Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Réunion d'éléments - Aragorn, guerrier désarmé ?
#1
Ce sujet est un fuseau de travail, pour une ébauche d'essai pour lequel Sam Sanglebuc demande de l'aide. Il s'agit donc de discuter des voies vers lesquelles l'essai pourrait être développé. Toute idée d'argument en faveur/défaveur ou bien toute référence bibliographique pouvant permettre d'apporter de l'eau à ce moulin Smile

Merci d'avance pour toute l'aide que vous pourrez apporter.

Citation :Aragorn, guerrier désarmé ?

[SdA L1, X] « Il tira son épée, et ils virent que la lame était, en fait, brisée à un pied de la garde : ça ne servirait pas à grand-chose , hein, Sam ? »
[SdA L1, XII] « Il y a des trolls!s'écria Pippin, haletant […] Nous allons jeter un coup d’œil, dit Grands-pas, ramassant un bâton »

Aragorn, héros du Seigneur des Anneaux, décrit par Gandalf comme le plus grand des chasseurs (1), ne porte pas d'arme. Comment est-ce possible ?
La mission du rôdeur Aragorn est de veiller sur les gens simples de Bree et de la Comté, menacés par de redoutables créatures (2), puis d'accompagner Frodon et ses compagnons sur une route périlleuse (3). Quels sont ces dangers ?
Pas des Orques, il n'y en a plus depuis l'exploit du vieux Touque (4)
Pas des loups, ils sont remontés dans le nord depuis le terrible hiver (5)
Pas des Gobelins car Gandalf a fait bloquer leur accès (6)
Alors ?
Il y a des espions (7), la force n'est pas nécessaire contre eux.
Il y a les agents de Saroumane (Cool, ils ne font rien d'illégal.
Il y a les Nazgûl qui ne craignent que le feu et l'eau (9).
Et il y a enfin les êtres des Galgal, qui sont là depuis longtemps. Installés par le Roi Sorcier (10) avec un objectif commun : comme Sauron, faire de la terre un monde désolé, où règne le désespoir et la peur. On ne combat pas ces créatures avec des épées, car elles sont inutiles. Il faut un autre pouvoir, comme le montre Tom Bombadil (11), où Aragorn lui-même au Chemin des morts (12).

Cependant, ailleurs dans le sud, d'autres ennemis sévissent. Aragorn les a déjà affrontés, sous l'identité de Thorongil (13). Probablement des Orques au milieu des Eored de Th. Il est évident que les fiers guerriers Rohirrim n'ont pas accepté un frère d'arme désarmé. De même lorsqu'il mena un raid victorieux contre les pirates d'Umbar avec les Hommes du Gondor.
Désarmé pour sa mission dans le nord, Aragorn a été armé lorsqu'il fut dans le sud. Que faisait il à cette époque de l'épée brisée d'Isildur ?
Après le conseil d'Elrond à Fondcombe Narsil est reforgée. Il lui donne un nouveau nom : Anduril ; et tout deux prennent la route du sud.
Mais lorsqu' Aragorn traque Gollum dans des territoires où les Orques sont nombreux, que fait il ? Avec ou sans arme ?
Et enfin reste le problème des trolls, qui sont nombreux dans l'ancien Rhudaur (14). Certes Aragorn se contente de ramasser un bâton quand M P le prévient affolé de la présence de ces créatures (15) car il fait grand jour, mais le reste du temps ? Il n'est pas ventriloque comme Gandalf...

Difficile de trouver une cohérence, une logique interne au fait qu'Aragorn soit un guerrier désarmé en des lieux si dangereux.
Plutôt que de pousser trop loin une logique tirée par les cheveux, en imaginant qu'il est maître dans le camouflage et capable de marcher aussi silencieusement qu'un Elfe (16), qu'il connaît en plus des sentiers (17) de multiples bivouacs secrets où passer la nuit sans être surpris, ou qu'il peut effrayer Gollum par sa simple prestance, il nous faut trouver une autre explication.
Serait ce un artifice littéraire destiné à grandir ce personnage ? En faire un combattant capable d'utiliser d'autres armes que celles de la violence sanguinaire ?

C'est une remarque que Faramir fait à Sam et Frodon qui va à mon avis nous éclairer.
[SdA L4, V] « Car nous rangeons les Hommes dans notre tradition sous l'appellation de Hommes du Haut, ou Hommes de l'Ouest, qui étaient les Numenoriens; Hommes du Milieu ou Hommes du Crépuscule - tels sont les Rohirrim et leurs semblables qui résident encore loin dans le Nord; et les Sauvages, les Hommes des Ténèbres. Mais à présent, si les Rohirrim nous sont devenus plus semblables par certains côtés, ayant développé leurs arts et leur douceur, nous aussi nous sommes devenus plus semblables à eux, et nous ne pouvons plus guère revendiquer le titre d'Hommes du Haut. Nous sommes devenus des Hommes du Milieu, du Crépuscule, mais avec le souvenir d'autres choses. Car, comme les Rohirrim, nous aimons à présent la guerre et la valeur en tant que choses bonnes en soi, en même temps jeu et fin; et quoique nous considérions toujours qu'un guerrier doit avoir d'autres talents que la seule adresse à manier les armes et à tuer, nous ne l'en plaçons pas moins dans notre estime au-dessus des hommes des autres professions. Ainsi le veut la nécessite de nos jours »

