Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Réunion d'éléments - Aragorn, guerrier désarmé ?
#17
Bon ça fait du bien de travailler à plusieurs, et la réponse de Faerestel me remet en mémoire un point vital (à mes yeux de lecteur catho): le combat spirituel.
Contrairement à un 'mauvais' chrétien comme G. Bush (je ne connais de ce monsieur que ses actions extérieures, pas le fond de son cœur) qui déclara un jour que l'Axe du Mal passait par l'Irak (de mémoire), le 'bon chrétien' sait que l'Axe du Mal passe au milieu de son propre cœur.
Pour moi le SdA est une illustration de ce combat spirituel (mais pas que ça).
Quand Sam repousse Arachne, quand Eowyn défait le Roi Sorcier... je reconnais là une facette (facette, mais pas analogie directe, pas d'allégorie chez JRRT) de mon propre combat. Ma lutte contre ma paresse pour balayer les miettes autour de la planche à pain alors que je sais que ça aide mon épouse, contre ma timidité qui me pousse à rester égoïstement dans mon coin sans m'ouvrir aux autres dans une soirée, contre mes tentations quand je croise des femmes qui seraient tellement mieux pour moi, contre mon égoïsme d'occidental qui maintient au prix de l'esclavage des pays pauvres le prix de la tablette de chocolat sous les 1€ (je reste dans des combats caricaturaux, chacun les siens).
Le SdA est aussi une aide, une nourriture pour mener ce combat. Le souffle de l'oeuvre, sa dynamique et ses idées influent sur ma vie personnelle.
Plutôt que de prendre une épée, ou une bombe comme les Brigades Rouges, plutôt que de prendre une épée, ou une kalachnikov pour changer la société, je vais d'abord lutter contre moi-même, avec abnégation, mais pas seul: dans cette Communion des Saints.

Le SdA rapporte au premier degré des formes de combat spirituel, ou de dilemme éthique (Eomer:"comment jugerait-on de ce qu'il faut faire en une telle époque?" SdA L3, II ou les doutes d'Aragorn: aller ou ne pas aller à Minas Tirith, suivre Frodon ou pas ?), mais pour moi il est aussi, dans son ensemble une forme de combat spirituel, comme la Bible, remplie de batailles et de guerres !

Edit: réponse de Tikidiki lue entre temps.
C'est pour ça que j'essaie de faire deux sujets séparés. Une vision catholique de la chose, non scientifique car spirituelle, mais qui se nourrit (et réciproquement) de la vision littéraire scientifique.
PS: je suis long à accoucher mes textes, et comme Tolkien paresseux; vous me forcez à me dépasser... Merci quand même !
La lumière n'indique pas le bout du tunnel, c'est la lanterne de celui qui comme toi, cherche à sortir.
Répondre


Messages dans ce sujet

Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Essais - Tragédie et Divine Comédie dans le Conte d’Aragorn et Arwen - Richard West Druss 2 5 884 22.10.2013, 13:46
Dernier message: aravanessë
  Essais - Aragorn, ou le souverain des royaumes réunifiés Druss 2 8 079 03.06.2009, 09:46
Dernier message: Elendil

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)