Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Les Enfants de Húrin vs Bilbo en film
#31
Mais là on parle des réactions après sortie/publication.

Je parle de réaction à l'annonce plutôt.

On peut pas dire que les réactions aient été remarquables.

Sur Bilbo on a des youpi, et des boudages, des messages d'une ligne exprimant un sentiment bref, certains exprimants même que cela leur apportait de la joie pour leur journée, certains étant interrogatifs, sceptiques, etc.
Pourquoi on a ressenti le besoin de s'exprimer sur cette nouvelle alors que ce n'est pas le cas sur les Enfants de Húrin ?

Est-ce vraiment le fait que la sortie en VO ait déjà eu lieu qui fait que l'annonce de la nouvelle semble un réchauffé ? Pourtant pour Bilbo, c'était prévisible tout de même, personnellement c'était sans réelle surprise j'ai trouvé.
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#32
Meneldur a écrit :De fait, le livre s'achève sur la rencontre de Húrin et Morwen sur la tombe de leurs enfants.
Oh lui ! Il nous raconte la fin ! Mr. Green

Zelphalya a écrit :Sur Bilbo on a des youpi, et des boudages, des messages d'une ligne exprimant un sentiment bref, certains exprimants même que cela leur apportait de la joie pour leur journée, certains étant interrogatifs, sceptiques, etc.
Pourquoi on a ressenti le besoin de s'exprimer sur cette nouvelle alors que ce n'est pas le cas sur les Enfants de Húrin ?
Un peu plus sérieusement, je crois que nous avons tous notre "imagerie" Tolkien personnelle dans la tête. Et l'annonce de la préparation d'un film, quel qu'il soit, entraîne dans un premier temps des réflexions du type :
"Est-ce que ça va être comme je me l'imagine ?"
Ensuite, en tant que "pratiquant", chacun pourra s'inquiéter ou non de la légitimité ou de la vraisemblance des films, mais dans l'immédiat c'est secondaire. C'est l'imaginaire qui joue.

Sur le reste, je ne suis pas vraiment étonné du manque d'engouement concernant la sortie prochaine des "Enfants de Húrin", et pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, toujours pour les "pratiquants", l'histoire est quand même plutôt bien connue, non ? Wink
Et pour les "néo-convertis" des films, je ne suis pas certain que le rapport soit évident à établir avec "l'histoire" du SdA, hormis le nom de l'auteur.

Ensuite, Malaelin l'a déjà évoqué, mais je suis sûr que le "syndrome Silm" a de l'importance. L'éditeur insiste d'ailleurs sur ce point dans la présentation de l'ouvrage ( https://www.tolkiendil.com/doku.php?id=t...biblio:edh fichier pdf ).

Enfin, et c'est un avis plus personnel (même si je sais qu'il est partagé par certains d'entre nous), mais l'histoire des "Enfants de Húrin" ne fait pas partie de mes préférées ; trop noire, trop lourde, trop épuisante, aucun repos, aucun répit... rien que le fait de la lire est déjà fatigant et pesant ! Very Happy

Alors bien sûr, j'attends quand même avec une certaine impatience la sortie de l'ouvrage, mais plus pour l'intérêt de l'étude que pour le plaisir de la découverte, je l'avoue ! Wink
Répondre
#33
Huan a écrit :Ensuite, Malaelin l'a déjà évoqué, mais je suis sûr que le "syndrome Silm" a de l'importance. L'éditeur insiste d'ailleurs sur ce point dans la présentation de l'ouvrage ( https://www.tolkiendil.com/doku.php?id=t...biblio:edh fichier pdf ).

Enfin, et c'est un avis plus personnel (même si je sais qu'il est partagé par certains d'entre nous), mais l'histoire des "Enfants de Húrin" ne fait pas partie de mes préférées ; trop noire, trop lourde, trop épuisante, aucun repos, aucun répit... rien que le fait de la lire est déjà fatigant et pesant ! Very Happy
Je ne sais pas si tu souhaitais avancer cet argument mais effectivement, Le Hobbit a sûrement été lu par un plus grand nombre de lecteurs que ne l'ont été les Contes et Légendes Inachevés, le Silm, ou Les Enfants de Hurin...
L'annonce de la réalisation d'un film sur les Enfants de Hurin ferait peut-être plus de bruit que la sortie du livre, mais très probablement beaucoup moins de bruit que l'adaptation du Hobbit.