Tolkien aimait et respectait les simples soldats (1Cool, lui même s'est battu en 14-18, mais il n'aime pas le « militarisme de l'armée » (19). Il dira pendant la seconde guerre mondiale « Nous essayons de vaincre Sauron avec l'Anneau » (20) en parlant des politiques des Alliés alors que pour lui il existe d'autres armes, qui sont les seules efficaces : la Conversion universelle et le Saint Sacrement (21).

(1) « Aragorn, le plus grand voyageur et chasseur de ce temps » [SdA L1, II]
(2) « " Grands-Pas " suis-je pour un gros homme qui habite à une journée de marche d'ennemis qui lui glaceraient le cœur ou qui réduiraient son petit bourg en ruine s'il n'était gardé sans répit. [SdA L2, II]
(3) « Après le Mont Venteux, notre voyage deviendra plus ardu, et il nous faudra choisir entre différents dangers » [SdA L1, X]
(4) « … la bataille des Champs Verts (DC 1147) , dans laquelle Bandobras Touque défit une invasion d'Orques »
(5) « les loups qui autrefois, pendant les hivers rigoureux, descendaient du nord en quête de leur proie n'étaient plus qu'un conte de bonne femme » [SdA Prologue]
(6) « Il faut que j'avise à trouver un géant plus ou moins convenable pour le bloquer à nouveau, dit Gandalf ; sans quoi, on ne pourra bientôt plus franchir les montagnes du tout » [Bilbo, VI]
(7) « Et il y a à Bree des gens à qui il ne faut pas faire confiance. Bill Fougeron, par exemple. Il a mauvaise réputation dans le Pays de Bree, et de curieuses gens lui rendent visite. Vous avez dû le remarquer dans la compagnie: un noiraud ricaneur. Il était très proche d'un de ces étrangers du sud, et ils se sont glissés dehors ensemble juste après votre " accident ". Ces gens du sud n'ont pas tous des intentions pures; quant à Fougeron, il vendrait n'importe quoi à n'importe qui, ou il ferait du mal par simple plaisir » [SdA L1, X]
(Cool « Les rangers (rôdeurs) étaient méfiants, mais ils ne s'opposèrent pas à l'entrée de ses serviteurs » [CLI 3A, IV, 2]
(9) « Pris entre le feu et l'eau, et voyant un Seigneur Elfe, révélé dans son courroux, ils furent épouvantés et leurs chevaux furent pris de folie » [SdA L2, I]
(10) « Il avait lui même posté des esprits malfaisants dans les tumulus abandonnés des Hautes brandes » [CLI 3A, IV, 2 et note 19]
(11) [SdA L1, VIII]
(12) [SdA L5, II]
(13) [SdA appendice A, I, IV]
(14) « des trolls étaient susceptibles de descendre parfois, vaguant, des vallées septentrionales des Monts Brumeux » [SdA L1, XI]
(15) [SdA L1, XII]
(16) « Ils reprirent alors leur marche en silence, passant comme des ombres ou de faibles lueurs: car les Elfes (plus encore que les Hobbits) pouvaient, quand ils le voulaient, marcher sans le moindre bruit ni son de pas » [SdA L1, III]
(17) « Grands-Pas peut vous mener par des sentiers rarement parcourus » [SdA L1, X]
(1Cool L45
(19) L40
(20) L66
(21) L43


Et voici quelques précisions de la part de l'auteur :

Citation :Mon rêve, ou projet, serait de faire du travail collectif. Pour le moment, ça n'a pas pu se faire (à part une traduction de module AD&D sur le forum Donjon du dragon) et des essais de composition à plusieurs mains de scénarios JDR qui n'ont pas abouti.
Mais je persévère, avec une contribution à l'encyclopédie (entrée Númenoréen noir) et cette ébauche d'essai.
Il mérite des développements.
Tu parles d'épées brisées, je te fais confiance (et aux autres Tolkiendili) pour apporter ces notions (je n'ai que de très faibles compétences en Histoire !).
Je pensais aussi développer les notions d'armes spirituelles (glaive de la Parole et bouclier de la Foi selon St Paul), mais là je marche sur des œufs.
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre


Messages dans ce sujet
Réunion d'éléments - Aragorn, guerrier désarmé ? - par Druss - 21.04.2015, 09:38

Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Essais - Tragédie et Divine Comédie dans le Conte d’Aragorn et Arwen - Richard West Druss 2 5 725 22.10.2013, 13:46
Dernier message: aravanessë
  Essais - Aragorn, ou le souverain des royaumes réunifiés Druss 2 7 847 03.06.2009, 09:46
Dernier message: Elendil

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)