Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Libre inspiration - Activités nocturnes
05.02.2007, 18:09
Message : #1
Libre inspiration - Activités nocturnes
Je reviens toujours de temps en temps voir comment va le forum, où en sont les essais, etc. hélas mes études et mes activités m'accaparent énormément de temps, ce qui ne me laisse que des instants restreints à accorder au forum.
Quant à mes travaux poétiques, je les continue et j'affine mon art mais je m'éloigne de plus en plus du thème Tolkien qui ne me laisse pas assez de liberté de mouvement, bien que beaucoup de clichés tolkienniens ( ça se dit ? Wink ) m'inspirent énormément.

Dans ce cas précis, merci beaucoup aux Galgals Mr. Green

----------------


Le corbeau dans la nuit entonne un chant funeste :
Lamentations nocturnes.
Le renard roux se meut d’un pas rapide et leste,
A l’affût près des urnes.
Le rat gris et dodu répand partout la peste,
Perdu dans les ténèbres.
Le vautour affamé dévore à terre un reste,
De charognes funèbres.

Mais hélas ! Ce ne sont ces nobles animaux,
Tout à fait innocents,
Qui terrifient les hommes. Mais c’est lui ! Près des eaux,
D’un lac rouge de sang,
Qui vient pour arroser le cimetière en maux.
Cette terre est son champ ;
Depuis un millénaire y paissent ses troupeaux,
D’hommes agonisants.
D’un geste délicat, il nettoie les tombeaux,
Ou en remplit des vides.
Il amène du lac, remplis à ras, des seaux,
D’une humeur rouge acide.
Et en guise de graines, il plante des lambeaux,
De chair fraîche et humaine.
Et lorsque le démon achève ses travaux,
Il grignote une faine.

Quand le soleil enfin ! daigne à se relever,
Pour éclairer le monde.
Le joyeux paysan, repu et fatigué,
Retourne vers les ondes.
Mais bien qu’il disparaisse, son image est gravé,
Dans ma tête et mon cœur.
Et chaque nuit sans lune ne fait que d’aggraver,
Ma peur du fossoyeur !
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
05.02.2007, 20:56
Message : #2
RE: Libre inspiration - Activités nocturnes
On sent une forte inspiration néobaudelairienne Smile Le résultat est sombre, oppressant, morbide... Les vers sont soignés et la structure tient la route. Cela fait un résultat de très bonne qualité !

J'avoue que cela fait longtemps que je n'ai pas relu le passage des Galgals et que le souvenir qu'il m'en avait laissé était plus "éthéré" et "fantômatique" que "charognard".
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
14.02.2007, 15:10
Message : #3
RE: Libre inspiration - Activités nocturnes
Oh ! Ch'est beau !
Véritablement [faut que je me soigne et me résigne à dire vraiment moi] plaisant à parcourir, une structure alternée qui rythme bien le poème et correspond assez à l'ambiance : sans cesse changeant et pourtant indéfiniment le même rythme, on est toujours tenté de s'élever au cours d'un alexandrin pour retomber au vers suivant dans la sinistre réalité des Galgals. Le vocabulaire est riche et choisi, il n'y a pas à dire... il faut dire qu'un poème où simultanément on trouve "urne", "funeste" et "lambeaux" (à des places de choix qui plus est !) je ne peux faire autrement que le louer ! Smile
Toujours dans les points positifs, la conclusion qui tombe très bien ("la peur du fossoyeur"), encore que le coup d'oeil au paysan soit (à mon sens) un peu moins bien traité... on a (j'ai !) du mal à bien cerner ce que tu entends notamment par "vers les ondes"... ceci dit le tour classique de l'opposition du funèbre et de la vie quotidienne sans "soucis" ne peut qu'être encouragée Wink Au début en revanche, le regard qui se porte successivement sur des animaux très différents est... très bien trouvé comme accroche !
Allez, une petite critique constructive quand même, quoique "minime" (tout dépend du niveau d'exigences après, mais là, je crois qu'on peut mettre la barre haut) : essaie de travailler tes césures à l'hémistiches pour qu'il n'y ait pas de -e- muet (du moins qui devraient l'être pour que les alexandrins demeurent tels, mais qui dans les règles classiques doivent se prononcer à l'hémistiche, quand ils sautent en fin de vers). Je sais bien que c'est très tentant (j'y cède aussi, hélas... même Hugo en a fait (hé hé, jolie juxtaposition)), mais le poème gagne beaucoup à en être libéré (je donne ici un exemple de ce que je veux dire, si je n'ai pas été clair :
"Et chaque nuit sans lune ne fait que d’aggraver" <= lune devrait en toute rigueur se prononcer "luneuh"

