Widgets Amazon.fr


Poster une réponse 
 
Note de cette discussion :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Elrond a plus de vocabulaire que moi ^^
24.12.2005, 02:36
Message : #1
Elrond a plus de vocabulaire que moi ^^
Bonjour c'est encore moi.

C'est à propos d'une phrase prononcée par Elrond à Imladris ("La communauté de l'anneau" chapitre: "l'anneau prend le chemin du sud").

Elrond dit: "Eussé-je une phalange en armes des Anciens Jours que cela servirait seulement à éveiller la puissance du Mordor."

J'ai buté sur cette phrase à cause du mot phalange ne connaissant que le sens de ce mot se rapportant à la main et pensant qu'il ne pouvait y avoir de rapport j'ai cherché dans le fabuleux livre qu'est le dictionnaire et j'y ai trouvé ceci: "Antiq.GR a. Formation de combat des hoplites disposés en une masse profonde de plusieurs rangs, à l'époque classique. b. Formation des fantassins macédoniens disposés en une masse compacte protégées par des boucliers hérissées et des longues lances (sarisses), à l'époque hellénistique.

J'ai plutôt pensé à ces définitions étant donner qu'elles parlent de formations de guerre ce qui irait dans la logique de la phrase.
Le problème est le suivant pourquoi Tolkien aurait employé un mot dont la définition fait référence à des formations de combat utilisées par des peuples précis et à des époques précises.

J'espère que vous pourrez me renseigner sur ceci (en espérant que le mot n'est pas réellement un rapport avec la main, ce qui me rendrait totalement ridicule Very Happy )
Je vous remercis d'avance et vous souhaite une bonne journée ou soirée (selon le moment où vous lirez ceci).
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.12.2005, 12:26
Message : #2
 
Cette phrase veut à peu près dire « Si j'avais un unité [en formation telle que ton dic la défini] des Jours Anciens [ce qui signifie des Âges précédant, le Second ou le Premier, où les Elfes étaient plus nobles, plus majestueux et beaucoup plus fort] que tout ceci cervirait seulement à éveiller le Mordor »

Voilà, en gros il dit qu'une puissante armée d'antan servirait à peine à éveiller la puissance du Mordor. En espérant t'avoir aidé Smile
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.12.2005, 12:54
Message : #3
 
Je te remercis de ton aide mais je me demande toujours "pourquoi Tolkien aurait employé un mot dont la définition fait référence à des formations de combat utilisées par des peuples précis et à des époques précises."
Est ce que d'autre on eu des problèmes de vocabulaire en lisant le SdA?
J'ai lu dans un autre post que certain l'avais lu en 6ème, 5ème. Je suis en seconde … mais bon Confused .

Merci encore, je vous souhaite une bonne journée.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.12.2005, 12:58
Message : #4
 
Eh bien, je dirais que l'histoire de la Terre du Milieu est antérieure à l'âge des hoplites. donc pourquoi ne serais-ce pas les Elfes qui ont inventé cette technique ?

Mais plutôt, je dirais que les formations de combat n'ont pas d'époque, et peut-être Tolkien n'a pas fait attention à ça.
PS : moi aussi je suis en seconde Razz
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.12.2005, 12:59
Message : #5
 
C'est la VF, encore une fois ... Rolling Eyes
La VO dit "Had I a host of Elves in armour of the Elder Days, ...".
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.12.2005, 13:01
Message : #6
 
Je n'ai pas mon dictionnaire bilingue que veut dire "host"
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.12.2005, 13:05
Message : #7
 
Pour faire simple, disons "armée" (sorry, plus le temps).
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.12.2005, 13:08
Message : #8
 
Dans mon dico j'ai trouvé "une foule de "
Donc sa se rapporte à l'armée ou à un regroupement d'elfes.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.12.2005, 16:53
Message : #9
 
Tolkien utilise plutôt 'host' comme armée dans le Silmarillion (ara relit son HoMe V Razz), il semble que ce soit Ledoux qui est voulu varié un peu de vocaubulaire. Smile
aravanessë
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.12.2005, 19:55
Message : #10
 
A la défense de Ledoux, le mot phalange n'a pas été employé pour désigner une troupe (non une armée complète) seulement à l'époque hellénistique, mais est encore employé de nos jours, par extension, dans ce même sens... à ceci près que ce terme ayant été affectionné par Mussolini, entre autres faschistes (sûrement par référence à une époque à laquelle il prétendait être affilié), il a pris un sens parfois tendencieux...

