Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
détruire les forteresses du nord du pays
#1
Cependant, l'armée s’apprêtait à rentrer à Minas Tirith. Les fatigués se reposaient et les blessés se guérissaient. Car certains avaient été aux prises avec le restant des Orientaux et des Suderons, et ils avaient du mener de durs combats pour en venir à bout. Et, en dernier lieu, revinrent ceux qui étaient entrés en Mordor pour détruire les forteresses du nord du pays. Mais finalement, alors que le mois de Mai tirait à sa fin, les Capitaines de l'Ouest se remirent en route; ils s'embarquèrent avec tous leurs hommes, et ils descendirent l'Anduin de Cair Andros jusqu'à Osgiliath [...] [SdA L6, IV]

« détruire les forteresses du nord du pays »
Comment à votre avis ?
Car à première vue cela semble impossible !

temps disponible :
entre la chute de Sauron le 25 mars et fin mai s'écoule environ deux mois.
Mais le nord du pays de Mordor mesure près de 500 miles (env 800km) !


Combien d'hommes :
La conclusion de la délibération des seigneurs fut donc qu'ils partiraient le surlendemain matin avec sept mille hommes, si on pouvait les trouver […] soit au total six mille hommes de pied et un millier de chevaux. [SdA L5, IX]
à quoi il faut retirer «  les fatigués se reposaient et les blesses se guérissaient. Car certains avaient été aux prises avec le restant des Orientaux et des Suderons, et ils avaient du mener de durs combats pour en venir à bout. » [SdA L6, IV]
donc moins de quelques milliers disponibles

quels hommes :
aucune mention de sapeurs, rien que des soldats pour une bataille sans espoir. « Nous ne taillons pas les pierres avec des haches de guerre, non plus qu'avec nos ongles, dit Gimli. Mais je vous aiderai de mon mieux. » [SdA L3, VII]


Rationnellement impossible ?
Incohérence et erreur de Tolkien ?


Les Númenóréens sont très endurants et sont de remarquables bâtisseurs :
C'est Ghân-buri-Ghân qui le fait remarquer : « Beaucoup de chemins furent faits quand les gens des Maisons de pierre étaient plus forts. Ils découpaient les collines comme les chasseurs découpent la chair des bêtes. Les Hommes Sauvages pensent qu'ils mangeaient la pierre comme nourriture. Ils traversaient Druadan vers le Rimmon avec grandes charrettes. » [SdA L5, V]

mais la majorité des hommes du Gondor n'ont plus ces capacités là. « Nous sommes devenus des Hommes du Milieu, du Crépuscule, mais avec le souvenir d'autres choses.» [SdA L4, V] dit Faramir.

« souvenir d'autre chose » ?
Ils finirent par arriver devant le Prince Imrahil, et Legolas le regarda et s'inclina profondément; car il voyait que c’était assurément quelqu'un qui avait du sang d'elfe dans les veines. [SdA L5, IX]

Car il est possible de « détruire les forteresses du nord du pays » :

Ils prirent Dol Guldur, et Galadriel jeta bas ses fortifications et mis à nu ses basses-fosses, et la forêt fut purifiée de toute malfaisance. [SdA App B 3è âge]

cet acte visant à détruire une œuvre de mal jusqu'à ses racines est accessible aux elfes (spécialement ceux qui ont contemplé la lumière d'Aman) :

Leur « magie » est l'Art, délivré de beaucoup de ses limites humaines : plus aisé, plus rapide, plus achevé (la vision et la réalisation en correspondance parfaite) [Lettres 131]

Et vous, qu'en pensez vous ?
La lumière n'indique pas le bout du tunnel, c'est la lanterne de celui qui comme toi, cherche à sortir.
Répondre
#2
Les forteresses ont certainement été endommagées par la chute de Sauron et l'éruption-tremblement qui a affecté le Mordor : les Tours des Dents et la Morannon s'effondrent, Sam a une vision de la destruction de Barad-Dûr et le cataclysme doit s'étendre à tout le pays. Le "tour du propriétaire" opéré par l'armée de l'Ouest en Mordor aurait donc vocation à faire tomber les derniers murs encore debout.

Seule Minas Morgul semble n'avoir pas été endommagée dans l'affaire, puisqu'elle se situait en-dehors du Mordor et n'avait pas été érigée par Sauron ; elle est ultérieurement rasée par le Gondor.
Répondre
#3
C'est certainement un point sur lequel Tolkien s'est moins arrêté que d'autres. Effectivement, deux mois, cela semble peu pour une telle tâche. Néanmoins, on peut risquer quelques hypothèses sous forme de questions :
- Toutes les forteresses doivent-elles réellement être détruites de fond en comble, ou l'entreprise s'arrête-t-elle (temporairement) du côté des ruines de Barad-dûr ?
- Seules les forteresses frontalières (sans doute peu nombreuses, car il y a manifestement peu de cols passables) sont-elles concernées ou aussi celles de l'intérieur ?
- S'agit-il de démanteler à la façon de Richelieu arasant les forteresses des vassaux trop remuants ou simplement d'incendier ce qui peut l'être, de briser quelques piliers porteurs et d'arracher les portes ? (À noter qu'il pourrait être intéressant pour le Gondor de réinvestir certaines forteresses par la suite, donc une destruction trop poussée serait peut-être contre-productive.)
- Les forteresses en question n'ont-elles pu être lourdement endommagées par la destruction de l'Anneau et l'effondrement de Barad-dûr, de même que Narchost et Carchost se sont effondrées ? Il n'y aurait alors que peu à faire pour parachever leur ruine.
- L'armée d'Aragorn ne pourrait-elle requérir l'aide des (nombreuses) troupes de Haradrim et d'Orientaux qui se sont rendues, quitte même à débuter la tâche avec eux et à les laisser terminer, sous la surveillance de quelques hommes de confiance (qui seraient omis de la liste de ceux qui sont rentrés, étant très peu nombreux) ?

Bref, peut-être un point discutable, mais nul doute que Tolkien aurait pu trouver une réponse crédible si quelqu'un l'avait interrogé à ce propos. Wink

Édit :
(15.05.2020, 19:36)Tikidiki a écrit : Seule Minas Morgul semble n'avoir pas été endommagée dans l'affaire, puisqu'elle se situait en-dehors du Mordor et n'avait pas été érigée par Sauron ; elle est ultérieurement rasée par le Gondor.

À noter que ce n'est pas la seule forteresse bâtie par les Gondoriens : il en va de même pour Cirith Ungol et pour les Tours des Dents. On peut même arguer que ces dernière étaient formellement en-dehors du Mordor. Mais certes les forteresses bâties avec l'énergie de l'Anneau ont dû subir le même sort que Barad-dûr et on peut aussi considérer que l'ancienne Minas Ithil était un cas particulier, étant l'une des premières bâties après la Submersion de Númenor, à une époque où les connaissances de Númenóriens n'avaient pas commencé à s'étioler.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#4
Si les Tours des Dents s'effondrent avec la Morannon, c'est sans doute parce qu'il était désormais difficile de les dissocier.

Au contraire, si Minas Ithil devait être rasée du fait de la corruption de la Tour et de la Vallée, qui n'autorisait en rien un "nettoyage" comme celui de l'Isengard, Cirith Ungol pouvait rester debout (d'où le fait qu'il est dit que seules les forteresses du nord devaient être détruites).
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  information sur les royaumes du nord ptit du nord 3 3 833 06.05.2013, 21:47
Dernier message: ptit du nord

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)