Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
~ L'Unique ~ *
#1
Fait d'une main de maître,
Caché et en secret,
Façonnant chaque lettre
Muni d'un ciselet.
Sur son léger méplat
Galopant en surface
Bon nombre de prélat
Y ont perdu la face.
Révélé par la flamme
Un texte y apparaît
Parlant de neuf âmes
En vue du couperet.
Une histoire, un destin
Aux lourdes conséquences
Menant sur les chemins
Dans une triste danse.
Les divers porteurs
En ont payé le prix
Succombant aux malheurs
Dont ils étaient épris.
La poésie est une clameur, elle doit être entendue comme la musique. — Léo Ferré
Répondre
#2
Magnifique !
Le rythme lent distille une sourde menace.
Répondre
#3
Poème publié sur le site de Tolkiendil.
La poésie est une clameur, elle doit être entendue comme la musique. — Léo Ferré
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  L'unique poème des deux anneaux. Chiara Cadrich 4 912 03.05.2019, 16:26
Dernier message: Morwen

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)