Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
~ Les réfugiés ~
#1
Dans l'Ouestfolde hémorragique,
Une longue colonne avance ;
Prenant un exode tragique
Ils ont délaissé leur chevance.

Abandonnant champs et bétails
Ils ont pris le strict nécessaire,
Aux pillages des Uruk-hai
Et aux Dunlandais incendiaires.

La caravane de fortune
Suit la route, inlassablement,
Et chaque pas au clair de lune,
Se fait en un déchirement.

Dans un chariot, un enfant pleure
Blotti dans les bras de sa mère ;
Il a faim et froid... il a peur
Avec en bouche un goût amer.

Les hommes guettent leurs arrières
Tout en ayant la peur au ventre,
Certains entament une prière.
Les voilà sur leurs talons... Diantre !

Ils seront bien vite rejoint
Par la cohorte de bourreau
Vocifèrant l'arme au poing,
Donnant pa cher de leurs peaux.
La poésie est une clameur, elle doit être entendue comme la musique. — Léo Ferré
Répondre


Messages dans ce sujet
~ Les réfugiés ~ - par Daeron - 15.10.2019, 14:42

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)