Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
~ Cacophonie mineur pour quinte de toux majeur ~
#1
Des quintes de toux en saccade
Exhalent de son corps malingre ;
Dans l'iris aux teintes blafardes
Y reflète son âme pingre.

Esseulé et abandonné
Son grand âge et la "maladie",
À moins que ce ne soit inné,
Déforment ce corps enlaidi.

D'une voix semblant presque aphone
Les échos sortant de son antre
Nous déclenchent la peur au ventre.

Dans son confinement résonnent
Les "kof-kof" et non des "atchoum"
Qui le nomme en "Gollum, Gollum !"
La poésie est une clameur, elle doit être entendue comme la musique. — Léo Ferré
Répondre
#2
"Gandalf soupira "hélas ! il y a peu d'espoir de guérison pour lui. Peu, mais pas aucun espoir"" La fraternité de l'anneau cha 2
Répondre
#3
C'est vraiment une super trouvaille, Daeron !
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)