Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Les goûts de Beruthiel
#1
Dans la description de la reine Beruthiel dans les Contes et Légendes Inachevés, il est dit entre autres choses :


Citation :she hated all making, all colours and elaborate adornment, wearing only black and silver and living in bare chambers, and the gardens of the house in Osgiliath were filled with tormented sculptures beneath cypresses and yews

Berúthiel détestait les formes et les couleurs, et les riches parures, et ne portait que du noir et de l’argent, vivant dans des chambres nues, et les jardins de la maison d’Osgiliath étaient remplis de sculptures tourmentées, sous les cyprès et les ifs.
trad. Jolas

CLI Istari


Comment commenteriez-vous ce passage sachant qu'il s'inscrit dans un portrait à charge ? Certes, elle est spéciale, mais pourquoi cette précision sur les parures, les sculptures tourmentées, les cyprès et les ifs ?
Répondre
#2
Cela montre qu'elle est austère, voire pire. Il y aurait peut-être un état psychique particulier derrière ça (dépression ou autre).
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#3
Oui mais en quoi est-ce un défaut ? Et quel est le rapport de l'austérité avec les sculptures tourmentées ?
Répondre
#4
Je ne sais pas si c'est un défaut, mais ça ne respire pas la joie de vivre. Le fait d'apprécier uniquement des sculptures torturées, de s'habiller de noir et de déprécier les couleurs et l'ornementation en tout genre, ça ne donne pas une image de quelqu'un d'entièrement sain d'esprit.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#5
les ifs et cyprès sont des arbres que l'on taille très droit (parfait pour un jardin à la française) et qui sont très décoratif mais loin de la beauté d'un arbre plus "libre" (comme un chêne) qui sont plus proche des arbres aimés des Elfes. Concernant la sculpture, on imagine plus le Gondor avec un style classique type grec ou romain. Elle est austère, aime la nature domptée et l'art "plus moderne". Les sculptures sont peut être pour montrer sa nature interne qui est tourmentée et donc elle aime cette forme d'art qui reflète sont esprit
Répondre
#6
OK, j'ai saisi. Merci pour vos réponses Smile
Répondre
#7
C'est effectivement un portrait à charge et cela peut être vu comme une critique de son état d'esprit, mais cela peut aussi souligner le fait qu'elle est étrangère et ne s'est pas intégrée aux mœurs du Gondor. Les ifs et les cyprès sont des arbres qu'on rencontre peu chez Tolkien : aucune attestation d'if dans le SdA, un seul de cyprès, en Ithilien, où il est précisé que c'est une espèce inconnue en Comté. Les cyprès sont très nettement des arbres du Sud, et cela peut aussi souligner le fait qu'elle n'apprécie que les arbres originaires de son pays d'origine.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#8
Et pourtant, son nom est sindarin.
Répondre
#9
Pourrait être du sindarin... Tolkien ne l'affirme pas et ne donne pas de traduction. Une interprétation de son nom en sindarin semble possible, mais se heurte quand même à des difficultés, car le préfixe be- pose problème.

Ce pourrait aussi être une sindarisation d'un nom étranger, de même que le nom authentique des Eorlingas "maître des chevaux" (rohanais þorunahim) était sindarisé en Thoron-hîn et quenyarisé en Soronildi, tous deux signifiant "descendants/suivants des aigles", une étymologie évidemment erronée (PE 22, p. 158, cf. p. 157).
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#10
Dans ce cas, à quel pays d'origine penserais-tu ?
Répondre
#11
On n'en sait pas assez pour se prononcer.

La mention du fait qu'elle haïssait le son et l'odeur de la mer peut faire penser à une origine continentale, auquel cas on peut penser au Nord du Gondor, Ithilien, Anórien ou Calenardhon. Dans ce cas, on peut sans doute exclure l'idée qu'elle soit une étrangère, puisqu'on est bien avant le scandale du mariage étranger de Valacar, et alors son nom est vraisemblablement censé être du sindarin (pas forcément correct). A noter que cette idée-là peut faire penser à la mésalliance mythologique entre Njörðr (dieu de la mer) et Skaði (géante et déesse montagnarde - d'ailleurs sans doute éponyme de la Scandinavie).

Mais est-ce une déduction correcte ? Après tout, Beruthiel semble haïr tout ce qui l'entoure, couleurs, robes, décors... et s'entourer d'arbres méridionaux.

Inversement, la conclusion de l'histoire, où on la voit naviguer par-delà Umbar avec ses chats en guise de matelots, peut faire penser à une origine méridionale, peut-être en lien avec les conquêtes de Tarannon. Une épouse en guise d'otage de haut rang, le procédé est historiquement connu. Dans ce cas, une possibilité assez crédible serait qu'elle descende des Númenoriens Noirs. Son ascendance aurait alors sans doute pu être jugée acceptable pour les nobles de Gondor. Dans ce cas, son nom pourrait aussi être dans une variante de l'adûnaïque, voire originaire d'une langue du Sud.

Dernière possibilité, qui n'est incompatible avec aucune des deux origines envisageables : Beruthiel pourrait être un surnom d'origine populaire en sindarin abâtardi (après tout, la signification la plus probable serait "reine colérique/en colère"), car son nom réel, effacé des livres d'histoire, aurait pu être oublié des récits traditionnels.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#12
D'accord avec la dernière possibilité.

Pour les Numenoréens Noirs en revanche, je ne suis pas convaincu. Le fait de marier une otage noble au roi serait une première en Terre du Milieu, sachant qu'Umbar est aussi décrite d'une manière qui semble interdire toute relation diplomatique avec le Gondor :

Citation :it was a stronghold of the King's Men, who were afterwards called the Black Númenoreans, corrupted by Sauron, and who hated above all the followers of Elendil. After the fall of Sauron their race swiftly dwindled or became merged with the Men of Middle-earth, but they inherited without lessening their hatred of Gondor.

App. A


D'autant plus que le navire est vu "past" (donc après) Umbar.
Répondre
#13
Umbar n'était que leur avant-poste le plus septentrional, et à cette époque sous le contrôle du Gondor, si je ne m'abuse. Après, c'est une simple possibilité...
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#14
Pourquoi pas, oui. En l'occurrence, le contrôle d'Umbar date du successeur de Tarannon. Quant à Umbar avant-poste, je demande à voir, car je crois qu'il s'agit plutôt de leur établissement le plus important.
Répondre
#15
Effectivement, avant-poste est exagéré, puisque c'était une forteresse majeure (stronghold) des Hommes du Roi (SdA, App. A, n. 28 ), même s'il n'est dit nulle part que c'était le plus important de leurs établissements.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#16
Par ailleurs, l'if est un arbre toxique et symbole de mort. On le trouve beaucoup dans les cimetières.
L'article Wikipédia est d'ailleurs fort intéressant Razz
https://fr.wikipedia.org/wiki/Taxus
Répondre
#17
Disons qu'il est symbole de mort et d'immortalité, au même titre que le cyprès.

Cela dit, avec deux arbres classiquement associés aux cimetières, il est clair que Tolkien sous-entend que les goûts botaniques de Beruthiel étaient particuliers.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)