Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Umbar et sa (ses ?) construction(s)
#31
yep ; j'avais essayé de dresser un tableau temporel des occurrences de "haven(s)" dans mon 1er message sur la question, mais je n'avais pas pu en dégager grand chose.
Créatrice de la chaîne youtube Arda
(cf "site web" ci-dessous)
Répondre
#32
Je reviens sur ce passage :
Citation :"The loss of Umbar was grievous to Gondor, not only because the realm was diminished in the south and its hold upon the Men of the Harad was loosened, but because it was there that Ar-Pharazôn the Golden, last King of Númenor, had landed and humbled the might of Sauron. Though great evil had come after, even the followers of Elendil remembered with pride the coming of the great host of Ar-Pharazôn out of the deeps of the Sea; and on the highest hill of the headland above the Haven they had set a great white pillar as a monument.It was crowned with a globe of crystal that took the rays of the Sun and of the Moon and shone like a bright star that could be seen in clear weather even on the coasts of Gondor or far out upon the western sea. So it stood, until after the second arising of Sauron, which now approached, Umbar fell under the domination of his servants, and the memorial of his humiliation was thrown down.'
App. A 1949-55

La perte de l'Umbar était douloureuse pour le Gondor, pas seulement parce que le royaume était diminué dans le sud et que son controle sur les Hommes du Harad était perdu, mais parce que c'était là qu'Ar-Pharazôn le Doré, dernier roi de Numenor, avait débarqué et humilié la puissance de Sauron. Bien qu'un grand mal était venu ensuite, même les suivants d'Elendil se souvenaient avec fierté de la venue de la grande armée d'Ar-Pharazôn sortie des profondeurs de la Mer; et sur la plus haute colline du promontoire au-dessus du Havre, ils avaient placé un grand pilier blanc comme monument. Il était couronné d'un globe de cristal qui absorbait les rayons du Soleil et de la Lune et brillait comme une étoile brillante que l'on pouvait apercevoir par temps clair même sur les côtes du Gondor ou loin sur la mer occidentale. Ainsi se tint-il jusqu'à ce qu'après le second avènement de Sauron, qui alors approchait, l'Umbar tomba sous la domination de ses serviteurs, et le mémorial de son humiliation fut abattu.

Sachant que ce texte s'intègre dans un récit où la chronologie en est à la fuite des fils de Castamir en Umbar (1448 TA), selon vous, qui a construit ce pilier ?

La formulation de ce passage est assez floue. Mais en y réfléchissant plus avant, j'en suis venue à plusieurs possibilités (dont une qui a ma préférence Smile )

1) they : instinctivement, on pencherait pour they = "the followers of Elendil". Or, au temps de la Submersion, l'Umbar est aux mains des Hommes du Roi rescapés. Difficile pour les suivants d'Elendil d'aller y construire un monument de cette qualité. La région serait peut-être plus calme juste après la Bataille de la Dernière Alliance (même si ça ne durera pas) ? On peut envisager un créneau à ce moment-là, avec l'envie de créer un monument symbolique de la défaite de Sauron qui vient d'avoir lieu.

So it stood, until after the second arising of Sauron, which now approached, Umbar fell under the domination of his servants, and the memorial of his humiliation was thrown down. : le second avènement de Sauron serait celui de la fin du TA, bien que, comme l'a dit Elendil sur le forum de JRRVF :

Elendil a écrit :La seule manière de comprendre cette « deuxième venue » est de supposer que ce n'était que la deuxième fois qu'il contrôlait l'Umbar ou d'imaginer qu'on ne comptait que les « venues » postérieures à la chute de Numenor.


2) they : they = "the followers of Elendil" mais il faut étonnement y comprendre "the descendants of Elendil" ("followers" = "suivants" dans le sens "partisans", pas "suivants dans la lignée"). Pour les Gondoriens, l'Umbar n'est pacifié qu'en 1050 TA, sous le règne de Ciryaher Hyarmendacil, qui sera celui de l'apogée de la puissance du royaume. Cela fait donc 1000 ans et 13 générations de rois que Sauron n'a pas montré signe de vie. Ce serait donc lors de cette période de main-mise sur l'Umbar (1050-1448 TA) que le monument aurait été construit.