Tu as souligné l'importance du lien avec le SdA, et je rejouterai l'intérêt intrinsèque du Hobbit en tant que conte qui a été lu par certains pendant la jeunesse, ou à l'école / collège, ou à la période "SDA-mania" :p
Répondre
#34
Eleglin a écrit :L'annonce de la réalisation d'un film sur les Enfants de Hurin ferait peut-être plus de bruit que la sortie du livre, mais très probablement beaucoup moins de bruit que l'adaptation du Hobbit.
Certes oui ! Les enjeux et les finalités ne sont pas les mêmes, entre la sortie d'un livre et celle d'un film.
De plus, mais je crois que quelqu'un l'a déjà évoqué, il nous faut dissocier encore une fois le monde francophone du monde anglophone.
Car si j'ai bien compris, ce dernier n'avait rien eu à se mettre sous la dent depuis la sortie des HoME, alors que pour les VF, "Les Enfants du Húrin" viennent - si je puis m'exprimer ainsi - comme "un cheveu sur la soupe" entre l'attendue "La Formation de la Terre du Milieu", et l'espérée traduction de "The Lost Road and Other Writings" ! Wink

... Quand j'ai su la parution des "Enfants de Húrin", je me suis dit : "M...ince ! Encore un an de plus à attendre avant le nouveau tome des HoME ! Very Happy

Eleglin a écrit :Tu as souligné l'importance du lien avec le SdA, et je rejouterai l'intérêt intrinsèque du Hobbit en tant que conte qui a été lu par certains pendant la jeunesse, ou à l'école / collège, ou à la période "SDA-mania" :p
C'est ce que je voulais dire en parlant d'"imagerie" Tolkien présente en chacun de nous ! Wink

... Et c'est ce qui m'inquiète, finalement, dans l'annonce d'une adaptation filmée de "Bilbo".
Car, en dehors des possibles préjugés Jacksoniens ou autres, il me semble que l'oeuvre est difficilement adaptable selon les cadres et les canons des productions "Hollywoodo-Amerloques" de notre temps (une" histoire de mecs" sans héroine, le gros méchant qui disparaît presque au milieu de l'histoire, quid de l'Anneau ?).

Même chose pour "Húrin", tout aussi difficilement adaptable pour l'adolescence de notre monde occidental (morale, noirceur, inceste, etc...), à moins de prolonger jusqu'à Dagor Dagorath, et là, c'est une autre paire de manche, avec beaucoup de "pseudo-Christopher" au boulot ! Very Happy

... Mais, avant tout ça, qui dans le rôle de Bombur ? Mr. Green
Répondre
#35
Citation :Même chose pour "Húrin", tout aussi difficilement adaptable pour l'adolescence de notre monde occidental (morale, noirceur, inceste, etc...), à moins de prolonger jusqu'à Dagor Dagorath, et là, c'est une autre paire de manche, avec beaucoup de "pseudo-Christopher" au boulot !
Bah, Beowulf, c'est pas gai-gai non plus, hein... C'est même plutôt guéguerre Laughing
Bon, c'est vrai qu'une adaptation de la Chute du Gondolin aurait plus de "gueule" : personnage féminin de premier choix (Idril défendant son fils comme une tigresse contre ce fourbe de Maeglin... Idril bien avisée qui fait construire un tunnel en secret, permettant de sauver son peuple...), histoire d'amour qui finit bien (entre une Elfe et un Homme, et avec la bénédiction du papa, c'est rare ! Et puis le baiser romantique... Wink), guerre héroïque avec des Balrogs, des Dragons, et l'armée du Morgoth, la Maison de l'Arbre et celle de la Fontaine... Là y'a de la matière, et puis le héros est positif, au moins (et non bouffi d'orgueil comme... bref. Wink) (en même temps, ils seraient capables de me pourir l'histoire, donc je préfère qu'ils n'y touchent pas, en fait...).