Mais je crois qu'on peut tout à fait l'employer dans le sens qu'il avait à une époque antérieure à ces évènements historiques somme toute récents, sans aller chercher la petite bête. C'est un joli mot, non ? Encore qu'il ne désigne, je crois et si ma mémoire est bonne, qu'une troupe réduite d'hommes d'arme (une dizaine, peut-être, par rapport à la phalange anatomique ? Qu'on m'arrête si je me trompe).
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
24.12.2005, 21:18
Message : #11
 
Merci beaucoup. De nombreuse réponse cela fait plaisir et ca me fait un mot en plus dans mon vocabulaire même si celui-ci est plutôt difficile a replacer en conversation Laughing .
Je vous remercis encore et vous souhaite un bon réveillon et un joyeux noël ... Bonnes fêtes !!!
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
26.12.2005, 13:17
Message : #12
 
Citation :A la défense de Ledoux, le mot phalange n'a pas été employé pour désigner une troupe (non une armée complète) seulement à l'époque hellénistique, mais est encore employé de nos jours, par extension, dans ce même sens... à ceci près que ce terme ayant été affectionné par Mussolini, entre autres faschistes (sûrement par référence à une époque à laquelle il prétendait être affilié), il a pris un sens parfois tendencieux...
je ne critique pas, sur le plan stylistique Ledoux c'est plutôt bien débrouillé, au contraire, ça évite la "répétition filée" chère à Tolkien de "host(s)".^^
aravanessë
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
26.12.2005, 13:27
Message : #13
 
A mon humble connaissance, le mot "phalange" dans son sens fasciste (et non pas "fachiste") a peu de choses à voir avec Mussolini, et surtout rien à voir avec Ledoux.
La Phalange est une formation politique d'extrême droite, ultra-nationaliste et ultra-violente, fondée dans les années 30 (sur le modèle des faisceaux italiens de la décénnie précédente) par quelques militaires espagnols. On associe le mouvement de la Phalange au Franquisme (général Franco), bien que les deux mouvements sont assez différents.
Le terme désigne spécifiquement de nos jours (et dans le vocabulaire politique, pas dans le vocabulaire littéraire) des groupements paramilitaires d'inspiration néo-fasciste.

La phalange au sens historique et militaire n'a bien entendu rien à voir du tout avec le fascisme.
Il s'agissait d'une formation lourde (c'est à dire cuirassée et fortement armée) de fantassins (les phalangistes) en ordre de bataille, sur plusieurs rangs de profondeur.
Le terme s'applique plus spécifiquement et historiquement au corps de bataille des soldats macédoniens sous Philippe II, Alexandre puis sous le règne des Princes héllenistiques héritiers d'Alexandre.

Francis Ledoux, qui avait une excellente culture littéraire et historique, a sciemment utilisé le mot phalange qui allie le sens d'un ordre de bataille puissament armé et un caractère antique, tout comme le mot host en anglais.

I. pour une réhabilitation de ledoux.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
27.12.2005, 07:30
Message : #14
 
Oui maintenant que tu en vous en parlez je me souviens avoir discuté du mot phalange (rapport politique espagnol) en cours d'Espagnol a propos d'un film que l'on a regardé ("El viaje de Carol"). Enfin bref Very Happy ...
Encore merci et j'espère que vous avez passez de bonne fêtes de Noël.
A bientôt.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
28.12.2005, 20:31
Message : #15
 
Merci à Isengard pour son excellente culture générale. J'essayais de me fier à ma mémoire qui m'a joué quelques tours. Merci de remettre les choses en place. A présent, on sait avec présision ce qu'est une "phalange" au sens militaire et historique du terme.

