Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Goblintown / Gobelinville
29.07.2018, 02:15
Message : #1
Goblintown / Gobelinville
Bonjour,

J'ai pas mal cherché, y compris sur l'encyclopédie Tolkiendil, et je n'ai trouvé aucune occurrence de Goblintown / Gobelinville ou du Grand Gobelin. Pas même dans les correspondances entre la vo et les vf. Est-ce que la nouvelle version donne un autre terme que "Gobelinville" et "Grand Gobelin" ?

A priori, il n'y a qu'une seule occurrence de "Goblin-town" dans l'oeuvre de Tolkien (dans la chanson desdits Gobelins dans le Hobbit, ch4) ; c'est étonnamment peu, je trouve.

Je cherche à connaitre l'histoire de cette communauté : de quand date-t-elle ? par qui ? pour quoi ? ...

Si vous avez des sources ou des réflexions, je suis toute vue Very Happy
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
29.07.2018, 03:21
Message : #2
RE: Goblintown / Gobelinville
Dans la nouvelle traduction de Daniel Lauzon, le nom est "Gobelin-ville", et le roi est toujours le Grand Gobelin Smile

L'absence de notice dans l'encyclopédie vient principalement du fait qu'il s'agit de la seule occurrence pour cette "Goblin-town" dans l'oeuvre. On en est donc réduits à des conjectures.

Les dates d'installation des établissements orques dans les Monts Brumeux sont consignées dans l'Appendice B du Seigneur des Anneaux. Leur développement coïncide généralement avec le retour de Sauron et son dessein d'affaiblir les Nains de la Moria.
Sur leur histoire, on se permettra de rêver que ceux qui reconnaissent les armes de Gondolin ont eut-être participé à sa chute, bien longtemps auparavant ; tout étant rapporté au fait que Tolkien n'a pas encore fixé définitivement sa conception des orques ni de l'histoire de la Terre du Milieu.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
29.07.2018, 11:02
Message : #3
RE: Goblintown / Gobelinville
Merci pour ces éléments qui vont m'être bien utiles Smile

Certes, on ne voit le terme qu'une fois, mais le concept de ce territoire souterrain semble pourtant assez important pour être pris en compte dans les projets de traversée, que ce soit dans le Hobbit, dans le SdA, et impacte l'Histoire de la région autour de leurs événements. C'est pourquoi, une entrée dans l'encyclopédie me semblerait pertinente Smile
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
29.07.2018, 12:12
Message : #4
RE: Goblintown / Gobelinville
Les rédactions de l'article est déjà en cours en coulisses Wink

"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
29.07.2018, 13:00
Message : #5
RE: Goblintown / Gobelinville
(29.07.2018 11:02)Erendis a écrit :  le concept de ce territoire souterrain semble pourtant assez important pour être pris en compte dans les projets de traversée, que ce soit dans le Hobbit, dans le SdA, et impacte l'Histoire de la région autour de leurs événements.

Je ne sais pas si j'ai très bien compris. Mais, d'une part, cette ville ne semble pas connue des Elfes (puisque Gandalf et Cie empruntent un chemin qui n'y prête pas attention) ; et ce n'est sans doute pas le seul trou d'orques des Monts Brumeux. Lorsque les Nains partent en guerre pour venger Thror jusqu'à la bataille d'Azanulbizar en 2799 (Appendice A), "Ils attaquèrent et mirent à sac, l'une après l'autre, toutes les places fortes des Orques, depuis Gundabad jusqu'à la rivière aux Iris (...). Ils pourchassèrent Azog, le traquant dans toutes ses retraites souterraines."

Il semble n'être dit nulle part quand et comment certains Orques se seraient réfugiés après cette guerre, qui n'avait pas encore émergé dans le Légendaire à l'époque de l'écriture du Hobbit. Mais le récit des Appendices montre qu'il y avait (et qu'il dut rester) un grand nombre de cachettes où se terraient des "chefferies" orques indépendantes les unes des autres quand elles n'étaient pas toutes réunies sous la houlette d'un Azog.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
29.07.2018, 21:15
Message : #6
RE: Goblintown / Gobelinville
(29.07.2018 13:00)Tikidiki a écrit :  cette ville ne semble pas connue des Elfes (puisque Gandalf et Cie empruntent un chemin qui n'y prête pas attention)

Je me permets de te reprendre sur ce fait : il est indiqué dans le chapitre 6 du Hobbit que Gandalf et Elrond connaissent bien l'existence de Gobelins dans cette partie des montagnes, mais leur porte principale ouvre sur un chemin différent, plus facile d'accès. Ils y ont capturé nombre de personnes, si bien que désormais, les voyageurs préfèrent emprunter une passe plus difficile.

Suite aux évènements dont ils ont été victimes, Gandalf peut maintenant témoigner que les Gobelins ont également ouvert une issue sur cette seconde route.

(suite à quoi, il parle de géant plus ou moins convenable pour boucher cette nouvelle caverne, pour rebondir sur le sujet des géants des montagnes Smile )

Citation :he had told Bilbo that both he and Elrond had been well aware of the presence of evil goblins in that part of the mountains. But their main gate used to come out on a different pass, one more easy to travel by, so that they often caught people benighted near their gates.
Evidently people had given up going that way, and the goblins must have
opened their new entrance at the top of the pass the dwarves had taken,
quite recently, because it had been found quite safe up to now.
"I must see if I can't find a more or less decent giant to block it up
again," said Gandalf, "or soon there will be no getting over the mountains
at all."
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
29.07.2018, 22:01
Message : #7
RE: Goblintown / Gobelinville
Bien vu, dans ce cas je comprends mieux ce que tu voulais dire. La présence des Gobelins est attestée, mais pas la ville elle-même. Dans le même genre, on se rappelle que Celebrian avait été capturée par des orques en allant en Lorien (par le Caradhras) et que ses fils étaient allés la récupérer. C'est à se demander si les Orques sont partout, ou comment les Elfes font pour être à ce point malins en le sachant...

Incidemment, cela pose la question de la "ville", qui ne sera pas acceptée comme telle selon les standards elfiques. A partir de quand un repaire d'orques peut-il se voir attribuer le nom d'une digne organisation humaine ? C'est bien l'habitude du Hobbit que d'adopter un ton beaucoup moins dur à l'égard des orques que le SdA, en leur concédant certaines qualités (inventivité technologique, traditions et mémoire, organisation) qui ne sont pas sans leur donner une certaine humanité.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
29.07.2018, 23:06
Message : #8
RE: Goblintown / Gobelinville
le terme de "Gobelin-ville" n'est que dans la bouche des Gobelins (dans leur chanson) ; ils se moquent de l'avis des Elfes ! ^^

Dans le HOME 6 ch 24 et sa note n°4, il y a des termes donnés en Elfe pour la Porte des Gobelins (Goblin Gate) : Annerchin et Arad Dain (sans trop expliquer leur signification). Avant le témoignage de Gandalf, les Elfes ne pouvaient juger de l'ampleur de cette communauté. Après, je ne pense pas qu'ils vont considéré ça comme une "ville" pour autant. un "repaire" ou une "tanière"
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Aller à :