EDIT : corrections des noms des protagonistes... Merci Wink Mais ouch, me mélanger les pinceaux à ce point !! J'ai honte... Comme quoi quand on est malade mieux vaut rester dormir Embarassed
"[Faerie] represents love: that is, a love and respect for all things, 'inanimate' and 'animate', an unpossessive love of them as 'other'."
J.R.R. Tolkien, Essay on Smith of Wootton Major.
Répondre
#36
Citation :Bon, c'est vrai qu'une adaptation de la Chute du Gondolin aurait plus de "gueule" : personnage féminin de premier choix (Finduilas défendant son fils comme une tigresse contre ce fourbe de Maeglor... Finduilas bien avisée qui fait construire un tunnel en secret, permettant de sauver son peuple...)

Je plussoie tout à fait, mais moi, je verrais plutôt Idril dans le rôle de la fille de Turgon. Mr. Green
Quant à Maeglor... euh c'est le fils caché de Maglor et Maeglin ? re - Mr. Green


Wink
Répondre
#37
Honnêtement Peter Jackson serait vraiment le bienvenue pour une adaptation des Enfants de Hurin,je pense qu'il en ferait un film magnifique à faire fondre en larmes le public tout comme Le Retour du Roi.
Puis il me semble être le seul à pouvoir l'adapté pour l'instant,et j'espére qu'il le réalisera !
Répondre
#38
On est plus dans le sujet là Gorbag Razz
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#39
Oui excuse moi Zelphalya,mais je tenais vraiment à le dire Very Happy
Répondre
#40
Tiens, je n'ai pas réagi ? Ben voilà, je réagis : les Enfants de Hurin en un bouquin et dans une traduction potable : choueeeettteee ! J'adore cette tragédie épique (qui d'ailleurs me semble la plus adaptable de l'Histoire d'Arda à l'écran. Y a tout dedans pour plaire à un public basique tout en raflant un oscar d'interprétation - en général donné pour des rôles de types bien tordus à la Turin) et pouvoir la lire en français sans jongler avec plusieurs bouquins satisfait grandement la feignasse que je suis.

Pourquoi oins de réactions par rapport à Bilbo-le-film ? Pour plusieurs raisons, me semble-t-il :

- Une adaptation sur grand écran excite la curiosité : qid du visuel ? Du casting ? Du traîtement de l'oeuvre etc...

- Les images qui bougent faxcinent plus que la refonte d'une histoire qu'on connaît tous, du oins dans ses grandes lignes. C'est un passage dans une autre dimension.

- Et, last but not least : la polémique sur CoH ne sera jamais qu'une bagarre discrète entre érudits. Alors que Bilbo à l'écran permettra le retour de joutes verbales, de bagarres monstrueuses, de foires d'empoigne à n'en plus finir. Pas nécessairement stériles d'ailleurs (bien que souvent d'une lourdeur affligeante et d'une mauvaise foi patentée).
Répondre
#41
À titre personnel, la raison pour laquelle je n'ai pas réagi sur la traduction des Children, au contraire de mes remarques sur la probable adaptation du Hobbit est multiple. Je pense que certaines de ces raisons sont applicables à d'autres membres du forum, ce qui expliquerait en partie pourquoi cette traduction fait moins de bruit :

- Personnellement, je doute que je la lise un jour. La VO m'intéresse beaucoup plus (réaction typique de l'anglophone) Mr. Green
- Je ne me hasarderai pas à commenter un texte de Tolkien que je n'ai pas lu. Or, après avoir vu les premières réactions, il apparaît qu'il comporte peu de passages nouveaux. Il prend donc pour moi une priorité de lecture moindre que d'autres textes plus techniques (tels PE17). Qui plus est, j'ai décidé de terminer quelques ouvrages extérieurs à Tolkien avant de m'y replonger (spécifiquement La Légende des Siècles, Les Vies Parallèles, Protagoras, Charmide, et l'Anabase). Rolling Eyes
- Autant je suis disposé à aborder les Children sans a priori, autant on peut extrapoler quelques idées au sujet de l'adaptation du Hobbit, vu les qualités et les travers de Jackson, et les standards cinématographiques actuels d'Hollywood.

