Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
~ Le Vieil Homme Saule ~ *
#1
Les pieds dans l'eau, la tête au vent
En vacillation maladroite
Ça craque à gauche, ça craque à droite ;
Il est ici depuis longtemps.

Ce vieil aigri peu philanthrope
S'estime dominer ce monde
Asservant les frêles ramondes
Et est craint par les lycanthropes.

Il règne en Maître incontesté
Et par son chant il vous attire ;
N'approchez pas, craignez sa ire
À moins d'aimer se faire rouster.

Prenez plutôt par la charmille,
Le chemin est vraiment plus sûr.
Que d'être happé par ses ramures
Constrict par ses longs doigt-ramilles.
La poésie est une clameur, elle doit être entendue comme la musique. — Léo Ferré
Répondre
#2
J'aime beaucoup ce ton désinvolte pour un personnage aussi inquiétant. On dirait une ritournelle de la Comté, que les enfants répètent avec entrain, sans en comprendre tous les dessous, mais gardant une ombre de menace à l'orée de l'esprit.
Est-ce ainsi que nait le conte ?
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [parodie] C'est pas l'homme qui prend la mer de Renaud Blinght 10 10 671 13.12.2004, 21:52
Dernier message: Galadhilmë

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)