enfin, pour la route, je ne résiste à l'envie de te citer encore une fois
"Il amène du lac, remplis à ras, des seaux,
D’une humeur rouge acide."
pour m'émerveiller à nouveau sur l'usage que tu as fait du rythme brisé du vers (sans césure à l'hémistiche quoi, en vrai bon romantique), qui occupe une place centrale et qui acquiert toute sa valeur du fait que tu n'en fais pas trop (ainsi, pour en revenir à Hugo, je ne supporte pas de lire 4 alexandrins de suite déstructurés comme celui-ci... mais un, c'est beau !) Et l'humeur rouge acide, c'est juste de la pure beauté formelle, ça ne s'invente pas Smile


Divitiac, enthousiaste (ah ça se voit) et qui veut en lire d'autres
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
16.02.2007, 09:29
Message : #4
RE: Libre inspiration - Activités nocturnes
J'avoue être un peu perdu et vraiment trop flatté quand je lis tes lignes Divitiac. Tout ce que tu dis ne m'était pas du tout venu à l'esprit lors de l'écritude de ce poème. C'est tout moi ça, j'écris rien pendant 3 mois, et en une seule soirée, dès que j'ai un boost d'inspiration (si je peux me permettre de terme^^) je peux être capable d'écrire trois poèmes à la suite, et souvent le lendemain, paf je sors plus rien Wink

Je passe tout le reste du temps à lire. Alors je ne peux te répondre, si c'est mon subconscient qui me commande d'utiliser les mots urne, funeste et lambeaux, de casser ainsi le rhythme...ou si c'est ce qu'on pourrait appeler la chance du débutant Laughing

Ne t'exalte pas trop, tu risque sûrement d'être déçu par mes autres poèmes, sûrement moins réussis que celui-là. Tant mieux, tu pourras me dire pourquoi et m'orienter sur la bonne direction ! Razz

Et pour le e caduque à l'hémistiche, je le travaille, et essaie d'en faire de moins en moins. J'y arriverais^^

Merci également pour ton MP, bravo à Squall-Estel qui a trouvé la source d'influence principale, et cie.

Elros
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
19.02.2007, 23:40
Message : #5
RE: Libre inspiration - Activités nocturnes
Très bien, j'aime beaucoup, même si personnellement, les Galgals me font plus penser à quelque chose de glauque et verdâtre. Inspiration libre on a dit !
Non, vraiment, pas grand chose à redire.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
  ~ Inspiration florale ~ Dαεrοη 0 272 05.02.2016 16:53
Dernier message: Dαεrοη
  [Libre traduction] Et tombe Felagund devant le trône divitiac 4 3 413 05.05.2009 21:35
Dernier message: Elendil
  [*très*Libre inspiration] : Auta i lomë Assispattle 1 2 738 10.09.2007 17:06
Dernier message: Juliεη
  Libre inspiration - Gollum Elros Tar-Minyatur 3 3 649 27.05.2007 21:24
Dernier message: Elros Tar-Minyatur
  Thibaud Mercier (libre inspiration) : Berceuse Rohirrim Squall-Estel 6 3 774 03.04.2007 20:55
Dernier message: Elros Tar-Minyatur
  Libre inspiration - L'Exil Elros Tar-Minyatur 4 3 105 15.12.2006 23:08
Dernier message: Elros Tar-Minyatur
  Thibaud Mercier (libre inspiration) : Invocations Squall-Estel 5 3 273 02.12.2006 11:43
Dernier message: Squall-Estel
  Thibaud Mercier (libre interprétation): Nocturne Squall-Estel 7 3 813 10.11.2006 23:46
Dernier message: Zelphalya
  [Libre inspiration] Sous le ciel étoilé... Elros Tar-Minyatur 3 2 856 29.10.2006 22:45
Dernier message: Squall-Estel
  Libre inspiration : La Mer Elros Tar-Minyatur 1 2 168 19.08.2006 16:31
Dernier message: May

Aller à :