Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Aulë, un anti-Melkor?
#9
(14.01.2013, 14:48)Thorin II Ecu-de-Chêne a écrit : Tout ce qui a trait à Aulë sent le soufre : Sauron, Saroumane, les Nains... Tout ce qui touche à la forge ou au travail trop intensif sur la matière est ou intentionnellement ou fortuitement mauvais : Fëanor, Ost-in-Edhil et ses forgerons, jusqu'au minotier d'Hobbitebourg qui est le seul Hobbit à "croire" en Sharcoux.

Dire qu'Aulë et Melko sont des antithèses m’apparaît donc impropre, je rapprocherai davantage les deux personnages qui ont en commun une grande force d'innovation et d'initiative : Aulë la subordonne à Eru alors que Melko, comme Lucifer, se grise de sa propre puissance.

C'est exactement ce que je voulais exprimer.
Aulê subordonne sa volonté d'innovation à Eru, on est bien d'accord, sauf à un instant, qui aurait pu -à mon sens- le faire basculer (la création des nains et leur potentielle destruction)...

Je trouve même qu'à la limite, Aulë me semble plus maître de son destin que ne l'est Melkor.
Quand ce dernier me semble dévoré par sa nature, par sa volonté d'être un créateur de son propre fait, et de jouer sa propre Musique, Aulë a le choix, à un moment donné, entre se rebeller ou se soumettre à la volonté d'Eru. Il franchit la limite qu'a fixé Iluvatar en créant les nains, mais lorsque celui-ci intervient, Aulë fait le choix de prendre le marteau sans en avoir reçu la demande et de se soumettre à sa volonté (même s'il argumente et défend sa création). Il met de coté son désir, là où il pourrait être consumé. Il accepte de ne pas avoir le choix final, là où Melkor ne peut le comprendre.
Cette humilité a été récompensée, mais si le marteau s'était abattu sur les nains, n'aurait-il pas eu le sentiment d'être trahi? Ou aurait-il fait pénitence?

(13.01.2013, 14:06)Kehldarin a écrit : Je crois qu'Aulë et Melkor étaient plus ou moins interchangeables dans l'esprit de Tolkien, tout du moins au début de son œuvre. Dans les premières versions, les Nains, en tant que membres des Uvanimor (les monstres, comme les gobelins) sont des créations de Melkor, et pas d'Aulë.

Je n'avais pas lu ces informations là, mais ça me paraîtrait assez logique en effet. On trouve ces premières versions dans quelles parutions?

(13.01.2013, 14:06)Kehldarin a écrit : Radagast ne parait pas moins être un traitre que Saruman, et je doute que les mages bleus soient irréprochables. Pour moi ils sont à l'image des Valar qui les ont envoyés.

Je n'ai jamais perçu Radagast comme un traître, car finalement, on ne sait que peu de choses de son oeuvre réelle... Après tout la mission des Istaris reste de lutter contre Sauron et de réunir ceux qui souhaitaient combattre... Les animaux pouvaient être un maillon important (les Aigles notamment, on le voit à plusieurs reprises), et sa mission pouvait être de se tourner vers eux, même s'il semble reclu à Rhosgobel. Après tout, on entend parler de lui par le prisme d'autres personnages, et notamment de Saroumane qui le méprise cordialement. Après, je n'ai pas assez lu les textes comme les CLI pour avoir toutes les infos, ce n'est que mon ressenti encore une fois, et c'est un autre sujet Wink

Je suis également d'accord sur l'indépendance des Valar en règle générale, mais je trouve qu'Aulë reste un cas particulier.
Répondre


Messages dans ce sujet
Aulë, un anti-Melkor? - par Eargon - 13.01.2013, 12:18

Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Maiar de Melkor Nólemë 10 12 567 21.10.2013, 21:44
Dernier message: Tikidiki
  Lacville/La Ville du Lac est elle une anti-Comté? Catilina 12 17 039 05.01.2013, 10:56
Dernier message: Elendil
  elimination de melkor iluv@t@r 35 33 715 16.08.2005, 23:49
Dernier message: Belgarion
  Durant la captivité de Melkor... Gandalf le Blanc 24 24 164 11.05.2004, 00:52
Dernier message: Gandalf le Blanc

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)