finale du second âge, Sauron s'empara de Gil Galad, et la chaleur du seigneur de Barad-dur était tel que Gil Galad fut brulé, ce qui terrifia les elfes et les hommes qui le virent. Corrigez moi si cela est faux mais je ne l'ai pas inventé (quel manque de respect pour Gil-Galad...)
Peux-tu citer cette source ? Je n'ai pas le souvenir d'un tel événement...

N.B. : On écrit Gil-galad et non Gil-Galad, comme une majorité des noms composés de 2 mots séparés par un trait d'union chez Tolkien (ex. : Aelin-uial, Barad-dûr, etc.) à l'exception de certains, comme par exemple les titres de Rois de Númenor (ex. : Ar-Adûnakhôr, Tar-Palantír, etc.).
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
09.02.2004, 17:28
Message : #7
 
Fëagond a écrit :Beau poème, j'aime aussi le rythme, c'est un poème qui coule,
Un joli poème pour la bonne année, c'est pas mal !!!!
Citation :par contre je bloque sur la dernière strophe, je trouve qu'elle contraste beaucoup trop avec le reste, la fin est vraiment décevante... Je ne sais pas pourquoi, j'ai un bloquage avec ces rimes tous les 6 pieds...
Ce pourquoi tu bloques, c'est parce que les rimes à l'hémistiche donnent l'impression de changer de structure poétique : on passe des vers de 12 pieds à des vers de 6 pieds (à cause des rimes qui scindent les alexandrins). C'est une raison pour laquelle il n'est pas du tout (mais alors pas du tout) recommandé de faire rimer les hémistiches.
Citation :Sinon, il faudrait vraiment ajouter de la ponctuation, on a du mal à le lire d'une seule traite, je me plante un peu, faudrait rajouter des virgules!
Je pense aussi.
Sinon, mes remarques sur l'autre post concernant les rimes féminines s'appliquent aussi pour ce joli poème !
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Aller à :