Bonnes fêtes à tous.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.01.2006, 13:07
Message : #16
 
A noter une phrase tirée du Silmarillion :
Tolkien a écrit :Now the phalanx of the guard of the King broke through the ranks of the Orcs
Il semble donc bien qu'il y ait un terme spécifique en anglais pour "phalange".
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.01.2006, 13:34
Message : #17
 
Ce pourrait être un faux ami, quoiqu'étant donné le contexte, ça m'étonnerait fort. Mais l'anglais a peut-être un vocabulaire plus précis en la matière. Ou, plus simplement, Ledoux n'a pas lu le Silmarillon, il a traduit par phalange un mot qui ne signifiait pas ça dans l'esprit de Tolkien.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.01.2006, 14:47
Message : #18
 
Ici, Tolkien a utilisé le terme grec d'origine, phalanx, qui est parfois repris dans la langue littéraire pour désigner une ligne très compacte de combattants. C'est bien entendu l'étymon du mot français phalange.
Dans le contexte du récit évoqué par Aglarond, son utilisation n'a rien d'illogique. C'est une figure de style de l'écrivain.

pour Nerdanel, qui a visiblement toujours la gueule de bois Wink , je répète ce que j'ai écrit plus haut :

Citation :Francis Ledoux, qui avait une excellente culture littéraire et historique, a sciemment utilisé le mot phalange qui allie le sens d'un ordre de bataille puissament armé et un caractère antique, tout comme le mot host en anglais.
Même si Ledoux n'a pas lu le Silmarillion, ça n'enlève rien à la qualité de certains de ses choix, comme phalange dans cet exemple précis.

I.

Ps : Gasp ! c'est mon 100ème message sur le forum Tolkiendil Cool
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.01.2006, 16:43
Message : #19
 
Phalanx signifie tout simplement Phalange, ou légion, ou force armée de manière générale. Ce n'est donc pas un faux-ami. Ledoux n'a pas lu le Silm au moment de traduire le SdA (1972-1973), ça me paraît évident puisqu'il est paru en 1977 si je ne m'abuse...
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
02.01.2006, 18:14
Message : #20
 
J'ignorais qu'il s'agissait d'une figure de style...
(C'est pô gentil de se moquer...)
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03.01.2006, 11:40
Message : #21
 
La "Phalange" fut inventée par les Sumériens et utilisée par les Grecs, puis les Macédoniens jusqu'au IIe Siècle avant JC !
Dans les Armées d’Alexandre, la Phalange était armée de "Sarisse", une lourde lance de 5m50 que l’on tenait à deux mains et elle était disposée sur 8 rangs !
Le premier sens du mot phalange désignait "une pièce de bois cylindrique", mais a dut être utilisé pour designer cette formation militaire par métaphore !Wink
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
03.01.2006, 14:18
Message : #22
 
Nerdanel a écrit :J'ignorais qu'il s'agissait d'une figure de style...
(C'est pô gentil de se moquer...)
Bô non on s'moque pas... Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
26.06.2007, 02:44
Message : #23
RE: Elrond à plus de vocabulaire que moi ^^
C'est un peu loin comme post..

En terme technique d'historique militaire, une phalange c'est une formation de soldats massés sur de nombreux rangs. Ce qui la différencie d'autres formations analogues est leur armement, formé de lances suffisement longues pour que tous les rangs puissent participer. (Les légions romaines ne sont jamais qualifiées de phalanges par exemple). Elle forme un véritable mur de piques, impossible à combattre de front sauf à avoir soi même des piques. Par extention, LA phalange désigne l'ensemble du corps de combat armé de piques. Disons que LA phalange est composée de plusieurs carrés de piquiers allignés les uns a coté des autres.

L'emploi du terme "phalange des jours anciens" semble indiquer, au moins dans l'esprit du traducteur, que les elfes étaient armés de longues lances.... A tord ou à raison la, je ne m'avancerai pas.....

La phalange hoplitique a 8 rangs au maximum, souvent moins. La macédonnienne avec ses sarisses de 6 metres en a jusque 16 régulièrement... Contrairement aux idées reçues, la phalange macédonnienne est très manoeuvrante, grace d'une part au professionalisme des soldats, d'autre part à une organisation interne très poussée.

Les diadoques (successeurs d'Alexandre) luttants les uns contre les autres augmentent démesurément la longueur des piques pour prendre l'ascendant sur leurs adversaire, rendant ainsi, combiné avec la perte des vétérans, les phalanges lourdes et lentes. Les romains en triompheront finalement, mais seulement en les manoeuvrant, le contact frontal étant toujours aussi dangeureux...

