Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
♬ Le Thrène de Glirhuin ♬
#1
Nul ne pourra souiller ce lieu
Surtout pas Morgoth dans sa rage
Et dans la Terre du Milieu
Il traversera bien des âges.


Par deux fois on ouvrit la terre
Au sommet culminant Brethil.
Près du fils repose la mère
Sous les rayons d'argent d'Isil.

Sur ce tertre fut érigée
L'énorme bloc de pierre grise,
La Pierre des infortunés,
Où le sacré y est de mise.

Nul ne pourra souiller ce lieu
Surtout pas Morgoth dans sa rage
Et dans la Terre du Milieu
Il traversera bien des âges.


Sous les coups des taillants de fer
Moult hommage y furent gravé
Envers Túrin, Morwen la mère
Et Nienor, sans y reposer.

Ce lieu ne sera profané
Sous le joug des forces puissantes
Où nulle fleurs ne peut fanées
Et l'herbe y reste verdoyante.

Nul ne pourra souiller ce lieu
Surtout pas Morgoth dans sa rage
Et dans la Terre du Milieu
Il traversera bien des âges.
La poésie est une clameur, elle doit être entendue comme la musique. — Léo Ferré
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)