Sans oublier que certaines personnes peuvent se trouver mal à l'aise devant ce qu'elles perçoivent comme une dérive commerciale de Christopher, mais ne veulent pas se mettre à critiquer les initiatives de l'homme qui a le plus contribué à faire connaître l'univers du Professeur...
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#42
lambertine a écrit :Tiens, je n'ai pas réagi ? Ben voilà, je réagis : les Enfants de Hurin en un bouquin et dans une traduction potable : choueeeettteee ! J'adore cette tragédie épique (qui d'ailleurs me semble la plus adaptable de l'Histoire d'Arda à l'écran. Y a tout dedans pour plaire à un public basique tout en raflant un oscar d'interprétation - en général donné pour des rôles de types bien tordus à la Turin)
Enfin quelqu'un qui aime cette histoire Razz
Par contre pour l'adaptation à l'écran, je dirais qu'il y aurait de forte chance que la fin soit changée en Happy End Sad
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#43
Mais j'aime énormément cette histoire.

C'est peut-être celle qui donne le plus d'ampleur et de complexité à l'univers de Tolkien, l'équivalent de l'histoire des Atrides dans la mythologie grecque (je vous invite notamment à jeter un œil à l'Orestie, on y trouve des parallèles forts intéressants).

C'est pourquoi je me garderai bien de commenter ce qui la touche à la va-vite.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#44
Zelphalya a écrit :Par contre pour l'adaptation à l'écran, je dirais qu'il y aurait de forte chance que la fin soit changée en Happy End
Ah non ! C'est pas du jeu Zelph' !

Je me permets de rappeler tes propres dires dans un fuseau voisin
:
Zelphalya a écrit :Ne faisons pas de pronostiques avant d'avoir vu.
Razz
L'enfant ignorant qui se fait un jeu des exploits de son père ne croit pas se moquer, mais pense qu'il est le fils de son père
Répondre
#45
Je rebondis sur ce que disait Lambertine sur la possibilité d'une adaptation de The Children of Hurin au cinéma: cela n'a apparemment pas échappé aux producteurs. Mais les éditeurs n'ont pas pour le moment prévu de concéder des droits sur l'ouvrage.
Pour le reste, il est vrai que nous connaissons tous plus ou moins l'histoire de The Children of Hurin. Si nous connaissons bien sûr Bilbo, je pense que nous sommes tout de même plus curieux de ce qui va se passer. Il y a plus de mystère concernant cette sortie, d'où, je pense, des réactions plus vives.
Répondre
#46
Tu as raison Tilkalin Smile
En fait ce que je voulais dire c'est que je ne suis pas sure qu'une tragédie ainsi attire autant que le Seigneur des Anneaux. Mais bon passons, ce n'est pas le sujet Razz
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#47
Ah, quand même, Lamberte vient prendre la défense de son Turin Very Happy ça m'étonnais de ne pas t'avoir vu pointer ta plume ici Wink

Zelph : ce n'est peut-être pas le sujet, mais faire un happy end à l'histoire de Turin, ce n'est plus l'histoire de Turin : le principe c'est qu'il emmène tout le monde à sa perte et fini par se tuer une fois morts par sa faute tout ceux qui lui avaient tendu la maine... Si tu le fais vivre heureux (avec sa soeur ?!! Immoral...) et avoir beaucoup d'enfants (consanguins... entre un père bouffi d'orgueil et une mère amnésique, une grand-mère pétrie de fierté et un grand-père prisonnier de Morgoth, même si c'est le seul dans l'histoire qui me plaît... je plains les mômes) à la fin... c'est plus Turin.
Honnêtement, l'avenir de la tragédie au cinéma, je n'y crois pas trop... Trop déprimant, et pas de suspense, vu qu'on sait dès le départ que tout le monde va être malheureux et mourir de mort violente...