Le film "Alexandre" montre des phalanges en action, pour les curieux !

anax
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
26.06.2007, 08:21
Message : #24
RE: Elrond à plus de vocabulaire que moi ^^
Merci pour ces compléments d'information, Anax.

Je me permets de préciser cependant à nouveau que le terme "Phalange" n'est ici qu'une traduction de l'anglais "host", originellement utilisé par JRR Tolkien.
Il s'agit donc d'une pirouette stylistique de la part de Ledoux afin de rendre son style de traduction archaïsant et dans l'esprit de ce qu'avait voulu Tolkien pour ce dialogue (souvenons-nous que c'est Elrond qui parle, et son langage est très soutenu, avec un vocabulaire qui remonte aux temps anciens)

On peut donc difficilement déduire à partir de l'utilisation de ce mot une organisation précise ou supposée des armées elfes d'autrefois.

I.
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
26.06.2007, 13:58
Message : #25
RE: Elrond a plus de vocabulaire que moi ^^
Encore un coup de Ledoux ! J'en étais sûr : Tolkien n'introduit pas du vocabulaire comme ça à mauvais escient.

L'un des termes que Ledoux aurait pu utiliser est "troupe", qui est le plus proche équivalent français. Eût-il voulu employer un terme étymologiquement proche, le mot "ost" (= armée médiévale, entre autres) était le bon. Aurait-il préféré un terme dénotant l'organisation des Elfes, il pouvait se rabattre sur "légion", qui a une plus faible connotation que phalange (tant du point de vue socio-historique que de celui d'une organisation militaire particulière).

Et il y en a encore qui pensent que Ledoux est un "bon" traducteur... EDIT : Peut-être qu'il se montre souvent habile. Mais il pèche sur un grand nombre de détails, tels celui-ci.

Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
26.06.2007, 14:43
Message : #26
RE: Elrond a plus de vocabulaire que moi ^^
Elendil Voronda a écrit :Et il y en a encore qui pensent que Ledoux est un "bon" traducteur...

Oui il y en a et pas des moindres Wink (je ne parle pas de moi Razz)
Les lecteurs de l'Arc et le Heaume 1 sauront ce que je veux dire. Pour les autres, il nous reste de nombreux exemplaires, sinon il faudra attendre la publication du texte.

La question est de définir : qu'est ce qu'un bon traducteur ? celui qui trouve à tous les coups le bon mot ? celui qui produit une traduction avec un style proche de l'auteur originel ? celui qui ne manque pas un paragraphe ? celui qui favorise le sens au détriment de la rime ou inversement ? celui qui traduit 1000 pages en un an ?

Cette traduction a ses défauts et ses qualités. Nous ne sommes pas ici pour nous faire juge de ce travail. Mais mettre en évidence ces qualités et défauts pour que chacun puisse étudier Tolkien en connaissance de cause.

"L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles prévoir un délai."
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
26.06.2007, 18:48
Message : #27
RE: Elrond a plus de vocabulaire que moi ^^
Elendil Voronda a écrit :EDIT : Peut-être qu'il se montre souvent habile. Mais il pêche sur un grand nombre de détails, tels celui-ci.
... Et il lui arrive même de prendre dans ses filets certains lecteurs qui pèchent peut-être par manque de relecture ! Wink
Trouver tous les messages de cet utilisateur
Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse 



Discussions apparemment similaires...
Discussion : Auteur Réponses : Affichages : Dernier message
Eek Mort de Galadriel et de Elrond (!!!) Miëg 15 8 860 18.11.2009 19:23
Dernier message: jack57
  Qu'est-ce qui trahirait chez Elrond son ascendance humaine? Tinakë 26 13 406 21.06.2009 23:46
Dernier message: Oxtivoy
  Les fils d'Elrond et leur secret Dûrbatûlûk 8 4 269 26.10.2005 16:32
Dernier message: aravanessë
  question à propos du conseil d'Elrond Morwen la galadhrim 25 9 020 25.08.2005 13:26
Dernier message: aravanessë
  La mort d'Elrond et de Galadriel Morgoth 42 16 317 07.03.2005 10:37
Dernier message: Daeglin

Aller à :