Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Koivénien
#1
J’ai entendu parler du « Koivénien manuscript » quelqu’un d’autre ?
Existe-t-il et où peut-on le trouver ?
Merci.
"Mais arrêtez-moi quand vous en aurez assez! La langue des Nains va toujours, quand ils parlent de leur oeuvre."
Répondre
#2
Alors plus précisément, il s'agit du manuscrit (éditorialement) intitulé "The Elves at Koivienéni", également surnommé, en effet, "Koivienéni Manuscript". Le manuscrit lui-même (en fait un feuillet solitaire) est à Marquette University, collection Tolkien, réf. 3/9/13.

Il a été partiellement présenté dans le VT 14 (analyse de la première phrase), puis pour les autres éléments linguistiques dans le VT 27, avec une reproduction du recto. Il date vraisemblablement de la période 1937-1941. La première phrase est ainsi formulée :
J.R.R. Tolkien a écrit :Eldar ando kakainen loralyar
Koivienenissen mennai Orome tanna
lende i erenekkoitanie.

The elves were long lying asleep at
Koivieneni until Orome came thither
that he might awake them.

On peut constater que c'est du qenya et que cela relate une ancienne version de l'histoire, où les Elfes restent endormis jusqu'à ce qu'Oromë vienne les réveiller. Il y a une autre phrase en qenya fortement amendée qui dit en substance : "Les dieux plantèrent les Deux Arbres dans un jardin béni [sur leur monticule] et ils poussent haut et brillent comme l'or [et] comme l'argent."

Le verso comporte un brouillon abandonné du chapitre "Le Cavalier blanc" du SdA.
Rollant est proz e Oliver est sage.
Ambedui unt merveillus vasselage :
Puis que il sunt as chevals e as armes,
Ja pur murir n’eschiverunt bataille.
La Chanson de Roland
Répondre
#3
(17.11.2020, 10:03)Elendil a écrit : Alors plus précisément, il s'agit du manuscrit (éditorialement) intitulé "The Elves at Koivienéni", également surnommé, en effet, "Koivienéni Manuscript". Le manuscrit lui-même (en fait un feuillet solitaire) est à Marquette University, collection Tolkien, réf. 3/9/13.

Il a été partiellement présenté dans le VT 14 (analyse de la première phrase)

Disponible en français, ici : https://www.tolkiendil.com/langues/langu...koivieneni
Demons run when a Good Man goes to war.
Night will fall and drown the sun
When a Good Man goes to war.
Friendship dies and true love lies.
Night will fall and the dark will rise
when a Good Man goes to war.
Répondre
#4
Merci Druss et Elendil Wink
"Mais arrêtez-moi quand vous en aurez assez! La langue des Nains va toujours, quand ils parlent de leur oeuvre."
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)