Tiens, et si en fait, les gens réagissaient plus à Bilbo parce que l'histoire leur plait mieux, indépendamment du support livre/film ? (Mais en ce cas, on pourrait me répondre que The History of the Hobbit n'a pas fait beaucoup de bruits non plus, voire même moins que les CoH...)...
"[Faerie] represents love: that is, a love and respect for all things, 'inanimate' and 'animate', an unpossessive love of them as 'other'."
J.R.R. Tolkien, Essay on Smith of Wootton Major.
Répondre
#48
Suffit de le faire faire par des Français, ils sont les rois de la tragédie au cinéma (même quand ils tournent des comédies, c'est tout dire...)
Répondre
#49
Belgarion a écrit :Suffit de le faire faire par des Français, ils sont les rois de la tragédie au cinéma (même quand ils tournent des comédies, c'est tout dire...)
Certes... mais ce sont quand même les Amerloques qui savent le mieux faire pleurer dans les chaumières ! Wink
Laegalad a écrit :le principe c'est qu'il emmène tout le monde à sa perte et fini par se tuer une fois morts par sa faute tout ceux qui lui avaient tendu la maine...
Túrin coupable plus que victime ?
Laegalad a écrit :Honnêtement, l'avenir de la tragédie au cinéma, je n'y crois pas trop... Trop déprimant, et pas de suspense, vu qu'on sait dès le départ que tout le monde va être malheureux et mourir de mort violente...
... Et "leur Titanic", qu'est-ce que c'est d'autre ? Wink

Sinon Laegalad, pour ton "Túrin... et après" je suis bien d'accord avec toi !
Répondre
#50
Laegalad a écrit :Tiens, et si en fait, les gens réagissaient plus à Bilbo parce que l'histoire leur plait mieux, indépendamment du support livre/film ? (Mais en ce cas, on pourrait me répondre que The History of the Hobbit n'a pas fait beaucoup de bruits non plus, voire même moins que les CoH...)...

The History of the Hobbit n'est pas présenté comme un roman, seuls ceux qui ont lu Bilbo et qui cherche à comprendre sont intéressés, alors que Children of Hurin s'adresse à tous.
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#51
Huan a écrit :
Belgarion a écrit :Suffit de le faire faire par des Français, ils sont les rois de la tragédie au cinéma (même quand ils tournent des comédies, c'est tout dire...)
Certes... mais ce sont quand même les Amerloques qui savent le mieux faire pleurer dans les chaumières ! Wink

Pourtant, dès que je vois un film français, je pleure Very Happy
Répondre
#52
Citation :Huan : Túrin coupable plus que victime ?
A mes yeux, oui, clairement. Mais c'est aussi un caractère que je ne comprend vraiment pas, trop étranger au mien je pense... Je n'ai vraiment rien contre la fierté, mais contre l'orgueil, si. Et il est vraiment borné. Et en plus il a tué Beleg.
Du coup, je ne lui trouve pas d'excuses Smile Mais je reconnais être partiale dans mon jugement... Si Tolkien avait plus parlé de Tuor, j'en voudrais peut-être moins à son nigaud de cousin d'occuper toute la scène Very Happy


Citation :Huan : ... Et "leur Titanic", qu'est-ce que c'est d'autre ?

tout le monde ne meurt pas Wink Pour autant que je me souvienne, la bourgeoise reste en vie, et puis bon, les héros ne sont pas aussi négatifs que Turin...


Citation :Zelph' : The History of the Hobbit n'est pas présenté comme un roman, seuls ceux qui ont lu Bilbo et qui cherche à comprendre sont intéressés, alors que Children of Hurin s'adresse à tous.
Alors en ce cas, mon idée peut se tenir... Bilbo est quand même nettement plus joyeux Wink
"[Faerie] represents love: that is, a love and respect for all things, 'inanimate' and 'animate', an unpossessive love of them as 'other'."
J.R.R. Tolkien, Essay on Smith of Wootton Major.
Répondre
#53
Laegalad a écrit :Si Tolkien avait plus parlé de Tuor, j'en voudrais peut-être moins à son nigaud de cousin d'occuper toute la scène Very Happy
Alors voilà ! Facile ! Wink
On préfère s'occuper du "bellâtre" béni des dieux à qui tout réussit, plutôt que du maudit qui joue sans cesse de malchance ! Very Happy
Répondre
#54
Bellâtre, Tuor ? Bellâtre !! aaaaaaaaaaaaaaargh * couic *
Laughing
Turin est maudit parce qu'il le veut bien : je crois qu'on appelle ça une prophétie auto-réalisante ? Il lui suffisait d'être un peu moins borné et de savoir s'incliner de temps en temps.
Et je suis frustrée par le peu de traitement de la Chute du Gondolin, pourtant sacré morceau épique et tragique ! Tant de valeureux engagés contre les pires forces du Morgoth, la chute de la plus belle Cité, la naissance d'une lignée qui sauvera le monde, qui accomplira hauts faits et merveilles, des combats magnifiques et des personnages grandioses, des caractères équilibrés et bien trempés, mais non, on parle du chignard qui a jamais rien réussi de sa vie... (je provoque si je veux Twisted Evil Laughing). C'est pour ça que je dis, si Tolkien avait plus parlé de ce qui en valait vraiment la peine, je lui en voudrais moins d'avoir perdu du temps avec le va-t-en-guerre... Confused
En plus pour une fois on avait une belle histoire d'amour qui finit bien Mr. Green