Pour ce qui est du 2ème avènement de Sauron et de sa destruction, cf le point 1

Ces 2 hypothèses ont des parts qui me semblent douteuses, surtout sur la signification du moment désigné par "the second arising of Sauron"

3) they : they = "the great host of Ar-Pharazôn", qui est le groupe nominal d'une foule le plus proche du pronom. C'est une approximation (une erreur ?) grammaticale qui me semble relativement commune. Mais peut-être que Tolkien ne l'aurait jamais faite dans un travail en vue d'édition ...à moins que le "they" ici ne désigne pas exactement l'armée, mais plutot "les Numenoréens d'Ar Pharazôn" car on ne confierait pas la construction d'un tel édifice à une armée. Je ne sais pas si Tolkien aurait pu commettre une telle approximation. Mais si oui, poursuivons Smile

Le pilier aurait donc été construit sous le règne d'Ar-Pharazôn. (Ce qui me semble plus dans les cordes de Numenor au temps de son apogée mégalomane que dans celle d'un royaume en Exil qui a beaucoup perdu de son savoir et qui vient d'essuyer un conflit.)

Et si on conserve le reste de la citation dans la temporalité de la construction, et non dans celle du texte global, "jusqu'à ce qu'après le second avènement de Sauron, qui alors approchait," ferait référence à sa main-mise prochaine sur Numenor suivi par un moment ou "l'Umbar tomba sous la domination de ses serviteurs", car :

Citation :many of those* who sailed east in that time° and made fortresses and dwellings upon the coasts were already bent to his will [...]. But because of the power of Gil-galad these renegades [...] took up their abodes in the southlands far away; yet two there were, Herumor and Fuinur, who rose to power among the Haradrim (Of the Rings of Power and the Third Age)
nombre de ceux* qui voguèrent vers l'est en ce temps° et firent des forteresses et des habitations sur les côtes étaient déjà plié à sa volonté [...]. Mais à cause du pouvoir de Gil-Galad, ces renégats firent leurs demeures dans les terres lointaines du sud ; cependant, il en fut 2, Herumor et Fuinur, qui prirent le pouvoir parmi les Haradrim.
* des Numenoréens gagnés à Sauron
° lorsque Sauron était à Numenor

Le pilier aurait alors été abattu avant la fin du DA, lorsque Sauron avait récupéré la main sur l'Umbar.

Dans ce cadre, il y a certes une approximation/erreur grammaticale sur "they", mais on est bien dans le cadre du second avènement de Sauron, sans avoir besoin d'en exclure d'autres de façon arbitraire pour que cela colle :
- le 1er avènement mène à l'invasion de l'Eriador en 1695 SA
- le 2ème avènement mène la l'envoie des Numenoréens sur le Valinor
On peut poursuivre le décompte ainsi :
- le 3ème avènement mène aux attaques sur le Gondor et à la défaite contre la Dernière Alliance
- le 4ème avènement mène à la Guerre de l'Anneau

On pourrait éventuellement considérer que le 2ème avènement aille jusqu'à sa défaite face à la Dernière Alliance car l'Umbar reste sous la domination de ses serviteurs encore 1000 ans, laissant largement le temps à la destruction du pilier, mais je suis plus encline à penser que cette destruction est un ordre direct de Sauron.


Je ne mets pas en argument le fait qu'un monument visible à 400 km devrait s'élever à une hauteur délirante sur un monde sphérique car Tolkien a montré (en décrivant dans the Drowning of Anadûnê - une texte où le monde est factuellement sphérique - qu'on pouvait voir Avallonë depuis le haut du Meneltarma (qui ne doit pas culminer à plus de 1400 m de haut)) qu'il ne prenait pas en compte ce genre de considération géographique réaliste.


Qu'en pensez-vous ? avez-vous une préférence ? avez-vous d'autres idées d'interprétations ?
Créatrice de la chaîne youtube Arda
(cf "site web" ci-dessous)
Répondre
#33
Pour moi, les constructeurs de ce phare sont très clairement les "followers" d'Elendil, c'est-à-dire les rois qui s'emparèrent de l'Umbar au cours du Troisième Âge. Le phare était un mémorial et les deux segments de la phrase font référence au souvenir de la grandeur de Numenor qui caractérise le Gondor (ce n'est pas Numenor qui avait soin de sa propre mémoire). En outre le point virgule laisse les "followers" comme sujet, il ne s'agit pas des Hommes du Roi.

Le second avènement de Sauron : puisque l'on se situe dans le contexte de Castamir, la phrase "le second avènement de Sauron, qui alors approchait" : "alors" fait référence selon moi à cette temporalité (le Troisième Âge et non le Second) : ce n'est pas "then" autrefois, mais "now" maintenant, et c'est bien à la fin du Troisième Âge que le pilier aura été mis à bas.
Répondre
#34
Merci pour ton analyse Smile C'est aussi la version qui a la préférence de la communauté de Tolkien Gateway.
Créatrice de la chaîne youtube Arda
(cf "site web" ci-dessous)
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Construction de Minas Tirith Erwine 20 26 632 17.04.2004, 14:09
Dernier message: Erwine

Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)