S. -- HS, mais je ne pouvais pas laisser passer ça Laughing
"[Faerie] represents love: that is, a love and respect for all things, 'inanimate' and 'animate', an unpossessive love of them as 'other'."
J.R.R. Tolkien, Essay on Smith of Wootton Major.
Répondre
#55
(C'est qu'elle nous bousille les yeux à écrire si petit Razz)
"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Répondre
#56
Laegalad a écrit :Et je suis frustrée par le peu de traitement de la Chute du Gondolin, pourtant sacré morceau épique et tragique ! Tant de valeureux engagés contre les pires forces du Morgoth
Tu parles... Des balrogs qui s'éteignent à la moindre flaque ! Very Happy

Laegalad a écrit :la chute de la plus belle Cité, la naissance d'une lignée qui sauvera le monde
Ah ouais ? ... Et qui est-ce qui se farcit le sale boulot à Dagor Dagorath ? Wink Very Happy
Répondre
#57
Je pense qu'on peut nourrir à présent un topic Tuor vs Tùrin. Wink
Bilbo the movie passe à la trappe du débat, comme le voulait Zelph'.
Elle est forte notre admin! Razz
Huan a écrit :
Laegalad a écrit :la chute de la plus belle Cité, la naissance d'une lignée qui sauvera le monde
Ah ouais ? ... Et qui est-ce qui se farcit le sale boulot à Dagor Dagorath ? Wink Very Happy
C'est pas faux, mais celle-ci on l'attend toujours! Razz
C'est de la propagande Pro-Tùrinienne!

Et puis la Lignée qui a sauvé le monde (du moins pour le moment), elle débute avec les amours de Melian & Elwë, n'en déplaise à Lady Laegalad, Princesse des Sylvano-Russes Blancs Mr. Green
Ceci dit, j'approuve ton plaidoyer sur Tuor, Beleg & Gondolin!
Répondre
#58
Elwe Ier a écrit :
Huan a écrit :
Laegalad a écrit :la chute de la plus belle Cité, la naissance d'une lignée qui sauvera le monde
Ah ouais ? ... Et qui est-ce qui se farcit le sale boulot à Dagor Dagorath ? Wink Very Happy
C'est pas faux, mais celle-ci on l'attend toujours! Razz
C'est de la propagande Pro-Tùrinienne!
Mince alors ! C'est la meilleure !
Me voilà taxé de propagande Pro-Túrinienne... alors que je n'aime pas vraiment cette histoire ! Very Happy

C'est plutôt sur moi qu'elle a fonctionné, la propagande. Jamais je n'aurai autant parlé de Túrin ! Wink
Répondre
#59
La malediction de Morgoth a encore frappe... Laughing
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Recherche Affiche de Film LSDA Sindarin 4 2 226 30.03.2018, 16:54
Dernier message: Sindarin
  Les Enfants de Húrin édition Christian Bourgois Arafinwë 1 1 676 23.02.2018, 12:53
Dernier message: Tikidiki
  Bilbo Le Hobbit Ahmad-Tulkas 43 34 760 12.09.2008, 20:53
Dernier message: Elendil
  tolkien à la BNF (Paris) : expo, film, débat... vincent 18 12 197 25.01.2005, 20:53
Dernier message: Lòrien

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)